Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (chapelle) de la famille Delbarre

Dossier IA80006692 inclus dans Plaine A réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Delbarre
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 62 plaine A
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en mai 1855, par Pierre François Delbarre, domicilié à Amiens, 31 rue des Trois-Cailloux. Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur Lefebvre-Facquet a réalisé le monument funéraire ainsi que le caveau en 1855, que l'entrepreneur A. Leroy a recarrelé la chapelle en 1876 et que l'entrepreneur Zacharie Dupont, domicilié à Amiens, 59 rue Frédéric-Petit, a réalisé des travaux en 1907.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates1855, daté par source
1876, daté par source
1907, daté par source
Auteur(s)Auteur : Lefebvre-Facquet
Lefebvre-Facquet

Entrepreneur à Amiens, place des Huchers.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source
Auteur : Leroy Alexandre
Leroy Alexandre

Fils de Leroy-Digeon.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source
Auteur : Dupont entreprise de maçonnerie
Dupont entreprise de maçonnerie

Entreprise établie 59 rue Frédéric-Petit à Amiens, fondée par Zacharie Dupont et reprise par J. Dupont.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille antérieure en fonte et fer forgé (dont la partie droite a disparu) à portillon central (déposé au sol afin de fermer et sécuriser l'entrée ouverte du caveau), fixée sur un mur-bahut en calcaire. Elle est matérialisée à gauche par une barre latérale en fonte et s'appuie à droite sur la clôture de la concession voisine.

La sépulture contient un tombeau en forme de chapelle de style néoclassique, fermé par une belle grille en fonte ouvragée et ajourée, qui s'enfonce dans le linteau de la porte. La façade antérieure, agrémentée de pilastres à bossages, est en calcaire. Les façades latérales sont en briques et la façade postérieure, également en briques, est percée de deux petites fenêtres rectangulaires, agrémentées d'un vitrail bleu (manquant à gauche). La toiture à deux pans est recouverte d'une protection en zinc et les gouttières permettant l'évacuation des eaux de pluies sont complètement détruites par la végétation envahissante.

A l'intérieur du tombeau-chapelle, les murs en briques sont recouverts d'un enduit et le mur postérieur présente une grande table en marbre qui porte les épitaphes des défunts de la famille mais qui reste difficile à lire.

Inscriptions :

Dates des décès : [non lu].

Inscription concernant le destinataire (façade principale, entablement, en relief) : Famille Delbarre.

Murscalcaire
brique
marbre
fonte
fer
Typologiestombeau en forme de chapelle à parvis enclos ; style néoclassique
État de conservationmauvais état, envahi par la végétation
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

Le fronton du tombeau, initialement surmonté d'un élément (déposé au pied du monument et recouvert par le lierre) est sculpté d'un beau décor végétal (lierre, fleurs, immortelles, cyprès) ainsi que d'une croix centrale. La partie supérieure des pilastres agrémentant les angles du tombeau est gravée d'une fleur en relief. La porte en fonte ouvragée est surmontée d'une croix à volutes.

Cette concession conserve partiellement sa clôture en fonte et fer forgé et contient un tombeau en forme de chapelle de style néoclassique, fermé par une belle grille en fonte ouvragée et ajourée. L'édicule, en briques appareillées de pierre de taille, présente un fronton triangulaire finement sculpté supporté par des pilastres à bossages. La toiture, malgré sa protection en zinc, est en très mauvais état, tout comme l'intérieur du tombeau-chapelle. Ce monument, ainsi que le caveau, semblent avoir été construits en 1855 (date d'acquisition de la concession) par l'entrepreneur Lefebvre-Facquet (autorisations de construction). Mais ce n'est qu'en 1876 que l'entrepreneur A. Leroy a recarrelé la chapelle (autorisations de construction). Enfin, des travaux ont également été réalisés en 1907 par l'entrepreneur amiénois Zacharie Dupont (autorisations de construction). L'état de ce tombeau est très dégradé voire dangereux (linteau de la porte qui se désolidarise du fronton, trou du caveau béant) et mériterait une restauration.

Statut de la propriétépropriété publique
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/2. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1849-1859).

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884).

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907-1910).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.