Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 4002 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tombeau (chapelle) de la famille du marbrier Dutry-Dacheux et Antoine-Fernekess
    Tombeau (chapelle) de la famille du marbrier Dutry-Dacheux et Antoine-Fernekess Amiens - rue Saint-Maurice 1 plaine N Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    (père), domicilié à Amiens, 9 Place Longueville et agrandie en octobre 1873, par Alexandre Dutry (fils A. Dutry a réalisé le monument en 1873. D'après le registre communal, cette concession est acquise en juin 1856, par Alexandre Joseph Dutry ) indiquent que la famille a échangé un terrain acquis en plaine G en 1856 contre celui-ci et que le marbrier
    Observation :
    des Dutry, sur le fronton, et du portrait de Joseph Alexandre Dutry, fondateur de la dynastie, gravé auvent en pierre de Tournai et marbre blanc finement sculpté. L'édicule a été réalisé en 1873 par le marbrier Alexandre Dutry, qui procède au déplacement de la concession acquise par son père en 1853. Outre Cette concession est délimitée par une clôture en pierre de Tournai. Elle contient un tombeau en forme de chapelle, de style néogothique, précédé d'un parvis antérieur partiellement abrité par un bel dans le médaillon de marbre blanc au-dessus de la porte d'entrée.
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/3. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1870-1874). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    marbrier (marteau, burin) et agrémenté à gauche d'une branche de cyprès et à droite de lierre. Les pilastres cannelés sont coiffés de chapiteaux feuillagés et les colonnettes de chapiteaux à feuilles gravées de drapés agrémentés de broderies et de décors à crochets. La frise supérieure, soulignant la toiture, est gravée de fleurs en quatre feuilles et les pilastres des angles sont coiffés de chapiteaux à Le fronton triangulaire de l'auvent, surmonté d'une croix fleuronnée, est sculpté d'une chouette aux ailes déployées, au-dessus de laquelle se trouve un écu gravé des attributs professionnels du d'acanthe. La partie supérieure de la façade antérieure du tombeau-chapelle est sculptée d'une ornementation ), celles centrales représentent des chauves-souris et celles postérieures représentent un chien (à gauche ) et un chat (à droite) fantastiques. A l'intérieur (inaccessible), le sol est pavé et les colonnettes du faux-autel sont coiffées de chapiteaux feuillagés.
    Description :
    partie du parvis n'est par couverte et la seconde est abritée par un bel auvent de style néogothique flamboyant en pierre de Tournai et marbre blanc très finement sculpté. Cet auvent, agrémenté d'un pourtour à pierre de Tournai et six gargouilles permettent l'écoulement des eaux de pluies. La façade antérieure est ) : [non lu]. Inscription concernant le destinataire : Famille Dutry-Dacheux / et Antoine-Fernekess. Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par un mur-balustrade ajouré et quadrilobé en pierre de Tournai, fixé sur un sol rehaussé à deux niveaux, auquel on accède par une marche. La première crochets en marbre blanc, est surmonté d'un fronton triangulaire à crochets et pinacles fleuronnés , remarquablement sculpté, soutenu par des pilastres cannelés et par des colonnettes octogonales en marbre blanc . Elle contient un tombeau en forme de chapelle de style néogothique flamboyant construit en pierre de Tournai. La couverture, imitant un toit en tuiles et dont le faîtage est à crochets, est également en
    Auteur :
    [marbrier, auteur commanditaire] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de chapelle à parvis enclos
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 1 plaine N Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) de la famille du marbrier Dutry-Dacheux et Antoine-Fernekess
    Appellations :
    famille Dutry-Dacheux et Antoine-Fernekess
    Illustration :
    Portrait de Joseph Alexandre Dutry. IVR22_20088000316NUCA Vue de détail du fronton, orné des attributs professionnels de la famille de marbriers Dutry Vue de détail du décor sculpté : gargouille, à l'angle antérieur gauche. IVR22_20088000216NUCA Vue de détail du décor sculpté : gargouille, à l'angle postérieur droit. IVR22_20088000217NUCA
  • Enclos funéraire de la famille Sauvé-Lecocq et de la famille Braive
    Enclos funéraire de la famille Sauvé-Lecocq et de la famille Braive Amiens - rue Saint-Maurice 21 plaine H Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    municipale (série M) indiquent que le marbrier A. Dutry a réalisé une stèle cintrée à croix pour la sépulture
    Observation :
    Pauvres, membre du Conseil de salubrité et chirurgien au Collège d'Amiens. La colonne funéraire , difficilement datable, et flanqué de deux stèles cintrées en pierre de Tournai, réalisées sur le même modèle . Celle de gauche est exécutée par le marbrier A. Dutry en 1870 (autorisation de construction) ; celle de Cette concession, délimitée par des poteaux en calcaire et décrite par S. Comte (1847), contient quatre monuments. Le plus ancien est la stèle en calcaire, probablement élevée vers 1841, date du décès de Charles Honoré Sauvé, docteur en médecine, membre de la Société médicale, ancien médecin des contemporaine, évoquée par S. Comte, a disparu. Ce monument principal est précédé d'une dalle en calcaire droite peut avoir été réalisée vers 1879, date du décès de Charles Etienne Devin, élève ingénieur de 1ère classe à l'Ecole des Ponts-et-Chaussées et fils d´Etienne Devin, professeur au Lycée Charlemagne Paris.
