Dossier d’œuvre architecture IA80004363 | Réalisé par
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Amiens métropole
  • patrimoine funéraire
Tombeau (stèle funéraire) de la famille de l'entrepreneur Joseph Galampoix [Galampoix-Ducrocq]
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Grand Amiénois
  • Commune Amiens
  • Adresse 068 plaine A6 Cimetière du Petit-Saint-Jean , rue d' Elbeuf , rue Lescouvé
  • Dénominations
    tombeau
  • Appellations
    famille Galampoix-Ducrocq
  • Parties constituantes non étudiées
    clôture

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent qu'un caveau picard est construit en 1876 par l'entrepreneur de monuments funèbres Galampoix. Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur Galampoix.

La concession de type couloir et délimitée par deux piliers reliés par des barres de fer (latérales), contient une stèle monumentale en calcaire, dont le couronnement est déposé et cassé et une tombale en marbre Belge, dit Petit-Granit ou pierre bleue. La stèle à trois tables repose sur une base à deux registres ornés d'un abondant décor en relief (fig. 3). Base (registre inférieur) : palmes et couronnes mortuaires encadrant un sablier ailé et faux. Base (registre médian) : emblème de profession, guirlandes et cyprès. La stèle de couronnement (déposée) est ornée d'un médaillon figurant le marbrier Galampoix de profil (fig. 2). Inscription concernant le commanditaire : famille GALAMPOIX-DUCROCQ. Epitaphe : [...] / Joseph GALAMPOIX / [...] / décédé le 21 juin 1901 / âgé de 82 ans / [...] / Florent CAVILLON / décédé / au Château Fort / le 25 janvier 1909 / âgé de 56 ans / époux de / Fidéline / GALAMPOIX / décédée le 23 mars 1913 / à l'âge de 68 ans.

  • Murs
    • calcaire
  • Typologies
    stèle funéraire monumentale à stèle de couronnement
  • État de conservation
    mauvais état
  • Représentations
    • portrait
    • symbole professionnel
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler

Ce monument funéraire a été posé vers 1876, date de construction du caveau par l'entrepreneur de monuments funèbres Joseph Galampoix. Malgré son mauvais état de conservation, il constitue un exemple exceptionnel de la production monumentale de cet entrepreneur, avec le tombeau Crignier-Hubault, également élevé dans le cimetière du Petit-Saint-Jean, vers 1859.

Ce monument, qui rappelle les cippes monumentaux élevés au cimetière de la Madeleine dans les années 1820 (Dijon et Poullain) et 1830 (Corroyer), était également orné d'un portrait du concessionnaire Joseph Galampoix.

Documents d'archives

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884).

Date d'enquête 2006 ; Date(s) de rédaction 2006
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.