Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 4016 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Plaine L
    Plaine L Amiens - rue Saint-Maurice Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Historique :
    La plaine L s'inscrit dans la première extension du cimetière, projetée en 1827 et réalisée en 1828 , deux tombeaux (détruits) sont décrits par Stéphane Comte, celui de François Cosme Damien Jahan (L 29 ), cippe exécuté dans les ateliers du marbrier Deventer, et l'enclos funéraire des Ursulines (L 58), qui l'architecte communal en 1925 : ceux des familles Merlin (L 7), Mangot-Lotiquet (L 11), Leprince (L 28), et Vasseur (L 137).
    Observation :
    : Six tombeaux sont signés par les architectes F. Corroyer (L 111), E. Douillet (L 211A), L. Esgonnière du Thibeuf (L 77), P. Viénot (L 101), P. Ansart (L 127) et les frères Duthoit (L 137). Sept tombeaux sont signés par Galampoix (L 40), Lesot-Helleux (L 25), H. Lamolet (L 34), Coënen (L 35), Leroy-Digeon (L 41), Dutry (L 49), J. Lamarre (L 62). Enfin, cinq attributions sont faites par travaux historiques aux entrepreneurs Leroy-Caussin (L 35), Tattegrain (L 48) et Leroy-Digeon (L 37) et aux sculpteurs Sallé (L 48) et Lavigne (L 37). Typologie : les tombeaux présentent principalement la forme de stèles ; et plus ponctuellement de croix monumentales (L 66, 25, 44), de colonnes (L 25, 30, 33, 35, 40, 41 , 49), de sarcophage (L 64), auxquels s'ajoutent deux tombeaux en forme de chapelle (L 37 et L 48).
    Précisions sur la protection :
    Les bordures de la plaine L comprenant les concessions L 246 à L 305, L 307 à L 331bis et L 332 à L 348, ainsi que les concessions bordant les murs (concessions L 2 à L 211A) : inscription par arrêté du
    Description :
    La plaine L, de forme triangulaire, est située dans l'angle nord-ouest de la première extension du regroupées le long des murs et des allées. Le long de l'allée séparant les plaines L et M, les concessions
    Titre courant :
    Plaine L
    Appellations :
    plaine L
    Annexe :
    Plaine L. Monuments repérés. - Enclos funéraire Thuillier (L5) Concession acquise en octobre 1846 ). Au fond, sur la droite, l´écroulement du mur a probablement détruit une autre stèle, qui semble plus monumentale et à droite, une autre stèle en chapeau de gendarme, tournée vers l´intérieur de la concession doute était érigée vers 1843 (date de l´inhumation). La stèle principale pourrait dater des années 1830 Gaudelette-Hautoy (L 21) Concession acquise en décembre 1839, par Jacques, Achille Rose, maître-menuisier première inhumation. Elle porte la signature de l´entrepreneur de monuments funèbres Galampoix. On signalera l´inscription en creux donnant le nom des destinataires du monument. - Enclos funéraire Guillard ) indiquent qu´un ossuaire est construit en 1909 par l´entrepreneur Lamolet-Tattegrain. Cet enclos présente construit en 1882 par l´entrepreneur A. Lamarre, domicilié à Amiens, 130 rue St-Leu. Ce tombeau-stèle caveau par l´entrepreneur A. Lamarre. -Tombeau (stèle funéraire) de la famille Desruelle (L47
    Illustration :
    Plaine L. Dates d'acquisition des concessions. IVR22_20158006456NUCA Vue intérieure de la plaine L, vers le deuxième mur d'enceinte intérieure, au nord Vue intérieure de la plaine L, jouxtant le deuxième mur d'enceinte intérieur, vers le sud-est Stèle rectangulaire d'applique, vers 1842 (L 10). IVR22_20068000785NUCA Stèle funéraire, milieu 19e siècle (L 17). IVR22_20068000802NUCA Stèle en marbre néogothique, Galempoix entrepreneur, vers 1852 (L 23-24). IVR22_20068000825NUCA Stèle néogothique, 3e quart 19e siècle (L 27). IVR22_20058001088NUCA Concession de type couloir et stèle d'applique, milieu 19e siècle (L 104). IVR22_20068001810NUCA Stèle en calcaire, Lamolet entrepreneur, vers 1860 (L 108). IVR22_20068001815NUCA Croix funéraire et stèle en calcaire, vers 1850 (L 125). IVR22_20078000315NUCA
  • Tableau : l’'Adoration des Bergers
    Tableau : l’'Adoration des Bergers Coyolles - Église paroissiale Notre-Dame (Nativité de la Vierge) place de l' Église - en village
    Localisation :
    Coyolles - Église paroissiale Notre-Dame (Nativité de la Vierge) place de l' Église - en village
    Titre courant :
    Tableau : l’'Adoration des Bergers
  • Tombeau (chapelle) des familles Prevost-Sorel et Prevost-Lefebvre
    Tombeau (chapelle) des familles Prevost-Sorel et Prevost-Lefebvre Ham - cimetière de Ham - en ville
    Observation :
    Ce tombeau en forme de chapelle, élevé pour les familles de négociants en grains Prevost-Sorel et élevé avant 1881, date du recensement dans lequel Juste Prévost-Sorel n'apparaît plus aux côtés de son
    Description :
    de taille). Inscription : Familles PREVOST-SOREL et PREVOST-LEFEBVRE. Signature : E. ROUGE.
