Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 495 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Verrière figurée décorative : le Christ, la Vierge et le Saint-Esprit (baie 0)
    Verrière figurée décorative : le Christ, la Vierge et le Saint-Esprit (baie 0) Coyolles - Église paroissiale Notre-Dame (Nativité de la Vierge) place de l' Église - en village
    Historique :
    de Coyolles. Ce donateur est probablement Auguste-Ferdinand-Louis Moreau, mort au château de Coyolles comme l'indique une inscription peinte, elle a été offerte par M. Moreau, alors propriétaire du château
    Auteur :
    [donateur] Moreau Auguste-Ferdinand-Louis
  • Le château de Coyolles, dit le Château Neuf
    Le château de Coyolles, dit le Château Neuf Coyolles - rue du Vieux-Château route du Parc - en village - Cadastre : 2016 A4 359, 618, 619, 628
    Historique :
    -Ferdinand-Louis Moreau (1797-1867), agent de change à Paris, projettent vers 1850 de se faire construire un succession la propriété de Madame Daudin, née Louise-Victoire Marsaux. Sa fille et son gendre, Auguste un "château" à Fère-en-Tardenois pour Adolphe-Ferdinand Moreau, frère du propriétaire de Coyolles, et moins dès 1853, les Moreau vont prendre en location auprès des exploitants de la ferme - eux-mêmes l'ancien château. Ce terrain sous-loué est réuni à différentes pièces de terre acquises par les Moreau destinée à servir de résidence estivale pour la famille Moreau. Charles Brouty venait de concevoir en 1854 16 décembre 1856 entre Madame Daudin et les Moreau. Alexandre Michaux, quelques années plus tard probablement, de l'ancien manoir. Le domaine reste aux mains de la famille Moreau jusqu'en 1920, date à
    Référence documentaire :
    Inventaire après décès d'Auguste-Ferdinand-Louis Moreau, commencé le 31 octobre 1867 ; état des concernant la famille Moreau, 1848-1868). Acte du 16 décembre 1856 : bail de terres à Coyolles, fait par Mme veuve Daudin à M. et Mme Moreau
    Description :
    l'origine, comme en témoigne l'inventaire après décès d'Auguste-Ferdinand-Louis Moreau, le sous-sol
    Auteur :
    [commanditaire] Moreau Auguste-Ferdinand-Louis
  • Vitrail tableau : la famille Moreau-Daudin en prière (baie 1)
    Vitrail tableau : la famille Moreau-Daudin en prière (baie 1) Coyolles - Église paroissiale Notre-Dame (Nativité de la Vierge) place de l' Église - en village
    Historique :
    Cette verrière représente cinq générations de la famille Moreau-Daudin, qui possédait le château de exécutée peu après 1877, date portée du décès de l'ancêtre, Madame Daudin, mère de Madame Moreau, à l'âge
    Représentations :
    -Henriette Daudin (1803-1881), épouse d'Auguste-Ferdinand-Louis Moreau. De l'autre côté de l'autel à droite , se trouverait leur fille, Adèle-Louise Moreau (1823-1896), épouse d'Eugène Favard. Enfin, à l'observateur doivent représenter une ancêtre de la famille Moreau-Daudin, décédée presque centenaire, et un mentionnées se rapportent à Madame Daudin, née Louise-Victoire Marsaux (Paris 1779-Coyolles 21 mai 1877
    Auteur :
    [donateur] Moreau (famille)
    Titre courant :
    Vitrail tableau : la famille Moreau-Daudin en prière (baie 1)
  • Dalle funéraire de Jehan Moreau
    Dalle funéraire de Jehan Moreau Soissons - Cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais place Cardinal-Binet - en ville
    Inscriptions & marques :
    / prudens et discret[..] magister Johan[n]es moreau huius urbis Suession[.....] oriu[n]dus magister in
    Historique :
    La dalle funéraire du chanoine Jehan Moreau a été réalisée peu après son décès dans les années 1490
    Observation :
    La dalle du chanoine Jehan Moreau est l'une des deux dalles les mieux conservées de la cathédrale.
