Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 41 à 60 sur 377 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Usine métallurgique dite Aciéries et Forges d'Albert, puis Rullon et Cie
    Usine métallurgique dite Aciéries et Forges d'Albert, puis Rullon et Cie Albert - route de Mailly - en ville - Cadastre : 1983 AT 277, 278
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série M ; M 96849. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur. AD Somme. Série M ; M 96855. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur. AD Somme. Série M ; M 96857. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur. en-tête imprimé, [1902] (AD Somme ; M 96857).
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
    Illustration :
    En-tête commercial des Aciéries et Forges d'Albert, Fernand Roullon (AD Somme ; M 96857
  • Ancien tissage Laflèche Frères S.A., devenu faïencerie Motton, puis usine de meubles Matifas, puis Sté d'Equipement Hospitalier de Picardie
    Ancien tissage Laflèche Frères S.A., devenu faïencerie Motton, puis usine de meubles Matifas, puis Sté d'Equipement Hospitalier de Picardie Roisel - chemin de Liéramont - en ville - Cadastre : 1986 AB 14
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Référence documentaire :
    , [vers 1900] (AD Somme ; M 96861).
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
    Illustration :
    Vue cavalière de l'usine, vers 1900 (AD Somme ; M 96861). IVR22_19898000531ZB
  • Ancien tissage de crin Poulet
    Ancien tissage de crin Poulet Heudicourt - 24 rue de Révelon - en village - Cadastre : 1987 AC 179
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Observation :
    Ce dossier établi en 1990 dans la cadre du recensement du patrimoine industriel de la Somme a été
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
  • Ancienne Société hamoise de tréfilerie et clouterie, puis clouteries et tréfileries du Nord, puis armatures du Nord et de l'Ouest, puis Nozal Armatures
    Ancienne Société hamoise de tréfilerie et clouterie, puis clouteries et tréfileries du Nord, puis armatures du Nord et de l'Ouest, puis Nozal Armatures Eppeville - rue de la Clouterie - en ville - Cadastre : 1985 B 76, 78-79 2015 AC 236
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série M ; 5 M 623 : Eppeville, établissements dangereux, insalubres ou incommodes, 1846 AD Somme. Série M ; 5 M 524 : Eppeville, dossiers de dommage de guerre, 1920-1925. AD Somme. Série R ; 10 R 625. Eppeville, dossiers de dommages de guerre des industriels et des lavis sur papier, 27 juillet 1920 (AD Somme ; 5 M524). Plan de l'atelier principal de la clouterie, tirage au bleu, 1920 (AD Somme ; 5 M 524). Les ateliers en shed de la tréfilerie, tirage photographique noir et blanc, [vers 1922] (AD Somme Intérieur de l'atelier de tréfilerie, vers 1925 (AD Somme ; 10 R 625). Intérieur de l'atelier de tréfilerie, tirage photographique noir et blanc, [vers 1925] (AD Somme ; 10 R 625). Société hamoise de Tréfilerie et Clouterie, Eppeville-Ham (Somme), carte postale, [vers 1930] (coll Vue d'ensemble des bâtiments de la tréfilerie en cours de construction, vers 1920 (AD Somme ; 10 R
    Description :
    Somme.
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
    Illustration :
    Délimitation foncière de la tréfilerie et clouterie, 27 juillet 1920 (AD Somme ; 5 M524 Vue d'ensemble des bâtiments de la tréfilerie en cours de construction, vers 1920 (AD Somme ; 10 R Plan de l'atelier principal de la clouterie, 1920 (AD Somme ; 5 M 524). IVR22_20158006378NUCA Les ateliers en shed de la tréfilerie, vers 1922 (AD Somme ; 10 R 625). IVR22_20158006217NUCA Intérieur de l'atelier de tréfilerie, vers 1925 (AD Somme ; 10 R 625). IVR22_20158006219NUCA
  • Ancienne fonderie et usine de construction mécanique Henry Basset, puis Bédu Gondry, Guénin, Ateliers de Saint-Sulpice, puis usine de robinetterie de la COGERO, puis COMAP, puis Griss-SAPAG et actuellement Pentair-SAPAG
    Ancienne fonderie et usine de construction mécanique Henry Basset, puis Bédu Gondry, Guénin, Ateliers de Saint-Sulpice, puis usine de robinetterie de la COGERO, puis COMAP, puis Griss-SAPAG et actuellement Pentair-SAPAG Ham - 10 rue du Marais - en ville - Cadastre : 1985 B 22, 40, 42, 43, 47, 54 à 60, 64, 65
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Observation :
    Ce dossier de recensement du patrimoine industriel de la Somme, établi en 1988 par Benoît
    Référence documentaire :
    . 1826 (AD Somme ; 3 P 2085/3).
