Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lotissement 3 à Mers-les-Bains

Dossier IA80001300 inclus dans Le quartier balnéaire à Mers-les-Bains réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Dénominations lotissement
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Mers-les-Bains

En l'absence de document d'archive, ce lotissement a des origines inconnues.

Sur le plan de projet de lotissement 1, daté de 1873 [fig. 1], les terrains du lotissement 3 (nommé arbitrairement selon des critères chronologiques), sont alors mentionnés comme des terrains privés appartenant à Roussel (actuel îlot 14), Conant (actuel îlot 14) et Buzeaux (actuel îlot 10). Sur ce même plan, l'îlôt 3 (actuel îlot 16) est prévu comme îlot du lotissement 1. Finalement, aucun de ces îlots ne compose le lotissement 1 [fig. 2].

La datation du lotissement 3 est définie grâce aux travaux historiques (matrices cadastrales, plans divers) entre 1874 et 1891. La rue Julien-Hédin, anciennement rue du Fortin, était en partie en place avant les lotissements, un chemin étant au service du génie militaire pour accéder au fortin.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle

Le lotissement est établi entre la route nationale menant au Tréport et la rue Henri-Leboeuf, composé de 4 îlots et une partie d'un cinquième. Les rues qui le composent sont toutes parallèles entre elles, et convergent vers la mer de telle sorte que le lotissement est un point de passage pour qui veut se rendre à la plage. Les parcelles sont conformes à celles des autres lotissements, plus profondes que larges. Les constructions, établies à l'aplomb de la rue et entre mitoyens, forment un front uni et donnent un caractère très urbain à l'ensemble. Des cours occupent fréquemment les fonds de parcelles. Ces constructions sont majoritairement des habitations. La rue Buzeaux et la rue Marcel-Holleveille présentent la particularité de présenter des immeubles à logements, des hôtels ou pensions de famille et des magasins de commerce. L'îlot 14 présente des dents creuses importantes, visibles sur le plan de 1942 : il semble que ces lots n'aient jamais été construits [fig. 10]. Des garages ou anciennes écuries avec remises occupent aussi quelques parcelles : anciens, avec logements à l'étage [fig. 9] ou plus récents [fig. 8], ils marquent une interruption dans la linéarité des rues.

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan annexé au procès verbal de la conférence ouverte le 23 juillet 1873 sur le projet de lotissement (sic) des terrains communaux de Mers situés près de la batterie établie sur la côte, encre et lavis sur calque, par Geoffroy ingénieur des Ponts et Chaussées, 1873 (AD Somme ; 99 O 2590).

  • Lotissement de Mers-les-Bains, plan des terrains à vendre et des terrains construits par M. Verlyck architecte à Paris, tirage sur papier et lavis de couleur, [s.d.] (AC Mers-les-Bains : non coté).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.