Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 629 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cité ouvrière, dite Cité Alfred-Maguin
    Cité ouvrière, dite Cité Alfred-Maguin Charmes - 1 à 19 rue Alfred-Maguin - en village - Cadastre : 2015 AB 237 à 239 ; 247 à 253
    Historique :
    Château, Alfred Maguin saisit l'opportunité offerte par le chantier de la nouvelle église pour proposer de Alfred-Maguin. Le long du côté sud de cette nouvelle rue, l'industriel fait construire cinq maisons à largeur, partant de l'extrémité sud du terrain de M. Maguin pour aboutir au terrain de M. Schmidt
    Référence documentaire :
    Charmes. Rue Alfred Maguin, carte postale, 1919 (coll. Martine Hilt-Maguin). Plans coupes et élévations des maisons de la cité ouvrière, rue Alfred Maguin, à Charmes, dressé La rue Alfred Maguin et la cité ouvrière, carte postale, vers 1930 (coll. part.). AD Aisne. Série R ; 15 R 772. Dossier de dommages de guerre des propriétés de M. A. Maguin à
    Auteur :
    [commanditaire] Maguin Alfred
    Localisation :
    Charmes - 1 à 19 rue Alfred-Maguin - en village - Cadastre : 2015 AB 237 à 239 ; 247 à 253
    Titre courant :
    Cité ouvrière, dite Cité Alfred-Maguin
    Appellations :
    Alfred-Maguin
    Illustration :
    Plans coupes et élévations des trois maisons ouvrières endommagées rue Alfred-Maguin, dressés par J Plan de situation des trois maisons ouvrières endommagées de la rue Alfred-Maguin, 20 novembre 1920 Plan du rez-de-chaussée d'une des maisons ouvrières, rue Alfred-Maguin, 20 novembre 1920 (AD Aisne Plan de l'étage d'une des maisons ouvrières, rue Alfred-Maguin, 20 novembre 1920 (AD Aisne ; 15 R Façade principale d'une maison ouvrière, rue Alfred-Maguin, 20 novembre 1920 (AD Aisne ; 15 R 772 Rue Alfred-Maguin avec sa cité ouvrière et le bureau de poste. Carte postale, 1919 (coll. Martine La rue Alfred Maguin et la cité ouvrière. Carte postale, vers 1930 (coll. part Hilt-Maguin). IVR32_20160205171NUC2A Vue aérienne avec distinction de la cité ouvrière Maguin. Carte postale, vers 1950 (coll. part Vue d'ensemble de la cité Maguin. IVR32_20160200104NUC2A
  • Ancienne villa Grand-Mère, devenue demeure de l'industriel Alfred Maguin, puis d'Abel Maguin, actuelle mairie de Charmes
    Ancienne villa Grand-Mère, devenue demeure de l'industriel Alfred Maguin, puis d'Abel Maguin, actuelle mairie de Charmes Charmes - 9 rue Aristide-Briand - en village - Cadastre : 2015 AE 190
    Historique :
    d'Alfred Maguin, militaire de carrière, originaire de Charmes. Il semble toutefois qu'Auguste Maguin n'y reconstruite vers 1880. Alfred Maguin, qui est par ailleurs déjà propriétaire du château d'Andelain depuis 1891 bourgeoises de la commune de Charmes. En 1912, Abel, le fils d'Alfred Maguin vient de se marier avec Yvonne l'importance des dégâts et montrent un édifice largement éventré dans sa partie centrale. En 1920, Alfred Maguin confie la reconstruction de la villa à Joseph-Charles de Montarnal et son fils Jean, également , le nouvel édifice semble achevé (cf. illustration) et peut à nouveau être habité par Abel Maguin, qui