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/3. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1870-1874). historique sur l'origine de cet établissement, sa première destination, et les diverses transformations qu'il AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions. p. 122-123 C[OMTE], Stéphane. Promenades au cimetière de la Madeleine, précédées d'un précis a subies depuis sa fondation jusqu'à nos jours. Amiens : Imp. Duval et Herment, 1847.
    Représentations :
    Les deux stèles cintrées sont surmontées d'une croix, à gauche en pierre de Tournai (?) et à droite en marbre (?) et la stèle en chapeau-de-gendarme était initialement surmontée d'un élément (aujourd'hui disparu). La tombale, sur laquelle est déposé un Christ en croix, est sculptée de part et d'autre de deux croix latines et de deux couronnes de fleurs.
    Description :
    barres en fonte et est matérialisée à gauche par un mur de soutènement en briques en mauvais état. Elle contient quatre monuments, dont une stèle en chapeau-de-gendarme en calcaire. Celle-ci est encadrée par , penche dangereusement vers l'avant - et est précédée d'une sorte de tombale en dévers double en calcaire Etienne DEVIN / élève ingénieur de 1ère classe / à l'Ecole des Ponts-et-Chaussées / fils de Etienne DEVIN / professeur au Lycée / Charlemagne Paris / et de Eugénie SAUVE / décédé à l'âge de 21 ans / le 18 novembre / et de Eugénie SAUVE / décédé âgé de 41 ans / le 29 septembre 1902. Inscription concernant le deux stèles cintrées quasiment identiques en pierre ou calcaire (?) - celle de droite, difficile à lire . Inscriptions : Dates des décès (stèle en chapeau-de-gendarme) : 1810 ; 1814 ; 1816 ; 1841 ; 1842 ; 1844 / 1847 [...] ; [...] / 1926. Dates des décès (stèle cintrée droite) : 1879 ; 1903 / 1902 ; 1913. Épitaphe (stèle en chapeau-de -gendarme) : Charles Honoré Joseph / SAUVE / Docteur en médecine / membre de la Société médicale / ancien
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Typologies :
    stèle funéraire cintrée (chapeau de gendarme)
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 21 plaine H Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Enclos funéraire de la famille Sauvé-Lecocq et de la famille Braive
    Appellations :
    famille Sauvé-Lecocq et famille Braive
    Annexe :
    Extrait de : Promenades au cimetière de la Madeleine [Sauvé-Lecoq] "Nous reprenons la droite et s'acquitta toujours avec empressement et dévouement de ses modestes fonctions qui ne rapportent ni gloire, ni honneur, et qu'on est loin, par conséquent, d'envier et de solliciter. Il fut membre de la société médicale, ancien membre du conseil de salubrité et en dernier lieu chirurgien du collège royal. A gauche de nous arrêtons à la sépulture de la famille SAUVE-LECOQ, la septième après celle de Mme BERIGNY DE GAYANT. On remarque une borne antique sur laquelle est gravé un grand nombre d'inscriptions funèbres , / Âgé de 38 ans." M. SAUVE fut un des médecins des pauvres que ceux-ci estimaient le plus ; il la borne antique dont nous venons de parler, s'élève une colonne en pierres surmontée d'une croix. On y lit cet hommage de l'amitié : "A Charles-Honoré-Joseph SAUVE, / Docteur en médecine, souvenir d'amitié" Cette sépulture est entourée de barres de fer que supportent huit bornes en pierres." Stéphane C
    Illustration :
    Stèle funéraire de la famille Braive, A. Dutry (marbrier), 1870 (côté gauche Stèle funéraire de la famille Sauvé-Lecocq, vers 1814-1816, précédée d'une tombale double en dévers
  • Tombeau (stèle funéraire) Martin-Lagorée et Desjardins-Lagorée
    Tombeau (stèle funéraire) Martin-Lagorée et Desjardins-Lagorée Amiens - rue Saint-Maurice 283 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    , cultivateur, et Alexandre Desjardins-Lagorée, maréchal, domiciliés à Amiens, faubourg de Beauvais. Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent qu'en 1873 le marbrier A. Dutry a posé une stèle épaulée, surmontée d'une petite croix, sur laquelle il a reporté les noms des défunts de la famille Desjardins décédés en 1872, 1861 et 1862.
    Observation :
    Cette concession contient une stèle en pierre de Tournai, exécutée et posée en 1873 par le marbrier A. Dutry (autorisation de construction).
