Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien casino de Fort-Mahon-Plage (ancien Hôtel de la Tour, puis Hôtel de la Tour et de la Plage)

Dossier IA80001277 inclus dans La station balnéaire de Fort-Mahon-Plage réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Hôtel de la Tour, Hôtel de la Tour et de la Plage
Dénominations hôtel de voyageurs, casino
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Rue
Adresse Commune : Fort-Mahon-Plage
Adresse : 868 avenue de la Plage , rue de la Tour
Cadastre : 1991 XD 58

Cité dans guide 1912, l'Hôtel de la Tour est construit entre 1886 et 1889 (date d'imposition) pour Alphonse Léon-Mathurel, entrepreneur à Abbeville (Somme). Des additions de construction sont mentionnées en 1911 et 1927 (matrices cadastrales). Comme le montrent les cartes postales du début du 20e siècle, la construction en brique de plan allongé, à assises alternées de briques blanches et rouges, consiste d'abord en un bâtiment en rez-de-chaussée surélevé et étage de comble avec une tourelle circulaire sur l'angle. Une terrasse en bois sur pilotis est accolée à la façade principale.

L'édifice est surélevé de deux niveaux vers 1911 (matrices cadastrales) et couvert en terrasse. Il apparaît alors sous le nom d'Hôtel de la Tour et de la Plage. Il semble que le gros-oeuvre soit à cette époque recouvert d'un essentage de planches.

Vers 1927 (matrices cadastrales), le casino prend place au sein de l'hôtel, dont la façade principale est rénovée (enduit, un faux appareil dessiné sur la tour, fronton de style Art déco). Un dessin publié dans un guide touristique de 1932 attribue ces transformations à l'architecte R. Marchal.

Après la seconde guerre mondiale, l'édifice est entièrement affecté à l'usage de casino et entièrement rénové : la tourelle est gardée mais épurée. L'ensemble de style paquebot présente de larges baies vitrées et un décor évoquant un navire : cheminée de bateau, mats, ancre, bateau de sauvetage, bouée. Dans les années 1970, ces éléments sont supprimés, le toit surélevé. L'édifice est actuellement désaffecté.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle, 2e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Marchal, R., architecte, attribution par travaux historiques

Édifice implanté à l'aplomb de la rue, sur une parcelle d'angle. Des logements occupent le fond de parcelle. Le gros-oeuvre, dont le matériau n'a pas pu être déterminé, est recouvert d'un enduit peint de couleur blanche. Le toit, à un pan, simule un toit-terrasse. La construction, surélevée par un sous-sol, présente une tourelle d'escalier dans-oeuvre, sur l'angle, percée d'oculus. L'étage-carré, placé en retrait de l'élévation, est devancé par une terrasse. Au corps de bâtiment visible depuis la rue est accolé un corps de bâtiment sur la façade postérieure, couvert de tuile mécanique. Ce dernier recevait une grande salle.

Murs béton enduit
Toit béton en couverture
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvertures toit à un pan
Typologies villa, style châlet, mutation, style Art Déco, style paquebot
États conservations désaffecté
Statut de la propriété propriété privée (?)

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 713/6. Saint-Quentin-en-Tourmont, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1900).

    case 93
  • AD Somme. Série P ; 3 P 649/9. Quend, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

    case 71
  • AD Somme. Série P ; 3 P 649/10. Quend, matrices cadastrales des propriétés bâties (1911-1964).

    case 280
  • Fort-Mahon-Plage (Somme), la plus belle plage de sable de la Manche. Rue : imprimerie E. Dumont, 1932 (AD Somme ; BR 1163).

    p. 12
  • Bains de mer du Nord et de Belgique, du Tréport à la frontière hollandaise. Paris : Hachette, coll. Des Guides Joannes, 1912.

Documents figurés
  • Le casino de Fort-Mahon, dessin. In : Fort-Mahon-Plage (Somme), la plus belle plage de sable de la Manche. Rue : imprimerie E. Dumont, 1932, p. 12 (AD Somme ; BR 1163).

  • Fort-Mahon-Plage, le casino, carte postale, par CAP éditeur, 2e moitié 20e siècle (coll. part.).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.