    Référence documentaire :
    AD Aisne. Série R ; 15 R 772. Dossier de dommages de guerre des propriétés de M. A. Maguin à -Maguin). -Maguin). Villa de M. A. Maguin. Plan du rez-de-chaussée modifié exécuté, plan par Jouannin et Wulfelff Villa de M. A. Maguin. Plan du premier étage modifié exécuté, plan dressé par Jouannin et Wulffelff Villa de M. A. Maguin à Charmes. Façade principale. Feuille n° III, élévation par Jouannin et Villa de M. A. Maguin à Charmes. Façade sur jardin, feuille n° V, élévation par Jouannin et Villa de M. A. Maguin à Charmes. Coupe longitudinale et coupe entre le grand pignon et le comble Villa de M. A. Maguin à Charmes. Plan du rez-de-chaussée des communs par Jouannin et Wulffelff Villa de M. AB. Maguin, ing. à Charmes. Bâtiment des communs. Feuille n°34. Élévation de la façade
    Auteur :
    [commanditaire] Maguin Alfred
    Titre courant :
    Ancienne villa Grand-Mère, devenue demeure de l'industriel Alfred Maguin, puis d'Abel Maguin
    Illustration :
    Façade principale de la villa de M. A. Maguin, 25 avril 1912 (AD Aisne ; 15 R 772 Façade sur jardin de la villa de M. A. Maguin, 25 avril 1912 (AD Aisne ; 15 R 772 Coupes longitudinale et transversale de la villa de M. A. Maguin, [1912] (AD Aisne ; 15 R 772 Villa de M.AB. Maguin, ing. Plan des communs, 1912 (AD Aisne ; 15 R 772). IVR32_20160205084NUCA Villa de M. AB. Maguin, ing. à Charmes. Bâtiment des communs. Élévation de la façade sur cour par -Maguin). IVR32_20160205169NUCA La Villa Maguin avant la Première Guerre mondiale. Carte postale, 1914 (coll. part La Villa Grand-Mère en 1917, sous l'occupation allemande (coll. Martine Hilt-Maguin La villa détruite, 1919 (coll. Martine Hilt-Maguin). IVR32_20160205179NUCA La Villa Grand-Mère après le dynamitage allemand, 1919 (coll. Martine Hilt-Maguin
  • Usine de construction mécanique Maguin
    Usine de construction mécanique Maguin Charmes - 2 rue Pierre-Semard - en village - Cadastre : 2015 AE 439-441
    Historique :
    Le logement du secrétaire particulier de M. Maguin, situé à l'entrée de l'usine, ainsi que les
    Référence documentaire :
    AN. Série F ; F12 8663. Dossier de légion d'honneur (LH 1688/54) d'Alfred Louis Auguste Maguin. Debéthune fondée en 1843 / Alfred Maguin, Succr., vers 1880 (coll. part.). Alfred Maguin, détail d'un en-tête de lettre commerciale figurée, avant 1907 (coll. Martine Hilt-Maguin). Alfred Maguin et sa belle-fille Yvonne dans l'atelier de mécanique, tirage photographique noir et de la Société Nouvelle des Établissements Maguin (1923-1931). AD Aisne. Série R ; 15 R 1730. Dossier de dommages de guerre de l'entreprise Maguin à Charmes. Vue cavalière de l'usine de construction Maguin, avant 1914 (AD Aisne, fonds Piette ; Charmes 165). Plan de l'usine de M. Maguin à Charmes, [état avant reconstruction], par J.C. et J. de Montarnal Façade sur cour de l'atelier de mécanique. Détail du plan de l'usine de M. Maguin à Charmes, par Charmes (Aisne). Les ruines de l'établissement A. Maguin, carte postale, vers 1919 (coll. part.).
