Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hameau du Bout des Crocs à Saint-Quentin-en-Tourmont

Dossier IA80007278 réalisé en 2004

Fiche

Parties constituantes non étudiées croix monumentale
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Somme - Rue
Adresse Commune : Saint-Quentin-en-Tourmont
Lieu-dit : le Bout-des-Crocs

Le Bout des Crocs figure sur la carte de Cassini (1758) accompagné de la représentation d'un petit "hameau sans église". La construction de digues tout au long du 18e siècle amena la création de ce territoire par poldérisation. La dénomination "Crocs" vient d´ailleurs de la particularité géographique de l'endroit, longtemps la proie des dunes. En effet, Demangeon explique que les sables pouvaient se répartir en mamelons isolés, appelés "crocs".

D´après le recensement de la population, le hameau comprenait 28 maisons en 1856 pour 106 individus. Ces chiffres stagnèrent jusqu´au début du 20e siècle où la population doubla (217 habitants en 1906) tout comme le nombre de maisons (55), qui ne fera que diminuer jusqu´en 1936 (164 individus). Nous ignorons la raison de ces fluctuations (probablement liées au développement agricole du territoire).

Sur une carte du 18e siècle, le territoire était divisé en petits îlots et les jardins en parcelles. L´observation du cadastre napoléonien permet d´indiquer que le bâti de 1832 était très épars, regroupé au sud et très peu représenté à cette époque. En effet, il n´était composé que de sept maisons (s´agissait-il de maisons de pêcheurs ou de ménagers ?), distribuées en deux groupes : le premier autour du chemin actuel dit d' « Accès à la Baie » et l'autre, à l'ouest du Chemin des Garennes. L´habitat se répartissait de part et d´autre de la route qui formait alors un cercle dont le coeur était occupé par les pâtures.

A l´ouest du Bout des Crocs, dans la garenne, figuraient deux moulins à vent : Moulin Bouly et Moulin Thierry.

Sur une carte du territoire de 1839, le Bout des Crocs, situé au nord du « Champ dit que Noye », possédait déjà des constructions plus nombreuses qu´en 1832. Le sable arrivait alors aux portes du village.

Sur la carte administrative et topographique de la Somme (1900, 1934), les cabanes du Bout des Crocs étaient encore indiquées ; un chalet de sauvetage (en ruines) se situait tout à fait à l´ouest.

L´état de section (vers 1880) recense plusieurs métiers : manouvrier, tisserand, cordonnier et charpentier. Il s´agit donc pour la plupart d´artisans, permettant ainsi de confirmer la présence majoritaire au 19e siècle de maisons et non de fermes.

Période(s) Principale : 18e siècle

Le Bout des Crocs est séparé du Crotoy par la rivière de la Maye.

Distant du chef-lieu d´un peu plus d´un kilomètre, il est dépourvu de place publique. Son coeur est occupé par un petit carrefour auquel se croisent les routes menant à Saint-Quentin et à Saint-Firmin.

L´habitat y est relativement aéré et s´étend le long de la R.D. 204. Les constructions sont regroupées au centre du hameau et s´écartent au fur et à mesure que l´on s´éloigne du centre. Elles sont distribuées le long de la trame viaire (qui résulte des anciens tracés de canaux) et le long des digues communiquant avec quelques fermes principales isolées (d´implantation ancienne puisqu´elles sont déjà présentes en 1832) davantage situées au sud.

Les maisons, parfois à l'implantation ancienne, ont pour une grande majorité été largement remaniées. Le hameau s´est étendu récemment à l´est.

D´après Guerville, la croix de chemin située sur la route qui mène du Bout des Crocs à Saint-Quentin-en-Tourmont. Un arc boutant a disparu ; elle est aujourd'hui en mauvais état.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série M ; 2 MI_LN 313. Recensement de population de la commune de Saint-Quentin-en-Tourmont, 1836-1936.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 713/3. Etat de section de la commune de Saint-Quentin-en-Tourmont, [19e siècle].

  • AD Somme. Série E ; 206 E_DEP 24. Dénombrement de la population de Saint-Quentin-en-Tourmont, [1836-1870].

Documents figurés
  • Plan du Marquenterre, de la Baie de Somme à la Baie d´Authie, 18e siècle, encre et lavis sur papier, 18e siècle (AD Somme : RL 343).

  • Saint-Quentin-en-Tourmont. Plan cadastral, 1826 (AD Somme ; 3 P 1471).

  • Carte d'Etat major de la Baie d'Authie, tirage sur papier, 1839 (AD Somme : 21 Fi 8).

  • Carte administrative et topographique de la Somme, 1900, 1934, tirage sur papier, 1934 (A.D Somme : 1 Fi 445).

Bibliographie
  • DEMANGEON, Albert. La Picardie et les régions voisines. Artois, Cambrésis, Beauvaisis. Paris, Guénégaud, 1905.

    p. 174
  • GUERVILLE, André. Croix et calvaires en pays de Somme. Abbeville : F. Paillart éditeur, 1998.

    p. 22.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Fourmond Catherine - Guérin Inès