Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

La ville d'Aubenton

Dossier IA02000595 réalisé en 1998

Fiche

Œuvres contenues

Dénominations ville
Aire d'étude et canton Thiérache - Aubenton
Hydrographies Thon le
Adresse Commune : Aubenton

Aubenton est dès l'époque gallo-romaine le site d'une enceinte fortifiée de forme quadrangulaire, située sur la voie romaine allant de Brunehamel à Aubenton. Au 10e siècle l'agglomération est citée comme dépendante du Vermandois. Vers 1044 a lieu le début de la 1ère campagne de construction de Notre-Dame d'Aubenton, qui s'achève vers 1176. Au 13e siècle, Aubenton dépend de la seigneurie de Rumigny, dont le seigneur Nicolas V accorde une charte de commune définissant un maire, des échevins et des jurés. La prospérité de la ville, fondée sur le commerce du vin et la fabrique des étoffes, se traduit par la construction d' édifices dont ne subsistent plus que les caves ayant également servi de souterrains refuges, et la création d'une 2e paroisse, Saint-Nicolas, dont l'église est construite en 1257-59. Le décor de son portail indique qu'elle est liée à la corporation des foulons. En 1271, il est fait mention d'un béguinage créé par la fille de Henri de Lambercy, et d'une maladrerie. Le siège et le pillage de la ville en avril 1340 aboutit à la destruction de la plupart des habitations et une chute démographique sanctionnée en 1348 par la reconstruction des fortifications sur une emprise plus réduite, comportant 3 portes et 6 tours dont 2 subsistent encore. La porte de Saint-Nicolas faisait également office de prison. En 1342 est mise en place une chambre à sel, d'autres édifices à caractère fiscal ou administratifs sont également mentionnés dont le moulin banal qui devait exister jusqu'en 1789. Aubenton devient au 16e siècle une place forte et le siège d'une capitainerie. En 1521, le duc de Nassau incendie la ville et l'église qui est restaurée en 1553. En 1527, le comté de Guise est érigé en duché-pairie, et la ville d'Aubenton devient le siège d'un bailliage seigneurial et d'une gruerie et maîtrise des eaux et forêts. Dès 1561 il est fait mention de la halle servant aussi de prétoire et d'hôtel de ville. En 1568 la construction d'un fort au hameau de Ribeauville renforce la défense de la ville. De nombreux édifices sont construits au 16e siècle et au 17e siècle. 1610 est la date traditionnelle de fondation du manoir dit de Charles IV de Lorraine. Les pillages de 1648 et 1653 entraînent d'importantes campagnes de restauration. En 1633, est créé le grenier à sel. La présence d'un collège, attesté depuis le 16e siècle, est renforcé par la création d'un établissement d'enseignement en 1680 sous les auspices de Mademoiselle de Guise. En 1682-83, l'église Saint-Nicolas d'Aubenton est partiellement reconstruite. Outre la présence de brasseries et de moulins, la ville abrite au 18e siècle une filature. Aubenton est alors un important lieu de commerce avec près de 6 foires annuelles. En 1761, la création d'une route militaire entre Brunehamel et Aubenton confirme son rôle stratégique, dès la 2e moitié du 17e siècle. La Révolution entraîne de profonds changements, administratifs (avec le choix d'Aubenton comme chef-lieu de canton et la mise en place des institutions correspondantes) et architecturaux (les fortifications étant détruites ainsi que la prison et l'église Saint-Nicolas) . L'installation en 1806 d'une filature sur le site du moulin banal symbolise le développement industriel de la ville qui cependant reste modeste tout au long du 19e siècle ; on mentionne en outre des brasseries, des briqueteries et des carrières. La destruction de la halle et la construction de l'hôtel de ville en 1868-69 accompagnent la grande campagne de construction de demeures à l'emplacement du quartier du Jeton détruit par un incendie en 1868 ; l'école des filles y est édifiée en 1876. L'inauguration de la gare le 20 décembre 1885 concrétise le développement du faubourg de Saint-Nicolas. Les importants travaux de reconstruction et d'aménagement de l'église Notre-Dame, à partir de 1881 entraînent la destruction des maisons accolées à l'édifice, la dernière ne le sera qu'en 1938.Si la 1ère Guerre mondiale amène peu de démolitions, les bombardements et combats de 1940 et 1944 détruisent certains pâtés de maisons et endommagent l'église Notre-Dame. Le pont sur le Thon et la poste sont reconstruits en 1951. Outre la petite cité ouvrière de la filature, le quartier des écoles et le lotissement dit Cité Jean Mermoz sont les principales constructions de la 2e moitié du 20e siècle.