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) des familles Prevost-Sorel et Prevost-Lefebvre
  • Mairie-école de Cléry-sur-Somme
    Mairie-école de Cléry-sur-Somme Cléry-sur-Somme - 52, 53 rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2002 AB 113 à 118
    Historique :
    reconstruction, proposé par l'architecte L. Sorel de Paris (dessins août 1919), comprenant écoles, W-C, mairie et
    Référence documentaire :
    [Projet de reconstruction de la mairie-école], tirage, L. Sorel (architecte), 20 août 1919 (AD Cléry-sur-Somme, sous les ordres de L. Sorel (architecte), mai-juin 1921 (AD Somme ; 10 R 333).
    Auteur :
    [architecte] Sorel L.
    Localisation :
    Cléry-sur-Somme - 52, 53 rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2002 AB 113 à 118
    Illustration :
    Plan, coupe, élévation et perspective d'ensemble, L. Sorel (architecte), 20 août 1919 (AD Somme Détail du plan précédent : vue perspective du groupe scolaire, L. Sorel (architecte), 20 août 1919
  • Enclos funéraire des familles Darras-Duchatel et Decave-Darras, Justin-Darras et Delgove-Justin, Godot-Delgove et Sorelle-Godot, Bertrand-Sorelle
    Enclos funéraire des familles Darras-Duchatel et Decave-Darras, Justin-Darras et Delgove-Justin, Godot-Delgove et Sorelle-Godot, Bertrand-Sorelle Amiens - rue Saint-Maurice 95 plaine H Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Description :
    Decave-Darras / Justin-Darras et Delgove-Justin - Godot-Delgove et Sorelle-Godot / Bertrand-Sorelle
    Titre courant :
    , Godot-Delgove et Sorelle-Godot, Bertrand-Sorelle
    Appellations :
    Sorelle-Godot, Bertrand-Sorelle
  • Paire de bourses de corporal : Vierge à l'’Enfant, saint Joseph et l’'Enfant
    Paire de bourses de corporal : Vierge à l'’Enfant, saint Joseph et l’'Enfant Beauvais - cathédrale Saint-Pierre - en ville
    Titre courant :
    Paire de bourses de corporal : Vierge à l'’Enfant, saint Joseph et l’'Enfant
  • Tombeau (chapelle) de la famille L[oui]s Tattegrain
    Tombeau (chapelle) de la famille L[oui]s Tattegrain Amiens - rue Saint-Maurice 46 plaine N Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Description :
    . Inscription concernant le destinataire (entablement surmontant l'ouverture, en creux) : Famille L[oui]s
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) de la famille L[oui]s Tattegrain
    Appellations :
    famille L[oui]s Tattegrain
  • Ancienne pension de famille L. Bonnet, actuellement dite Primavera
    Ancienne pension de famille L. Bonnet, actuellement dite Primavera Berck - quartier de Lhomel - 5 avenue du Docteur-Cazin - en ville - Cadastre : 1912 D3 591, 592 2006 BT 265
    Historique :
    siècle comme pension de famille L. Bonnet. Elle est caractérisée par un vocabulaire architectural de
    Titre courant :
    Ancienne pension de famille L. Bonnet, actuellement dite Primavera
  • Ancienne usine de bonneterie Blais-Mousseron, puis Blais-Mousseron, L. Villeminot et Rondeau (B.V.R.)
