Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 117 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancien établissement communal de bains chauds du Bourg-d'Ault (détruit)
    Ancien établissement communal de bains chauds du Bourg-d'Ault (détruit) Ault - Bourg-d'Ault - La plage - en ville
    Historique :
    L'établissement de bains chauds d'Ault est construit sur les plans de l'architecte Léon Käppler
    Référence documentaire :
    Etablissement de bains chauds du bourg d'Ault, façade, encre sur calque, par Léon Käppler Etablissement de bains chauds à Ault, plan, par Léon Käppler architecte, 22 janvier 1879 (AD Somme canalisation, encre sur calque, par Léon Käppler architecte, 22 janvier 1879 (AD Somme ; 99 O 452).
    Auteur :
    [architecte] Käppler Léon François
    Illustration :
    Etablissement de bains du Bourg d'Ault, façade, par Léon Käppler architecte, 1879 (AD Somme ; 99 O Etablissement de bains du Bourg d'Ault, coupe, par Léon Käppler architecte, 1879 (AD Somme ; 99 O Etablissement de bains du Bourg d'Ault, plan, par Léon Käppler architecte, 1879 (AD Somme ; 99 O L'établissement de bains chauds derrière la rangée de cabines, par Léon Käppler (1880), carte L'établissement de bains chauds de Léon Käppler (à gauche, 1880), carte postale, 1er quart 20e
  • Maison
    Maison Beauval - 27 rue Charles-Cagny - en ville - Cadastre : 1989 AL 122
    Historique :
    Maison construite au début du 20e siècle par Léon Käppler, architecte installé à Cayeux-sur-Mer.
    Description :
    : "Léon Käppler / architecte expert / à Cayeux s/Mer".
    Auteur :
    [architecte] Käppler Léon François
  • Kiosque à musique de Cayeux-sur-Mer
    Kiosque à musique de Cayeux-sur-Mer Cayeux-sur-Mer - place Courbet - en ville - Cadastre : 1988 BE 287
    Historique :
    Kiosque à musique construit en 1910 par Léon Käppler (document d'archives), architecte à Eu (Seine
    Auteur :
    [architecte] Käppler Léon François
  • Maison
    Maison Saint-Valery-sur-Somme - quartier des Chantiers - 245 rue du Chantier - en ville - Cadastre : 1969 AI 356
    Historique :
    Maison construite en limite des 19e et 20e siècles sur les plans de Léon Käppler (signature sur une
    Auteur :
    [architecte] Käppler Léon François
  • Cabines de bain de la plage de Cayeux-sur-Mer
    Cabines de bain de la plage de Cayeux-sur-Mer Cayeux-sur-Mer
    Historique :
    saison 1913. L'architecte Léon Käppler est chargé de dresser les plans. Le nombre de cabines ne cesse
    Référence documentaire :
    Projet de cabine, élévation, par Léon Käppler, 21 juin 1912 (AD Somme ; 99 O 1093).
    Auteur :
    [architecte] Käppler Léon François
  • Maison bourgeoise
    Maison bourgeoise Beauval - 9 rue Armand-Devillers ancienne rue de Bas - en ville - Cadastre : 1989 AL 80
    Historique :
    autre maison située au 27, rue de Cagny et signée de l'architecte Léon Käppler.
