Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 572 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancien café Eugène
    Ancien café Eugène Berck - quartier de Lhomel - 12 rue de l'Ancien-Calvaire - en ville - Cadastre : 1912 D2 237 2006 BR2 119
    Titre courant :
    Ancien café Eugène
  • Tombeau (croix funéraire) d'Eugène Lesage
    Tombeau (croix funéraire) d'Eugène Lesage Amiens - plaine P Nouveau cimetière de Saint-Acheul - en ville
    Titre courant :
    Tombeau (croix funéraire) d'Eugène Lesage
    Appellations :
    Eugène Lesage
  • Ciboire de style néogothique
    Ciboire de style néogothique Soissons - Cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais place Cardinal-Binet - en ville
    Inscriptions & marques :
    . Le poinçon de maître est celui des orfèvres parisiens Jules Jamain et Eugène Chevron, installés 23
    Historique :
    Ce ciboire en argent et laiton dorés est l'œuvre des orfèvres parisiens Jules Jamain et Eugène Chevron, dont il porte le poinçon. On peut dater sa réalisation de la seconde moité du 19e siècle, entre
    Auteur :
    [orfèvre] Chevron Eugène
  • Tombeau (cippe) du peintre Eugène Buisson
    Tombeau (cippe) du peintre Eugène Buisson Rivery - Cimetière rue Thuillier-Delambre - en village
    Observation :
    constituent un hommage au peintre Eugène Buisson (1866-1899). Il s'inscrit dans le corpus des tombeaux
    Description :
     : Eugène Buisson peintre / enseignant du dessin / élève de Bornat / 1866-1899.
    Titre courant :
    Tombeau (cippe) du peintre Eugène Buisson
    Appellations :
    Eugène Buisson
  • Tombeau (stèle funéraire) d'Eugène Emile Guilbert
    Tombeau (stèle funéraire) d'Eugène Emile Guilbert Saleux - Cimetière rue Max-Dormoy - en village
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) d'Eugène Emile Guilbert
    Appellations :
    Eugène Emile Guilbert
  • Tombeau (stèle funéraire) de l'architecte Charles Eugène Billoré
    Tombeau (stèle funéraire) de l'architecte Charles Eugène Billoré Amiens - rue Saint-Maurice 629 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Observation :
    Eugène Billoré, inspecteur des édifices diocésains, ancien président de la société des architectes du Eugène Billoré est l'auteur du tombeau de la famille Ladurelle-Royon.
    Description :
    Eugène BILLORE / architecte / inspecteur des édifices diocésains / ancien président de la société / des
    Auteur :
    [commanditaire] Billoré Charles Eugène
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de l'architecte Charles Eugène Billoré
    Annexe :
    Charles-Eugène BILLORE Charles-Eugène BILLORE Né à Amiens (Somme), le 5 mai 1851, décédé le 16
  • Monument sépulcral des pompiers Eugène Grenier et Emile Bernard
    Monument sépulcral des pompiers Eugène Grenier et Emile Bernard Amiens - rue Saint-Maurice 2/262-263 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Observation :
    , qui rend ainsi hommage aux pompiers volontaires Eugène Grenier et Emile Bernard, qui périrent dans
    Description :
    des tombales) : Eugène / GRENIER.
    Titre courant :
    Monument sépulcral des pompiers Eugène Grenier et Emile Bernard
    Appellations :
    des pompiers Eugène Grenier et Emile Bernard
  • Groupe de deux tombeaux d'Eugène et Madeleine Perlin
    Groupe de deux tombeaux d'Eugène et Madeleine Perlin Amiens - 091 et 092 plaine B Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Titre courant :
    Groupe de deux tombeaux d'Eugène et Madeleine Perlin
    Appellations :
    Eugène et Madeleine Perlin
  • Tombeau (stèle funéraire) du sculpteur Eugène Achille Désiré Sallé
    Tombeau (stèle funéraire) du sculpteur Eugène Achille Désiré Sallé Amiens - rue Saint-Maurice 2101 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Observation :
    concession et du décès du sculpteur amiénois Eugène Achille Sallé, dont de nombreuses œuvres sont conservées
    Représentations :
    monogramme "E-S" (Eugène Sallé) en bronze.
