Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Pierre et cimetière de Franqueville
    Église paroissiale Saint-Pierre et cimetière de Franqueville Franqueville - rue Principale ancienne place de Ville - en village - Cadastre : 1835 B2 258, 259 1983 AB 176
    Historique :
    projet établi en 1876 par Louis Henry Antoine, architecte de l'arrondissement de Doullens. À cette être mis en rapport avec Jean-François Antoine Léonore de Gaude, seigneur de Martainneville
    Référence documentaire :
    sur calque par Louis Henry Antoine, architecte de l'arrondissement de Doullens, 29 avril 1875 (AD
    Auteur :
    [architecte d'arrondissement] Antoine Louis Henry [commanditaire] Gaude Jean-François Antoine Léonore de
    Illustration :
    Elévation et plan de la flèche, par Louis Henry Antoine, 1875 (AD Somme ; 99 O 1817 Armoiries d'alliance de Jean-François Antoine Léonor de Gaude et de Marie-Anne de Malortie de Plaque funéraire de Louis Guillerand, tombé au champ d'honneur le 6 août 1916, et de Marie
  • L'architecture religieuse du Val de Nièvre
    L'architecture religieuse du Val de Nièvre
    Auteur :
    [architecte d'arrondissement] Antoine Louis Henry [architecte] Delefortrie Louis Joseph Victor [architecte] Raquet Louis
    Texte libre :
    famille Saint, ainsi que des presbytères de Flixecourt (1865) et d'Havernas (1881). Louis Henry Antoine , d'après les plans de Louis Raquet, de la façade de l'église de Bettencourt-Saint-Ouen endommagée durant la
    Illustration :
    (flèche, Louis Henry Antoine architecte) IVR22_20118000262XA Louis Raquet architecte, 1929 (façade). IVR22_20098000177XA
  • L'ancienne collégiale royale, puis église paroissiale, actuellement basilique Saint-Quentin
    L'ancienne collégiale royale, puis église paroissiale, actuellement basilique Saint-Quentin Saint-Quentin - place de la Basilique - en ville
    Historique :
    présence du roi Louis IX et d´une assistance prestigieuse. L´édification du grand transept est amorcée dès accueillir en 1400 les autels de Saint-Julien et de Saint-Antoine, récemment fondés. À cette date, la reconstruit de 1477 à 1487, grâce aux libéralités du roi Louis XI, sous la direction du maître-maçon et nécessaires aux chanoines, appauvris par les guerres mais encouragés par les libéralités répétées de Louis XIV
    Référence documentaire :
    COLLIETTE, Louis-Paul. Mémoires pour servir à l'histoire ecclésiastique, civile et militaire de la PEITAVY, chanoine Jean-Antoine. Mémoire sur la Ville et les Environs de St-Quentin. Saint-Quentin
    Auteur :
    [donateur] Louis XI [donateur] Louis XIV
    Illustration :
    Vue de la chapelle absidiale Saint-Louis. IVR22_20090200191VA
  • Ensemble des monuments funéraires et commémoratifs de la cathédrale
    Ensemble des monuments funéraires et commémoratifs de la cathédrale Soissons - Cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais place Cardinal-Binet - en ville
    Observation :
    les deux orantes, classées en 1903, et les deux dalles commémoratives produites par l'atelier de Louis
    Référence documentaire :
    : 4 J 2 (copie des "Mémoires pour servir à l'histoire de Soissons et du Soissonnais" d'Antoine-Pierre p. 6-8. LEDOUBLE, chanoine Louis-Ferdinand. Soissons. La chapelle de la cathédrale où l'on voit la
  • Ancien évêché de Soissons
    Ancien évêché de Soissons Soissons - rue des Chaperons-Rouges rue des Minimes rue des Déportés-et-des-Fusillés rue de l' Évêché - en ville - Cadastre : 1846 C1 673 à 685, 687, 688, 697 2014 AM 120 à 125, 161
    Historique :