    Description :
    pour les visiteurs de l'entreprise. Seul subsiste le petit logement du secrétaire d'Alfred Maguin à du secrétaire de M. Maguin, qui aujourd'hui est à l'extérieur de l'emprise foncière de l'espace l'entreprise "Etablissements A. Maguin", tandis que la face est porte l'inscription "1843 / Bureaux / 1923
    Auteur :
    [commanditaire] Maguin Alfred
    Titre courant :
    Usine de construction mécanique Maguin
    Appellations :
    Maguin
    Annexe :
    Discours de M. P. Barbusse, prononcé lors des obsèques d’Alfred Maguin, 1935 (coll. Martine Hilt des obsèques d’Alfred Maguin, 1935 (coll. Martine Hilt-Maguin). Mesdames, Messieurs, Quelques temps m’inclinant devant ce cercueil, je viens adresser à Monsieur Alfred Maguin ce suprême adieu, mesurant tout à Etats de services d'Alfred Maguin, adressé au secrétaire général de la Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur (AN, F12 8663, dossier LH 1688/54). États de services d'Alfred Maguin, adressé au LH 1688/54). Monsieur Alfred Maguin, fils d'un officier supérieur d'artillerie, longtemps attaché à française en Russie. Titres de Monsieur Alfred Maguin : ingénieur civil des mines. Constructeur à Charmes -Maguin). Discours de M. P. Barbusse, employé à l'usine de construction mécanique A. Maguin, prononcé lors avant sa mort Monsieur Maguin a manifesté le désir que ses obsèques soient célébrées sans apparat. Il a à Charmes, alors très petite commune que Monsieur Maguin naquit en 1851 de parents très modestes
    Texte libre :
    Des débuts aux développements industriels d'Alfred Maguin (1843-1914) La vocation industrielle du novembre 1878, Alfred Maguin, ingénieur civil des Mines, reprend l'affaire. Le site est alors représenté complète assez bien la description qui en est faite en 1850 (cf. Annexe 1). Mais rapidement, Alfred Maguin courrier d'Alfred Maguin, daté du 8 mars 1888, dans lequel il demande la possibilité de dévier la ruelle francs, détenu toutefois à 76 % par Alfred Maguin en personne. Sur le plan foncier, la Société Anonyme logement de direction qu'occupait généralement Alfred Maguin. Seuls subsistent une partie des magasins et période hivernale, Alfred Maguin charge immédiatement les ouvriers de l'usine du déblaiement et de la , Alfred Maguin transfère sa production dans des bâtiments vacants à Paris (52, rue de la Marne). C'est là l'armistice de 1918, Alfred Maguin anticipe la reconstruction et crée, le 16 juillet 1917, la Société cette demande, Alfred Maguin engage deux chantiers de front : il se lance dans la reconstruction de
    Illustration :
    Portrait d'Alfred Maguin, vers 1910 (coll. part.). IVR32_20160200080NUC2A Alfred Maguin et sa belle-fille Yvonne dans l'atelier de mécanique, mars 1921 (coll. Martine Hilt . Martine Hilt-Maguin). IVR32_20160205162NUC2A Vue cavalière de l'usine de construction Maguin, avant 1914 (AD Aisne, fonds Piette ; Charmes 165 Plan de l'usine de M. Maguin à Charmes, [état avant reconstruction], J.C. et J. de Montarnal Plan masse des bâtiments de l'usine Maguin, plan N° 24156. B1, Cabinet Roux, juillet 1960 (archives Encart publicitaire de la S.A. des Etablissements A. Maguin, 1911 (archives privées de l'entreprise Publicité pour la Nouvelle Société des Etablissements A. Maguin, vers 1927 (coll. part Les ruines de l'établissement A. Maguin. Carte postale, vers 1919 (coll. part Les ruines de l'établissement A. Maguin. Carte postale, 1918 (coll. part.). IVR32_20160200074NUC2A
  • Ancien magasin coopératif, dit Coopérative Maguin, puis L'Union (détruit)
    Ancien magasin coopératif, dit Coopérative Maguin, puis L'Union (détruit) Charmes - rue Louis-Pasteur rue des Bourgmestres - en village - Cadastre : 2015 AB 598
    Historique :
    Le magasin coopératif a été construit par l'entreprise Maguin après la première phase de
    Référence documentaire :
    Archives privées de l'entreprise Maguin ; fonds non coté : plans, photographies, 1900-1939.