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/3. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1870-1874). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Description :
    Cette concession, en bordure d'allée, n'est pas délimitée dans sa partie antérieure et s'appuie de chaque côté sur les clôtures des concessions voisines. Elle contient une stèle épaulée en pierre de Tournai. A droite de celle-ci subsiste un petit socle quadrangulaire en calcaire, recouvert par la
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 283 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) Martin-Lagorée et Desjardins-Lagorée
    Appellations :
    Martin-Lagorée et Desjardins-Lagorée
  • Tombeau (stèle funéraire) des familles Blot et Bourdel
    Tombeau (stèle funéraire) des familles Blot et Bourdel Amiens - rue Saint-Maurice 1ter plaine I Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    , domicilié à Amiens, rue des Ecoles-Chrétiennes et agrandie en décembre 1867, par l'acquéreur, ayant déménagé 8 rue Gloriette. La stèle porte la signature du marbrier amiénois Alexandre Dutry.
    Observation :
    funéraire en calcaire, signée par le marbrier amiénois Dutry, et a sans doute été réalisée entre 1863 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation) et 1867, date de l'agrandissement de la concession et du décès du notaire Constant Firmin Joachim Blot. De part et d'autre de ce tombeau familial, deux Cette concession, acquise en 1863 et agrandie en 1867, conserve sa clôture. Elle contient une stèle petites stèles-épitaphes en marbre blanc, difficilement lisibles, ont été fixées sur la grille de clôture , probablement après la Grande Guerre, afin de rendre mémoire à deux membres de la famille Bourdrel, morts pour la France, l'un en 1915 (gauche) et le second en 1918 (droite).
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées. Le fronton de la stèle est surmonté d'une croix.
    Description :
    l'entrée de la concession, sont en granito. Elle contient trois monuments, dont une stèle à entablement et sol est recouvert de gravillons et les deux dalles fermant l'entrée du caveau, de part et d'autre de à lire, et fixées sur la partie postérieure de la grille de clôture. Deux jardinières à plantes se trouvent dans cette concession, l'une en fonte déposée au pied du monument et la seconde en granito, ornant le centre de la sépulture. Inscriptions : Dates des décès (stèle à entablement et fronton) : 1863 Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte et fer forgé peinte, à fronton triangulaire en pierre de Tournai, agrémentée de deux tablettes en granite noir poli (remaniement (stèle-épitaphe droite) : 1918. Épitaphe (stèle à entablement et fronton) : Constant Firmin / Joachim BLOT / ancien notaire / décédé à Amiens, le 18 mars 1867 / à l'âge de 80 ans / - / (base) Joseph BOURDREL / avoué près le Tribunal Civil d'Amiens / ancien président de la Chambre des avoués / Marguillier
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 1ter plaine I Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) des familles Blot et Bourdel
    Appellations :
    familles Blot et Bourdel
  • Enclos funéraire des familles Bougon-Ramecourt et Bougon-Noël
    Enclos funéraire des familles Bougon-Ramecourt et Bougon-Noël Amiens - rue Saint-Maurice 93-94 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    principale porte la signature de l'entrepreneur Dutry. , domicilié à Amiens, 14 rue Basse-Notre-Dame, et agrandie en septembre 1864, par l'acquéreur. La stèle
    Observation :
    , signée Dutry et sans doute posée vers 1864 (date d'acquisition et d'agrandissement de la concession Cette concession, délimitée par une grille en fonte peinte, contient une stèle en pierre de Tournai ). Elle est encadrée par deux stèles d'applique également en pierre de Tournai, probablement remaniées
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées et le portillon est surmonté de deux anges encadrant initialement une croix (aujourd'hui disparue). Au pied de la stèle à entablement et fronton est déposée une croix en pierre de Tournai fixée dans le sol de la concession.
    Description :
    de trois emplacements (au centre et de chaque côté) à usage de jardinières à plantes. Ce monument est stèle à entablement et fronton triangulaire en pierre de Tournai, agrémentée dans sa partie inférieure encadré par deux stèles d'applique également en pierre de Tournai. Le mur du fond a été refait et enduit de béton. La dalle fermant l'accès au caveau est en calcaire et de part et d'autre de l'entrée se trouvent deux bouches d'aération, l'une en calcaire (à gauche) et la seconde en pierre de Tournai (à droite portillon antérieur central, fixée sur un sol recouvert de dalles en pierre de Tournai. Elle contient une ). Inscriptions : Dates des décès (stèle à entablement et fronton) : 1884 ; 1891 / 1886 ; 1898 / 1902 ; 1932 / 1877 ; 1977. Dates des décès (stèle à entablement et fronton, base) : 1853 ; 1852 / 1864 ; 1852 / 1869 / Bougon-Noël. Signature (base, en bas à droite) : Dutry, à Amiens.
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 93-94 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre
    Titre courant :
    Enclos funéraire des familles Bougon-Ramecourt et Bougon-Noël
    Appellations :
    familles Bougon-Ramecourt et Bougon-Noël
  • Tombeau (stèle funéraire) Vasseur / Derivière-Chatelain et Chevalier (ancien enclos funéraire)
    Tombeau (stèle funéraire) Vasseur / Derivière-Chatelain et Chevalier (ancien enclos funéraire) Amiens - rue Saint-Maurice 63 et 63bis plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    bibliothèque municipale (série M) indiquent que le marbrier A. Dutry a exécuté le monument funéraire - une Isidore Derivière-Chatelain, domicilié à Amiens, 63 boulevard de l'Est. Les sources conservées à la stèle à croix - ainsi que les accessoires funéraires en 1876 et que des travaux ont été réalisés en 1882 . La stèle néogothique porte la signature calligraphiée du marbrier amiénois Dutry.
