Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 3755 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Plaine E
    Plaine E Amiens - rue Saint-Maurice Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : 1813 F 187 à 188bis 2003 IZ 37, 39
    Historique :
    La plaine E se situe dans la partie la plus ancienne du cimetière de la Madeleine. Elle est concessions implantées en plaine E sont acquises entre 1828 et 1943, 9 ont été agrandies. Le plan de 1828 y murs nord et est et 14 emplacements en bordure de l'allée principale qui sépare la plaine E et la Comte (1847) décrit huit sépultures : celles de la famille Herbet de Saint-Riquier (E 155), de Mr . Duroyer (E 156), de la famille Gamand (E 164, détruite), de la famille Renard-Rabache (E 168, détruite ), de la famille Plichon (E 20, détruite), de la famille de Mr. Fatton (E 41), de la famille De Saint - Riquier (E 173) et le tombeau de Mr. Côme De Saint-Riquier (E 174, détruit).
    Observation :
    signés ou attribués aux entrepreneurs, marbriers, architectes ou sculpteurs : Pierre Ansart (E 132 A), A . Barbier (E 17), Ch. Billoré (architecte ; E 137), Boulanger (E 13), Carette (E 188), Cheussey (architecte  ; E 41), Cloquier (E 199), Alfred Cuvillier (architecte ; E 1), Delalieux (E 1), O. Devallois (E 54 ), Deventer (marbrier ; E 155), Dupont (E 62), J. Dupont (E 150), Dutry (marbrier ; E 160 bis, E 40 A, E 61 ), A. Dutry (marbrier ; E 19, E 61), Gadré (E 61), Gevers (E 83, E 125), J. Lamarre (E 157, E 3, E 30 , E 199), Lamolet (E 36, E 36 B, E 92), H. Lamolet (E 167, E 13), Lamolet-Tattegrain (E 159, E 37, E 49, E 94, E 209), R. Lamolet (E 36 L), Lefebvre fils (E 33), A. Leroy (E 1), Leroy-Digeon (E 31 ), Lesot (E 36 E, E 36 F, E 137), Lesot-Flamant (E 36 C et D), Lesot-frères (E 36 C et D, E 36 E, E 93, E 131 bis), Mangot (E 173), Mangot fils (E 148, E 155, E 41), Massenot (architecte ; E 52), Mazier (E 35 bis), G. Mercier (E 70, E 200), Moriamé-Dermone (E 155), A. Paris (maçon ; E 136 ter), C. Paris (E 127
    Précisions sur la protection :
    Les bordures de la plaine E : concessions E 134 à E 136 ter, E 11 à E 36, E 36 C, E 38 à E 130 , ainsi que la partie bordant le mur : concessions E 147 à E 173, et la partie contenant les concessions E 1 A à E 9, E 137 à E 146, E182 et E 183, en totalité.