    Auteur :
    [commanditaire] Maguin Alfred
    Titre courant :
    Ancien magasin coopératif, dit Coopérative Maguin, puis L'Union (détruit)
    Appellations :
    Coopérative Maguin
  • Ensemble de deux anciens logements de contremaître de l'usine Maguin
    Ensemble de deux anciens logements de contremaître de l'usine Maguin Charmes - 13 et 15 rue Pierre-Timbaud - en village - Cadastre : 2015 AC 01 34-35
    Historique :
    Cette maison à deux unités d'habitation est construite entre 1925 et 1930 par l'entreprise Maguin.
    Observation :
    maisons de la cité ouvrière Alfred-Maguin, construite juste avant la Première Guerre mondiale. Elle s'en
    Description :
    de l'usine de construction mécanique Maguin, et dotée d'un jardin à l'arrière. Cette maison est
    Auteur :
    [commanditaire] Maguin Alfred
    Titre courant :
    Ensemble de deux anciens logements de contremaître de l'usine Maguin
  • Ensemble de deux anciennes maisons d'ingénieur de l'usine de construction mécanique Maguin
    Ensemble de deux anciennes maisons d'ingénieur de l'usine de construction mécanique Maguin Charmes - 48 et 50 rue Paul-Doumer - en village - Cadastre : 2015 AD 15-16
    Historique :
    Les deux maisons sont construites à l'initiative de la société Maguin pour loger deux familles
    Auteur :
    [commanditaire] Maguin Alfred
    Titre courant :
    Ensemble de deux anciennes maisons d'ingénieur de l'usine de construction mécanique Maguin
  • Cité-Jardin, ancienne cité de l'usine de construction mécanique Maguin, dite cité-jardin de la Grande Pièce, puis cité Maguin
    Cité-Jardin, ancienne cité de l'usine de construction mécanique Maguin, dite cité-jardin de la Grande Pièce, puis cité Maguin Charmes - rue Victor-Hugo rue Louis-Pasteur rue La Fontaine rue Pierre-Curie rue Jean-Racine place Edmond-Roger - en village - Cadastre : 2015 AE 439-441
    Historique :
    En même temps qu'il fait reconstruire son usine de construction mécanique, Alfred Maguin entreprend propriété de l'entreprise Maguin, qui assurait donc la fourniture de l'électricité et de l'eau pour chaque actuelle. En 1956, l'entreprise Maguin décide de compléter la cité-jardin des années 20 par la
    Observation :
    , qu'Alfred Maguin avait fait construire quelques années avant le début de la guerre. Cet espace formait, avec
    Référence documentaire :
    Société nouvelle des Etablissements Maguin. Plan de la cité ouvrière de la Grande Pièce, J.C. et J Charmes (Aisne). Cité A. Maguin, Carte postale,1926 (coll. part.). Charmes (Aisne). Le kiosque et un coin de la cité Maguin. Au fond, l'église, carte postale, vers Vue aérienne de la cité Maguin, carte postale, vers 1950 (coll. part.). Société Nouvelle des Etablissements A. Maguin. Cité ouvrière. Type B. Plan et coupe. Cabinet Roux Société Nouvelle des Établissements A. Maguin. Cité ouvrière, type D. Plan et coupe. Cabinet Roux Société Nouvelle des Établissements A. Maguin. Cité ouvrière, type E. Plan et coupe. Cabinet Roux Société Nouvelle des Établissements A. Maguin. Cité ouvrière, type F. Plan et coupe. Cabinet Roux Société Nouvelle des Établissements A. Maguin. Cité ouvrière, type G. Plan et coupe. Cabinet Roux Société Nouvelle des Établissements A. Maguin. Cité ouvrière, type H. Plan et coupe. Cabinet Roux
    Auteur :
    [commanditaire] Maguin Alfred
    Titre courant :
    Cité-Jardin, ancienne cité de l'usine de construction mécanique Maguin, dite cité-jardin de la Grande Pièce, puis cité Maguin
    Appellations :
    cité Maguin
    Annexe :
    Société Nouvelle des Établissements Maguin : description des types de maisons de la cité ouvrière Société Nouvelle des Établissements Maguin : description des types de maisons de la cité ouvrière, 1922
    Illustration :
    Plan de la cité Maguin avec la répartition des différents types de maisons, J. de Montarnal Plan d'extension de la cité Maguin, J. de Montarnal, architecte, 1924 (Archives privées de Vue d'ensemble de la cité Maguin, 1925. IVR32_20160205033NUCA Charmes (Aisne). Cité A. Maguin. Carte postale, 1926 (coll. part.). IVR32_20160200078NUC2A Le kiosque de la cité Maguin. Carte postale, vers 1930 (coll. part.). IVR32_20160205037NUCA Maisons de la cité Maguin, construite en 1956 (rue Alexandre-Dumas). IVR32_20160205209NUC2A Maisons de la cité Maguin construite entre 1956. Vue générale de la rue Alexandre-Dumas Maisons de la cité Maguin construites en 1958. Vue générale de la rue Paul-Doumer
  • Ancienne demeure d'industriel, dit Château Maguin ou Château d'Andelain
    Ancienne demeure d'industriel, dit Château Maguin ou Château d'Andelain Andelain - 3 rue Principale chemin du Moulin à Vent - en village - Cadastre : 2015 A 136, 213, 362 à 365
    Historique :
    demeure est vendue à Alfred Maguin, le 25 mars 1891, pour la somme de 175.000 francs. Le domaine se laquelle Alfred Maguin fera construire sa cité-jardin en 1924. Au 19e siècle, Decroix est en effet d'Andelain. A la fin du 19e siècle, Alfred Maguin entreprend un réaménagement complet du château et fait allemande qui la dynamite avant son évacuation en octobre 1918. Au retour d'Alfred Maguin en 1919, le est toutefois possible qu'Alfred Maguin ait aussi confié la reconstruction de sa demeure à Charles et
    Observation :
    personnalité d'Alfred Maguin, industriel de la commune voisine de Charmes. Si l'industriel n’est pas à Alfred Maguin séjournait et aimait recevoir en privé et avec faste. Après la première guerre mondiale, Alfred Maguin, qui réside alors plus souvent à Paris, fait reconstruire une demeure plus modeste République. C'est aussi dans ce château qu'Alfred Maguin décède le 21 mars 1935. Cette demeure, appelée communément Château d'Andelain ou Château Maguin, est associée à la paysages les plus renommés de son temps. On rapporte que Maguin y avait planté de nombreuses espèces
    Référence documentaire :
    AN. Série F ; F12 8663. Dossier de légion d'honneur (LH 1688/54) d'Alfred Louis Auguste Maguin. Alfred Maguin sur le perron de son château d'Andelain, tirage photographique noir et blanc, 1931 AD Aisne. Série R ; 15 R 772. Dossier de dommages de guerre des propriétés de M. A. Maguin à Charmes (Aisne). Le château Maguin, carte postale, vers 1930 (coll. part.).