    Description :
    . Inscriptions : Date du décès : 1905. Epitaphe : Eugène / Achille Désiré / SALLE / SCULPTEUR / 1873-1905 / époux
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) du sculpteur Eugène Achille Désiré Sallé
  • Verrière à personnages : saint Rieul, saint Marcel, saint Piat, saint Eugène (baie 202)
    Verrière à personnages : saint Rieul, saint Marcel, saint Piat, saint Eugène (baie 202) Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Représentations :
    figure saint Eugène en pied de trois-quarts auréole livre palme lancette est occupé par saint Eugène, vu de trois-quarts. Il porte une chasuble, tient un livre d'une main
    Titre courant :
    Verrière à personnages : saint Rieul, saint Marcel, saint Piat, saint Eugène (baie 202)
  • Tombeau (panneau funéraire) des chanoines Louis Eugène Debeaumont et Armand Cancret, anciens curés de Saint-Remi
    Tombeau (panneau funéraire) des chanoines Louis Eugène Debeaumont et Armand Cancret, anciens curés de Saint-Remi Amiens - Eglise paroissiale Saint-Remi rue des Cordeliers - en ville
    Inscriptions & marques :
    Epitaphe : ICI / DANS L´ATTENTE DE LA RESURRECTION / REPOSENT LES CORPS / DE LOUIS EUGENE
    Titre courant :
    Tombeau (panneau funéraire) des chanoines Louis Eugène Debeaumont et Armand Cancret, anciens curés
    Appellations :
    des chanoines Louis Eugène Debeaumont et Armand Cancret, anciens curés de Saint-Remi
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille des architectes Auguste et Eugène Sallé [Sallé-Wattebled]
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille des architectes Auguste et Eugène Sallé [Sallé-Wattebled] Amiens - rue Saint-Maurice 164 plaine P Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Observation :
    plusieurs architectes amiénois : Auguste Sallé, mort en 1904, Eugène Sallé, mort en 1919 et Auguste Sallé
    Description :
    -WATTEBLED. Epitaphe : [inscriptions illisibles] 1904 / Eugène SALLE / architecte / officier de l´Instruction 1883 / mort pour la France le 31 septembre 1914 / au Four de Paris / SALLE Félix / Louis Eugène Marie
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille des architectes Auguste et Eugène Sallé [Sallé-Wattebled]
  • Ancienne fabrique de clefs Prosper Sinoquet, puis Eugène Sinoquet, devenue manufacture de clefs Saint-Germain-Sinoquet (vestiges)
    Ancienne fabrique de clefs Prosper Sinoquet, puis Eugène Sinoquet, devenue manufacture de clefs Saint-Germain-Sinoquet (vestiges) Dargnies - 38 et 40 rue de Cornehotte - en village - Cadastre :
    Historique :
    Montigny et son fils Eugène, serrurier, alors âgé de 15 ans. En 1881, le père et le fils, fabricants de clefs, sont domiciliés rue de Cornehotte, dans deux logements distincts. L'un occupé par Eugène Sinoquet ensuite à Eugène Sinoquet-Delabie, qui conserve la boutique existante et fait agrandir la maison en tous genres pour horlogerie Eugène Sinoquet fils. Anciennes maisons Sinoquet-Derambure, Prosper
    Titre courant :
    Ancienne fabrique de clefs Prosper Sinoquet, puis Eugène Sinoquet, devenue manufacture de clefs
    Appellations :
    Eugène Sinoquet
  • Tombeau (dalle funéraire) des chanoines Louis Eugène Debeaumont, Armand Cancret et Wulphy Louis Marie Pouillet, anciens curés de Saint-Remi
    Tombeau (dalle funéraire) des chanoines Louis Eugène Debeaumont, Armand Cancret et Wulphy Louis Marie Pouillet, anciens curés de Saint-Remi Amiens - Eglise paroissiale Saint-Remi rue des Cordeliers - en ville
    Inscriptions & marques :
     : ELEVERENT : LES / FONDATIONS / LE : CHOEUR / ET : LE : TRANSEPT : DE / CETTE : EGLISE / LOUIS : EUGENE
    Titre courant :
    Tombeau (dalle funéraire) des chanoines Louis Eugène Debeaumont, Armand Cancret et Wulphy Louis
    Appellations :
    des chanoines Louis Eugène Debeaumont, Armand Cancret et Wulphy Louis Marie Pouillet, anciens curés
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Léonard de Rubempré
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Léonard de Rubempré Rubempré - Eglise paroissiale Saint-Léonard - en village
    Auteur :
    [orfèvre] Chevron Eugène
    Annexe :
    : Jules Jamain et Eugène Chevron. Dimensions : h = 23,5 ; diamètre pied = 15 ; diamètre coupe = 9,4 cm. 2 de Jamain et Chevron, 19e siècle. Décor de vaguelettes gravées sur la fausse-coupe, le nœud et le
  • Ancien moulin puis filature Marest, Marest et Cie, Eugène Cosserat, Cosserat fils et Cie, devenue usine d'articles en caoutchouc Pirelli France Latex
    Ancien moulin puis filature Marest, Marest et Cie, Eugène Cosserat, Cosserat fils et Cie, devenue usine d'articles en caoutchouc Pirelli France Latex Saleux - 2 rue Jean-Jaurès - en village - Cadastre : 1827 C 244,245 1827 D 333, 334, 335, 345 1983 A 588, 608, 609, 1440 1983 D 535 à 550, 562
    Historique :
    d'Eugène Cosserat à partir de 1840, qui possède alors les parcelles D 334, 335, 342, 345, 347 à 349 et en réalisée pour Eugène Cosserat ; elle est agrandie en 1862, 1865 et 1878. Eugène Cosserat fait ensuite sont déclarées comme constructions neuves par Marest et Cie et deviennent la propriété d’Eugène en 1840 par Eugène Cosserat et Marest (Crampon). Mention d'une roue Sagebien, en 1871 et d’un groupe
    Titre courant :
    Ancien moulin puis filature Marest, Marest et Cie, Eugène Cosserat, Cosserat fils et Cie, devenue
    Appellations :
    filature Eugène Cosserat
    Annexe :
    . Carette, maire de Saleux. Eugène Cosserat fait construire un chalet (260) et une maison (261) en 1857 )-acquis par Eugène Cosserat vers 1860 Parcelle D 360-jardin appartenant à Oscar Cosserat en 1881. Parcelle
    Texte libre :
    rouennais Adeline, qui établit une filature en 1791. L'architecte Marest et Eugène Cosserat en font filature est construite en 1855 pour Eugène Cosserat, qui fait également construire une maison (1855) ainsi
  • Le mobilier de l'église paroissiale de la Nativité de Notre-Dame de Montigny-sur-l'Hallue
    Le mobilier de l'église paroissiale de la Nativité de Notre-Dame de Montigny-sur-l'Hallue Montigny-sur-l'Hallue - Eglise paroissiale de la Nativité de Notre-Dame place de l' Eglise - en village
    Auteur :
    [orfèvre] Chevron Eugène
    Annexe :
    : garantie et titre I, argent, après 1838 ; poinçon de maître : Jules Jamain et Eugène Chevron, actifs à d'orfèvre : M. CHERET, avec une croix. Hauteur : 61 cm. Patène, argent, oeuvre de Jules Jamain et Eugène Chevron, vers 1870. Fig. 5 Décor gravé au centre de la patène : IHS dans un quadrilobe. 2 poinçon
    Illustration :
    Calice (Armand-Calliat) et patène (Jamain et Chevron). IVR22_19998001029ZA
  • Le mobilier de l'église Saint-Nicolas
    Le mobilier de l'église Saint-Nicolas Canaples - Église paroissiale Saint-Nicolas rue de l' Église - en village
    Auteur :
    [orfèvre] Chevron Eugène
    Annexe :
    en argent doré (calice), argent (patène). Poinçon de Jules Jamin et Eugène Chevron, Paris, entre 1865
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Eloi de Beaucourt-sur-l'Hallue
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Eloi de Beaucourt-sur-l'Hallue Beaucourt-sur-l'Hallue - Eglise paroissiale Saint-Eloi - en village
    Auteur :
    [orfèvre] Chevron Eugène
    Annexe :
    coupe = 8,5 cm. Calice, argent doré (pied en métal doré), Jamain et Chevron, entre 1865 et 1871. 2 Chevron. Inscription sur le pied : "Offert par C. Bon 26 septembre 1871 ". Décor repoussé sur le pied
  • Ancienne serrurerie et fabrique de cadenas Jean-Charles Amable Turles, puis fabrique de serrurerie Eugène Oblet, devenue usine de cadenas Jean Tirard, puis Tirard et Burgaud (vestiges), actuellement entrepôts SAS Tirard
    Ancienne serrurerie et fabrique de cadenas Jean-Charles Amable Turles, puis fabrique de serrurerie Eugène Oblet, devenue usine de cadenas Jean Tirard, puis Tirard et Burgaud (vestiges), actuellement entrepôts SAS Tirard Fressenneville - 71, 73 rue Jules-Guesde ancienne rue de Feuquières - en ville - Cadastre : 1825 D 415 à 419 1983 AC 221 à 223
    Historique :
    formée des parcelles D 415 à 419 appartient à Eugène Turles, cultivateur et Jean-Baptiste Lecat Eugène Oblet, avant 1906 (recensement de population). Eugène Oblet fait construire un outillage fixe , imposé en 1914. La fabrique d'Eugène Oblet est ensuite acquise par Jean Tirard, en 1924, et exploitée
    Titre courant :
    Eugène Oblet, devenue usine de cadenas Jean Tirard, puis Tirard et Burgaud (vestiges), actuellement
1 2 3 4 29 Suivant