    Louis. Une construction à un étage, abritant le réfectoire et le logement de ce chapitre, voisinait donc "galerie basse". Afin de recevoir dignement en 1722 Louis XV sur le chemin et au retour de son sacre, Mgr réfectoire au chapitre de la chapelle Saint-Louis est détruit, comme le mentionne la légende de l’aquarelle
    Référence documentaire :
    pour servir à l'histoire de Soissons et du Soissonnais" d'Antoine-Pierre Cabaret, seconde partie). Vue de l'ancien logement et du réfectoire du chapitre de St Louis réuni au Séminaire l'an 1670 Particuliers ; Indiqués au Plan par les Lettres Alphabétiques, dessin à l'encre aquarellé, par Louis Duroché
    Illustration :
    l'architecte Louis Duroché (A. Evêché Soissons : P Soissons-Cathédrale, 3 D plans). IVR22_20020200541XA
  • Ancienne ville close de Ham
    Ancienne ville close de Ham Ham -
    Historique :
    l’initiative de Louis de Luxembourg-Saint-Pol, qui fait également moderniser le château. Ham est donnée au duc
    Annexe :
    de 1851 signale également la pension de Louise D'offémont, rue de Sorigny (14 pensionnaires), et la comme pension en 1837, puis instituteur de 1840 à 1844 (AD Somme ; II T 92). Louis Henri Hamet, installé
    Illustration :
    Demeure et agence de l'architecte Henry Brassart, rue Vadé. IVR22_20158000618NUC2A
  • La cathédrale Saint-Pierre de Beauvais
    La cathédrale Saint-Pierre de Beauvais Beauvais - - en ville - Cadastre : 1975 AV 148
    Référence documentaire :
    GILBERT, Antoine-Pierre-Marie. Notice historique et descriptive de l'église cathédrale Saint-Pierre GRAVES, Louis. Précis statistique sur le canton de Beauvais, arrondissement de Beauvais (Oise PIHAN, Louis (abbé). Beauvais, sa cathédrale, ses principaux monuments. Beauvais : H. Trézel, 1885. p. 86-100 TAUPIN, Jean-Louis. Réflexions sur la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais. ANAGKE, 1995 TAUPIN, Jean-Louis. Les rotondes virtuelles du gothique. In Actes du colloque international p. 18-27 TAUPIN, Jean-Louis. Le fer des cathédrales. Monumental, juin 1996, n° 13.
    Texte libre :
    -maçon de Paris. La première pierre fut posée par l'évêque Louis de Villiers en 1500. Les travaux
  • La ville d'Aubenton
    La ville d'Aubenton Aubenton
    Annexe :
    faire à une maison par Jean Baptiste Fricoteaux, couvreur en ardoises, par Louis Pastou vitrier ´Aubenton, ses bâtiments et ses dépendances, indivis entre Louis Joseph de Bourbon Condé et la dame Vve de Dourlers demeurant à Laon, à Antoine Mairiaux, meunier demeurant à Aubenton (15 octobre 1782). AD Aisne livres à Antoine Damideau, entrepreneur à Aubenton (5 août 1793). AD Aisne. Série Q ; Q 903/1336  : Estimation d´une maison appartenant à Louis Joseph Marie Machelart (description de la maison sise à Aubenton biens appartenant à Louis Joseph Marie Machelart et Moutozon sa femme. 4 lots : 1) maison située à Lettres, Bailly général dudit Duché en 1722 et 1723 : par Antoine Lanoise et François Huget Arpenteurs
  • Eglise paroissiale fortifiée Notre-Dame d'Aubenton
    Eglise paroissiale fortifiée Notre-Dame d'Aubenton Aubenton - rue de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1986 B 216
    Annexe :
    Antoine Demideau, maçon demeurant au faubourg du jetton (sic), Paul Binet, maçon et entrepreneur demeurant à Aubenton : Jean-Louis Blin, couvreur d´ardoise et entrepreneur de bâtiment demeurant au faubourg cimetière (1892), authentification des reliques de saint Antoine provenant de l´église Saint Nicolas , Bailly général dudit Duché en 1722 et 1723 : par Antoine Lanoise et François Huget Arpenteurs Royaux Aubenton...et s´y arrête..., Cahors : Impr. Tardy-Quercy, 1990. SCHNAPPER, Antoine. Jean Jouvenet (1644
1