    Description :
    La plaine E, de forme plus ou moins ovale, se situe au nord / est de la partie la plus ancienne du cimetière. La plaine E touche les plaines F, D et C au sud, les plaines N et O au nord et G et M à l'ouest
    Titre courant :
    Plaine E
    Appellations :
    plaine E
    Annexe :
    Plaine E. Concessions détruites et documentées. E 1 - Trentenaire : Concession trentenaire fut du Lycée. E 7 : Concession acquise en mai 1847 par Perrine Plaquet veuve Véchard, rentière , domiciliée à Amiens, 42 rue des Sergents. E 8 : Concession acquise en septembre 1832 par Marie Paul Amédée Vasseur-Févez, domicilié à Amiens, rue Saint-Jacques. E 8 bis : Concession acquise en octobre 1834 par M . Vasseur, domicilié à Amiens, 5 rue de la Narine. E 9 : Concession acquise en septembre 1842 par Antoine à Amiens, 16 rue de Metz. E 10 : Concession acquise en janvier 1844 par Pierre Gabriel Maréchal . E 14 : Concession acquise en février 1834 par Jean-Baptiste Andrieu, François Leclercq et Marie Anne Leclercq, domiciliés à Amiens, rue Saint-Maurice. E 15 : Concession acquise en novembre 1836 par Marie Josephe Dailly veuve Josse, domiciliée à Amiens, rue de Noyon. E 16 : Concession acquise en mai 1840 par François Adrien Simon-Soyez, domicilié à Amiens, 43 rue du Loup. E 18 : Concession acquise en décembre
    Illustration :
    Plaine E. Dates d'acquisition des concessions. IVR22_20158006450NUCA Vue générale de l'allée méridionale, séparant la plaine E de la plaine F. IVR22_20088000893NUCA Vue générale de l'allée méridionale, séparant la plaine E de la plaine D, vers l'est Vue de l'interieur de la plaine E, côté orientale (concessions temporaires). IVR22_20098001652NUCA
  • Ancienne sucrerie de betteraves du Port-Salut E. Peters et Cie
    Ancienne sucrerie de betteraves du Port-Salut E. Peters et Cie Longueil-Sainte-Marie - le Port-Salut - en écart - Cadastre : 1882 B 117 à 120 1996 H2 191, 192, 219, 294, 295, 297, 299, 300, 302, 303, 306
    Contributeur :
    Fournier Bertrand
    Historique :
    société en commandite par actions E. Peters et Cie. Les travaux sont confiés à M. Lallemant, architecte et
    Titre courant :
    Ancienne sucrerie de betteraves du Port-Salut E. Peters et Cie
    Appellations :
    E. Peters et Cie
  • Ancienne filature Cornet, devenue usine de teinturerie Pia, puis Joseph-Bertrand, puis Otto-Petersen, puis usine de confection Gilles
    Ancienne filature Cornet, devenue usine de teinturerie Pia, puis Joseph-Bertrand, puis Otto-Petersen, puis usine de confection Gilles Amiens - Ville Basse - 2 rue des Archers - en ville - Cadastre : 1984 AD 314, 315, 321, 322, 324, 331
    Historique :
    teinturerie Bertrand installées rue de Saint-Maurice, celui de 1844 ne mentionne que la teinturerie de coton Joseph Bertrand et l'apprêt et impression Ringard-Soyez, qui emploient respectivement 20 et 24 ouvriers vers 1821 une usine de teinturerie de coton F. Alexandre Pia, puis Joseph Bertrand. L'essentiel des
    Référence documentaire :
    Amiens ; Fonds Pinsard MS E 1397).
    Titre courant :
    Ancienne filature Cornet, devenue usine de teinturerie Pia, puis Joseph-Bertrand, puis Otto
    Appellations :
    usine de teinturerie Pia, puis Joseph-Bertrand, puis Otto-Petersen
  • Tombeau de la famille Bertrand-Hugonin
    Tombeau de la famille Bertrand-Hugonin Amiens - rue Saint-Maurice 2009 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Historique :
    D'après le registre communal, cette concession est acquise en 1901 par Charles Bertrand, professeur
    Observation :
    remanié vers 1943 (date du décès de Marie Félicie Bertrand-Hugonin). La stèle a sans doute été réalisée ici les épitaphes qui renseignent sur la profession des défunts : Charles Eugène Bertrand, professeur de botanique à la faculté de Lille, et sa femme Marie Félicie Bertrand-Hugonin, directrice du lycée
    Description :
    . Inscription concernant le destinataire (tranche du couvercle du sarcophage) : F[ami]lle BERTRAND-HUGONIN . Epitaphe (en relief) : [...] / Charles Eugène BERTRAND / professeur de botanique / à la faculté de Lille / Madame Charles Eugène / BERTRAND / née Marie Félicie HUGONIN / chevalier de la légion d´honneur
    Auteur :
    [habitant célèbre] Bertrand Charles Eugène
    Titre courant :
    Tombeau de la famille Bertrand-Hugonin
    Appellations :
    famille Bertrand-Hugonin
  • Tombeau (stèle funéraire) de E. Devauchelle
    Tombeau (stèle funéraire) de E. Devauchelle Pont-de-Metz - Eglise paroissiale Saint-Cyr et Sainte-Julitte rue de l' Eglise - en village
    Observation :
    Cette petite stèle funéraire d'applique commémore le décès d'E. Devauchelle, épouse de Ferdinand
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de E. Devauchelle
  • Cité ouvrière Trèves à Saint-Quentin
    Cité ouvrière Trèves à Saint-Quentin Saint-Quentin - quartier Saint-Jean - 14 à 34 rue Pierre-de-Corbie 1 à 12 impasse Pierre-de-Corbie - en ville - Cadastre : 2006 DH 164 à 167, 183 à 187, 391, 416
    Historique :
    mondiale, la société Adolphe Trèves Fils fait appel à l'architecte E. Bertrand pour reconstruire l'usine
    Auteur :
    [architecte] Bertrand E.
