Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 631 - triés par pertinence
  • Enclos funéraire Duthoit-Pauchet
    Enclos funéraire Duthoit-Pauchet Amiens - rue Saint-Maurice 173 plaine L Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Titre courant :
    Enclos funéraire Duthoit-Pauchet
    Description :
    ) : 1931 ; 1964. Epitaphe (stèle cintrée au fond à gauche) : D.O.M / ici reposent les corps de Louis Joseph à gauche) : Louis DUTHOIT / architecte / chevalier de la Légion d'Honneur / Amiens - 1868 / + Paris / DUTHOIT / sculpteur en cette ville / né à Lille, département du Nord / le 6 décembre 1766 / décédé le 12 dame Geneviève / PAUCHET / Vve de MR. Adrien Aimé / DUTHOIT / décédée à Amiens / le 22 avril 1889 / à l'âge de 75 ans / Demoiselle / Fanny DUTHOIT / 7 février 1850 / 26 août 1931. / Base : Madame Paul ANSART / Née Marie Duthoit / 15 mai 1839 + 17 février 1917. Epitaphe (stèle d'applique au fond au centre religieuses clarisses, / né en 1805 / décédé le 12 juillet 1882. Epitaphe (stèle centrale) : Edmond DUTHOIT / architecte en chef / des Monuments Historiques / de l'Algérie / 1837 + 1889. [...] Edmond DUTHOIT / 11 août - 1931. Epitaphe (stèle devant à droite) : Adrien DUTHOIT / artiste-peintre / chevalier de la Légion
    Observation :
    parties, l'une au fond de la concession, dédiée au sculpteur Louis Duthoit et à ses fils, l'autre dans la
    Appellations :
    Duthoit-Pauchet
    Illustration :
    Tombeau du sculpteur Louis Joseph Duthoit (1766-1824). IVR22_20068001459NUCA Stèle funéraire de Louis Joseph Duthoit (1766-1824) et Félicité Potelle son épouse, vue de face Stèle funéraire de Louis Joseph Duthoit (1766-1824) et Félicité Potelle son épouse, vue de trois Louis Joseph Duthoit (1766-1824). IVR22_20068001477NUCA Tombale du monument de Louis Joseph Duthoit. IVR22_20068001465NUCA Détail du tombeau de Louis Joseph Duthoit. IVR22_20068001467NUCA Tombeau de Louis Joseph Duthoit. Vue de détail sur le décor sculpté (attributs professionnels du Stèle funéraire de Louis Duthoit (1868-1931). IVR22_20068001455NUCA Tombeaux d'Aimé Adrien Duthoit et de son épouse Geneviève Pauchet. IVR22_20068001460NUCA Tombeau d'Aimé Adrien Duthoit. IVR22_20068001466NUCA
    Texte libre :
    du décès du sculpteur Louis Joseph Duthoit) et date à laquelle sa veuve demande la construction du , date de l'agrandissement de la concession et du décès de la femme de Louis Joseph Duthoit. Un second parties, l'une au fond de la concession, dédiée au sculpteur Louis Duthoit et à ses fils, l'autre dans la celui existant dans la concession pour Louis Duthoit. Entre ces deux tombeaux, est fixée une petite Louis Duthoit (1868-1931) à gauche et au peintre Adrien Duthoit (1867-1917) à droite. Exécutées sur le Louis Duthoit aurait été exécuté sur le même modèle, vers 1931, reproduisant la symétrie des tombeaux tombeau adossé au mur à droite a été exécuté exactement sur le même modèle pour Aimé Adrien Duthoit et son concession se dresse un tombeau de style néogothique élevé à la mémoire d'Edmond Duthoit (1837-1889 d'Adrien Duthoit peut avoir été réalisé entre 1917, date des travaux effectués par l'entrepreneur M. Sueur
    Historique :
    par Louis Duthoit, sculpteur, domicilié à la même adresse. Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent qu'en 1824 la veuve de Louis Duthoit demande l'autorisation de faire élever construit en 1875 un tombeau en forme de sarcophage identique à celui existant, pour Louis Duthoit, à gauche 1917, par l'entrepreneur M. Sueur. La sépulture du sculpteur Louis Duthoit est signalée par Caron (1833 D'après le registre communal, cette concession est acquise en octobre 1842 par Aimé, Adrien Duthoit Duthoit, au centre de la concession, porte la signature de l'entrepreneur Moriamé-Dermone.