    Observation :
    clôture en fonte et fer forgé et contient deux monuments. La stèle néogothique en marbre blanc est signée par le marbrier amiénois Dutry et a probablement été élevée vers 1850, date du décès du farinier vestiges, et les accessoires funéraires ont été réalisés vers 1876 (date de deux inhumations et autorisations de construction) par le marbrier A. Dutry (autorisations de construction). Cette concession, regroupant deux terrains acquis en 1832 (n°63) et en 1860 (n°63 bis), conserve sa Pierre Nicolas Vasseur. La stèle à croix monumentale en pierre de Tournai, subsistant à l'état de
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    chêne, de fleurs de pavot et de pensée, entrelacée de rubans. La croix de la stèle à croix monumentale Les barreaux croisés de la grille, surmontée de sphères en fonte, sont ornés de médaillons centraux . La stèle néogothique, surmontée d'une croix fleuronnée, est sculptée d'une couronne de feuilles de
    Description :
    ) et fixée sur une bordure en calcaire (partie antérieure, n°63) et un sol rehaussée en pierre de monuments. Dans la partie antérieure s'élève une stèle néogothique de forme ogivale en marbre blanc, fixée sur un socle en pierre de Tournai et dans la partie postérieure (n°63 bis) se trouvent les vestiges d'une stèle à croix monumentale en pierre de Tournai, déposée en plusieurs fragments et recouverte par Cette concession, en bordure d'allée et regroupant deux terrains, est délimitée par une grille en fonte et fer forgé à barreaux croisés, présentant deux portillons (l'un antérieur, l'autre postérieur ) 1854 ; 1846 ; 1842. Épitaphe (stèle néogothique, calligraphié) : Ici / reposent / les corps de / Mr . Pierre Nicolas / VASSEUR / ancien farinier / décédé le 6 avril 1850 / âgé de 83 ans / [...]. Signature (stèle néogothique, base, en haut à droite, calligraphié) : Dutry, marbrier à Amiens.
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 63 et 63bis plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) Vasseur / Derivière-Chatelain et Chevalier (ancien enclos funéraire)
    Appellations :
    Vasseur / Derivière-Chatelain et Chevalier
    Illustration :
    Stèle néogothique de forme ogivale, Alexandre Dutry (marbrier), vers 1850. IVR22_20098000880NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Pinguet
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Pinguet Amiens - rue Saint-Maurice 25 plaine A Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    municipale (série M) indiquent que le marbrier A. Dutry a réalisé le monument funéraire - une stèle à entablement et fronton à acrotères stylisés, surmontée d'une croix et agrémentée de trois tables - en 1878 , domicilié au Havre (76), Clémentine Pinguet, domiciliée à Amiens, rue des Lirots et Louis Jean-Baptiste . La stèle porte la signature du marbrier Dutry.
    Observation :
    fronton triangulaire à acrotères en pierre de Tournai, signée par le marbrier Dutry et probablement élevée Cette concession conserve sa belle grille en fonte ouvragée et contient une stèle à entablement et vers 1878 (autorisations de construction) en remplacement du tombeau d'origine.
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    acrotère central, est sculpté d'une couronne d'immortelles entrelacée de rubans et agrémentée de deux La grille en fonte est ornée de volutes feuillagées. Le fronton de la stèle, surmonté d'un flambeaux qui s'entrecroisent. Les acrotères latéraux sont gravés d'une fleur en relief (celle de droite est
    Description :
    , initialement peinte, à portillon antérieur central, fixée sur des poteaux et une bordure en pierre de Tournai contient une stèle à entablement et fronton triangulaire à acrotères en pierre de Tournai. Inscriptions destinataire (entablement) : Sépulture de la famille Pinguet. Signature (base, en haut à droite) : Dutry.
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Typologies :
    stèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 25 plaine A Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Pinguet
    Illustration :
    Stèle à entablement et fronton triangulaire. IVR22_20098000606NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) de Gabriel Rembault
    Tombeau (stèle funéraire) de Gabriel Rembault Amiens - rue Saint-Maurice 1C plaine P Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que le marbrier A. Dutry a réalisé le monument funéraire - une stèle épaulée - en 1875. La stèle porte la signature du marbrier Dutry.