    Auteur :
    [architecte] Käppler Léon François
  • Ancien Hôtel et Théâtre Parisien
    Ancien Hôtel et Théâtre Parisien Cayeux-sur-Mer - Brighton - 23, 25 avenue Paul-Doumer ancienne avenue de la Gare - en ville - Cadastre : 1988 BC 122, 123
    Historique :
    l'architecte Léon Käppler (Cayeux d'hier). Une autre vue (ill.) montre également que l'édifice a subi de
    Auteur :
    [architecte] Käppler Léon François
  • Maison, dite Les Vagues
    Maison, dite Les Vagues Cayeux-sur-Mer - 1202 boulevard du Général-Sizaire rue des Hirondelles - en ville - Cadastre : 1988 BE 375, 376
    Historique :
    Maison dite Les Vagues construite entre 1913 et 1916 (imposition du cadastre en 1916) par Léon Käppler, père et fils (signature), architectes à Cayeux-sur-Mer, pour Alfred Moquet (source : matrices
    Auteur :
    [architecte] Käppler Léon François [architecte] Käppler Lucien
  • Tombeau (croix funéraire) de Léon Kaszowski et de Valérie François Kaszowska
    Tombeau (croix funéraire) de Léon Kaszowski et de Valérie François Kaszowska Amiens - 331 plaine D Vieux cimetière de Saint-Acheul - en ville
    Description :
    ). Epitaphe : Léon KASZOWSKI / 1852-1924 / Valérie Françoise / KASZOWSKA / née VAN MINDEN / 1858-1908 / A LA
    Titre courant :
    Tombeau (croix funéraire) de Léon Kaszowski et de Valérie François Kaszowska
    Appellations :
    Léon Kaszowski Valérie François Kaszowska
  • Les anciens casinos du Bourg d'Ault
    Les anciens casinos du Bourg d'Ault Ault - Bourg-d'Ault - digue de la Plage - en ville - Cadastre : 1983 AC 669
    Historique :
    l´architecte Léon Käppler, installé à Eu. Son projet (ill.), qui comprend également la construction plans de Léon Käppler (janvier 1879) sont rectifiés en novembre 1879 : les dimensions sont diminuées
    Référence documentaire :
    Projet de casino à Ault, façade, encre sur calque, par Léon Käppler architecte, 10 janvier 1879 (AD Projet de casino à Ault, façade latérale, par Léon Käppler architecte, 10 janvier 1879 (AD Somme Projet de casino à Ault, plan du rez-de-chaussée, non réalisé, par Léon Käppler architecte, 10 lavis sur calque, par Léon Käppler architecte, 20 novembre 1879 (AD Somme ; 99 O 452). Projet de casino à Ault, coupe sur l´axe, détail du chéneau, détail de la gouttière, par Léon Käppler architecte, 10 janvier 1879 (AD Somme ; 99 O 452).
    Auteur :
    [architecte] Käppler Léon François
    Illustration :
    Le deuxième casino du Bourg-d'Ault, élévation principale, par Léon Käppler architecte, 1879 (AD Le deuxième casino du Bourg d'Ault, façade latérale, par Léon Käppler architecte, 1879 (AD Somme Le deuxième casino du Bourg d'Ault, plan du rez-de-chaussée, non réalisé, par Léon Käppler, 1879 Le deuxième casino du Bourg d'Ault, plan rectificatif, par Léon Käppler architecte, 20 novembre Le casino de Léon Käppler (à gauche, 1880), carte postale, 1er quart 20e siècle (coll. part Le casino de Léon Käppler (à droite, 1880) et extension de Jules Mesnard (à gauche, 1892), carte Le 2e casino du Bourg d'Ault et ses deux extensions, par Léon Käppler (1880), Jules Mesnard (1892
  • Casino municipal de Cayeux-sur-Mer
    Casino municipal de Cayeux-sur-Mer Cayeux-sur-Mer - boulevard du Général-Sizaire rue du Maréchal-Joffre ancienne rue du Phare - en ville - Cadastre : 1988 BC 205
    Historique :
    des jeux pour les enfants, ainsi qu´un gymnase. En 1900, l'architecte Léon Käppler est chargé de la partir de 1908 (date des plans), la construction d'un second casino est confiée à Léon Käppler. Inauguré baccara). En 1913, la salle des petits chevaux est agrandie sur les plans de l'architecte Léon Käppler
    Référence documentaire :
    Casino municipal, Cayeux-sur-Mer, élévation sur mer, par Léon Käppler architecte, 15 novembre 1908 Casino municipal, Cayeux-sur-Mer, façade rue du Phare, tirage sur papier bleu, par Léon Käppler Casino municipal, Cayeux-sur-Mer, coupe sur AB, tirage sur papier bleu, par Léon Käppler architecte Casino municipal, Cayeux-sur-Mer, coupe sur CD, tirage sur papier bleu, par Léon Käppler architecte Casino municipal, Cayeux-sur-Mer, plan du rez-de-chaussée, par Léon Käppler architecte, 15 novembre Casino municipal, Cayeux-sur-Mer, plan du premier étage, par Léon Käppler architecte, 15 novembre