  • Monument funéraire de Louis-Joseph-Thomas Le Sergeant d'Isbergues
    Monument funéraire de Louis-Joseph-Thomas Le Sergeant d'Isbergues Saint-Omer
    Titre courant :
    Monument funéraire de Louis-Joseph-Thomas Le Sergeant d'Isbergues
    Appellations :
    de Louis-Joseph-Thomas Le Sergeant d'Isbergues
    Inscriptions & marques :
    Armoiries de Louis-Joseph Thomas Le Sergeant d'Isbergue.
    Historique :
    Monument funéraire de Louis-Joseph Thomas Le Sergeant d'Isbergue décédé en 1807.
  • Ensemble de deux bas-reliefs : Notre-Dame de Brebières et Adrien Duthoit dans son atelier
    Ensemble de deux bas-reliefs : Notre-Dame de Brebières et Adrien Duthoit dans son atelier Amiens - rue Saint-Maurice 173 plaine L Cimetière de la Madeleine - en ville
    Titre courant :
    Ensemble de deux bas-reliefs : Notre-Dame de Brebières et Adrien Duthoit dans son atelier
    Description :
    mémoire de Louis et Adrien Duthoit.
    Observation :
    Ces deux bas-reliefs des tombeaux de Louis et Adrien Duthoit (décédés en 1931 et 1917 par l'artiste Albert Roze. Celui de Louis Duthoit semble contemporain de la réalisation du monument au ), représentent des thèmes marquants pour ces deux artistes : à gauche, la basilique d'Albert, oeuvre de Louis Duthoit et à droite, le portrait du peintre travaillant, Adrien Duthoit. Ce dernier a été réalisé en 1921
    Illustration :
    Bas-relief en bronze, représentant Notre-Dame de Brebières, ornant le tombeau de Louis Duthoit Bas-relief en bronze, représentant Adrien Duthoit dans son atelier, Albert Roze, 1921
    Inscriptions & marques :
    Signature (Adrien Duthoit) : Alb[er]t ROZE / 1921. Inscription (Louis Duthoit) : Paroles du Regina
    Représentations :
    Le médaillon ornant le tombeau de Louis Duthoit représente la basilique d'Albert, Notre-Dame de Brebières (fig. 1). Celui ornant le tombeau d'Adrien Duthoit représente le portrait de l'artiste peignant un
    Historique :
    Le bas-relief en bronze représentant Adrien Duthoit dans son atelier porte la signature du
  • Monument sépulcral de Mathieu Joseph de Lanselles
    Monument sépulcral de Mathieu Joseph de Lanselles Amiens - rue Saint-Maurice 1 plaine D Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Titre courant :
    Monument sépulcral de Mathieu Joseph de Lanselles
    Description :
    . Inscriptions : Dates des décès : MDCCCXXXXVIII (1848). Épitaphe (face antérieure) : Mathieu Joseph DE
    Observation :
    , surmonté du blason de la Ville d´Amiens, est surélevé et rappelle aux amiénois combien Mathieu Joseph de ans, au 8 Passage de la Comédie, qui n´existe plus aujourd'hui. Rentier à l´époque de Louis Philippe
    Appellations :
    Mathieu Joseph de Lanselles
    Illustration :
    La tombe de Mathieu Joseph Lanselles au cimetière de la Madeleine, dessin par Aimé et Louis Duthoit , vers 1850 (Amiens, musée de Picardie ; MP Duthoit VI-124). IVR22_20088000971NUCA
    Auteur :
    [habitant célèbre] De Lanselles Mathieu Joseph [architecte] Antoine Louis Henry
    Référence documentaire :
    La tombe de Mathieu Joseph Lanselles au cimetière de la Madeleine, dessin par Aimé et Louis Duthoit , vers 1850 (Amiens, musée de Picardie ; MP Duthoit VI-124).
