Dossier d’œuvre objet IM02003039 | Réalisé par ;
Riboulleau Christiane
Riboulleau Christiane

Chercheur de l'Inventaire général du Patrimoine culturel, région Hauts-de-France jusqu'en 2022.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • recensement des peintures murales
  • enquête thématique régionale, la basilique de Saint-Quentin
Ensemble des peintures monumentales de la chapelle Notre-Dame-de-Labon : scènes du Nouveau Testament
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération du Saint-Quentinois - Saint-Quentin
  • Commune Saint-Quentin
  • Adresse Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin
  • Emplacement dans l'édifice première chapelle sud du choeur ou chapelle Notre-Dame-de-Labon murs sud et ouest et est

Les peintures murales de l'actuelle chapelle Notre-Dame-de-Labon forment un ensemble homogène, stylistiquement datable de la première moitié du 17e siècle, que l'on peut rattacher à l'école française classique, en particulier à Nicolas Poussin. Le chanoine Quentin de La Fons rapporte que cette chapelle, placée jadis sous le vocable de Saint-Acaire, fut embellie en 1624, par les soins du chanoine Claude de Broïes. Les armoiries peintes dans l'angle supérieur droit de la peinture du mur sud, sont en effet celles de la famille de Broye, parfois orthographiée : de La Broye ou de Broyes. En revanche, le nom de l'artiste (ou des artistes) ne nous a pas été transmis. Ces peintures, qui avaient été badigeonnées à une époque inconnue, ont été remises au jour lors de restaurations menées dans la chapelle, en 1827 pour le mur sud, et dans la seconde moitié du 19e siècle, pour les murs est et ouest.

Elles ont fait l'objet de plusieurs campagnes successives de remise en état, dès leur redécouverte. On peut citer. au moins pour le mur sud, une intervention de R. Baudoin en 1977, et une autre d'Albert Carré en 1982.

  • Matériaux
    • enduit, support peint, polychrome
  • Précision dimensions

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler
  • Protections
    classé au titre objet, 1972/06/28
    inscrit au titre objet, 1975/01/13
  • Précisions sur la protection

    La peinture du mur sud est la seule qui soit classée au titre objet. Les peintures des deux autres murs sont classées au titre immeuble. L'une d'entre elles est inscrite au titre objet.

  • Référence MH

Documents d'archives

  • A Evêché Soissons. 3 F 1893-1896. État présenté par M. le curé de la Basilique de Saint-Quentin.

    p. 14 sexto
  • BnF (Cabinet des Manuscrits) ; naf 6108. Collection Guilhermy.

    folio 320 recto

Bibliographie

  • DREILING, Prof. Dr. Raymund. Die Basilika von St. Quentin. Ihre Geschichte und ihr Charakter. St. Quentin, 1916.

    p. 35
  • GOMART, Charles. Extraits originaux d'un manuscrit de Quentin de La Fons intitulé Histoire particulière de l'église de Saint-Quentin, publiés, pour la première fois, par Ch. Gomart. Saint-Quentin : librairie Doloy, 1854, t. 1er.

    p. 54-55
  • HACHET, Jules. La basilique de Saint-Quentin. Son Histoire - Sa Description. Troisième édition. Saint-Quentin : Imprimerie moderne, 1926.

    p. 29
Date d'enquête 2001 ; Date(s) de rédaction 2008
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Riboulleau Christiane
Riboulleau Christiane

Chercheur de l'Inventaire général du Patrimoine culturel, région Hauts-de-France jusqu'en 2022.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.