    Observation :
    également en pierre de Tournai, signée Dutry et réalisée en 1875, date d'acquisition de la concession et du municipal d'Amiens et de plusieurs autres sociétés savantes. Ce tombeau individuel présente un dispositif (notamment à Vers-sur-Selles, Allonville ou encore Longueau). Le mur de séparation entre la plaine P et la tombeau individuel de Marie André Gabriel Rembault, époux de l'acquéreuse et côté plaine O, s'élève celui de la famille Harlay (famille de l'épouse du destinataire et acquéreuse de la concession). Cette concession, matérialisée par des dalles en pierre de Tournai, contient une stèle néogothique décès de Marie André Gabriel Rembault, membre de la Société des Antiquaires de Picardie, du conseil de type recto-verso, comme on en trouve quelques exemples dans les cimetières autour d'Amiens
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Description :
    endroit et la stèle est utilisée par deux destinataires (recto-verso), à la fois du côté de la plaine O et / et de plusieurs autres / sociétés savantes / décédé le 14 avril 1875 / âgé de 57 ans / époux de Cette concession, adossée au second mur d'enceinte, est matérialisée par des dalles en pierre de Tournai. Elle contient une stèle néogothique également en pierre de Tournai. Le mur n'existe pas à cet de la plaine P. Inscriptions : Date du décès : 1875. Epitaphe : Ici repose le corps de / Marie André Gabriel / REMBAULT / membre de la société / des Antiquaires de Picardie / du conseil municipal d'Amiens Clémence / HARLAY / De profundis. Inscription concernant le destinataire : Sépulture de Mr Gabriel Rembault . Signature (base, en bas à droite) : Dutry.
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 1C plaine P Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de Gabriel Rembault
    Appellations :
    sépulture de M. Gabriel Rembault
    Illustration :
    Vue de détail sur le décor sculpté en marbre blanc. IVR22_20068001153NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) de Jean-Baptiste Guilbert
    Tombeau (stèle funéraire) de Jean-Baptiste Guilbert Amiens - 137 plaine A Vieux cimetière de Saint-Acheul - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le tombeau porte la signature du marbrier Alexandre Dutry.
    Observation :
    cimetière. Ce tombeau est un exemple tardif de la production de l'atelier Dutry, une des plus anciennes marbreries amiénoises. La stèle est un exemple tardif du modèle, dont la base conserve ici la couronne de perles disposée dans la cavité circulaire protégée par une paroi de verre (fig. 2).
    Description :
    actuellement manquant. Elle contient une stèle cintrée en pierre de Tournai, et deux tombales, disposées bout à La concession de type couloir, est délimitée par une clôture en fer forgé, à portillon antérieur bout. Signature : A. DUTRY / à Amiens. Décor : La stèle surmonte une base à cavité circulaire renfermant une couronne de perles ; elle était initialement surmontée d'une petite croix.
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Typologies :
    concession de type couloir
    Localisation :
    Amiens - 137 plaine A Vieux cimetière de Saint-Acheul - en ville
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de Jean-Baptiste Guilbert
    Illustration :
    Vue de détail sur la base. IVR22_20058010128NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Madry
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Madry Amiens - rue Saint-Maurice 155 plaine M Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    , veuve Madry, propriétaire, domiciliée à Amiens, 100 rue Saint-Jacques et par Rose Julienne Gabrielle Madry, propriétaire, domiciliée à Amiens, 55 rue de la Narine. La stèle porte la signature du marbrier Dutry.
    Observation :
    de Tournai, signée par le marbrier amiénois Dutry et probablement élevée vers 1878 (date d'acquisition de la concession et de l'une des inhumations). Cette concession conserve sa grille en fonte et fer forgé et contient une stèle funéraire en pierre
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La grille est ornée de fleurons et d'urnes funéraires voilées et le portillon de clôture est surmonté d'une croix. Le fronton triangulaire de la stèle, souligné par de belles moulures, est surmonté d'une croix. Les pilastres cannelés sont coiffés de chapiteaux feuillagés (feuilles d'acanthe).
    Description :
    permettant l'écoulement des eaux de pluies. Le sol, rehaussé et auquel on accède par une marche, est , agrémenté d'une vitre, se dresse au pied du monument. La sépulture contient une stèle à entablement et fronton triangulaire en pierre de Tournai, flanquée de deux pilastres cannelés et dont l'entablement est ]. Épitaphe : A la Gloire de Dieu / et à la mémoire de / Régis / PEROUSE DE M[...] / Volontaire au [...]ème Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte et fer forgé, à portillon antérieur central, fixée sur un mur-bahut en pierre de Tournai, percé de deux trous antérieurs également en pierre de Tournai. Un porte-couronne mortuaire de style néogothique en pierre de Tournai Bataillon de choc / pour la Libération / de la France / à Masevaux (Haut-Rhin) / 26 novembre 1944, âgé de 21 à droite) : Dutry.
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 155 plaine M Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Madry
    Illustration :
    Stèle à entablement et fronton triangulaire et porte-couronne mortuaire. IVR22_20098001481NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Niquet-Duprey
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Niquet-Duprey Amiens - rue Saint-Maurice 64 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    bibliothèque municipale (série M) indiquent que le marbrier A. Dutry a réalisé le monument funéraire en 1875. D'après le registre communal, cette concession fut acquise en novembre 1874 et agrandie en avril
    Observation :
    . Elle contient une stèle funéraire en pierre de Tournai, élevée en 1875 par le marbrier A. Dutry Cette concession, acquise en 1874 et agrandie en 1875, est délimitée par une grille en fer forgé (autorisation de construction).