    Ancienne usine de bonneterie Blais-Mousseron, puis Blais-Mousseron, L. Villeminot et Rondeau (B.V.R.) Corbie - 4 rue Léon-Curé - en ville - Cadastre : 1978 N 172 à 208, 279, 280, 317, 318
    Référence documentaire :
    Corbie. Sortie de l'usine Blais Mousseron, carte postale, L. Caron photographe et éditeur, vers Établissements BVR Blais-Mousseron - L. Villeminot - A. Rondeau, papier à en-tête imprimé, 14 avril
    Titre courant :
    Ancienne usine de bonneterie Blais-Mousseron, puis Blais-Mousseron, L. Villeminot et Rondeau (B.V.R.)
    Appellations :
    Blais-Mousseron, L. Villeminot et Rondeau
  • Le mobilier de l'église paroissiale de l’'Assomption de Barzy-en-Thiérache
    Le mobilier de l'église paroissiale de l’'Assomption de Barzy-en-Thiérache Barzy-en-Thiérache - Eglise paroissiale de l'Assomption Grande Rue rue Neuve - en village
    Auteur :
    [sculpteur] Gualino L.
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale de l’'Assomption de Barzy-en-Thiérache
    Annexe :
    . Chemin de croix signé L. Gualino, plâtre peint blanc et or, 2e quart du 20e siècle. Croix (Christ en GENERAL PARMENTIER, LE 28 [MAI 1]922, NOMMEE / PAR MONSIEUR FERNAND DRUON, PARRAIN ; ET MADAME MEIS, NEE L
  • Le mobilier de l'église paroissiale de Notre-Dame de l' Assomption
    Le mobilier de l'église paroissiale de Notre-Dame de l' Assomption Landouzy-la-Ville - rue du Bacquet - en village
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale de Notre-Dame de l' Assomption
    Annexe :
    . Les baies de la nef comportent un encadrement en bois peint à l´imitation de la grisaille. Ces Joseph, de part et d´autre de l´arc triomphal du choeur. Les 2 autels secondaires sont identiques. L carrelage de céramique polychrome à motif géométrique. L´autel, de plan rectangulaire vertical, est à le tabernacle imite la forme d´arcatures de style néo roman. Le tabernacle a l´aspect d´un porche d ´église à colonnettes en marbre polychrome veiné, portant l´inscription IHS sur son fronton. La porte du par une croix. Le retable comporte un décor en relief rapporté. Le fronton de l´autel de la Vierge est peint : motif de la colombe eucharistique, celui de saint Joseph est orné de l´oeil divin rayonnant . Cette paire d´autels, très caractéristique de l´éclectisme esthétique du mobilier religieux de cette période, date de la 2e moitié du 19e siècle. Dimensions de l´autel : h = 102 cm, la = 162 cm, pr = 105 cm , dont une partie est aujourd´hui déposée dans la tribune de l´harmonium, se compose de 10 grands bancs
  • Paire de tableaux : Éducation de la Vierge et Vierge à l’'Enfant
    Paire de tableaux : Éducation de la Vierge et Vierge à l’'Enfant Beauvais - cathédrale Saint-Pierre - en ville
    Référence documentaire :
    cathédrale de Beauvais. [s. l.] : [s.n.], 1931.
    Titre courant :
    Paire de tableaux : Éducation de la Vierge et Vierge à l’'Enfant
  • Ancienne maison de famille L. Morel (maison de pension), dite villa Rinçois
    Ancienne maison de famille L. Morel (maison de pension), dite villa Rinçois Berck - quartier de Lhomel - 2 avenue du Docteur-Cazin - en ville - Cadastre : 2006 BR2 166
    Titre courant :
    Ancienne maison de famille L. Morel (maison de pension), dite villa Rinçois
  • Ancienne brasserie Labergris, puis Lajoie et Cie, puis L. Sohier et Cie, puis Achille Jourdain et Cie, puis Grozo
    Ancienne brasserie Labergris, puis Lajoie et Cie, puis L. Sohier et Cie, puis Achille Jourdain et Cie, puis Grozo Saint-Quentin - Ville close - 1 à 3 bis boulevard Gambetta 87 à 89 rue Michelet - en ville - Cadastre : 2004 AZ 1, 2, 3, 10, 11
    Historique :
    société reprend la brasserie, L. Sohier et Cie, formée de Léon Sohier et Louis Blondel. Après le départ de
    Référence documentaire :
    1875 - Création de la société Lajoie et Cie ; 1883 - Création de la société L. Sohier et Cie AD
    Titre courant :
    Ancienne brasserie Labergris, puis Lajoie et Cie, puis L. Sohier et Cie, puis Achille Jourdain et
    Appellations :
    Sohier L. et Cie
  • Ancienne scierie Delabarthe-Tattegrain, puis Lormier-Tattegrain, puis Félix Carpentier et Cie, devenue L. Boileau, puis Dacher et Cie
    Ancienne scierie Delabarthe-Tattegrain, puis Lormier-Tattegrain, puis Félix Carpentier et Cie, devenue L. Boileau, puis Dacher et Cie Amiens - 5 rue de Verdun - en ville - Cadastre : 1985 CS 345
    Titre courant :
    , devenue L. Boileau, puis Dacher et Cie
    Appellations :
    L. Boileau
    Annexe :
    mouvoir la scierie. AD Somme. Série M ; M 96849. 5 avril 1894 : Déclaration de L. Boileau (successeur de
  • Pièce murale : La Vision des animaux impurs, le Baptême du centurion Corneille et l’'Emprisonnement de saint Pierre
    Pièce murale : La Vision des animaux impurs, le Baptême du centurion Corneille et l’'Emprisonnement de saint Pierre Beauvais - cathédrale Saint-Pierre - en ville
    Référence documentaire :
    Beauvais. [s. l.] : [s.n.], 1931.
    Titre courant :
    Pièce murale : La Vision des animaux impurs, le Baptême du centurion Corneille et l’'Emprisonnement
  • Ensemble de l’'ornement rouge de saint Pierre (trois chapes, une chasuble et une paire de dalmatiques)
    Ensemble de l’'ornement rouge de saint Pierre (trois chapes, une chasuble et une paire de dalmatiques) Beauvais - cathédrale Saint-Pierre - en ville
    Référence documentaire :
    de Beauvais. [s. l.] : [s.n.], 1931.
    Titre courant :
    Ensemble de l’'ornement rouge de saint Pierre (trois chapes, une chasuble et une paire de
  • Ensemble de l’'ornement rouge de l'église Saint-Étienne (trois chapes, une chasuble et une paire de dalmatiques)
    Ensemble de l’'ornement rouge de l'église Saint-Étienne (trois chapes, une chasuble et une paire de dalmatiques) Beauvais - cathédrale Saint-Pierre - en ville
    Titre courant :
    Ensemble de l’'ornement rouge de l'église Saint-Étienne (trois chapes, une chasuble et une paire de
  • Ancienne usine de construction métallique L. Dolignon, Lizière et Cie, puis Société de Constructions Métalliques de Remicourt, imprimerie Maulde et Renou
    Ancienne usine de construction métallique L. Dolignon, Lizière et Cie, puis Société de Constructions Métalliques de Remicourt, imprimerie Maulde et Renou Saint-Quentin - Remicourt - 21 rue de Lunéville 8 rue Louise-Hugues - en ville - Cadastre : 2004 AX 722, 1120, 1121
    Historique :
    , s'associent pour fonder une usine de construction métallique, sous la raison sociale L. Dolignon, Lizière et
    Référence documentaire :
    L. Dolignon, Lizière et Cie - Dépôt des statuts - 05/1922 AD Aisne. Série U ; 255 U 180. Justice de L. Dolignon, Lizière et Cie - Dissolution - 11/1933 AD Aisne. Série U ; 255 U 194. Justice de Paix L. Dolignon Lizière et Cie - Création de société - 05/1922 AD Aisne. Série U ; 289 U 133. Tribunal
    Titre courant :
    Ancienne usine de construction métallique L. Dolignon, Lizière et Cie, puis Société de
    Appellations :
    Dolignon L. Lizière et Cie
  • Fonderie de cuivre, dite fonderie Beauval, puis robinetterie L. Saint-Germain et Cie, puis Saint-Germain et Beauval, puis Saint-Germain et Strub
    Fonderie de cuivre, dite fonderie Beauval, puis robinetterie L. Saint-Germain et Cie, puis Saint-Germain et Beauval, puis Saint-Germain et Strub Friville-Escarbotin - 30 place Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 1983 AH 18 à 24
    Titre courant :
    Fonderie de cuivre, dite fonderie Beauval, puis robinetterie L. Saint-Germain et Cie, puis Saint