Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancienne usine de teinturerie et d'apprêts Guénin, puis filature de la Somme et SA Les fils de Louis Mulliez (vestiges)
    Ancienne usine de teinturerie et d'apprêts Guénin, puis filature de la Somme et SA Les fils de Louis Mulliez (vestiges) Amiens - faubourg Saint-Maurice - rue des Teinturiers rue Guérard ancienne rue du Pont-de-Pierre - en ville - Cadastre : 1813 F 315 à 318 1852 F14 18 à 25 et 49 à 52 1984 BN 161, 162 1984 BK 207, 209
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Historique :
    matrices cadastrales (AD Somme) renseignent les évolutions des deux sites établis au nord et au sud du canal, qui seront réunis dans la 2e moitié du 20e siècle sous l'enseigne Filature de la Somme, puis pour devenir Filature de la Somme, puis Fils Louis-Mulliez. Un magasin industriel a été construit à
    Observation :
    Ce dossier de recensement du patrimoine industriel de la Somme, établi en 1985 par Benoit
    Référence documentaire :
    Amiens. Plan cadastral. Section F, dite de Saint-Maurice, dessin, Grevin géomètre, 1813 (AD Somme AD Somme. Série P ; 3 P 21/120. Section F. Quartier Saint-Maurice. Matrices des propriétés bâties
    Titre courant :
    Ancienne usine de teinturerie et d'apprêts Guénin, puis filature de la Somme et SA Les fils de
    Appellations :
    filature de la Somme
    Illustration :
    Extrait du cadastre de 1813 (AD Somme). IVR22_20078012513NUCA
  • Anciens moulins de Saint-Maurice, puis usine de teinturerie Bonvallet, devenue coopérative agricole Réveil de Picardie (détruite)
    Anciens moulins de Saint-Maurice, puis usine de teinturerie Bonvallet, devenue coopérative agricole Réveil de Picardie (détruite) Amiens - faubourg Saint-Maurice - quai de la Somme - en ville - Cadastre : 1854 F 87 à 98, 140 à 171 1984 MO 17, 18, 49
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Historique :
    de 16 logements, rue de l’Église, et de 4 logements quai de la Somme, qui seront partiellement
    Hydrographies :
    bras de la, dit des Teinturiers Somme
    Observation :
    patrimoine industriel de la Somme, établi en 1986 par Benoit Dufournier, a été mis à jour et enrichi par
    Référence documentaire :
    , figurant les jardins, les moulins à huile, une fontaine et les bras de la rivière de Somme, vers 1760 (AD Amiens. Plan cadastral. Section F, dite de Saint-Maurice, dessin, Grevin géomètre, 1813 (AD Somme AD Somme. Série G ; G 1491. Saint-Maurice. Rivière et pêche (1612-1697). AD Somme. Série G ; G 1494. Saint-Maurice. Moulin (1271-1722). AD Somme. Série C ; 1 C 239. 1756. Industrie. AD Somme. Série C ; 1 C 265. 1761-1767. Industrie. AD Somme. Série C ; 1 C 280. 1766-1767. Industrie. AD Somme. Série C ; 1 C 332. 1775. Industrie.
    Localisation :
    Amiens - faubourg Saint-Maurice - quai de la Somme - en ville - Cadastre : 1854 F 87 à 98, 140 à
    Illustration :
    , figurant les jardins, les moulins à huile, une fontaine et les bras de la rivière de Somme, vers 1760 (AD Somme ; 1 C CP 239/2 ). IVR22_20078013304NUCA Extrait du cadastre de 1813 (AD Somme ; 3 P 1162). IVR22_20078012511NUCA
  • Ancien tissage Morgan et Delahaye, puis filature Trépagne, Poiret et Neveu, teinturerie Ransinangue et filature Saguez, devenues usine de bonneterie Barbier-Legendre et Bonneterie des Saintes-Claires (détruit)
    Ancien tissage Morgan et Delahaye, puis filature Trépagne, Poiret et Neveu, teinturerie Ransinangue et filature Saguez, devenues usine de bonneterie Barbier-Legendre et Bonneterie des Saintes-Claires (détruit) Amiens - Ville Basse - 22 rue des Déportés impasse Sainte-Claires - en ville - Cadastre : 1984 XC 10, 11, 15, 40, 41
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Historique :
    Somme ; M 96 852). Sources : Les sources conservées aux archives nationales (F 14 6346), indiquent de travaux au moulin est effectuée en 1853 (AD Somme ; S 377 859). La teinturerie d'A. Benoît est signalée 48 rue des Saintes-Claires, en 1821 (AD Somme ; M 107 687). En 1842, sont mentionnées, rue des , Hyppolite Lesueur et Trépagne (chaussée Saint-Leu) (AD Somme ; M 95 721). En 1852, le nombre d'ouvriers ), peignage Hutteau (50) (AD Somme ; M 95 721). Sont également attestées par différentes sources conservées Veillet et Lescure, 1905 (AD Somme ; M 96 860). 5 impasse des Saintes-Claires : - La teinturerie M . Parison (déclaration d'une machine à vapeur et apprêts, 1905, AD Somme ; M 96 860) et la teinturerie et nombreux métiers à cylindres, montage prévu d´une chaudière et d´une machine à vapeur, 1907, AD Somme ; M 1852), qui emploie 40 ouvriers en 1852 (AD Somme ; M 95 721), puis filature, tissage et teinturerie de m3, 1894 (AD Somme ; M 96 849). 19 impasse des Saintes-Claires : - Legendre-Barbier, qui emploie 300
    Référence documentaire :
    Amiens. Plan cadastral. Section LL, dite de la ville, dessin, Grevin géomètre, 1813 (AD Somme ; 3 P 1897 (AD Somme ; M 96852). AD Somme. Série M ; M 95 721. Etat nominatif des fabricants et industriels de la ville d'Amiens AD Somme. Série M ; M 96849. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur. AD Somme. Série M ; M 96852. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur. AD Somme. Série M ; M 96860. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur. AD Somme. Série M ; M 96861. Déclarations et autorisations d´appareils à vapeur auxquelles AD Somme. Série S ; 99 S 377859. Moulins et usines : Amiens.
    Illustration :
    Extrait du cadastre de 1813 (AD Somme). IVR22_20068010316NUCA 1897 (AD Somme : M 96852) IVR22_19888000398Z
1