Période(s) Principale : Antiquité
Principale : 11e siècle
Principale : 12e siècle
Principale : 13e siècle
Principale : 14e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle

Annexes

  • Références documentaires

    Documents d´archives

    AD Aisne. Série B ; B 2082 N° 13 : Procès verbal des visites faites à la réquisition du procureur fiscal pour son altesse des moulins au faubourg de Rumigny, halles et bastiments dépendant d´Aubenton (8 mars 1678).

    AD Aisne. Série B ; B 2483 : Minutes des terriers de la baronnie de Rumigny, de la seigneurie d´Aubenton (1694-1767).

    AD Aisne. Série B ; B 2495 : Minutes de déclaration au terrier d´Aubenton indiquant les droits et les rentes dues à l´abbaye de Bonnefontaine par le Prince de Condé et les habitants d´Aubenton, l´abbaye de Bonnefontaine possédant 1/16 de la dîme de Buirefontaine, de la ferme d´Hurtebise et du moulin, partagé avec le duc de Guise (1612).

    AD Aisne. Série B ; B 2505 : Héritage de Charles François Collardeau marchand demeurant à Aubenton du fief du Heaume située dans cette ville (description et localisation) (18 juillet 1731). Remontrances de Charles François Dormay ancien procureur fiscal sur l´état de délabrement des murailles et fortifications d´Aubenton dont les matériaux sont enlevés par un grand nombre d´habitants (21 juillet 1734).

    AD Aisne. Série B ; B 2516 : Incendie dans les maisons attenant au presbytère et le grenier à sel, quartier proche de la prison qui est sur une porte de la ville (5 septembre 1734). Marie Françoise Marchoux, Vve de Jean Baptiste Beuzard et tutrice de Pierre François Beuzard, organiste, Jean Baptiste Beuzard, laboureur et Marie Madeleine Beuzard épouse de Pierre Monceaux greffier au grenier à sel : visite par experts de deux maisons contigües à Aubenton vis-à-vis de l´église Notre Dame : description des édifices (29 mai 1786).

    AD Aisne. Série B ; B 2517 : Procès verbal des réparations urgentes et nécessaires à faire aux prisons d´Aubenton, travaux adjugés le 16 juillet 1755 à Jean Baptiste Fricoteaux couvreur en ardoises demeurant à Aubenton (2 et 5 juillet 1755). Visite pour dégradations et réparations qui sont à faire à une maison par Jean Baptiste Fricoteaux, couvreur en ardoises, par Louis Pastou vitrier demeurant à Aubenton et Jacques Damideau maçon demeurant à Logny les Aubenton (description de la maison) (29 octobre 1755).

    AD Aisne. Série C ; C 425 : Courrier de la Millière autorisant à la vue des plans et devis de Dupéron la mise en adjudication du pont du faubourg St Nicolas (28 mai 1782).

    AD Aisne. Série E ; E 47 : Terrier (13-14 mai 1723).

    AD Aisne. Série E ; E 76/101 : Bail du moulin banal de la ville d´Aubenton, ses bâtiments et ses dépendances, indivis entre Louis Joseph de Bourbon Condé et la dame Vve de Dourlers demeurant à Laon, à Antoine Mairiaux, meunier demeurant à Aubenton (15 octobre 1782).

    AD Aisne. Série E ; E 345 (31 janvier 1662), E 351 (19 octobre 1668), E 357 (21 et 23 novembre 1676) : Baux ou vente de maisons sises à Aubenton.

    AD Aisne. Série E ; E 360 : Réunion des paroissiens de Saint Nicolas au sujet des travaux qui doivent être faits aux combles et charpente de la tour de l´église nouvellement rétablie par Nicolas Petit et Ambroise Pringot Maîtres charpentiers demeurant à Blanchefosse (suit une description des travaux) (23 août 1682).

    AD Aisne. Série E ; E 361 : Etat des réparations à faire des défectuosités à St Nicolas d´Aubenton (description des travaux) (1er novembre 1683).

    AD Aisne. Série E ; E 363 : Location à Charles Dambraine lieutenant des gruries de Rumigny et Aubenton demeurant à Aubenton de la Cense et métairie de La Folie (description de la maison forte, dépendances et terres) (12 janvier 1685). Bail d´une maison sise près de l´église (21 février 1685). Bail d´une maison appartenant à Noël Couty, marchand à Aubenton, à Adam Granadel (?) économe de la chambre à sel (6 avril 1685).