    Auteur :
    [architecte] Käppler Léon François
    Illustration :
    2e casino de Cayeux-sur-Mer, élévation sur mer, par Léon Käppler architecte, 1908 (AD Somme 2e casino de Cayeux-sur-Mer, élévation postérieure sur rue, par Léon Käppler architecte, 1908 (AD 2e casino de Cayeux-sur-Mer, coupe sur CD, par Léon Käppler, 1908 (AD Somme). IVR22_20038000294XAB 2e casino de Cayeux-sur-Mer, coupe sur AB, par Léon Käppler, 1908 (AD Somme). IVR22_20038000295XAB 2e casino de Cayeux-sur-Mer, plan du rez-de-chaussée, par Léon Käppler architecte, 1908 (AD Somme 2e casino de Cayeux-sur-Mer, plan du premier étage, par Léon Käppler architecte, 1908 (AD Somme
  • Ancienne filature de coton Deshouliers, puis Garnier-Parisis, filature de laine Boca-Wulvérick, tissage de coton Léon Frères puis Anta, puis confection Manutex
    Ancienne filature de coton Deshouliers, puis Garnier-Parisis, filature de laine Boca-Wulvérick, tissage de coton Léon Frères puis Anta, puis confection Manutex Saint-Quentin - Ville close - 10 à 20 rue du Général-Foy 3 bis à 7 rue de la Tour-Sainte-Catherine 27 à 31 boulevard Victor-Hugo - en ville - Cadastre : 1821 D 2004 AI 110, 136
    Historique :
    la filature, mais elle cesse toute activité vers 1900. La société Léon Frères (Henri, Lucien et d'être remise en fonctionnement en 1922. Depuis 1919, Henri Léon s'est retiré de la société, au profit de Claude, fils de Lucien Léon. Finalement, en 1924, les pleins pouvoirs sont donnés à André Debenedetti
    Observation :
    centaines de mètres, en bordure du canal (rue de Tour-Y-Val). Fondée par Charles et Alexandre Léon en 1873 pour le "négoce de tissus de Saint-Quentin, de Tarare, d'Alsace et de Suisse", la société Léon frères a son siège à Paris, rue du Sentier. Elle a succédé à la société Léon Aîné, dont la maison de négoce est
    Référence documentaire :
    Henri François Pelletier (architecte), propriétaire - Filature et atelier d'apprêt AC Saint-Quentin . Léon Frères - Reconstruction - 1920, 1922. 1873 - Création de la société Léon Frères et Cie par Charles et Alexandre Léon ; 1886 - Création de la société Léon Frères par Charles et Alexandre Léon AD Aisne. Série U ; 289 U 126. Tribunal de 1889 - Création de la société Léon Frères par Charles et Henri Léon AD Aisne. Série U ; 289 U 127 1899 - Prorogation de la société Léon Frères AD Aisne. Série U ; 289 U 128. Tribunal de Commerce de 1919 - Prorogation de la société Léon Frères AD Aisne. Série U ; 289 U 131. Tribunal de Commerce de 1924 - Société Léon Frères - Attribution des pleins pouvoirs à André Debenedetti AD Aisne. Série U 1922 - Société Léon Frères (Henri, Lucien et Eugène) - Retrait de Henri Léon, entrée de Claude L Léon Frères. Papier à en-tête, 23-10-1922 (AD Aisne. Série U ; 255 U 180. Justice de Paix de Saint
    Auteur :
    [commanditaire] Léon Frères
    Titre courant :
    , tissage de coton Léon Frères puis Anta, puis confection Manutex
    Appellations :
    Léon Frères
    Illustration :
    Elévations et coupe de la maison de commerce du tissage Léon, 1920 (BM Saint-Quentin Plan du tissage Léon, par Malgras-Delmas, 1920 (AC Saint-Quentin). IVR22_20050205934NUCAB Le tissage Léon reconstruit, vers 1922-1924 (L´Aisne - L'illustration Economique et Financière Les ateliers du tissage Léon, vus depuis le boulevard Victor-Hugo. IVR22_20070200050VA Anciens bureaux et entrepôts (maison de commerce) du tissage Léon, rue du Général Foy. A droite
  • Décor de la voûte du grand escalier du logis (voûte en berceau, six consoles d'architecture)
    Décor de la voûte du grand escalier du logis (voûte en berceau, six consoles d'architecture) Villers-Cotterêts - Château 1 place Aristide-Briand - en ville
    Contributeur :
    Luneau Jean-François
    Historique :
    roi François Ier, par des sculpteurs de l'atelier des frères Jacques et Guillaume Le Breton, maîtres
    Référence documentaire :
    p. 129-130. PALUSTRE, Léon. La Renaissance en France. Paris : A. Quantin, 1879, volume I.