    Illustration :
    Plan de la cité ouvrière, par E. Bertrand, état en 1914 (AD Aisne). IVR22_20060205712NUCAB
  • Ancienne broderie mécanique et tissage de coton Adolphe Trèves fils, Tissage Albris, usine de produit textile non tissé Trémois
    Ancienne broderie mécanique et tissage de coton Adolphe Trèves fils, Tissage Albris, usine de produit textile non tissé Trémois Saint-Quentin - quartier Saint-Jean - 177 à 179 rue du Président J.-F.-Kennedy ancienne rue Cambrai rue Libergier 36 à 42 rue Henriette-Cabot rue Pierre-de-Corbie - en ville - Cadastre : 2006 DH 155
    Historique :
    doit être en grande partie reconstruite, suivant les plans des architectes Bertrand E. (auteurs de
    Référence documentaire :
    , tirage, 95 x 65 cm, 16-04-1919, par E. Bertrand (architecte). (AD Aisne. Série 15 R 1185. Dommages de , tirage, 1 : 200, 93 x 66 cm, 16-04-1919, par E. Bertrand (architecte). (AD Aisne. Série 15 R 1185 Usine A. Trèves fils à Saint-Quentin, construite par l'entreprise Bommelle (MM. E. Bertrand et (Imprimerie E. Defossés, 1922).
    Auteur :
    [architecte] Bertrand E.
    Illustration :
    Plan de l'usine, par E. Bertrand, 1914 : vue oblique (AD Aisne). IVR22_20060205696NUCAB Plan de l'usine, par E. Bertrand, 1914 : rez-de-chaussée (AD Aisne). IVR22_20060205697NUCAB
  • Enclos funéraire des familles Darras-Duchatel et Decave-Darras, Justin-Darras et Delgove-Justin, Godot-Delgove et Sorelle-Godot, Bertrand-Sorelle
    Enclos funéraire des familles Darras-Duchatel et Decave-Darras, Justin-Darras et Delgove-Justin, Godot-Delgove et Sorelle-Godot, Bertrand-Sorelle Amiens - rue Saint-Maurice 95 plaine H Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Description :
    Decave-Darras / Justin-Darras et Delgove-Justin - Godot-Delgove et Sorelle-Godot / Bertrand-Sorelle
    Titre courant :
    , Godot-Delgove et Sorelle-Godot, Bertrand-Sorelle
    Appellations :
    Sorelle-Godot, Bertrand-Sorelle
  • Quartier général de division d'artillerie (casemate de commandement), dit Amberg 1, puis Somerset Farm, puis 173
    Quartier général de division d'artillerie (casemate de commandement), dit Amberg 1, puis Somerset Farm, puis 173 Beaucamps-Ligny - Cadastre : 2014 0A 1514
    Auteur :
    AuteurIllustration Lecomte Bertrand
  • Maison à trois logements accolés, dits Antonio, Habannera, Graziella actuellement Gay Logiz
    Maison à trois logements accolés, dits Antonio, Habannera, Graziella actuellement Gay Logiz Mers-les-Bains - 52, 53 esplanade du Général-Leclerc ancienne esplanade de la Plage 2, 4 rue de l' Amiral-Courbet - en ville - Cadastre : 1982 AE 548, 549, 550
    Historique :