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
    Illustration :
    Emprise du site de la fonderie sur le plan parcellaire de 1826 (AD Somme ; 3 P 2085/3
  • Ancienne sucrerie de betteraves de Monchy-Lagache, puis râperie de betteraves de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.), devenue usine de matières plastiques Mitry
    Ancienne sucrerie de betteraves de Monchy-Lagache, puis râperie de betteraves de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.), devenue usine de matières plastiques Mitry Monchy-Lagache - 4-6 rue de Douvieux - en village - Cadastre : 2015 E 255, 474-476, 518
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Observation :
    Ce dossier de recensement du patrimoine industriel de la Somme, établi en 1988 par Benoît
    Référence documentaire :
    Picardie historique et pittoresque. Monchy-Lagache (Somme). Vue générale sud-est, début 20e siècle . Picardie historique et pittoresque. Monchy-Lagache (Somme). Vue générale sud-est, carte postale, début 20e La Picardie illustrée. Monchy-Lagache (Somme). Vue générale (coté sud). Carte postale. P. Dupré guerre mondiale : la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies à Eppeville (Somme) 1919-1934. Amiens
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
    Illustration :
    Picardie historique et pittoresque. Monchy-Lagache (Somme). Vue générale sud-est. Carte postale
  • Ancienne huilerie Gruet et Cie, puis Lefrant ; devenue usine de caoutchouc et dérivés factices Jules Lefrant, puis Lefrant Dargaud et Cie, puis Lefrant-Rubco S.A.
    Ancienne huilerie Gruet et Cie, puis Lefrant ; devenue usine de caoutchouc et dérivés factices Jules Lefrant, puis Lefrant Dargaud et Cie, puis Lefrant-Rubco S.A. Muille-Villette - 64 rue de Paris - en village - Cadastre : 2015 AC 11 et 37
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Observation :
    Ce dossier de recensement du patrimoine industriel de la Somme, établi en 1988 par Benoît
    Référence documentaire :
    AD somme. Série R ; 10 R 974 : Muille-Villette. Dossiers de dommages de guerre des particuliers, de Entête de lettre commerciale figurée de la société J. Lefrant (AD Somme ; 99 M 96854).
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
    Illustration :
    En-tête figuré (AD Somme ; M 96854). IVR22_19888000386ZB
  • Ancienne maison de directeur de la C.N.S.R., puis direction technique de la Générale Sucrière, puis de Saint-Louis Sucre, dite Le Château
    Ancienne maison de directeur de la C.N.S.R., puis direction technique de la Générale Sucrière, puis de Saint-Louis Sucre, dite Le Château Eppeville - 106 rue du Maréchal-Leclerc rue de Nesle - en village - Cadastre : 2001 AA 32, 27 à 29
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Reconstruction de la Haute-Somme
    Observation :
    Reconstruction dans la Haute-Somme, établi en 2003 par Gilles-Henri Bailly, Stéphanie Caullier et Laurent
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série Fi ; 49 Fi 1-138. Fonds de l'architecte Georges Lisch sur la sucrerie d'Eppeville (Somme). AD Somme. Série R ; 10 R 73. Eppeville. Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies. Dommages de juin 1921 (AD Somme ; 49 Fi 2). Lisch, architecte, [s.d.] (AD Somme ; 49 Fi 7). Plan du premier étage de la maison du directeur de la sucrerie, Georges Lisch, [s.d.] (AD Somme Maison de directeur, façade principale, dessin au crayon, aquarelle et lavis, [s.d.] (AD Somme ; 49 Maison du directeur de la sucrerie, tirage photographique, 1921 (AD Somme ; 49 Fi 62). Maison du directeur de la sucrerie, tirage photographique, 1921 (AD Somme ; 49 FI 63).  : la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies à Eppeville (Somme) 1919-1934. Amiens : Université de
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
    Illustration :
