Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 124 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Monument commémoratif (gisant) de Charles-Florimond Tavernier
    Monument commémoratif (gisant) de Charles-Florimond Tavernier Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Référence documentaire :
    p. 234 GOMART, Charles. Notice sur l'église de Saint-Quentin. Bulletin monumental, 1870, vol. 36 p. 340-346 POINDRON, Abbé Théodore. Le zèle pastoral ou vie de M. Charles-Florimond Tavernier, curé
    Représentations :
    L'archiprêtre Charles-Florimond Tavernier est représenté mort, allongé sur une dalle couverte d'un
    Titre courant :
    Monument commémoratif (gisant) de Charles-Florimond Tavernier
    Appellations :
    de Charles-Florimond Tavernier
    Annexe :
     : A LA MÉMOIRE / de Me CHARLES FLORIMOND TAVERNIER / DÉCÉDÉ CURÉ ARCHIPRÊTRE DE ST QUENTIN / LE 5
  • Ancienne minoterie Charles Watelle, puis Danjou et Millot ou Moulins Saint-Martin, puis Grands Moulins de Saint-Quentin
    Ancienne minoterie Charles Watelle, puis Danjou et Millot ou Moulins Saint-Martin, puis Grands Moulins de Saint-Quentin Saint-Quentin - Boulevards - 4 à 12 boulevard Victor-Hugo - en ville - Cadastre : 2004 BD 1, 2, 116, 154
    Historique :
    Vers 1847, Charles Watelle fait édifier sur ce site une minoterie ainsi qu'une maison d'habitation
    Référence documentaire :
    Charles Watelle - Folio 3597 ; registre des augmentations et des diminutions - années 1849 et 1864
    Auteur :
    [commanditaire] Watelle Charles
    Titre courant :
    Ancienne minoterie Charles Watelle, puis Danjou et Millot ou Moulins Saint-Martin, puis Grands
  • Sarcophage de saint Cassien (détruit)
    Sarcophage de saint Cassien (détruit) Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Référence documentaire :
    p. 228-233 GOMART, Charles. Note sur la crypte et le tombeau de saint Quentin. Bulletin monumental
    Dimension :
    Dimensions proposées par l'article de Charles Gomart : h = 55 ; l = 186 ; la = 65.
  • Sarcophage de saint Victorice (détruit)
    Sarcophage de saint Victorice (détruit) Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Référence documentaire :
    p. 228-233 GOMART, Charles. Note sur la crypte et le tombeau de saint Quentin. Bulletin monumental
    Dimension :
    Dimensions proposées par l'article de Charles Gomart : h = 64 ; l = 183 ; la = 63.
  • Ensemble des quatre vantaux des deux portes latérales du choeur (oeuvres disparues)
    Ensemble des quatre vantaux des deux portes latérales du choeur (oeuvres disparues) Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Référence documentaire :
    p. 412-414 GOMART, Charles. Grille des portes latérales du choeur de l'église de Saint-Quentin p. 218-219 GOMART, Charles. Notice sur l'église de Saint-Quentin. Bulletin monumental, 1870, vol
    Dimension :
    Dimensions de deux vantaux fermés, d'après l'article de Charles Gomart. h = 235 ; la = 110. Chaque
  • Ancienne usine de peausserie (tannerie et corroierie) Dupuis, retorderie de fils de coton Huret
    Ancienne usine de peausserie (tannerie et corroierie) Dupuis, retorderie de fils de coton Huret Saint-Quentin - Boulevards - 18 à 20 rue de Tour-Y-Val 2 à 4 rue de Vicq - en ville - Cadastre : 2004 BC 33, 34, 35
    Historique :
    ses dépendances, par Charles Huret, négociant de fils de coton implanté alors rue de la Sous et négoce de vins et bières, la retorderie est relancée par Charles Huret, au début des années 1920
    Référence documentaire :
    S.A. Commerciale de Saint-Quentin - Case 105 ; Charles Huret - Case 2841 AC Saint-Quentin. Non coté AD Aisne. Série R ; 15 R 1237. Dommages de guerre. Dossier n°5669 - Charles Huret. cm, [n.d.], par E. Bertand (architecte). (AD Aisne. Série R ; 15 R 1237. Dossier n° 5669 - Charles Cotons et soies - Charles Huret. Papier à en-tête, [n.d.] (AD Aisne. Série R ; 15 R 1237. Dossier n ° 5669 - Charles Huret).