  • Cloche, dite Louis-Anne-Aubin
    Cloche, dite Louis-Anne-Aubin Retheuil - Église paroissiale Saint-Aubin rue de l' Église - en village
    Titre courant :
    Cloche, dite Louis-Anne-Aubin
    Appellations :
    Louis-Anne-Aubin
    Inscriptions & marques :
    & NOMMEE LOUIS ANNE AUBIN PAR LOUIS FRANCOIS HERICART CHEVALIER VICOMTE DE THURY SEIGNEUR DE RETHEUIL & DAME ANNE MARIE LOUISE DE ROSSET SON EPOUSE / LOUIS FELIN CHARPENTIER MARGUILLIER & LOUIS ALBIN FAGUET
    Historique :
    , Pommiers, Ambleny, toutes fondues en 1785. À cette époque, le nom "les Antoine" associe Joseph Antoine fondeurs. Toutefois, après le décès de Joseph Antoine, survenu le 19 août 1785 à Ambleny où il s'était eu pour parrain et marraine Louis-François Héricart de Thury (1740-1808), seigneur de Retheuil, et son épouse, Anne-Marie-Louise de Rosset, mentionnés tous deux sur l'instrument. Le battant d'origine
  • Tombeau (stèle funéraire) d'Henri François Joseph Sellier
    Tombeau (stèle funéraire) d'Henri François Joseph Sellier Amiens - rue Saint-Maurice 56 plaine C Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) d'Henri François Joseph Sellier
    Description :
    . Épitaphe : Ici / repose le corps / de / Mr. Henri François Joseph / SELLIER / ancien nég[ocian]t et
    Observation :
    s'agit de la stèle du négociant Henri François Joseph Sellier (1756-1839), sans doute réalisée vers 1839
    Illustration :
    Stèle funéraire du négociant Henri François Joseph Sellier, vers 1839. IVR22_20088000863NUCA
    Historique :
    D'après le registre communal, cette concession fut acquise en avril 1839, par Louise Antoinette et
  • Dalle funéraire de Louis Dantier et Madeleine Taine
    Dalle funéraire de Louis Dantier et Madeleine Taine Noyon - Ancienne cathédrale Notre-Dame place du Parvis - en ville
    Titre courant :
    Dalle funéraire de Louis Dantier et Madeleine Taine
    Appellations :
    de Louis Dantier et Madeleine Taine
    Auteur :
    [tailleur de pierre] Quelin Joseph ?
    Inscriptions & marques :
    Transcription : [...] D.O.M./CY DEVANT/REPOSENT LES CORPS DE MR LOUIS/DANTIER VIVANT MARCHAND EN
  • Ancien hôpital général de Saint-omer, dit hôpital général Saint-Louis, puis hospice Saint-Louis (actuellement centre administratif et hôtel de ville)
    Ancien hôpital général de Saint-omer, dit hôpital général Saint-Louis, puis hospice Saint-Louis (actuellement centre administratif et hôtel de ville) Saint-Omer - 16 rue du Saint-Sépulcre - en ville - Cadastre : 1974 AC 451 2016 AC 01 871
    Titre courant :
    Ancien hôpital général de Saint-omer, dit hôpital général Saint-Louis, puis hospice Saint-Louis
    Vocables :
    Saint-Louis
    Appellations :
    hôpital général Saint-Louis hospice Saint-Louis
    Illustration :
    Plan de distribution générale du rez-de-chaussée dressé par l'architecte Joseph Philippe, 2 octobre Plan de distribution générale du premier étage dressé par l'architecte Joseph Philippe, 2 octobre l'architecte Joseph Philippe, 20 novembre 1968 (AD Pas-de-Calais. série W, 1 W 63783). IVR32_20176200508NUCA l'architecte Joseph Philippe, 20 novembre 1968 (AD Pas-de-Calais. série W, 1 W 63783). IVR32_20176200506NUCA Joseph Philippe, 20 novembre 1968 (AD Pas-de-Calais. série W, 1 W 63783). IVR32_20176200504NUCA sud-ouest, dressés par l'architecte Joseph Philippe, 20 novembre 1968 (AD Pas-de-Calais. série W, 1 W installer la maternité, coupes longitudinale et transversales, dressées par l'architecte Joseph Philippe, 20
    Auteur :
    [ingénieur] Neuville Bernard-Joseph de [commanditaire] Valbelle Louis-Alphonse de [commanditaire] Valbelle Joseph-Alphonse de [architecte] Philippe Joseph
    Historique :
    d'enfermement fut prescrite dans le royaume de France par Louis XIV en 1662 par sa déclaration du 14 juin. La originelle charitable. A Saint-Omer, l’initiative de la fondation revint à l’évêque local, Louis-Alphonse de , Joseph-Alphonse de Valbelle, entreprit en 1731 la reconstruction totale de l’édifice en commençant par le correspondant au projet général de reconstruction furent dressés par l’ingénieur Bernard-Joseph de Neuville. Le successeur de Joseph-Alphonse de Valbelle sur le trône épiscopal fit ériger, à partir de 1767, le corps de l'architecte Joseph Philippe. Ce dernier, après avoir tracé en 1966 un avant-projet en pleine conformité avec
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Référence documentaire :
    l'architecte Joseph Philippe, 2 octobre 1956 (Archives départementales du Pas de Calais ; 1 W 63781). l'architecte Joseph Philippe, 20 novembre 1968 (AD Pas-de-Calais. série W, 1 W 63783).
  • Dalle funéraire de Charles Baudouin, Louis Baudouin et Marguerite Baudouin (n° 3)
    Dalle funéraire de Charles Baudouin, Louis Baudouin et Marguerite Baudouin (n° 3) Guise - Eglise paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul rue de la Citadelle - en ville
    Titre courant :
    Dalle funéraire de Charles Baudouin, Louis Baudouin et Marguerite Baudouin (n° 3)
    Appellations :
    de Charles Baudouin, Louis Baudouin et Marguerite Baudouin
    Inscriptions & marques :
    A GUISE LE 17 AVRIL/1755 AGE DE 86 ANS/DE LOUIS BAUDOUIN ÉCUYER/CONSEILLER DU ROY PRÉSIDENT LAMBERT/JOSEPH DELATTRE DÉCÉDÉE A/GUISE LE [.........]/ÂGÉE DE [.........]/REQUIESCANT IN PACE. Armoiries
    Historique :
    La dalle funéraire de Charles Baudouin, Louis Baudouin et Marguerite Baudouin, a été réalisée du taillée entre mars 1766 (décès de Louis Baudouin) et juillet 1775 (date du décès de Marguerite Baudouin
  • Ensemble de deux tableaux : Le combat de saint Michel, Le songe de saint Joseph
    Ensemble de deux tableaux : Le combat de saint Michel, Le songe de saint Joseph Soissons - Cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais place Cardinal-Binet - en ville
    Titre courant :
    Ensemble de deux tableaux : Le combat de saint Michel, Le songe de saint Joseph
    Observation :
    Joseph". Il est néanmoins vraisemblable que la protection s'applique aux deux toiles, œuvres
    État de conservation :
    inférieure du Songe de saint Joseph, et résulte peut-être d'une restauration du 19e siècle. Les deux œuvres ont été restaurées peu après 1989 (pour le Songe de saint Joseph) et 1994 (pour le Combat de saint
    Illustration :
    Vue générale du "Songe de saint Joseph". IVR22_20130200049NUC2A
    Auteur :
    [peintre] Belle Clément Louis Marie Anne
    Représentations :
    manteau rouge. Le tableau du Songe de saint Joseph illustre un passage des Évangiles (Matthieu : 2, 13 , allusion à un rêve d'inspiration céleste. L'ange du Seigneur y apparaît et se penche vers saint Joseph
    Historique :
    mutilées sont réparées gratuitement par le peintre Jean Louis Joseph Hoyer. Leur grande taille empêche de mesures et de style. Ils sont l'œuvre du peintre parisien Clément Louis Marie Anne Belle, qui a inscrit deux peintures. En août 1822, le conseil de Fabrique autorise la réparation du Songe de saint Joseph années du 20e siècle (Le songe de saint Joseph a été remis en place en 1992).
    Référence documentaire :
    t. 1, p. 404 n., t. 2, p. 17. TUETEY, Louis. Procès-verbaux de la Commission temporaire des Arts , publiés et annotés par M. Louis Tuetey, bibliothécaire-archiviste adjoint au ministère de la Guerre. 2 vol
  • Tombeau (chapelle) de Jean-Baptiste Joseph Voclin et de Jean-Baptiste Théophile Devillers, curés de la paroisse Saint-Jacques d'Amiens
    Tombeau (chapelle) de Jean-Baptiste Joseph Voclin et de Jean-Baptiste Théophile Devillers, curés de la paroisse Saint-Jacques d'Amiens Amiens - rue Saint-Maurice 17 plaine A Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) de Jean-Baptiste Joseph Voclin et de Jean-Baptiste Théophile Devillers, curés de
    Description :
    [EAN]-B[APTIS]TE JOSEPH / VOCLIN / ANCIEN CURE DE ST-JACQUES, / DÉCÉDÉ VICAIRE GÉNÉRAL / ARCHIDIACRE
    Observation :
    première inhumation). L'édicule, à l'origine tombeau individuel destiné à Jean-Baptiste Joseph Voclin
    Illustration :
    Le tombeau de M. Voclin au cimetière de la Madeleine, dessin des frères Duthoit, vers 1850 (Musée de Picardie, Amiens ; MP Duthoit VI-103). IVR22_20098000588NUCA
    Auteur :
    [habitant célèbre] Voclin Jean-Baptiste Joseph
    Référence documentaire :
    [Le tombeau de Jean-Baptiste Joseph Voclin au cimetière de la Madeleine], dessin à l'encre sur papier, par les frères Duthoit, [vers 1850] (Musée de Picardie, Amiens ; MP VI-103).
  • Ancienne école primaire de filles et maternelle Sainte-Bernadette de Landas, actuellement école Saint-Bernadette et Saint-Joseph
    Ancienne école primaire de filles et maternelle Sainte-Bernadette de Landas, actuellement école Saint-Bernadette et Saint-Joseph Landas - 68 rue du Général-de-Gaulle - en village - Cadastre : 2003 C 97 à 99
    Titre courant :
    Saint-Bernadette et Saint-Joseph
    Auteur :
    [maçon] Martinache Louis
    Historique :
    (Archives privées de l'école) par le maçon Louis Martinache et le menuisier Augustin Martinache, comprenant
  • Ensemble de trois verrières figurées décoratives (verrières légendaires) : Scènes de la vie de saint Joseph (baies 4, 6 et 8)
    Ensemble de trois verrières figurées décoratives (verrières légendaires) : Scènes de la vie de saint Joseph (baies 4, 6 et 8) Beauvais - cathédrale Saint-Pierre - en ville
    Titre courant :
    saint Joseph (baies 4, 6 et 8)
    Représentations :
    Seule la baie centrale comporte des scènes figurées tirées de la vie de saint Joseph. On y trouve : le Songe de Joseph et le Mariage de la Vierge, lancette gauche ; la Nativité (?), la Présentation au temple, la Fuite en Égypte, Jésus au milieu des Docteurs (?), la Mort de saint Joseph (?), lancette
    Emplacement dans l'édifice :
    chapelle Saint-Joseph (baies 4 à 8)
    Historique :
    dédicataire de la chapelle depuis la reconsécration du 19e siècle : saint Joseph. Barillet est également
    Référence documentaire :
    p. 32-34 PIHAN, Louis (abbé). Beauvais, sa cathédrale, ses principaux monuments. Beauvais : H
  • Magasins de commerce avec logements à l'étage, dits Louise, Freya, La Panne, L'Oasis, La Boule, Etoile du Matin, Jehan Gérard, actuellement maisons (Onival)