    dépendances, Georges Lisch, 7 juin 1921 (AD Somme ; 49 Fi 2). IVR22_20158006135NUCA Plan au sol de la maison de directeur, Georges Lisch, s.d. (AD Somme ; 49 Fi 7 Plan du premier étage de la maison de directeur, Georges Lisch, architecte (AD Somme ; 49 Fi 8 Maison du directeur, façade principale, dessin aquarellé, s.d. (AD Somme ; 40 Fi 9 Maison du directeur de la sucrerie, 1921 (AD Somme ; 49 Fi 62). IVR22_20158005932NUCA Maison du directeur de la sucrerie, avril 1921. (AD Somme ; 49 FI 63). IVR22_20158005930NUCA
  • Ancienne distillerie d'alcool, dite de Sébastopol, puis usine de transformation des métaux Omnium Industriel de Ham, puis Cie Française des Produits métallurgiques, puis S.A. Cuivres et Alliages, puis Alcan-Softal
    Ancienne distillerie d'alcool, dite de Sébastopol, puis usine de transformation des métaux Omnium Industriel de Ham, puis Cie Française des Produits métallurgiques, puis S.A. Cuivres et Alliages, puis Alcan-Softal Ham - 38 route de Chauny - en ville - Cadastre : 1984 AM 1 à 14, 63 à 66
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Observation :
    patrimoine industriel de la Somme, établi en 1988 par Benoît Dufournier, a été mis à jour et enrichi par
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série M ; M 96856 : Déclaration d'installation de générateurs à vapeur à la distillerie Plan masse de situation de la distillerie de Sébastopol, 13 décembre 1919. (AD Somme ; M 81759 ) Plan masse de situation de la distillerie de Sébastopol, 13 décembre 1919. (AD Somme ; M 81759).
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
    Illustration :
    Vue cavalière, vers 1898 (AD Somme ; M 96853). IVR22_20098000127NUCA Plan masse de situation de la distillerie, 1919 (AD Somme ; M 81759). IVR22_19928000245Z
  • Usine de machines outils Line Victor, puis Groupe Line dite usine des Illieux
    Usine de machines outils Line Victor, puis Groupe Line dite usine des Illieux Albert - 34 rue Hoche - en ville - Cadastre : 1983 AV 471
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série M ; M 96852. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur.
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
  • Cité ouvrière de la ferme de la S.I.A.S. à Canisy
    Cité ouvrière de la ferme de la S.I.A.S. à Canisy Hombleux - Canisy - 44 à 48 rue du Château - en village - Cadastre : 2015 B 264 à 268, 298, 270
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Reconstruction de la Haute-Somme
    Historique :
    . Elle est construite après 1923, date à laquelle la Société Industrielle et Agricole de la Somme
    Observation :
    . Ce dossier de recensement du patrimoine de la Reconstruction dans la Haute-Somme, établi en 2003 par
    Référence documentaire :
    Reconstruction dans l'Est de la Somme. Réd. Carmen Popescu, collab. Aline Magnien ; photogr. jean-Claude Rime
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
  • Ancienne conserverie la Hamoise, puis la S.O.N.E.C., devenue la S.I.C.A. du Vermandois
    Ancienne conserverie la Hamoise, puis la S.O.N.E.C., devenue la S.I.C.A. du Vermandois Muille-Villette - 5 rue de Flamicourt - en village - Cadastre : 2015 A 67 et 68
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Observation :
    Ce dossier de recensement du patrimoine industriel de la Somme, établi en 1988 par Benoît
    Référence documentaire :
    AD somme. Série R ; 10 R 974 : Muille-Villette. Dossiers de dommages de guerre des particuliers, de
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
  • Tissage de coton Edmond Schwob, puis Cotonnière de Moislains, puis Descamps Demeestere
    Tissage de coton Edmond Schwob, puis Cotonnière de Moislains, puis Descamps Demeestere Moislains - rue Schwob-et-Levy - en ville - Cadastre : 1982 AC 114, 119 à 121, 577, 580 à 582
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Référence documentaire :
    Moislains (Somme). Usine Schwob et Levy en 1914. Ruines de l'usine Schwob et Levy en 1919, carte Moislains (Somme). Vue générale, carte postale, [après 1919] (coll. part.).
