Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne école primaire de garçons et mairie du village de Fressenneville, actuellement mairie et bibliothèque

Dossier IA80010084 inclus dans Le village de Fressenneville réalisé en 2012

Fiche

Précision dénomination école de garçons
Destinations mairie, bibliothèque
Parties constituantes non étudiées logement
Dénominations école primaire, mairie
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Friville-Escarbotin
Adresse Commune : Fressenneville
Adresse : 25 rue Jean-Jaurès
Cadastre : 2012 AD 014

L'école mixte de Fressenneville ne permet plus de répondre aux besoins de la commune, qui compte une centaines d'élèves. En 1866, Charles Zéphyr Guerville offre une somme de 3000 F pour la construction d'une nouvelle école.

Les sources conservées aux archives départementales (série O) indiquent que la municipalité décide la construction d'un nouveau bâtiment, destiné à abriter l'école de garçons et la mairie. Un premier projet dessiné par l'architecte Coulombel en 1867, est rejeté par la commission départementale d'instruction publique. En novembre 1867, le deuxième projet de construction est jugé satisfaisant et le Département accorde une subvention à la commune : il comprend "une salle de mairie, deux salles de classes distinctes mais communiquant ensemble pour l'instituteur et son adjoint, un logement très satisfaisant pour l'instituteur et un logement composé d'une chambre et d'un cabinet pour l'instituteur adjoint".

L’école des garçons est construite en 1869 par l'architecte Coulombel. Son financement est également assuré par un don de 3000 francs de Charles Zéphir Riquier, nommé maire l'année suivante.

La réponse de l'instituteur de Fressenneville au questionnaire de 1878 indique que l'école est construite en 1869 par l'architecte Coulombel. Le plan montre un bâtiment à étage, aligné sur la rue, qui abrite les logements des instituteurs et la mairie, et un bâtiment en rez-de-chaussée en retour d'équerre à l'arrière, abritant deux classes, accessibles depuis un passage latéral. La cour des élèves se réduit à un espace libre longeant les classes. Au-delà, sont situés le bûcher et le jardin de l'instituteur.

Le bâtiment sur rue dispose de deux accès, l'un pour le logement de l'instituteur, l'autre pour la salle de mairie. Le logement de l'instituteur comprend salle, cuisine et arrière-cuisine au rez-de-chaussée, pièces sans doute communes aux deux instituteurs, et trois chambres à l'étage. Au dessus-de la mairie se trouve un petit logement pour l'instituteur adjoint, comprenant une chambre et un cabinet de toilette. Les salles de classe, sont éclairées au nord et au sud par quatre fenêtres.

En 1891, l’école est fréquentée par 154 garçons de 5 à 13 ans. La municipalité décide l'acquisition d'un terrain mitoyen à celui de l'école, pour y faire construire une nouvelle mairie et une classe enfantine. Le terrain est acheté l'année suivante et l'architecte Marchand dresse les plans pour la construction d'une nouvelle marie, de logements pour les instituteurs et d'une classe enfantine. En 1893, Ernest Riquier, patron de la plus importante usine de la commune, propose un prêt à la commune pour la construction.

Le nouveau bâtiment permet l'installation de la salle de mairie. L'ancienne étant affectée aux archives. Une troisième classe est construite au sud et la cour de récréation, agrandie est dotée d'un préau couvert et de latrines. En 1907, la classe enfantine est agrandie.

La construction d'une quatrième classe, d'une capacité de 48 élèves, sur les plans de l'architecte Chabot, dressés en 1912 et approuvés en 1914, est réalisée en 1927.

En 1936, une cinquième classe est créée et le préau est prolongé, sur les plans de l’architecte André Echard du Tréport approuvés l'année précédente.

L’école ferme ses portes en 2011 et abrite la bibliothèque municipale.

Une école maternelle est construite, en 1976, rue Jean Moulin.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle, 2e quart 20e siècle
Dates 1867, daté par source
1892, daté par source
1895, porte la date
1912, daté par source
1935, daté par source
Auteur(s) Auteur : Marchand Alfred,
Alfred Marchand

Al Marchand père et fils Abbeville

A. Marchand fils, architecte arrondissement Abbeville


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Coulombel
Auteur : Echart André,
André Echart

Architecte au Tréport.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Chabot Fernand,
Fernand Chabot (1870 - )

Architecte né en 1870 à Vaucouleurs, mentionné à Ault sur la liste électorale de 1910 et dans le recensement de population de 1911 (rue de la Réunion).

Etabli à Ault en 1901 (date de la naissance de son fils et travaux à la sacristie de l'église) et encore attesté en 1928.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'édifice, aujourd'hui à usage de mairie et de bibliothèque, comprend deux bâtiments alignés sur la voie publique et un bâtiment en retour d'équerre, à l'arrière, accessible depuis un passage latéral situé au sud de la mairie.

La mairie est un bâtiment à étage carré et étage de comble, construit en briques et couvert d'ardoises, qui se signale par la présence d'une inscription et d'une horloge, au niveau du comble, ainsi que d'une date : 1895. Elle présente une élévation antérieure à trois travées, qui a fait l'objet d'un ravalement renforçant sa polychromie. La façade postérieure a conservé son aspect d'origine.

L'actuelle bibliothèque est un bâtiment à étage carré, construit en briques masquées par un enduit, et couvert d'ardoises. Il présente de nombreuses traces de remaniement au niveau du rez-de-chaussée.

Les anciennes salles de classe, à l'arrière, sont réunies dans un bâtiment en rez-de-chaussée, couvert d'ardoises. La façade sur la cour présente des traces de rénovation. Seule celle de l'extrémité a conservé sa façade en briques d'origine. Le soubassement de cette façade antérieure comporte un enduit représentant un faux appareillage de pierres de taille.

Murs brique
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Typologies école, mairie et logement sous un même toit, mutation, école et logement juxtaposés, 4 classes
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 1871. Fressenneville. Administration communale, 1870-1939.

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1872. Fressenneville. Administration communale, 1870-1939.

Documents figurés
  • Projet d'une école, mairie et maison de l'instituteur, Coulombel architecte, 1867 (AD Somme ; 99 O 1871).

  • Commune de Fressenneville. Plan de l'école de garçons, 1878 (AD Somme ; 99 T 308 355/1).

  • Projet de construction d'une nouvelle classe pour l'école de garçons, d'une salle de mairie et de logements pour les instituteurs adjoints, Marchand architecte, 1892 (AD Somme ; 99 O 1872).

  • Commune de Fressenneville. Agrandissement de l'école de garçons, plans et coupe, par Chabot, 1912 (AD Somme ; 99 O 1871).

  • Fressenneville (Somme). Ecole des garçons, carte postale, Fressenneville : G. Villain photographe, vers 1920 (coll. part.)

  • Fressenneville. Rue d'Eu, la mairie et l'école de garçons, carte postale, Sac-Epée éditeur, vers 1925 (coll. part.).

  • Commune de Fressenneville. Construction d'une classe au groupe scolaire. Élévation et plan, par André Echart architecte, 1935 (AD Somme ; Série O).

Bibliographie
  • GAILLARD, Jean-Louis. Fressenneville, une siècle d'histoire. Fressenneville : [s.n.], 1981.

Liens web

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Association de Préfiguration du PNR Picardie maritime ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme - Grimaud Romain
Romain Grimaud

Chargé de l'inventaire du patrimoine du Vimeu industriel de 2011 à 2012.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.