Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cité ouvrière Saint Frères à Flixecourt, dite cité du Becquet ou de la rue Yves-Poiret

Dossier IA80010103 inclus dans L'ensemble industriel textile Saint Frères réalisé en 1991

Fiche

Appellations Saint Frères, cité du Becquet, cité de la rue Yves-Poiret
Parties constituantes non étudiées maison, remise, cour, jardin potager
Dénominations cité ouvrière
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Picquigny
Adresse Commune : Flixecourt
Lieu-dit : Le Becquet
Adresse : 122 à 202 rue Yves-Poiret
Cadastre : 2012 AI 144 à 184

Les matrices cadastrales conservées aux archives départementales indiquent que les logements de la cité du sentier du Becquet sont construits en deux tranches. Deux groupes de dix maisons sont imposés comme constructions neuves en 1922 et en 1923, deux autres groupes de dix et onze logements sont imposés comme constructions neuves en 1936 et en 1938.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle, 2e quart 20e siècle

La cité ouvrière du Becquet se développe sur une distance de 250 m en ligne droite, entre la rue de Bettencourt et la cité Saint-Maurice (rue Georges-Outrebon). Elle n'occupe qu'un seul côté de la rue Yves-Poiret, la façade principale des logements étant ainsi orientés à l'ouest.

Bien qu'étant pratiquement la cité la plus éloignée de l'usine, elle est sans doute celle qui possède l'impact visuel le plus fort dans le paysage urbain de Flixecourt. Elle se compose de 41 logements, implantés en rangés, et séparées par blocs de dix ou onze par des venelles de desserte menant à l'arrière des parcelles et permettant d'accéder aux courettes et aux dépendances attenantes à l'habitation. Les logements sont construits en brique et couverts de toits en tuiles mécaniques, à longs pans et pignons couverts. Ils présentent un pignon sur rue. L'étage de comble est éclairé en façade d'une fenêtre verticale à linteau cintré, interrompant le bandeau à modillons de séparation de niveau. De l'autre côté de la rue, les anciens jardins potagers ont souvent disparus, au moins en partie, au profit de garages ou de simples parking.

Murs brique
Toit tuile plate mécanique
Étages étage de comble
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Typologies logement individuel, implantation en rangée, pignon sur rue

La cité du Becquet est l'une des dernières cités construites à Flixecourt, au lendemain de la Première Guerre mondiale. Les logements présentent la même typologie que ceux de la rue James à Flixecourt et des HBM de Saint-Ouen.

Ce dossier de repérage du patrimoine industriel établi en 1989 a été mis à jour et enrichi en 2009 et 2012 dans le cadre de l'inventaire topographique du Val-de-Nièvre.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 711/10. Saint-Ouen. Matrices des propriétés bâties.

Documents figurés
  • [La cité Yves Poiret], vers 1937, photographie (coll. part.).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournier Bertrand - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.