    AD Aisne. Série E ; E 368 : Travaux entrepris au grenier à sel (description et localisation) (15 juin 1694).

    AD Aisne. Série E ; E 368 : Vente par le maire Jean Dormay de l´ancien presbytère (description et localisation) (12 octobre 1694).

    AD Aisne. Série E ; E 370 : Vente d´une maison dans le centre d´Aubenton (3 février 1696).

    AD Aisne. Série E ; E 372 : Construction d´un nouveau grenier à sel en place vague qui est située entre le presbytère et la maison des maîtresses d´écoles (30 décembre 1698).

    AD Aisne. Série E ; E 375/62 : Bail d´une certaine maison bastie de briques couverte d´essil (sic), le tout en un tenant en nature de fief vulgairement appelé le fief du heaume situé audit Aubenton (28 juillet 1701).

    AD Aisne. Série E ; E 399 : Bail d´une maison en la grande rue qui conduit à Rumigny (31 octobre 1707).

    AD Aisne. Série Q ; Q 170 N° 2122 : Vente du moulin banal d´Aubenton avec les maisons, bâtiments, écuries et vergers provenant de Bourbon-Condé et Dourlers, adjugé à Jacques Toussaint Not demeurant à Aubenton (28 germinal An V/17 avril 1797).

    AD Aisne. Série Q ; Q 903/1307 : Vente d´une petite ferme provenant de la Cure, située au faubourg de Saint Nicolas d´Aubenton faisant face à l´église, vendue 2050 livres à Antoine Damideau, entrepreneur à Aubenton (5 août 1793).

    AD Aisne. Série Q ; Q 903/1336 : Procès verbal d´estimation et adjudication d´un bâtiment, appartenant à la ci-devant fabrique St Nicolas d´Aubenton, estimé par PV d´expert du 24 novembre 1792 à la somme de 900 livres. Adjugé 970 livres à Jacques Toussaint Not marchand à Aubenton (4 décembre 1793).

    AD Aisne. Série Q ; Q 903/1337 : Adjudication d´un bâtiment servant d´écurie et de bûchoire situé à Aubenton faisant face à la cour du presbytère dudit lieu, ledit bien non affermé appartenait à la fabrique St Nicolas d´Aubenton et estimé par PV d´expert du 2 décembre 1792 à la somme de 100 livres. Adjugés à Jacques Toussaint Not marchand à Aubenton pour 135 livres (4 décembre 1793).

    AD Aisne. Série Q ; Q 935/39 : Adjudication d´un bâtiment au-dessus de la halle et servant anciennement d´auditoire actuellement occupé par la municipalité et le comité de surveillance de la commune (11 thermidor An II/20 juillet 1794).

    AD Aisne. Série Q ; Q 937/120 : Estimation d´une maison appartenant à Louis Joseph Marie Machelart (description de la maison sise à Aubenton), estimée 45000 livres (5 germinal An II/25 mars 1794).

    AD Aisne. Série Q ; Q 937/121 : Estimation des biens appartenant à Louis Joseph Marie Machelart et Moutozon sa femme. 4 lots : 1) maison située à Aubenton lieu dit la Grand Rue, d´un bout du midi à la dite rue, d´autre bout au rempart de la ville (9000 livres), 2) bâtiment en brique servant de bûcher situé grande rue (250 livres), 3) grange avec un verger et jardin situé faubourg de Rumigny (500 livres).

    AD Aisne. Série Q ; Q 948/660 : Adjudication de la maison décrite ci-dessus à Jean Nicolas Soyat, marchand à Aubenton (24 frimaire An III/14 décembre 1794).

    AD Aisne. Archives communales d'Aubenton : D1. Délibérations du conseil municipal (1837-1860).

    AD Aisne. Archives communales d'Aubenton : D (non encore coté en 1998). Délibérations du conseil municipal (1880-1907).

    AD Aisne. Série R ; 10 R 2. Dommages de guerre 1914-1918, Aubenton.

    AD Aisne. Fonds Piette. Aubenton.

    AP Fonds documentaires de Besmont. Aubenton.

    DRAC Picardie. SRA. Fonds documentaires de la carte archéologique du Service régional de l´archéologie de Picardie. Aubenton.

    Documents figurés

    Plans de la traverse d´Aubenton à Rozoy à Bellevue. Route n° 3 par Brunehamel et Aubenton (AD Aisne. C 472).

