Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument sépulcral de l'architecte François Auguste Cheussey

Dossier IA80006808 inclus dans Plaine N réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Genre d'architecte
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations monument sépulcral
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 54 plaine N Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en août 1857, par Dorothée Guillaumine Catherine Cheussey veuve Zuckmayer, domiciliée à Mayence-sur-le-Rhin (Allemagne).

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que le monument est exécuté par l'entrepreneur Leroy-Digeon en 1858, à la demande de sa fille.

Une note en marge indique que l'unique défunt, François Auguste Cheussey, décédé le 13 juillet 1857 à l'âge de 75 ans, a été architecte de la Ville, du département de la Somme, des Édifices diocésains et de l'Université (de 1814 à 1847) et également chevalier de la Légion d'Honneur (voir bulletin de la S.A.P. de 1965).

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1858, daté par source
Auteur(s) Auteur : Leroy-Digeon François Victor,
François Victor Leroy-Digeon (1814 - 1876)

Père d'Alexandre Leroy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille à barreaux croisés en fonte et fer forgé à portillon antérieur central, fixée sur une bordure en calcaire. La partie postérieure de la concession, en flanc de coteau, s'appuie sur un soubassement en briques. Elle contient un pilier octogonal monumental couronné en calcaire.

Inscriptions :

Épitaphe : CHEUSSEY / ancien / architecte / - / du / département / - / de la Ville / - / des / édifices / diocésains / - / des / hospices / - / de / l'Université / - / commandant / des / Pompiers / - / chevalier / de la Légion / d'Honneur.

Murs calcaire
brique
fonte
fer
Typologies cippe polygonal
États conservations état moyen
Techniques fonderie
ferronnerie
sculpture
Précision représentations

La grille est surmontée de petites pomme de pin et les barreaux croisés sont ornés d'une fleur centrale. Le couronnement du pilier est souligné par une frise en ronds et la partie médiane est sculptée sur chaque face d'une couronne de feuilles de chêne entrelacée de rubans, au centre de laquelle est gravée une partie de l'épitaphe.

Cette concession, conserve sa clôture en fonte et fer forgé et contient un imposant pilier octogonal couronné en calcaire sans doute réalisé vers 1857, date d'acquisition de la concession et du décès de François Auguste Cheussey, architecte de la Ville, du département de la Somme, des Édifices diocésains, des hospices et de l'Université, chevalier de la Légion d'Honneur et commandant des Pompiers d'Amiens.

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/2. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1849-1859).

Documents figurés
  • Tombeaux de Cheussey et du chanoine Maillard au cimetière de la Madeleine, dessin de Louis ou Aimé Duthoit, milieu 19e siècle (Amiens, musée de Picardie, MP Duthoit).

Bibliographie
  • GILLMANN, Raymonde. La grande Madeleine d'Amiens. Amiens : éditions Martelle, [1988].

    p. 38
  • GILLMANN, Raymonde. La Madeleine à Amiens. Un jardin romantique. Amiens, [1986].

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline