Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le hameau de Bretel à Boismont

Dossier IA80007304 réalisé en 2004

Fiche

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Somme - Saint-Valery-sur-Somme
Adresse Commune : Boismont
Lieu-dit : Bretel

On trouve trace de l´existence du hameau de Bretel sur une copie de 1736 d´un document de mai 1312 mais aucune source documentaire ne retrace son histoire jusqu´en 1800. Les textes indiquent que la seigneurie du bailliage d´Abbeville, mouvante de Mareuil, consistait « en 120 journaux de terres, 30 de terrains incultes, 3 de près, un moulin à vent, 150 livres de censives ».

Le hameau était composé de 57 habitants en 1200. Le recensement de population précise qu´en 1851, Bretel comprenait 69 habitants. Ce chiffre ne fit que diminuer jusqu´en 1936 pour chuter à 35. Concernant le bâti, un pic de construction s´étala entre 1851 et 1872 puisque le village passa de 11 habitations à 20 entre ces deux dates. Là aussi, le chiffre ne fit que diminuer pour retrouver son état initial en 1936. Ces variations pourraient être liées à la baisse du nombre d´exploitations au cours de la seconde moitié du 19e siècle, qui engendra un exode rural.

Bretel est un hameau qui doit son origine à l´implantation de quelques fermes. En effet, d´après une ancienne habitante, vers 1900, le hameau se composait d´environ huit petites fermes, du château et de deux ou trois maisons. L´artisanat d´hiver ne semblait pas occuper les habitants pendant les périodes creuses, comme cela était pourtant le cas à Boismont et à Pinchefalise au 19e siècle. La saison froide était destinée au soin du bétail, acheté dans le Pas-de-Calais. Chacun avait sa pâture pour l´engraissement des bêtes.

En 1986, seules cinq fermes étaient encore en activité.

D'après un habitant, une briqueterie était située sur la route de Boismont. L'argile était extraite du champ mitoyen (cf section sur le cadastre napoléonien). Les habitants de Bretel ne bénéficiaient pas de la jouissance des mollières, données par les moines de Saint-Valery. Ils réclamèrent pourtant cet avantage. Le calvaire situé sur la place a été offert par Pierre-Edouard du Liège d´Ausny en 1858.

Période(s) Principale : Préhistoire
Principale : 18e siècle

Situé dans un vallon sur la route de Mons-Boubert, au sud du bois de Bretel, au coeur d´un paysage bocager, le hameau isolé de Bretel, essentiellement composé d´exploitations agricoles, est distant de la route de plus de Mons-Boubert d´un kilomètre (construite en 1977). Il est abrité des vents d´ouest par des massifs boisés et se situe à proximité d´une source d´eau douce. Le sol y est relativement crayeux.

L´espace public structurant est matérialisé par la place, au coeur du hameau.

La comparaison du cadastre napoléonien avec le cadastre actuel permet de visualiser l´évolution du bâti. L´habitat à cour fermée était concentré, comme aujourd'hui, de part et d´autre de la rue de Bretel. La rue de Mons était également bâtie, ce qui n´est plus le cas désormais. Nous ignorons les raisons de cette disparition. Les nouvelles constructions se sont implantées dans la rue de Boismont. La plupart des fermes ont conservé leur plan d´origine. D´autres ont été entièrement reconstruites sans respecter la disposition originelle.

Certaines fermes anciennes possèdent encore leur corps de passage. Le torchis domine malgré des restaurations abusives qui lui ont substitué la brique ou l´ont recouvert de ciment. Les façades principales sont orientées à l'est ou au sud comme à Boismont et Pinchefalise.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série M ; 2M_LN 192. Recensement de population de la commune de Boismont [1851-1936].

  • AD Somme. Série O ; 99 O 755. Commune de Boismont. Travaux communaux (avant 1869)

Documents figurés
  • Boismont. Plan par masses de culture, d'après Cardinet (géomètre) et Bocquet (arpenteur), 4 juillet 1804 (AD Somme ; 3 P 873).

  • Boismont. Plan cadastral, 1832 (AD Somme : 3 P 1287).

Bibliographie
  • BELLEVAL, René De. Les fiefs et les seigneuries du Ponthieu et du Vimeu. Brionne, Gérard Monfort, 1975.

    p. 62
  • GARNIER, J. Dictionnaire topographique du département de la Somme. Mémoires de la Société des Antiquaires de Picardie, 3e série. Paris, Amiens, t. I, 1867.

    p. 168
  • LEFILS, Florentin. Géographie historique et populaire des communes de l´arrondissement d´Abbeville. Marseille, Laffitte Reprints, 1981. Réimpression de l'édition originale publiée à Abbeville, J. Gamain, 1868.

    p. 390
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Fourmond Catherine - Guérin Inès