    Magasins de commerce avec logements à l'étage, dits Louise, Freya, La Panne, L'Oasis, La Boule, Etoile du Matin, Jehan Gérard, actuellement maisons (Onival) Ault - Onival - 118, 120, 122, 124, 126, 128, 130, 132 rue de Saint-Valery - en écart - Cadastre : 1983 AB 278, 279, 281, 285, 287, 288, 289, 847, 848
    Titre courant :
    Magasins de commerce avec logements à l'étage, dits Louise, Freya, La Panne, L'Oasis, La Boule
    Appellations :
    Louise, Freya, La Panne, L'Oasis, La Boule, Etoile du Matin, Jehan Gérard
    Illustration :
    Ancien magasin avec logements dit Louise (132 rue de Saint-Valery). IVR22_20058001179XA
    Auteur :
    [commanditaire] Schurmann-Labadie Joseph
    Historique :
    (imposition du cadastre en 1911) pour la veuve de Joseph Schurmann-Labadie (source : matrices cadastrales
  • Usine de serrurerie Wandrille Depoilly Joseph, puis Fleury Depoilly, puis Depoilly Laperche, puis Laperche, puis Laperche et Couimex, aujourd'hui Delabie
    Usine de serrurerie Wandrille Depoilly Joseph, puis Fleury Depoilly, puis Depoilly Laperche, puis Laperche, puis Laperche et Couimex, aujourd'hui Delabie Friville-Escarbotin - 30 rue du Maréchal-Foch - en ville - Cadastre : 1983 AD 22 à 29
    Titre courant :
    Usine de serrurerie Wandrille Depoilly Joseph, puis Fleury Depoilly, puis Depoilly Laperche, puis
    Description :
    l'ancien cartouche de l'usine, indiquant J.D "Joseph Depoilly" ainsi que l'ancienne horloge. La
    Observation :
    départementales, le directeur de l'usine Joseph Depoilly quitta le logement patronal sur rue, visible sur les
    Historique :
    y créer une fabrique. Il meurt en 1846. Son fils, Joseph Depoilly reprend la serrurerie et forme en 1856 la société Joseph Depoilly et compagnie qui emploie près de 25 personnes à l'atelier et 170 à l'atelier et plus de 300 à domicile. En 1886, Joseph Depoilly s'associe à son gendre Paul Fleury sous la Internationales : Paris 1889, Grand prix Paris 1900, Grand Prix Hanoï 1902, Grand Prix Saint-Louis 1904, Grand Prix Liège 1905, Grand Prix Rio de Janeiro 1922, Grand Prix Gand 1923. M. Joseph Depoilly a obtenu la
  • Ensemble des deux groupes sculptés et de la statue de l'autel secondaire du Rosaire : l’Éducation de la Vierge, Saint Joseph et l'Enfant Jésus, Vierge à l'Enfant
    Ensemble des deux groupes sculptés et de la statue de l'autel secondaire du Rosaire : l’Éducation de la Vierge, Saint Joseph et l'Enfant Jésus, Vierge à l'Enfant Soissons - Cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais place Cardinal-Binet - en ville
    Titre courant :
    de la Vierge, Saint Joseph et l'Enfant Jésus, Vierge à l'Enfant
    Description :
    moins de précision que sa face antérieure. Les deux groupes de sainte Anne et de saint Joseph sont
    Illustration :
    Vue du groupe de saint Joseph avec l'Enfant Jésus. IVR22_20010202598XA
    Auteur :
    [sculpteur] Villeminot Louis
    Dimension :
    saint Joseph et l'Enfant Jésus : h = 110 ; la = 40 ; pr = 48. La Vierge à l'Enfant n'a pu être mesurée.