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
  • Usine de machines outils Ehretsmann Frédéric et René, puis ateliers Titan, puis Cazeneuve
    Usine de machines outils Ehretsmann Frédéric et René, puis ateliers Titan, puis Cazeneuve Albert - 12 rue des Illieux - en ville - Cadastre : 1983 AV 528, 571
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série M ; M 96715. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur. AD Somme. Série M ; M 96852. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur.
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
  • Cité ouvrière de la C.N.S.R., dite cité Germaine
    Cité ouvrière de la C.N.S.R., dite cité Germaine Eppeville - rue Sommier avenue Alice rue Lucie avenue Germaine avenue Henriette - en village - Cadastre : 2015 E 9 à 71 Stade : 2015 E 33 à 35 et 2015 E 37 et 38.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Reconstruction de la Haute-Somme
    Observation :
    Ce dossier de recensement du patrimoine de la Reconstruction dans la Haute-Somme, établi en 2003
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série M ; 5 M 623 : Eppeville, établissements dangereux, insalubres ou incommodes, 1846 AD Somme. Série R ; 10 R 73. Eppeville. Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies. Dommages de Eppeville-Ham en 1921. Un groupe de chalets. Carte postale (AD Somme ; 5 M 524). Eppeville-Ham en 1921. Un groupe de chalets. Carte postale (AD Somme ; 5 M 524). juin 1921 (AD Somme ; 49 Fi 2). guerre mondiale : la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies à Eppeville (Somme) 1919-1934. Amiens l'Est de la Somme. Réd. Carmen Popescu, collab. Aline Magnien ; photogr. jean-Claude Rime, Thierry
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
    Illustration :
    , Georges Lisch, 7 juin 1921 (AD Somme ; 49 Fi 2). IVR22_20158006134NUCA Eppeville-Ham en 1921. Un groupe de chalets. Carte postale (AD Somme ; 5 M 524
  • Ancienne distillerie d'alcool de betteraves SIFA, devenue usine de produits chimiques dite Industrielle des Antibiotiques, puis Technochim, puis Overchem
    Ancienne distillerie d'alcool de betteraves SIFA, devenue usine de produits chimiques dite Industrielle des Antibiotiques, puis Technochim, puis Overchem Villers-Carbonnel - Pont-lès-Brie - RD 62 - isolé - Cadastre : 1986 AH 39, 40, 44, 89, 90
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
  • Filature Trocmé et Vallart
    Filature Trocmé et Vallart Ronssoy - 16, 18 rue du Général-de-Gaulle - en village - Cadastre : 1987 AC 71, 74 à 77, 126
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
  • Ancien tissage de mouchoirs Belfort Légère, puis Coulette
    Ancien tissage de mouchoirs Belfort Légère, puis Coulette Heudicourt - Clos Jacques (le) - rue de la Chaussée - en écart - Cadastre : 1987 AB 20, 249, 250, 252
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
  • Ancien tissage de lin et de coton Gernez et Cie, devenu usine de construction métallique dite Sté Nouvelle des Ateliers Métallurgiques de la Jatte, puis Ets Bonin (vestiges)
    Ancien tissage de lin et de coton Gernez et Cie, devenu usine de construction métallique dite Sté Nouvelle des Ateliers Métallurgiques de la Jatte, puis Ets Bonin (vestiges) Épehy - rue Raoul-Trocmé - en village - Cadastre : 1986 AC 91
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme
  • Ancienne briqueterie Hocquet (détruite)
    Ancienne briqueterie Hocquet (détruite) Heudicourt - RD 181 - en village - Cadastre : 1987 ZM 3, 4
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Aires d'études :
    Santerre Haute-Somme