    Représentations :
    lys couronnées, qui constituent l'emblématique principale du roi François Ier. S'y ajoutent des
    Auteur :
    [commanditaire, propriétaire] François 1er, roi de France
  • Décor du petit escalier du logis (voûte, quatre arcs, vingt-huit consoles d'architecture, garde-corps)
    Décor du petit escalier du logis (voûte, quatre arcs, vingt-huit consoles d'architecture, garde-corps) Villers-Cotterêts - Château 1 place Aristide-Briand - en ville
    Contributeur :
    Luneau Jean-François
    Historique :
    Le petit escalier du logis a été réalisé et décoré entre 1530 et 1550, pour le roi François Ier
    Référence documentaire :
    : PALUSTRE, Léon. La Renaissance en France. Paris : A. Quantin, 1879, t. 1, p. 131 (Laon, musée d'Art et Villers-Cotterêts - Château Royal de François Ier. Escalier du Roy - La Salamandre du Balcon de p. 130-133. PALUSTRE, Léon. La Renaissance en France. Paris : A. Quantin, 1879, volume I.
    Auteur :
    [commanditaire, propriétaire] François 1er, roi de France
    Illustration :
    l'ouvrage de Léon Palustre consacré à la Renaissance en France (Laon, musée d'Art et d'Archéologie : 989. 17
  • Verrière à personnages : Déploration du Christ au pied de la croix (baie 0)
    Verrière à personnages : Déploration du Christ au pied de la croix (baie 0) Martigny - rue de Vervins - en village
    Inscriptions & marques :
    Date et signature (en bas à gauche) : F. Haussaire et Leon Payan/ Reims 1906.
    Historique :
    Cette verrière comporte la signature du peintre-verrier François Haussaire qui avec son frère collaborateurs, le peintre-verrier Léon Payan. Elle porte également le lieu d'exécution, Reims, et sa date de
    Auteur :
    [peintre-verrier] Haussaire François [peintre-verrier] Payan Léon
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille De Chassepot
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille De Chassepot Amiens - rue Saint-Maurice 1 plaine G Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Historique :
    D'après le registre communal, cette concession fut acquise en décembre 1870, par le comte Léon de
    Observation :
    construction), pour le concessionnaire le comte Léon de Chassepot. Il s'agit de l'un des deux tombeaux recensés
    Description :
    . Épitaphe : Delphin François / Camille Léon / Comte DE CHASSEPOT / décédé à Amiens / le 1er mai 1893 / à
    Auteur :
    [habitant célèbre] De Chassepot Delphin François Camille Léon
  • Calice (n° 2)
    Calice (n° 2) Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Inscriptions & marques :
    celui des orfèvres lyonnais Jean Joseph Villard et Louis François Maurice Fabre (un losange horizontal
    Historique :
    Ce calice est l'oeuvre des orfèvres lyonnais Jean Joseph Villard et Louis François Maurice Fabre chanoine Léon Démaret, archiprêtre de Saint-Quentin, ce qui place sa création en cette année ou peu avant.
    Auteur :
    [orfèvre] Fabre Louis François Maurice [destinataire] Démaret Léon
  • Tombeau (chapelle) de la famille Douchet
    Tombeau (chapelle) de la famille Douchet Amiens - rue Saint-Maurice 30 plaine G Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Historique :
    D'après le registre communal, cette concession fut acquise en avril 1837, par Louis François
    Auteur :
    [entrepreneur] Dumont Léon
  • Peinture monumentale (décor intérieur) : saint Pierre et saint Paul aux pieds du Christ glorieux, Dieu le Père
    Peinture monumentale (décor intérieur) : saint Pierre et saint Paul aux pieds du Christ glorieux, Dieu le Père Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Inscriptions & marques :
    tableau inférieur, en bas et à droite des marches : RESTAURÉES. EN 1930 PAR / LÉON DELVIGNE. Le mur
    Historique :
    des peintres Désiré-François Laugée (1823-1896) et Alphonse-Hippolyte Leveau (1815-1871) dans la mondiale et les peintures sont restaurées en 1930 par le peintre Léon Delvigne (également conservateur du
    Auteur :
    [peintre] Laugée Désiré-François [peintre, restaurateur] Delvigne Léon
  • Ancien hôtel Warnet
    Ancien hôtel Warnet Guise - 113 place d' Armes - en ville - Cadastre : 1984 AB 300, 301, 302
    Historique :
    . C'est à lui ainsi qu'à son fils et successeur, André François Quentin Warnet, que l'on doit l'essentiel acquis en 1876 par maître Léon César Bernier, notaire, qui établit sa résidence dans la grande maison, et
    Auteur :
    [commanditaire] Warnet André François Quentin [commanditaire] Bernier Léon César
1 2 3 4 6 Suivant