    Auteur :
    [commanditaire] Huret Charles
    Annexe :
    de Guerre. Dossier n°5669 - Charles Huret. abandonnée en 1914. Extrait de : AD Aisne. Série R : 15 R 1237. Dommages de Guerre. Dossier n°5669 - Charles
  • Ancienne broderie mécanique Pion-Capelle, puis des Etablissements Paul Lescroart, puis de la Société Georges Culot et Cie et Everwear Candlewick, puis confection Manutex
    Ancienne broderie mécanique Pion-Capelle, puis des Etablissements Paul Lescroart, puis de la Société Georges Culot et Cie et Everwear Candlewick, puis confection Manutex Saint-Quentin - quartier Saint-Jean - 46 à 48 rue du Calixte-Souplet - en ville - Cadastre : 2006 AO 450
    Historique :
    occasionnés par la guerre, et agrandis en 1929 sur les plans de l'architecte Charles Hivet. En 1929, G. Pion
    Référence documentaire :
    . Plan, tirage, 1 : 50, 76 x 57,5 cm, 16-07-1929, par Hivet Charles (architecte). (AC Saint-Quentin
    Auteur :
    [architecte] Hivet Charles
  • Ensemble de deux fermetures de baie
    Ensemble de deux fermetures de baie Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Historique :
    du portail Saint-Quentin est confiée à Charles Legrand, et celle du portail Lamoureux à Eugène
    Auteur :
    [serrurier] Legrand Charles
  • Statue (grandeur nature) : Vierge à l'Enfant, dite Marie Immaculée
    Statue (grandeur nature) : Vierge à l'Enfant, dite Marie Immaculée Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Historique :
    , l'archiprêtre Charles-Florimond Tavernier décide de réaménager complètement la chapelle d'axe, située derrière avenir proche. Elle est installée en 1858 ou 1859, après avoir été peinte par Charles Vivet, l'un des
    Référence documentaire :
    p. 113-114 POINDRON, Abbé Théodore. Le zèle pastoral ou vie de M. Charles-Florimond Tavernier, curé
    Auteur :
    [peintre, décorateur] Vivet Charles
  • Ancien apprêt, dit Ployrie du Faucon, filature de coton Paillette, puis Touron, tissage Touron-Everwear, puis Saint-Quentex
    Ancien apprêt, dit Ployrie du Faucon, filature de coton Paillette, puis Touron, tissage Touron-Everwear, puis Saint-Quentex Saint-Quentin - Ville close - 33 à 35 boulevard Victor-Hugo 7 à 29 rue de la Grange 74 rue Voltaire rue des Faucons - en ville - Cadastre : 1821 D 1048 2004 BC 78, 80 à 83, 88, 253, 331 à 335
    Historique :
    , Gustave et Charles. Elle est reprise vers 1875 par Eugène Euphain Touron, associé à M. Lemaire, et déjà , Eugène Charles Touron, prend la direction de l'entreprise. En 1891, de nouveaux ateliers sont édifiés. A
    Référence documentaire :
    Eugène Charles Touron - Né le 10/03/1857 - Manufacturier à Saint-Quentin depuis 1877 AC Saint , lithographie, 1 : 5000, 37 x 49 cm, 1854. Dans Etudes Saint-Quentinoise. Gomart, Charles. Saint-Quentin : Doloy pp. 132, 568 PICARD, Charles. Saint-Quentin de son commerce et de ses industries (1789-1866). Jules
    Auteur :
    [commanditaire] Touron Charles Eugène
    Annexe :
    vapeur pour Benjamin Paillette. Charles Picard précise qu'il s'agit d'une machine de 12 ch., installée en filature de Roupy est dotée en 1812 d'une machine à vapeur de 6 ch. construite par Charles Albert dirigée après 1832 par l'un de ses fils, Emile Arpin, avant d'être acquise en 1859 par M. Laurent Charles , fille de Gustave Paillette (1815-1882) et Isménie Robert. - Charles Julien Frédéric Arpin, négociant
  • Ensemble de dix statues (décor intérieur) : saints patrons des anciennes paroisses de Saint-Quentin
    Ensemble de dix statues (décor intérieur) : saints patrons des anciennes paroisses de Saint-Quentin Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Historique :
    s'adresse à Charles-François Champigneulle, réputé pour la qualité de sa statuaire religieuse en céramique de Bar-le-Duc. Charles Champigneulle doit d'abord créer les modèles de trois statues, dont il ne
    Auteur :
    [auteur du modèle] Champigneulle Charles-François
  • Ancienne buerie et grillage de tissus d'Ostende, usine de blanchiment et d'apprêt des étoffes (détruite)
    Ancienne buerie et grillage de tissus d'Ostende, usine de blanchiment et d'apprêt des étoffes (détruite) Saint-Quentin - Oëstres - boulevard Cordier - en ville - Cadastre : 1821 E 438 à 465 2004 CI 11 à 24, 55, 56, 63, 84, 85 CH 19, 23 à 30, 55 à 70, 71, 74 à 81, 94 à 100, 111 à 113, 313, 416, 417, 445, 472, 476
    Historique :
    (probablement Etienne Duboscq-Rigault), est exploitée par Charles Jean-Baptiste Pluchart-Brabant, qui y installe
    Référence documentaire :
    Charles Henri Victor Vaïsse-Cordier - Cases 5074 et 5075 AC Saint-Quentin. Non coté. Matrices 129 cm, 1700 [copié vers 1850-1860]./Gomart, Charles (copie). (Musée Antoine Lécuyer). , Charles (copiste)]. (Musée Antoine Lecuyer). , Charles (copiste)]. (Musée Antoine Lécuyer). et les lieux dits portés au plan cadastral. Plan, 1 : 10000, 81,5 x 61,5 cm, 1860, par Gomart Charles pp. 175, 448-450 PICARD, Charles. Saint-Quentin de son commerce et de ses industries (302-1789 p. 568 PICARD, Charles. Saint-Quentin de son commerce et de ses industries (1789-1866). Jules
    Auteur :
    [commanditaire] Pluchard-Brabant Charles Jean-Baptiste
    Annexe :
    personne de Mr. Charles-Jean-Baptiste Pluchart, négociant-blanchisseur-apprêteur, membre de la chambre Dauphine, et Sa Majesté Charles X vinrent tout à tour visiter ses établissemens, et lui donnèrent à l'envi
    Illustration :
    Plan de la ville en 1700 d'après un plan du cabinet de M. Leserrurier, par Charles Gomart Le site de la buerie d'Ostende en 1772, par Nicolas Testart arpenteur, Charles Gomart copiste
  • Crèche
    Crèche Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Référence documentaire :
    p. 99 PLOUVIER, Martine. Gabriel Jules Charles Girodon : peintre, portraitiste, sculpteur
  • Ancienne filature de coton Hugues-Cauvin, tissage de Picardie, bonneterie Cerachel puis Delcer, puis Delcar
    Ancienne filature de coton Hugues-Cauvin, tissage de Picardie, bonneterie Cerachel puis Delcer, puis Delcar Saint-Quentin - faubourg Saint-Martin - 43 rue de Picardie - en ville - Cadastre : 2006 CW 233, 1409, 1412
    Historique :
    Tissage de Picardie. Les ateliers sont agrandis en 1947, sous la direction de l'architecte Charles Bianchi
    Observation :
    la gérance son fils Charles, en 1905.
    Référence documentaire :
    1908-1913 - Emile Hugues (né en 1844), Frédéric Hugues (né en 1858), Charles Hugues (né en 1877) AC 25-12-1905 - Hugues fils & Cie - 3 gérants : Emile, Frédéric et Charles Hugues AD Aisne. Série U
    Auteur :
    [architecte] Bianchi Charles
  • Ancienne brasserie-malterie de l'Espérance, puis laiterie industrielle Centrale Laitière de Saint-Quentin
    Ancienne brasserie-malterie de l'Espérance, puis laiterie industrielle Centrale Laitière de Saint-Quentin Saint-Quentin - faubourg Saint-Martin - 13 rue de Bagatelle 1 à 1 bis impasse Garant - en ville - Cadastre : 2006 BE 35 à 39
    Historique :
    . Elle est revendue en 1848 et exploitée par André Decaux, dans les années 1850 et 1860, puis par Charles Wyart, vers 1875, auquel succèdent sa veuve, vers 1895, et Eugène Wyart, en 1898. En 1892, Charles
    Référence documentaire :
    Charles [Eugène ?] Wyart - Né en 1877 - Brasseur depuis 1898 AC Saint-Quentin. Série F ; 7 F 16 et Déclaration n°111 - 23-1-1892 - Charles Wyart - Construction d'une brasserie en remplacement d'un
    Auteur :
    [commanditaire] Wyart Charles
  • Ancienne usine de construction métallique L. Dolignon, Lizière et Cie, puis Société de Constructions Métalliques de Remicourt, imprimerie Maulde et Renou
    Ancienne usine de construction métallique L. Dolignon, Lizière et Cie, puis Société de Constructions Métalliques de Remicourt, imprimerie Maulde et Renou Saint-Quentin - Remicourt - 21 rue de Lunéville 8 rue Louise-Hugues - en ville - Cadastre : 2004 AX 722, 1120, 1121
    Historique :
    En mai 1922, Louis Dolignon, ingénieur des Arts et Métiers, Charles Lizière et Elie Loyer
    Auteur :
    [commanditaire] Lizière Charles
  • Maison de commerce Sarazin, bonneterie Rivet et Businet, puis broderie mécanique Andérès Broderies
    Maison de commerce Sarazin, bonneterie Rivet et Businet, puis broderie mécanique Andérès Broderies Saint-Quentin - Ville close - 2 à 10 rue des Etats-Généraux rue Varlet - en ville - Cadastre : 2004 AS 87
    Historique :
    l'architecte Malgras-Delmas. En 1929, Marie-Robert Rivet et Jean-Charles Buzenet y installent l'usine de
    Auteur :
    [commanditaire] Buzenet Jean-Charles
  • Verrière légendaire (verrière hagiographique) : vie et martyre de sainte Catherine (baie 39)
    Verrière légendaire (verrière hagiographique) : vie et martyre de sainte Catherine (baie 39) Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Inscriptions & marques :
    , Quentine, reatus, / Domine, qui celebri miles in aede tua est. La traduction en est : Charles Bovelles
    Historique :
    chanoine Charles de Bovelles. Né à Saint-Quentin en 1479, mort à Ham le 24 février 1566 (ou 1567), Charles . Cette verrière n'est pas la seule qui ait été offerte par Charles de Bovelles à la collégiale. Quentin
    Référence documentaire :
    p. 277-279 CHOMARAT, Jacques. Bovelles et sainte Catherine. In : Charles de Bovelles en son p. 266-275 FINANCE, Laurence de. Le vitrail offert par Charles de Bovelles à la basilique de Saint -Quentin. In : Charles de Bovelles en son cinquième centenaire 1479-1979. Actes du colloque international p. 41, 132-133 GOMART, Charles. Extraits originaux d'un manuscrit de Quentin de La Fons intitulé p. 230 GOMART, Charles. Notice sur l'église de Saint-Quentin. Bulletin monumental, 1870, vol. 36
    Auteur :
    [donateur] Bovelles Charles de
  • Ancien tissage de laine Testart Frères, puis Taine, Guillot et Cie, usine de cycles Motobécane, usine de la Société Européenne d'Ourdinage Textile (SEOT), puis de la Lainière de Picardie
    Ancien tissage de laine Testart Frères, puis Taine, Guillot et Cie, usine de cycles Motobécane, usine de la Société Européenne d'Ourdinage Textile (SEOT), puis de la Lainière de Picardie Saint-Quentin - 10 boulevard Maréchal-Juin ancienne rue Croix-Saint-Claude - en ville - Cadastre : 2004 BZ 290
    Historique :
    En 1876, Charles et Edmond Testart, associés au sein de la société Testart Frères dont le siège Cie avec l'entrée de Henri Guillot. En 1909, un an après le décès de Charles Testart, la raison
    Référence documentaire :
    folio 4788 - Charles et Edmond Testard AC Saint-Quentin. Non coté. Matrices cadastrales - 3e série folio 197 - Charles et Edmond Testart AD Aisne. Série P ; 4 P 549 - Matrices cadastrales de
    Auteur :
    [commanditaire] Testart Charles et Edmond
  • Usine textile Hurstel, puis Hamm, puis Boca, puis Boudoux, puis Vandendriessche, puis Vélifil
    Usine textile Hurstel, puis Hamm, puis Boca, puis Boudoux, puis Vandendriessche, puis Vélifil Saint-Quentin - faubourg d' Isle - 170 rue de Guise rue de la Convention rue du Sentier rue Turbigo - en ville - Cadastre : 2004 BV 1, 2, 3
    Historique :
    En 1874, les frères Charles et François Hurstel font édifier sur les plans de l'architecte saint 1962, sur les plans de l'architecte d'origine suisse Charles Vollery (La Madeleine-Lez-Lille). La
    Auteur :
    [architecte] Vollery Charles
1 2 3 4 7 Suivant