    Description :
    Le château Maguin est situé en écart, aux confins nord de la commune d'Andelain, séparé de la
    Auteur :
    [commanditaire] Maguin Alfred
    Titre courant :
    Ancienne demeure d'industriel, dit Château Maguin ou Château d'Andelain
    Appellations :
    Château Maguin
    Illustration :
    Alfred Maguin sur le perron de son château d'Andelain, 1931 (archives privées Le château Maguin, Carte postale, vers 1930 (coll. part.). IVR22_20160200099NUC2A La maison de gardien à l'entrée latérale du château Maguin, façade sur cour. IVR22_20160200108NUC2A
  • Ancienne salle des fêtes Maguin, dite Le Stand, devenue magasin de commerce et logement
    Ancienne salle des fêtes Maguin, dite Le Stand, devenue magasin de commerce et logement Charmes - 2 rue Victor-Hugo - en village - Cadastre : 2015 AE 537 à 539
    Historique :
    , Alfred Maguin décide de déplacer ce dernier en dehors de l'espace industriel pour le rapprocher de la vie fêtes de l'entreprise Maguin est remaniée à la suite pour accueillir une épicerie sociale, et
    Observation :
    Pour cet édifice, Alfred Maguin ne se contente pas de lui assigner un rôle pour les œuvres sociales
    Référence documentaire :
    Le Stand et l'église de Charmes, carte photo allemande, 1917 (coll. Martine Hilt-Maguin). Charmes. L'église [et la salle des fêtes Maguin], carte postale, vers 1935 (coll. part.). Banquet avec le personnel de l'entreprise Maguin dans la salle des fêtes, en présence de Paul
    Description :
    partie ancienne du village et l'extrémité de la cité Alfred Maguin, antérieure à la Première Guerre
    Auteur :
    [commanditaire] Maguin Alfred
    Titre courant :
    Ancienne salle des fêtes Maguin, dite Le Stand, devenue magasin de commerce et logement
    Appellations :
    Maguin
    Illustration :
    Le Stand et l'église de Charmes. Carte photo allemande, 1917 (coll. Martine Hilt-Maguin
  • Ensemble de six anciens logements de contremaître de l'usine de construction mécanique Maguin
    Ensemble de six anciens logements de contremaître de l'usine de construction mécanique Maguin Charmes - 1 à 11 rue Pierre-Semard - en village - Cadastre : 2015 AD 21 à 26
    Historique :
    En mai 1922, Alfred Maguin échange un terrain avec la commune de Charmes, en prolongement de nouvelle rue et d'accéder à une autre bande de terre que possède Alfred Maguin, et sur laquelle
    Référence documentaire :
    Archives privées de l'entreprise Maguin ; fonds non coté : plans, photographies, 1900-1939.
    Auteur :
    [commanditaire] Maguin Alfred
    Titre courant :
    Ensemble de six anciens logements de contremaître de l'usine de construction mécanique Maguin
    Appellations :
    Maguin
  • Tableau : Alfred III ans
    Tableau : Alfred III ans Noyon - Hôtel de ville place de l' Hôtel-de-Ville - en ville
    Inscriptions & marques :
    Signature (dans l'angle inférieur gauche) : CAROLS DURAN 1882 ; titre : ALFRED III ANS.
    Titre courant :
    Tableau : Alfred III ans
  • Scierie mécanique Alfred Verheyde
    Scierie mécanique Alfred Verheyde Saint-Quentin - faubourg d' Isle - 22 à 26 boulevard Cordier - en ville - Cadastre : 2004 CI 18, 19, 20
    Historique :
    En 1899, Alfred Verheyde fait implanter sur ce site une scierie mécanique. Vers 1918
    Référence documentaire :
    cases 5174 et 5175 - Alfred Verheyde AC Saint-Quentin. Non coté. Matrices cadastrales - 3e série
    Auteur :
    [commanditaire] Verheyde Alfred
    Titre courant :
    Scierie mécanique Alfred Verheyde
    Appellations :
    Verheyde Alfred
  • Jardin d'Alfred Flament
    Jardin d'Alfred Flament Liévin - Cité des Petits Bois - 13 rue Jean-Baptiste-Greuze - en ville
    Historique :
    de silice dans les mines), originaire de Angres (à proximité de la fosse 6), monsieur Alfred Flament en 1975. http://mineursdumonde.fr/portfolios/alfred-flament/
    Description :
    Alfred Flament travaille avec une véritable forge qui se trouve au fond de son jardin et il utilise
    Titre courant :
    Jardin d'Alfred Flament
    Appellations :