    entre 1896 et 1899 (imposition du cadastre en 1899) par Ernest Bertrand (signature des plans publiés
    Référence documentaire :
    Ernest Bertrand et E. Salle architectes In : Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs
    Auteur :
    [architecte] Bertrand Ernest
  • Ancien apprêt, dit Ployrie du Faucon, filature de coton Paillette, puis Touron, tissage Touron-Everwear, puis Saint-Quentex
    Ancien apprêt, dit Ployrie du Faucon, filature de coton Paillette, puis Touron, tissage Touron-Everwear, puis Saint-Quentex Saint-Quentin - Ville close - 33 à 35 boulevard Victor-Hugo 7 à 29 rue de la Grange 74 rue Voltaire rue des Faucons - en ville - Cadastre : 1821 D 1048 2004 BC 78, 80 à 83, 88, 253, 331 à 335
    Historique :
    en 1877, E. Touron et Fils en 1882, E. Touron et Cie en 1887. Au décès de E. Touron en 1885, son fils société anonyme est créée par Robert Touron, son fils : les Etablissements E. Touron - Filature Saint
    Référence documentaire :
    1924 - Procès-verbal de l'assemblée générale constitutive des Etablissements E. Touron, et 28-01-1929 - Fusion des Etablissements E. Touron / Filature et Tissage de Gauchy AD Aisne. Série U 05-03-1929 - Fusion des Etablissements E. Touron / Tissage du Vermandois AD Aisne. Série U ; 255 U 1887 - Création de la société E. Touron et Cie ; 1892 - Modification des statuts (démolition de la 1875 - Dissolution de la société formée entre E. Touron, Emilie Arpin-Dollé, J.-B. Humblot pour - Création de la société E. Touron et fils AD Aisne. Série U ; 289 U 126. Tribunal de commerce de Saint 1924 - Création de la société anonyme des Etablissements E. Touron - Filature Saint-Quentinoise AD 1929 - Augmentation de capital des Etablissements E. Touron AD Aisne. Série U ; 289 U 136. Tribunal Filature Saint-Quentinoise - Filature et retorderie de coton - Jumel peigné - E. Touron. Papier à Filature Saint-Quentinoise - Filature et retorderie de coton - E. Touron. Papier à en-tête, [1915
    Appellations :
    Touron E. et Fils Etablissements E. Touron - Filature Saint-Quentinoise
  • Ancienne sucrerie Coquin et Cie, puis râperie de betteraves de la Société Vermandoise de Sucreries (S.V.S.)
    Ancienne sucrerie Coquin et Cie, puis râperie de betteraves de la Société Vermandoise de Sucreries (S.V.S.) Cartigny - rue du Poirier - en village - Cadastre : 2015 S 93, 98, 106
    Référence documentaire :
    Cartigny (Somme). Vue générale, carte postale, phot. E. Souillard, Plaques Lumière, [avant 1914
    Auteur :
    AuteurIllustration Bertrand Fournier (reproduction)
  • Foyer des travailleurs saisonniers, dit Hôtel de la fabrique de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.)