    Plan de la route de Rozoy à Aubenton (AD Aisne. C 471).

    Plan Général des Terres et Prez Dependans de la chastellenie d´Hirson, Terre d´Aubenton et chastellenie de Martigny, Membres du Duché de Guise, Appartenans A Leurs Altesses Serenissimes, Dressé par les soins de Monsieur ME Michel Joseph de Lettres, Bailly général dudit Duché en 1722 et 1723 : par Antoine Lanoise et François Huget Arpenteurs Royaux jurés, résidens au Bourg de Signy et Lesquielle (AN Paris N I ; Aisne 1).

    Atlas Trudaine, Généralité de Soissons (AN F 14 8503).

    Plan de la ville d´Aubenton. Généralité de Guise et Vervins (AN F 14 10158/2/E).

    Topographie de la France/T. 1 : Aisne de A à Bou, dessins, relevés, cartes et plans (AN Va 2)

    Coupe sur transept de l´église Notre Dame, par les architectes rémois Begue et Kalas, dessin daté de 1894 et approuvé en 1897 (Archives communales d´Aubenton ; non classées et cotées).

    [Aubenton]. Dessins, relevés et plans par Amédée Piette (AD Aisne ; 8 Fi).

    Bibliographie

    Attaque d´Aubenton par le comte de Hainaut, La Thiérache, Bulletin de la Société archéologique de Vervins, t. II, 1865, p 12-13.

    BEJIN-GARCIA, Natty. Allonsius Martine. Durizy, Marie-Claude. Moulins de Thiérache au fil de l´eau, Paris : Le Livre d´histoire/Lorisse, 1998.

    BERCET, Edouard. Notices sur les communes du canton d´Aubenton, s. l., 1888 (AD Aisne ; 8 1590).

    BERCET, Edouard. Faits historiques touchant la ville d´Aubenton, La Thiérache, Bulletin de la Société archéologique de Vervins, t XIX, 1899, p 12-13.

    BRUNET, Alain. Les bâtiments et équipements industriels de l´arrondissement de Vervins à travers les dessins d´Amédée Piette conservés aux Archives départementales (1830-1880) , Mémoires de la Fédération des sociétés d´histoire et d´archéologie de l´Aisne, t XL, 1995, p 193-201.

    CHOFFAUX, Notice historique sur Aubenton, Laon, 1834.

    CLUB CARTOPHILE FOURMIES-THIERACHE. La Thiérache entre Helpes et Ton. Joué-lès-Tours, Alan Sutton, 1998.

    DAUSSE, Pierre. Picardie, la recherche des sites fortifiés de la Thiérache, Dossiers de l´archéologie, n° 22, mai-juin 1977, p 130-139.

    DUMAS G. Histoire des cantons de l´Aisne : Aubenton, Laon, 1975.

    Ecorcheurs dans le Rethelois, à Guise, au Quesnoy, à Aubenton ». La Thiérache, Bulletin de la Société archéologique de Vervins, t II, 1865, p 6-7.

    FAUCHART G. Notes historiques sur le canton d´Aubenton.

    LEDOUBLE, Abbé Joseph. Etat religieux ancien et moderne des pays qui forment aujourd´hui le diocèse de Soissons, Saint Quentin/Soissons, 1880.

    LE LONG, Dom Nicolas. Histoire ecclésiastique et civile du diocèse de Laon..., Châlons : Seneuze, 1783.

    MELLEVILLE, Maximilien. Dictionnaire historique du département de l´Aisne, Laon-Paris, 1865, 2 vol. (rééd. Bruxelles : Culture et Civilisation, 1979).

    PENANT, Auguste. Les forteresses, châteaux et maisons seigneuriales de la Thiérache, La Thiérache, Bulletin de la Société archéologique de Vervins, t. X, 1884-1885.

    PIETTE, Amédée. Statistiques du contrôle de Vervins, s.l. 1830 (AD Aisne : J 1044).

    PIRE, Alphonse. Histoire d´Aubenton, Chauny : Impr. A. Baticle, 1958.

    PIRE, Alphonse. Les souterrains d´Aubenton, Mémoires des sociétés savantes de l´Aisne, t 1, 1955

    La Reconstitution des régions dévastées. T VI : l´Aisne, 1918-1922, n° spécial du Monde Illustré, 21 janvier 1922.

    SCHLIENGER, Alain. Quand l´histoire passe par Aubenton...et s´y arrête..., Cahors : Impr. Tardy-Quercy, 1990.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Guiochon Xavier-Philippe - Demetz Bernadette