    Alfred Flament
  • Tombeau (chapelle) de l'industriel Alfred Hunebelle
    Tombeau (chapelle) de l'industriel Alfred Hunebelle Amiens - 85 plaine C Vieux cimetière de Saint-Acheul - en ville
    Observation :
    . C'est à Alfred Hunebelle qu'on doit l'aménagement d'une importante usine de chaussures dans la ville
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) de l'industriel Alfred Hunebelle
    Appellations :
    Alfred Hunebelle
  • Maison à deux logements accolés (dont Villa Alfred)
    Maison à deux logements accolés (dont Villa Alfred) Cayeux-sur-Mer - 179, 181 rue du Maréchal-Foch ancienne rue, dite Grande-Rue - en ville - Cadastre : 1988 AZ 130, 131
    Titre courant :
    Maison à deux logements accolés (dont Villa Alfred)
    Appellations :
    Villa Alfred
  • Monument funéraire de la famille de l'entrepreneur Alfred Périmony-Buignet
    Monument funéraire de la famille de l'entrepreneur Alfred Périmony-Buignet Salouël - plaine D Cimetière allée Pierre-Bourgeois - en village
    Description :
     ; mention profession) : [...] / Alfred PERIMONY / entrepreneur de travaux publics / 23 mai 1843-2 septembre
    Titre courant :
    Monument funéraire de la famille de l'entrepreneur Alfred Périmony-Buignet
  • Maison, dite le Coq et édifices à cour commune, dit cour Alfred-Minard
    Maison, dite le Coq et édifices à cour commune, dit cour Alfred-Minard Saleux - 156 à 162 rue Jean-Catelas - en village - Cadastre : 2003 AK 118 à 120
    Historique :
    stylistique). La passage latéral donne accès à une cour, dite cour Alfred-Minard, qui en est sans doute le commanditaire. Alfred Minard apparaît sur la liste électorale de 1890 (ouvrier). Les matrices cadastrales
    Titre courant :
    Maison, dite le Coq et édifices à cour commune, dit cour Alfred-Minard
    Appellations :
    cour Alfred-Minard
  • Tombeau (stèle funéraire) des familles Caron-Vitet, Alfred Caron et Lambert-Caron
    Tombeau (stèle funéraire) des familles Caron-Vitet, Alfred Caron et Lambert-Caron Amiens - rue Saint-Maurice 57 plaine L Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Description :
    centrale) : Famille CARON-VITET. Inscription concernant le destinataire (gauche) : Famille ALFRED CARON Resurrectionis / Memento homo / quia pulvis es / et / in pulverem reverteris. Épitaphe (clôture gauche) : Alfred
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) des familles Caron-Vitet, Alfred Caron et Lambert-Caron
    Appellations :
    familles Caron-Vitet, Alfred Caron et Lambert-Caron
  • Ancienne usine de bonneterie Bouly Alfred et Cie, devenue usine de teinturerie, dite Teinturerie de Moreuil
    Ancienne usine de bonneterie Bouly Alfred et Cie, devenue usine de teinturerie, dite Teinturerie de Moreuil Moreuil - 3, 5 rue Gambetta - en ville - Cadastre : 1985 AH 204
    Historique :
    Usine de bonneterie connue en 1895 sous le nom de bonneterie Bouly Alfred. En 1914, ateliers et magasin Bouly Alfred et Cie. Cette usine a été détruite et reconstruite après les 2 guerres mondiales
    Titre courant :
    Ancienne usine de bonneterie Bouly Alfred et Cie, devenue usine de teinturerie, dite Teinturerie de
    Appellations :
    Bouly Alfred et Cie
  • Ancienne fabrique de serrures et de cadenas Alfred Bignard, atelier de serrurerie Sauvage et Bignard, puis Ets Cléré, puis Cléré Léopold S.A
    Ancienne fabrique de serrures et de cadenas Alfred Bignard, atelier de serrurerie Sauvage et Bignard, puis Ets Cléré, puis Cléré Léopold S.A Béthencourt-sur-Mer - 17 rue Tournière - en village - Cadastre : 2014 AE 111 à 114
    Historique :
    Les matrices cadastrales conservées aux archives départementales indiquent qu'Alfred Bignard remise. Un dernier magasin est édifié en 1921. Alfred Bignard se déclare fabricant (recensement de 1906
    Observation :
    Les matrices cadastrales indiquent également qu'Alfred Bignand habitait au n°303 de la rue Jules
    Titre courant :
    Ancienne fabrique de serrures et de cadenas Alfred Bignard, atelier de serrurerie Sauvage et
1 2 3 4 32 Suivant