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    Les barreaux de la grille sont ornés de fleurs centrales et le portillon est surmonté de deux anges agenouillés en prière. La stèle est surmontée d'une croix et une rose en barbotine est abritée dans la niche circulaire de la base.
    Description :
    barreaux croisés et à portillon antérieur central, fixée sur deux poteaux antérieurs en pierre de Tournai et est marquée à gauche par une simple barre en fer. Elle contient une stèle à entablement et petit fronton cintré à acrotères en pierre de Tournai, dont la base est percée d'une niche circulaire destinataire : Famille Niquet-Duprey. Inscription (autour de la niche de la base) : Concession à perpétuité.
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Typologies :
    stèle funéraire architecturée (entablement et fronton cintré)
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 64 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Niquet-Duprey
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famile Tavernier-Dumesnil
    Tombeau (stèle funéraire) de la famile Tavernier-Dumesnil Amiens - rue Saint-Maurice 144 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    réalisé le monument funéraire - une stèle à entablement et fronton, surmontée d'une croix - en 1874. (série M) indiquent que le marbrier-sculpteur A. Dutry, domicilié à Amiens, 71 boulevard du Mail, a
    Observation :
    funéraire en pierre de Tournai, sans doute réalisée vers 1874 (date d'acquisition de la concession et de
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    Les barreaux croisés de la grille sont ornés d'une fleur centrale. Le fronton de la stèle, surmonté d'une croix, est gravé d'un décor végétal. Du mobilier funéraire en barbotine (croix ornée de roses , couronne mortuaire ornée de pensées) est déposé sous le porte-couronne mortuaire.
    Description :
    barreaux croisés et à portillon central en fer forgé, fixée sur des poteaux en pierre de Tournai reliés par des barres latérales en fer. Elle contient une stèle à entablement et fronton triangulaire en pierre de Tournai. Un porte-couronne de style néogothique également en pierre de Tournai se trouve au pied du monument. Inscriptions : Dates des décès : 1874 ; 1880 ; 1872 ; 1947 / 1893 ; 1896 ; 1897 ; 1925 / (base) 1954 / 1954 / [muet]. Epitaphe (base) : Jean Marie / CAMPUZAN / capitaine en retraite / Croix de
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Typologies :
    stèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 144 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famile Tavernier-Dumesnil
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Matifas-Hubault
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Matifas-Hubault Amiens - rue Saint-Maurice 69 plaine D Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    fronton, agrémentée de trois tables et d'une croix. La stèle porte la signature de l'entrepreneur Dutry. la bibliothèque municipale (série M) indiquent qu'en 1880, le marbrier A. Dutry a réalisé une stèle à
    Observation :
    pierre de Tournai, signée par le marbrier amiénois Dutry, réalisée vers 1880 (autorisations de Cette concession, rehaussée et conservant sa grille en fonte peinte. Elle contient une stèle en
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La grille de clôture est ornée de fleurons et d'urnes voilées. Le fronton de la stèle, surmonté
    Description :
    , rehaussé et auquel on accède par une marche, est recouvert de gravillons et la dalle fermant l'entrée du antérieur central, fixée sur une pierre de seuil en pierre de Tournai, avec un soubassement en béton. Le sol de Tournai. Inscriptions : Dates des décès : 1877 ; 1842 ; 1857 ; 1881 ; 1882 ; 1882 ; 1893 / 1884 LUCE / décédée à Amiens, le 16 août 1882 / à l'âge de 78 ans. / Domestique de la famille pendant 30 ans / - / Claire Gabrielle DAVID / décédée à Sotteville-les-Rouen / le 2 août 1895, à l'âge de 45 ans 1/2 / Soeur de la Charité / - / Honoré Nicolas MATIFAS / officier d'académie / avoué / décédé le 6 août 1906 / à l'âge de 76 ans / - / Abbé Pierre MALIN / 1909-1992 / Prêtre du diocèse d'Amiens. Inscription concernant ) : Dutry.
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau de domestique
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 69 plaine D Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Matifas-Hubault
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Billioux-Deschamps
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Billioux-Deschamps Amiens - rue Saint-Maurice 63N plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    Alexandre Dutry.
    Observation :
    par le marbrier Alexandre Dutry et probablement élevée vers 1880 (date de la première inhumation Cette concession conserve sa clôture et contient une stèle funéraire en pierre de Tournai, signée mentionnée) ou 1881 (date d'acquisition de la concession et de la construction du caveau). On signalera la belle gravure ornant le fronton du monument et représentant un symbole funéraire fréquemment rencontré
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La grille est ornée de fleurons et de pots-à-feu et le portillon est surmonté d'une croix centrale d'un élément (disparu), est sculpté d'une lampe sépulcrale fumante et les acrotères sont gravés de encadrée par deux anges ailés agenouillés en prière. Le fronton cintré de la stèle, initialement surmonté
    Description :
    Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte et fer forgé initialement peinte à portillon antérieur central à deux vantaux, fixée sur un sol en pierre de Tournai , rehaussé et complètement recouvert par le lierre. La sépulture contient une stèle à entablement et fronton cintré à acrotères également en pierre de Tournai. Inscriptions : Dates des décès : 1880 ; 1882 ; 1883 ) : Famille / Billioux-Deschamps. Signature (base, en haut à droite) : Dutry.
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 63N plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Billioux-Deschamps
    Illustration :
    Stèle à entablement et fronton cintré. IVR22_20098000904NUCA Détail du fronton cintré de la stèle, gravé d'une lampe sépulcrale fumante. IVR22_20098000905NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Sené-Hubert
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Sené-Hubert Amiens - rue Saint-Maurice 19 plaine E Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    ) indiquent que le marbrier A. Dutry a réalisé le monument funéraire - une stèle à épaulement - en 1880. La stèle porte la signature du marbrier Dutry.
    Observation :
    Cette concession conserve sa clôture et contient une stèle funéraire en pierre de Tournai, réalisée vers 1880 par le marbrier Alexandre Dutry (signature), qui en donne la description dans son devis (autorisations de construction).
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    d'immortelles entrelacée de rubans et les acrotères sont gravés d'une fleur en relief. Les médaillons centraux des barreaux croisés de la grille sont ornés d'une fleur centrale. Le fronton de la stèle, initialement surmonté d'un élément (aujourd'hui disparu), est sculpté d'une couronne
    Description :
    d'une tablette en marbre blanc et les faces latérales présentent des crochets à usage de porte-couronne fonte ouvragée, dont la partie antérieure est à barreaux croisés, fixée sur une pierre de seuil en calcaire. A droite, la sépulture est matérialisée par des barres en fonte ouvragée et le sol, rehaussé, est recouvert de dalles également en pierre de Tournai. Elle contient une stèle à fronton triangulaire à acrotères en pierre de Tournai, agrémentée d'une grande table en marbre blanc. Le fronton est également orné concernant le destinataire : Famille Sené-Hubert. Signature (base, en haut à droite) : Dutry.
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 19 plaine E Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Sené-Hubert
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Robail-Navier
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Robail-Navier Amiens - rue Saint-Maurice 126 plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    A. Dutry a exécuté et posé un monument en 1870. -Loisemant, domicilié à Amiens, rue des Chaudronniers et François Robail-Navier, domicilié à Amiens, Place du
    Observation :
    remplacement du monument d'origine. Le monument se signale par la qualité de la sculpture et la finesse du Dutry (autorisations de construction) pour Jean Frédéric Navier, chevalier de la Légion d'Honneur, en Cette concession, acquise en 1849 et agrandie en 1870, conserve sa belle grille en fonte ouvragée peinte et contient une stèle architecturée en granite belge, exécutée et posée en 1870 par le marbrier
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/3. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1870-1874). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La grille est ornée de fleurons et le portillon est surmonté d'une croix, agrémentée d'une fleur masculine, en marbre blanc. Les colonnettes, coiffées de chapiteaux feuillagés (lierre) et à crochets, sont centrale. Le sol est gravé d'une grande croix latine en relief, dont les extrémités sont en pointes de diamant. Le fronton triangulaire de la stèle, initialement surmonté d'un élément (aujourd'hui disparu ) encadré par deux beaux fleurons, est sculpté de deux mains qui se serrent, l'une féminine, l'autre couronne de lierre entrelacée de rubans en marbre blanc.
    Description :
    portillon antérieur central (déposé), fixée sur un mur-bahut en granite belge, percé de deux trous antérieurs permettant l'écoulement des eaux de pluies. Le sol en dos d'âne également en granite belge, est de deux colonnettes latérales. Deux vases funéraires monumentaux en fonte peinte, posés sur un socle en granite belge, se trouvent au pied du monument. Inscriptions : Dates des décès : 1832 (2 personnes ) ; 1848 ; 1867 ; 1869 ; 1870 / 1885. Épitaphe : Jean Frédéric / NAVIER / chevalier / de la Légion d'Honneur / époux de Thérèse / LOISEMANT / décédé le 17 février 1870 / âgé de 80 ans / - / François ROBAIL / propriétaire / époux de Thérèse / NAVIER / décédé le 1er août 1885 / âgé de 79 ans. Inscription concernant le destinataire (base) : Sépulture / de la famille / Robail-Navier.
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 126 plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Robail-Navier
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Boulet-Drocourt
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Boulet-Drocourt Amiens - rue Saint-Maurice 135 plaine P Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    tombeau porte la signature du marbrier A. Dutry.
    Observation :
    d'acquisition de la concession et de la première inhumation, comme le confirme la calligraphie des inscriptions Ce tombeau-stèle à croix, en pierre de Tournai, a sans doute été réalisé vers 1886, date . Il porte la signature du marbrier A. Dutry, dont on connaît quelques œuvres identifiées dans les
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Description :
    Cette concession de type couloir, adossée au mur d'enceinte, est délimitée par des piliers en pierre de Tournai, reliés par des chaînes en fonte. Elle contient une stèle à croix, en pierre de Tournai . Signature : A. DUTRY.
