Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
  • Ancienne ferme des Bruyères
    Ancienne ferme des Bruyères Boismont - les Bruyères - isolé - Cadastre : 1832 D1 96-108 1982 D 4
    Description :
    Situé sur la route de Saint-Valery à Mons-Boubert, les Bruyères domine l'ancienne Baie de Somme
    Annexe :
    Transcription du texte proposé par le plan déposé aux archives départementales de la Somme sous la
    Canton :
    Saint-Valery-sur-Somme
    Historique :
    daté de 1889 (AD Somme ; 99 O 757). Avant la destruction de la quasi totalité des bâtiments agricoles
    Référence documentaire :
    Plan de la pièce de Bruières, encre et lavis sur papier, 18ème siècle (AD Somme : 27J CP 324). Boismont. Plan cadastral, 1832 (AD Somme : 3 P 1287). Plan général du village, encre sur papier, 1889 (AD Somme : 99 O 757). AD Somme. Série M ; 2M_LN 192. Recensement de population de la commune de Boismont [1836-1936].
    Aires d'études :
    Communauté d'agglomération de la Baie de Somme
  • Ferme du Grand-Logis
    Ferme du Grand-Logis Le Crotoy - le Grand-Logis - R. D. 204 - isolé - Cadastre : 1828 A1 16-23 1983 AA 1-26
    Référence documentaire :
    papier, d'après François et Nicolas Buteux père et fils (arpenteur juré et royal), 1756 (AD Somme : RL 91). Plan du Marquenterre, de la Baie de Somme à la Baie d´Authie, 18e siècle, encre et lavis sur papier , 18e siècle (AD Somme : RL 343). Le Crotoy. Plan par masses de culture, d'après Cardinet (géomètre), 1805 (AD Somme ; 3 P 922). Le Crotoy. Plan cadastral, 1828 (AD Somme : 3 P 1324).
  • Les maisons et fermes du canton de Noyon
    Les maisons et fermes du canton de Noyon
    Annexe :
    de Salency figure dans cette appréciation pour une somme de soixante mille francs, à raison d´un
  • Ferme, dite ferme de Saint-Médard
    Ferme, dite ferme de Saint-Médard Soucy - 8 place de la Mairie - en village - Cadastre : 1835 B 515 à 520 1984 AB 25 à 27
    Historique :
    1791, pour la somme de 120300 livres. Les bâtiments sont fortement modifiés dans le courant du 19e
1