    Représentations :
    le globe terrestre de la main gauche. Saint Joseph barbu, debout derrière l'Enfant, se présente de
    Historique :
    sculpture de ce monumental ensemble ont été confiés au sculpteur parisien Louis Villeminot. L'exposition qui peuvent tout autant sortir du ciseau de Corbon que de celui de Louis Villeminot.
    Référence documentaire :
    Rapport de l'architecte diocésain Adolphe Lance (15 octobre 1866), approbation du compte de Louis
  • Monument sépulcral de la famille Poullain
    Monument sépulcral de la famille Poullain Amiens - rue Saint-Maurice 45 plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Description :
    même ville / décédé le 1er mai 1823 / âgé de 64 ans et 5 mois / - / et Jean-Baptiste Joseph / POULLAIN
    Annexe :
    , on y remarque de fort belles sculptures dues à la famille Duthoit. Il s´élève sur un double socle en
    Observation :
    l'exécution des sculptures aux Duthoit.
    Auteur :
    [sculpteur] Duthoit Louis Joseph
    Historique :
    Poullain et Marie Joseph Caresme, domiciliés à Amiens. La sépulture M. Poulain est signalée par H. Dusevel attribue le travail de sculpture aux frères Duthoit (cf. annexe). Ce monument a été restauré par
  • Le mobilier de l'ancienne église Sainte-Anne
    Le mobilier de l'ancienne église Sainte-Anne Amiens - Ancienne église paroissiale Sainte-Anne chaussée Périgord - en ville
    Auteur :
    [sculpteur] Duthoit Louis Joseph
    Historique :
    fils d´Arras et surmontée d´une statue exécutée par les Duthoit et de trois cloches fondues par Cavillier d´Amiens. En 1843, sont offertes trois statues : St Jean et St Joseph (à l´autel de la Vierge) et
    Référence documentaire :
    DUTHOIT, Aimé et Louis. Le Vieil Amiens, 1874. 4e série, pl. 77 Maître-autel de l'ancienne chapelle Sainte-Anne, dessin par Aimé Duthoit, 1840. In
  • Ensemble de trois verrières à personnages : Saint Louis de Gonzague recevant la première communion des mains de saint Charles Borromée, Sainte Famille, Décollation de saint Jean-Baptiste (baies 0 à 2)
    Ensemble de trois verrières à personnages : Saint Louis de Gonzague recevant la première communion des mains de saint Charles Borromée, Sainte Famille, Décollation de saint Jean-Baptiste (baies 0 à 2) Martigny - rue de l' Eglise - en village
    Titre courant :
    Ensemble de trois verrières à personnages : Saint Louis de Gonzague recevant la première communion
    Illustration :
    Baie 0 : saint Louis de Gonzague recevant la première communion des mains de saint Charles Borromée
    Représentations :
    Sainte Famille, saint Joseph, attribut: hache, équerre, Vierge, assis, Enfant Jésus: couché saint Charles Borromée: prêtre, en pied, de profil, saint Louis de Gonzague, agenouillé, de profil plateau. La Communion de saint Louis de Gonzague, figuré sous les traits d' un jeune prince richement vêtu
  • Enclos funéraire de la famille Beaucousin d'Hautefeuille et de la famille Desjardins-Soyez
    Enclos funéraire de la famille Beaucousin d'Hautefeuille et de la famille Desjardins-Soyez Amiens - rue Saint-Maurice 27 plaine D Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Annexe :
    une couronne de feuilles de lierre, à laquelle est noué un ruban, sculptée par M. Duthoit avec un rare
    Observation :
    sculpture étant l’œuvre de M. Duthoit. Le plus ancien tombeau est le cippe en forme d'obélisque en calcaire
    Auteur :
    [sculpteur] Duthoit Louis Joseph [entrepreneur, architecte] Mangot Aimé Louis Pierre
    Historique :
    D'après le registre communal, cette concession fut acquise en février 1836, par Charles Joseph plans. Le travail de sculpture est l'œuvre de M. Duthoit (cf. annexe).
1 2 3 4 32 Suivant