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 135 plaine P Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Boulet-Drocourt
    Illustration :
    Vue de la stèle. IVR22_20058001202NUCA
  • Enclos funéraire Magdelaine
    Enclos funéraire Magdelaine Amiens - rue Saint-Maurice 48 plaine A Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    Magdelaine, domicilié à Amiens, 18 rue Bellevue. La stèle porte la signature du marbrier amiénois Dutry.
    Observation :
    Dutry et probablement élevée vers 1863 pour Marie Antoine Augustin Magdelaine, lieutenant de vaisseau et Cette concession conserve sa grille en fonte et fer forgé et contient trois monuments. Le plus d'acquisition de la concession) et 1859 (date de deux des inhumations). La sépulture comprend également deux la domestique de la famille madame Zélie Gracla. La présence de monuments destinés aux domestiques chevalier de la Légion d'Honneur, ainsi qu'une petite stèle à croix en marbre blanc, élevée vers 1894 pour des concessionnaires a également été observée dans la plaine A (A6) et dans la plaine E (E167) et M
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées. La stèle à croix est gravée d'une fleur de pensée centrale. La partie supérieure de la stèle néogothique de forme ogivale est sculptée d'un bouquet de fleurs (pensées, immortelles, pivoines). La stèle cintrée (déposée) était initialement surmontée
    Description :
    (base de la stèle à croix, en haut à droite) : Dutry. Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte et fer forgé, à portillon antérieur central (disparu) et le sol est recouvert par un tapis végétal. La sépulture contient trois monuments. Sur la gauche, se dresse une petite croix funéraire en marbre blanc, fixée sur un socle quadrangulaire en pierre de Tournai. Au fond, à gauche s'élève une stèle néogothique de forme ogivale en marbre en calcaire, déposée face contre terre et recouverte par la végétation. Inscriptions : Date du décès / GRACLA / 12 7bre 1894 / 25 ans de services / - / De profundis. Épitaphe (stèle néogothique, calligraphié ) : O CRUX AVE - SPES UNICA / - / Marie Antoine Augustin MAGDELAINE / Lieutenant de vaisseau / chevalier / de la Légion d'Honneur / Né à Amiens / le 18 juin 1829 / décédé à Amiens / le 17 octobre 1863 / - / Toujours et partout fidèle, / A son Dieu, à son pays, / A sa famille, à ses amis / Et à lui-même. / Il est
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau de domestique
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 48 plaine A Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Illustration :
    Stèle funéraire de style néogothique, Alexendre Dutry (marbrier), 1863. IVR22_20098000681NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) Gressier
    Tombeau (stèle funéraire) Gressier Amiens - rue Saint-Maurice 49bis plaine B Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    /4) indiquent que le marbrier Alexandre Dutry a réalisé le monument funéraire - une stèle à acrotères , sculptée d'une couronne mortuaire et surmontée d'une petite croix - en 1880.
    Observation :
    inhumation) par le marbrier amiénois Alexandre Dutry (autorisations de construction), qui se signale par la Cette concession contient une stèle en granite belge, réalisée vers 1880 (date de l'unique qualité du décor sculpté. C'est également un exemple, peu fréquent, de tombeau individuel.
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La décor en forme de losange en marbre blanc est sculpté d'une couronne de fleurs entrelacée de
    Description :
    Cette concession, en bordure d'allée, est matérialisée par un sol en pierre de Tournai en très mauvais état et contient une stèle stylisée à acrotères en granite belge, agrémentée dans sa partie
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 49bis plaine B Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre
    Illustration :
    Stèle à acrotères stylisés, Alexandre Dutry (marbrier), 1880. IVR22_20078001108NUCA
  • Tombeau (croix funéraire) d'Ernest Leriche (ancien enclos funéraire)
    Tombeau (croix funéraire) d'Ernest Leriche (ancien enclos funéraire) Amiens - rue Saint-Maurice 135 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    croix funéraire en pierre ainsi que la gravure de l'épitaphe ont été réalisées en 1874 par le marbrier A . Dutry, pour Ernest Leriche.
    Observation :
    . Dutry et les vestiges d'une stèle, sans doute réalisée vers 1885 (date du décès).
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/3. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1870-1874). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Description :
    voisines. Elle contient un socle de stèle adossé au mur d'enceinte, deux croix monumentales identiques (dont l'une entièrement envahie par la végétation), un porte-couronne mortuaire en pierre de Tournai . Inscriptions : Dates des décès : 1874 ; 188[.]. Epitaphe (croix de gauche) : Spes Unica / Heureux ceux qui meurent dans le seigneur / Miséricordieux Jésus / Donnez lui le repos éternel / Ici repose le corps de Ernest Leriche époux de Dame Claire DELEVILLE / décédé à Amiens le 4 Février 1874 / dans sa 23e année
    Auteur :
    [marbrier] Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 135 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Illustration :
    Croix funéraire d'Ernest Leriche, Alexandre Dutry, 1874. IVR22_20058001999NUCA