    Foyer des travailleurs saisonniers, dit Hôtel de la fabrique de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.) Eppeville - rue du Maréchal Leclerc - en village - Cadastre : 2015 E
    Contributeur :
    Redacteur Fournier Bertrand
    Localisation :
    Eppeville - rue du Maréchal Leclerc - en village - Cadastre : 2015 E
  • Cité ouvrière Trèves à Saint-Quentin
    Cité ouvrière Trèves à Saint-Quentin Saint-Quentin - quartier Saint-Jean - 14 à 34 rue Pierre-de-Corbie 1 à 12 impasse Pierre-de-Corbie - en ville - Cadastre : 2006 DH 164 à 167, 183 à 187, 391, 416
    Dossier :
    Plan de la cité ouvrière, par E. Bertrand, état en 1914 (AD Aisne). Cité ouvrière Trèves à Saint
  • École primaire des filles de Beauval
    École primaire des filles de Beauval Beauval - - 6 rue de Créqui - en ville - Cadastre : 1989 AI 59
    Référence documentaire :
    Vue de l'école des filles. E. Testu phot. edit. Beauval (Somme). Carte postale. Vers 1905. (coll
    Auteur :
    AuteurIllustration Bertrand Fournier (reproduction)
  • Ancienne sucrerie de betteraves Carpeza et Cie, puis râperie betteraves de la Société Vermandoise de Sucreries (vestiges)
    Ancienne sucrerie de betteraves Carpeza et Cie, puis râperie betteraves de la Société Vermandoise de Sucreries (vestiges) Hervilly - Montigny - 6-8 rue de Vermand 10 rue de Vermand 22-22 bis rue de Vermand 23 rue de Vermand - en écart - Cadastre : 2018 C 83, 87, 88, 290-292, 314, 348-349 L'ancienne râperie est située au 23 rue de Vermand (C 83) . Les autres adresses correspondent aux logements d'ouvriers qui en dépendaient.
    Référence documentaire :
    Hervilly (Somme). Dortoir des ouvriers de la sucrerie. Phot. E. Souillard, Péronne. Carte postale
    Auteur :
    AuteurIllustration Bertrand Fournier (reproduction)
  • Suite de quatre bas-reliefs : travaux industriels dans les colonies
    Suite de quatre bas-reliefs : travaux industriels dans les colonies Noyon - Hôtel de ville place de l' Hôtel-de-Ville - en ville
    Contributeur :
    Fournier Bertrand
    Inscriptions & marques :
    Signature : E PINCHON ; inscription concernant le donateur : DON DE MADAME E PINCHON 1937.
  • Ancienne sucrerie de betteraves de Monchy-Lagache, puis râperie de betteraves de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.), devenue usine de matières plastiques Mitry
    Ancienne sucrerie de betteraves de Monchy-Lagache, puis râperie de betteraves de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.), devenue usine de matières plastiques Mitry Monchy-Lagache - 4-6 rue de Douvieux - en village - Cadastre : 2015 E 255, 474-476, 518
    Contributeur :
    Redacteur Fournier Bertrand
    Observation :
    Dufournier, a été mis à jour et enrichi par Bertrand Fournier en 2016 dans le cadre de l'enquête thématique
    Référence documentaire :
    Monchy-Lagache. La fabrique de Sucre, carte postale, Ph. E Souillard, Castel éditeur, [s.d.] (coll
    Localisation :
    Monchy-Lagache - 4-6 rue de Douvieux - en village - Cadastre : 2015 E 255, 474-476, 518
  • Cité ouvrière Saint Frères à L'Étoile, dite cité des Prés
    Cité ouvrière Saint Frères à L'Étoile, dite cité des Prés L'Étoile - 235-259 rue des Prés - en village - Cadastre : 2012 AH 222-233, 496-497
    Contributeur :
    Fournier Bertrand
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série E ; 3 E 6341. Vente de terrain à la société Saint Frères devant Me Toupart, notaire
  • Église Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus d'Amiens
    Église Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus d'Amiens Amiens - Zup Nord - 22 avenue de la Paix - en ville - Cadastre : 1990 CL 161
    Texte libre :
    Lyon-Vaise (E. Koch). La nef plafonnée est éclairée par un fenestrage continu, semblable à un rideau.
    Illustration :
    Verrière du mur sud, F. Bertrand. IVR22_19968000293VA