Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (niche) de la famille Lefebvre-Hirondart

Dossier IA80007212 inclus dans Plaine S réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Lefebvre-Hirondart
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 403 plaine S
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en juillet 1871, par Augustine et Clémence Hirondart, mercières, domiciliées à Amiens, 26 rue Saint-Jacques et agrandie en décembre 1890, par Narcisse Lefebvre, propriétaire et son épouse Clémence Hirondart, domiciliés à Amiens, 27 rue Dom Bouquet.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , (?), , (détruit)
Principale : 4e quart 19e siècle

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une balustrade ajourée en pierre de Tournai (en partie déposée), reliée par deux chaînes antérieures en bronze et fixée sur une bordure, percée de deux trous permettant l'écoulement des eaux de pluie. Le sol, rehaussé et auquel on accède par deux marches, est également en pierre de Tournai et la dalle fermant l'entrée du caveau est en dos d'âne. La sépulture contient un tombeau en forme de niche monumentale en pierre de Tournai, de style néogothique. L'édicule, auquel on accède par trois marches, est surmonté d'un fronton triangulaire à crochets, encadré de pinacles et soutenu par deux colonnes cannelées. Le mur postérieur est percé d'un vitrail quadrilobé et les murs latéraux sont agrémentés de crochets en bronze à usage de porte-couronne mortuaire.

Inscriptions :

Dates des décès : 1871 ; 1871 / 1890 ; 1899 ; 1900.

Inscription concernant le destinataire (arcade) : Famille Lefebvre-Hirondart.

Murspierre
bronze
Typologiestombeau en forme de niche monumentale à parvis enclos ; style néogothique
État de conservationétat moyen
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

La dalle en dos d'âne du caveau est gravée d'une grande croix latine en relief. Le fronton triangulaire à crochets (acanthe) du tombeau est surmonté d'une croix fleuronnée et agrémenté de pinacles également fleuronnés. L'arcade de forme ogivale est sculptée d'une frise de feuilles de lierre. Les colonnes cannelées sont coiffées de chapiteaux à crochets feuillagés (lierre). Le vitrail du mur postérieur présente un décor fleuri et des arabesques végétales. Enfin, un vase funéraire en fonte peinte est déposé à l'intérieur du tombeau.

Cette concession, acquise en 1871 et agrandie en 1890, conserve partiellement sa balustrade ajourée en pierre de Tournai (en partie déposée) et contient un tombeau en forme de niche monumentale en pierre de Tournai, de style néogothique. L'édicule a probablement été élevé vers 1890 (date d'agrandissement de la concession et de l'une des inhumations) en remplacement du tombeau d'origine (disparu).

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline