Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cimetière de l'ancien asile d'aliénés de Dury (actuel centre hospitalier Philippe-Pinel)

Dossier IA80002682 réalisé en 2012

Fiche

Parties constituantes non étudiées chapelle
Dénominations cimetière
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Amiens
Adresse Commune : Dury
Lieu-dit : Dessus-des-Pendants
Adresse : route d'Amiens , Hôpital Philippe-Pinel

Le cimetière et la chapelle figurent à cet emplacement sur le projet publié dans La Construction moderne en 1887. Sur ce document, la chapelle présente un plan allongé et un avant-corps semblable à un porche couvert d'un toit en pavillon.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle , (?)

Le cimetière est clos de murs. On y accède, depuis l'hôpital, par un portail en fer forgé. Il est desservi par un réseau de voies bordées de buis en topiaire. Une allée principale est tracée dans l'axe de la chapelle. A son extrémité, se trouve une stèle funéraire élevée à la mémoire d'un membre du personnel de l'hôpital par l’administration. Les sépultures en pleine terre sont surmontées de croix de bois. Quelques monuments subsistent à l'est : croix funéraire (ill.) et tombeau enclos (ill.).

Au nord du cimetière mais sans accès vers celui-ci, s'élève un bâtiment abritant la chapelle funéraire et la morgue, et un laboratoire. Le bâtiment, en rez-de-chaussée, est construit en briques et couvert d'ardoises. De plan cruciforme à abside semi-circulaire au sud, il présente un pignon à redent en façade antérieure. Un vestibule donne accès à la chapelle et à deux espaces de services : à droite le laboratoire, à gauche le dépositoire.

Murs brique
Toit ardoise
Plans plan centré

Le cimetière contemporain de la construction de l'hôpital présente un aménagement conforme aux réglementations, qui interdisent les concessions dans les cimetières privés.

La chapelle du cimetière de l'ancien asile d'aliénés constitue un des rares témoins conservés avec celle du cimetière de la Madeleine. Elle présente aujourd'hui des dispositions légèrement différentes de celles de la vue cavalière de 1887. Le pignon à redent de la façade sud pourrait être une transformation contemporaine des agrandissements réalisés au début du 20e siècle.

Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Asile d’aliénés de la Somme. Vue cavalière. La Construction moderne, tome II (1886-1887), 28 mai 1887.

    planche 63, p. 391.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.