Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le Faubourg ou quartier balnéaire du Crotoy

Dossier IA80001710 inclus dans La ville et la station balnéaire du Crotoy réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Appellations Le Faubourg, balnéaire
Dénominations quartier
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Rue
Adresse Commune : Le Crotoy
Adresse : quartier balnéaire
Cadastre :

L'actuel quartier balnéaire était nommé 'le Faubourg' sur le cadastre napoléonien de 1828, afin de dissocier cet espace de ce qui est alors nommé le 'chef-lieu', à savoir le bourg actuel. Aujourd'hui compris dans l'agglomération, cet espace sablonneux était à l'origine très peu construit : ce quartier constitue de nos jours l'extension balnéaire de la ville. Trois moulins à vent étaient implantés en bord de mer : le moulin de la Galette, le moulin de la Fontaine et le moulin Saint-Pierre [fig. 5]. En 1846, l'ensemble des terrains communaux établis entre l'actuelle rue du capitaine-Guy-Dath et la digue Jules-Noiret sont concédés à quelques propriétaires privés : Polenne, Cuvelard, Bos, Guerlain et Fanthomme [fig. 2, 3 et 4] (source : A.D. Somme, 99 O 1321). Sur ces terrains sont construits l'établissement de bains Fanthomme, puis des maisons de villégiature. A l'origine, la digue Jules-Noiret n'existait pas, et les villas du front de mer disposaient d'un terrain plus important côté mer : cette digue est construite après 1945. Ce quartier connaît une croissance en profondeur, un nouvel îlot étant constitué entre la rue du Capitaine-Guy-Dath et la rue Carnot. Au début du 20e siècle est conçu le lotissement Bizet. Le développement du quartier est constant au cours de la 1ère moitié du 20e siècle. C'est le quartier où l'on profite de la plage et des bains de mer : le dernier des établissements de bains est tenu par A. Tellier, puis par Roux-Noiret. Le développement se poursuit pendant l'entre-deux-guerres : un lotissement est conçu autour de la rue Paris, avec de petite constructions en majorité élevées par des crotellois [fig. 26 et 27], le lotissement Bernard est établi en 1935, et 4 courts de tennis sont établis le long de l'avenue Carnot. Le front de mer est durement touché au cours de la Seconde Guerre mondiale : de nombreux édifices sont dynamités, parmi les plus importants de ce quartier, d'autres sont sinistrés et restaurés sans égard pour les dispositions antérieures [fig. 24]. Certaines villas laissent place à des immeubles à logements.

Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Ce quartier dont les limites ont été définies arbitrairement pour cette étude, correspond à une extension urbaine vers le nord-ouest, consécutive au développement des activités balnéaires. La voirie reprend des voies anciennes visibles sur le cadastre napoléonien de 1828 : rue des Chalets, rue du Capitaine-Guy-Dath (ancienne rue de la Fontaine) et rue Carnot. Elles sont coupées par des voies assurant la desserte de la plage : rue de Paradis, allée Beau-Soleil, rue des Merlettes, allée Bellevue, allée du Bon-Air. Impasse de la Galette, quelques pans de murs de l'ancien moulin transformé en maison de plaisance, encore en place après 1945, sont encore difficilement visibles. En bord de mer, les maisons sont de type villas, à l'arrière, types des petites maisons à tendance rurale (rue des Chalets, rue du Phare). La rue des Chalets était anciennement composée de maisons mitoyennes à pignon et ferme débordante et aisseliers en façade leur donnant un style 'chalet' aujourd'hui totalement absent, les édifices ayant été dénaturés.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 1321. Le Crotoy, travaux communaux, acquisitions, aliénations (avant 1869).

Documents figurés
  • Arpentage de plusieurs portions de terrains communaux à concéder par la commune du Crotoy au profit de diverses personnes, schéma des terrains E, F et G (pour Polenne), encre sur papier, par Nicolas Arnould Geoffroi Levêque, arpenteur à Machy, le 03 juillet 1846 (AD Somme ; 99 O 1321).

  • Arpentage de plusieurs portions de terrains communaux à concéder par la commune du Crotoy au profit de diverses personnes, schéma des terrains C (pour Cuvelard) et D (pour Bos), encre sur papier, par Nicolas Arnould Geoffroi Levêque, arpenteur à Machy, le 03 juillet 1846 (AD Somme ; 99 O 1321).

  • Arpentage de plusieurs portions de terrains communaux à concéder par la commune du Crotoy au profit de diverses personnes, schéma des terrains A (pour Guerlain) et B (pour Fanthomme), encre sur papier, par Nicolas Arnould Geoffroi Levêque, arpenteur à Machy, le 03 juillet 1846 (AD Somme ; 99 O 1321).

  • Le village du Crotoy, dessin, d'après Duthoit, [s.d.]. In : En voyage avec...Aimé et Louis Duthoit. Amiens : CRDP, 1979.

  • Le Crotoy, la photographe sur la plage, carte postale, par Coulon-Delong photographe éditeur, 1er quart 20e siècle (coll. part.).

  • Le Crotoy, la plage et la rue des Chalets, carte postale, par Coulon-Delong éditeur, 1er quart 20e siècle (coll. part.).

  • 3 - Le Crotoy, cafés des chalets, carte postale, par L.L. photographe éditeur, 1er quart 20e siècle (coll. part.).

  • Le Crotoy, rue de la Fontaine, carte postale, par Coulon-Delong éditeur, 1er quart 20e siècle (coll. part.).

  • Le Crotoy, vue aérienne. La plage et la digue promenade (inscription au revers), carte postale en couleur, par Cim éditeur, 2e moitié 20e siècle (DRAC Picardie, MH, Amiens).

Bibliographie
  • LEFILS, Florentin. Histoire de la ville du Crotoy et de son château. Paris : Office d'édition du livre d'histoire, 1996, fac simile de 1860.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.