Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le hameau de Bonnelle à Ponthoile

Dossier IA80007268 réalisé en 2004

Fiche

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Somme - Nouvion
Adresse Commune : Ponthoile
Lieu-dit : Bonnelle

Roger Agache a découvert sur le territoire une grande tache noire ainsi qu´une couronne noirâtre, situées autour d´un tertre. A la sortie nord du hameau de Bonnelle, l´auteur a également mis au jour une aire sombre d´habitat. Des tombelles celtiques semblent avoir été effacées par les cultures. Ces recherches prouvent l´occupation ancienne du territoire.

Bonnelle est appelé Bonella en 844. D'après Roger Rodière, le hameau était à l´époque "une seigneurie au baillage de Rue, mouvant de la Ferté-les-Saint-Riquier". La seigneurie possédait plusieurs fiefs et Rodière en trouva mention jusqu'au 18e siècle.

D´après la monographie communale rédigée par Warin, instituteur, en 1899, Bonnelle dépendait de la paroisse de Sailly-le-Sec. En 1828, les habitants demandèrent la réunion de leur hameau pour le spirituel à la paroisse de Nouvion.

Parmi les sources, l´une de 1305 relate l'existence "du moulin et du vivier de Bonnelle sous Nouvion". Le moulin est à nouveau cité dans les sources du 18e siècle. D´après le cahier de délibérations du Conseil Municipal (1820-1837), en février 1825, la commune possédait dans le marais au nord-est de Ponthoile, un moulin que faisait tourner la rivière qui venait de Nouvion. Autrefois, une « usine du même genre » (probablement un moulin à eau) se trouvait à plusieurs centaines de mètres en amont du moulin actuel qui n´existait pas alors. Cette ancienne usine a disparu mais l´emplacement qu´elle occupait se distinguait encore facilement et avait obtenu le nom de « Roue de Bonnelle ». Le cadastre napoléonien confirme ces indications puisque Bonnelle disposait en 1833 de la présence d´un moulin à vent au nord de son territoire et d´un moulin à eau dans le village (toujours en place aujourd´hui). La matrice cadastrale indique en 1882 la présence d´un seul moulin.

En 1828, il y avait à Bonnelle dix habitants. Le nombre d´habitants diminua régulièrement de 1851 à 1936 pour passer de 66 individus à 49. En revanche, le nombre de maisons stagna autour de 15 maisons tout au long de la période. En 1876, Bonnelle comptait nombre de cultivateurs, chefs de ménage, domestiques, meuniers, journaliers, vanniers.

D´après la carte du 18e siècle (A.D. 80 : RL 343) et le cadastre napoléonien, le hameau rassemblait une maison et dix fermes, toutes relativement imposantes et de plan différent. Elles étaient regroupées le long de la voie reliant Nolette à Sailly-Bray. Le logis était bien souvent en retrait de la rue. Les parcelles étaient larges et peu profondes. Une ferme isolée était présente sur le lieu-dit « le Marais de Bonnelle », au chemin du Marais.

Période(s) Principale : Milieu du Moyen Age
Principale : Fin du Moyen Age
Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Traversé par le ruisseau de Pont-Dien, Bonnelle est situé sur le bord d´un marais, au nord-est de Ponthoile vers Nouvion. Le hameau s´est installé dans les dépressions du plateau crayeux, au pied de la falaise morte, à la limite lisible entre le Marquenterre et le Ponthieu, au sud-ouest du territoire de Ponthoile. Divisé entre les trois territoires de Nouvion, Ponthoile et Noyelles, il est composé d´une rue unique (la rue du Marais de Bonnelle). Les constructions, indépendantes, sont distribuées de part et d'autre de la voie unique ; les trois fermes restantes sont dispersées sur le territoire. Certaines ont conservé leur aspect originel, en torchis et pans de bois, mais la plupart ont été reconstruites en brique au début du 20e siècle, à l´emplacement exact qu´elles occupaient en 1833 (superposition des cadastres napoléonien et actuel). Toutes sont surélevées par rapport au niveau de la route (probablement en raison de la présence de caves).

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série V ; 2 V 30. Organisation et police du culte catholique, [19e siècle].

  • AD Somme. Série E ; E_DEP 1047. Cahier de délibérations du Conseil Municipal de Ponthoile, 1820-1837. 

  • AD Somme. Série M ; 2 MI_LN 300. Recensement de population de la commune de Ponthoile, 1836-1936.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 633/7. Matrice cadastrale de la commune de Ponthoile. 

Documents figurés
  • Plan du Marquenterre, de la Baie de Somme à la Baie d´Authie, 18e siècle, encre et lavis sur papier, 18e siècle (AD Somme : RL 343).

  • Cadastre napoléonien de la commune de Ponthoile, encre et lavis sur papier, 14 juin 1833 (AD Somme : EDEP 1089).

Bibliographie
  • AGACHE, Roger. Atlas d´archéologie aérienne de Picardie. Amiens : Société des Antiquaires de Picardie, 1975.

    p. 56
  • RODIERE, Roger. Statistique féodale du baillage de Rue et de quelques villages voisins. Première partie. Communes du canton actuel de Rue. Bulletins de la Société d´Emulation d´Abbeville, 1938-1942, t. XVII.

    p. 400-402
  • WARIN. Monographie communale de Ponthoile. 1899 (document manuscrit).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Fourmond Catherine - Guérin Inès