Dossier d’œuvre architecture IA59001879 | Réalisé par
Grembert Lucie (Rédacteur)
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Luchier Sophie (Rédacteur)
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • enquête thématique départementale, Patrimoine XXe Maubeuge et Val de Sambre
Maison
Œuvre recensée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Maubeuge Val-de-Sambre - Aulnoye-Aymeries
  • Commune Aulnoye-Aymeries
  • Adresse 48 bis rue Jean-Jaurès
  • Cadastre 1990 AK 640a

Cette maison est construite par l'architecte Marcel Melon (1895-1969) pour le docteur Triquet, associé et voisin du docteur Despret. Ce dernier avait fait appel à l'architecte Marcel Melon pour la construction de sa maison et son cabinet de consultation en 1947 (IA59001876).

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1956, daté par tradition orale
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Melon Marcel
      Melon Marcel

      Marcel Melon est né en Hautmont en 1895. Il suit des cours à l'École Pratique de Commerce et d'Industrie de Fourmies (où il obtient le certificat de fin d'études) puis à l'Université du Travail de Charleroi de 1910 à 1912. Il est élève libre à l'École des Beaux-Arts de Bruxelles pendant la Première Guerre mondiale. Il obtient le patente en 1927. La demeure individuelle constitue la plus grande partie de son activité, ainsi que les boutiques, la plupart construites à Hautmont. Après la guerre, il réalise la reconstruction de la ville du Quesnoy. Il décède à Hautmont en 1969.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par tradition orale

La maison est située au fond de la parcelle, en partie cachée par des maisons qui en occupent le devant. L'édifice s'élève sur trois niveaux et a une largeur de deux travées, ce qui donne une impression de hauteur, bien que le volume principal soit adjoint de décrochements successifs. Le volume principal est couvert d'une toiture à un pan, légèrement incliné, et de terrasses pour les décrochements. L'entrée est soulignée par un auvent en béton et des moellons de pierre. Des pavés de verre éclairent le hall d'entrée. Cette maison rappelle -dans une version épurée- la villa La Tour (IA59001870), construite en 1935 rue de l'Hôtel-de-Ville dans la même commune.

  • Murs
    • béton
    • enduit d'imitation
  • Étages
    sous-sol, 2 étages carrés
  • Couvertures
    • terrasse
    • toit à un pan
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2001 ; Date(s) de rédaction 2002, 2023
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Grembert Lucie
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Luchier Sophie
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.