    Titre courant :
    Dalle funéraire de Jehan Moreau
    Appellations :
    de Jehan Moreau
  • Dalle funéraire de Marguerite Moreau
    Dalle funéraire de Marguerite Moreau Noyon - Ancienne cathédrale Notre-Dame place du Parvis - en ville
    Inscriptions & marques :
    Transcription : CY GIST DAMOISELLE MARGUERITE MOREAU NATIVE DE SOISSO[N]S FEMME HONN[ORABLE] P
    Historique :
    Dalle funéraire de Marguerite Moreau, femme de Philippe Charmolue, puis de Géry le Sieurre, morte
    Représentations :
    figure Moreau Marguerite) en pied de face coussi
    Titre courant :
    Dalle funéraire de Marguerite Moreau
    Appellations :
    de Marguerite Moreau
  • Ancien moulin de Monchy puis Minoterie Moreau
    Ancien moulin de Monchy puis Minoterie Moreau Monchy-Humières - ruelle du Moulin - en village - Cadastre : 1985 D 344
    Historique :
    Emile Lénardeaux, meunier depuis 1910. L'édifice devient en 1954 la minoterie Maxime Moreau. En 1967, ce
    Référence documentaire :
    GRAVES, Louis. Précis statistique sur le canton de Ressons-sur-Matz, arrondissement de Compiègne
    Auteur :
    [commanditaire] Moreau Maxime
    Titre courant :
    Ancien moulin de Monchy puis Minoterie Moreau
    Appellations :
    Moreau
  • Tombeau (chapelle) de la famille Bonvallet-Moreau
    Tombeau (chapelle) de la famille Bonvallet-Moreau Amiens - 83 plaine C Vieux cimetière de Saint-Acheul - en ville
    Description :
    commanditaire (en relief) : famille BONVALLET-MOREAU. Épitaphe (contremarche) : Passant au coeur compatissant
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) de la famille Bonvallet-Moreau
    Appellations :
    famille Bonvallet-Moreau
  • Tombeau (panneau funéraire et dalle funéraire) du chanoine D. Francis Moreau
    Tombeau (panneau funéraire et dalle funéraire) du chanoine D. Francis Moreau Amiens - Cathédrale Notre-Dame place Notre-Dame - en ville
    Inscriptions & marques :
    DOM / D. FRANCISCUS MOREAU / HUJUS ECCLESIAE CANONICUS / ET SCOLASTICUS ; / DEIN PER ANNOS OCTO
    Historique :
    Durand (1901) mentionne l'épitaphe de D. Francis Moreau (mort en 1725), dont il donne les
    Observation :
    . Francis Moreau. Il constitue le modèle le plus ancien, reproduit dans la cathédrale pour les chanoines
    Titre courant :
    Tombeau (panneau funéraire et dalle funéraire) du chanoine D. Francis Moreau
    Appellations :
    du chanoine D. Francis Moreau
  • Sucrerie de betteraves et distillerie Pluchard Dumont et Cie, puis Desmarest Frères, puis Ducharron Louis, puis Rollot et Moreau, puis SA Sucrerie et Distillerie de Pierrefonds
    Sucrerie de betteraves et distillerie Pluchard Dumont et Cie, puis Desmarest Frères, puis Ducharron Louis, puis Rollot et Moreau, puis SA Sucrerie et Distillerie de Pierrefonds Pierrefonds - Trou-Toussaint - 45, 47 rue Jean-Adolphe-Chauret - en écart - Cadastre : 1982 B 1588, 1877
    Historique :
    de 1864, de Louis Eugène Ducharron. Les décennies suivantes sont marquées par des changements râperies, dont celle de Morienval. De 1884 à 1892, la sucrerie est exploitée par Dollot et Moreau, puis par Moreau et Cie. A partir de 1892, l'ensemble est repris par la Société Anonyme de la sucrerie et
    Titre courant :
    Louis, puis Rollot et Moreau, puis SA Sucrerie et Distillerie de Pierrefonds
    Appellations :
    Ducharron Louis Rollot et Moreau
  • Ancien moulin à blé, dit moulin Berthault, devenu filature de laine (carderie) Achez, puis usine de chaussures Collard, puis usine de peintures et vernis Moreau, puis JM Paillard (détruit)
    Ancien moulin à blé, dit moulin Berthault, devenu filature de laine (carderie) Achez, puis usine de chaussures Collard, puis usine de peintures et vernis Moreau, puis JM Paillard (détruit) Mouy - 31 rue Jean-Corroyer square George Sand - en ville - Cadastre : 1997 AD 125, 128, 132 à 134, 266, 267, 269, 271, 273, 283, 284
    Historique :
    faillite. La fabrication est néanmoins reprise en 1898 par Moreau, industriel parisien, qui s'installe dans
    Référence documentaire :
    GRAVES, Louis. Précis statistique sur le canton de Mouy GRAVES, Louis. Précis statistique sur le
    Titre courant :
    chaussures Collard, puis usine de peintures et vernis Moreau, puis JM Paillard (détruit)
  • Ensemble de trois verrières figurées décoratives (verrières à personnages) : saint Augustin, sainte Adélaïde, saint Ferdinand (baies 3, 5 et 7)
    Ensemble de trois verrières figurées décoratives (verrières à personnages) : saint Augustin, sainte Adélaïde, saint Ferdinand (baies 3, 5 et 7) Coyolles - Église paroissiale Notre-Dame (Nativité de la Vierge) place de l' Église - en village
    Historique :
    représentent leurs saints patrons. Auguste-Ferdinand-Louis Moreau (1797-1867) et son épouse Adèle-Henriette Daudin (1803-1881) ont en effet eu trois enfants prénommés respectivement Adèle, Ferdinand et Auguste été offertes par des membres de la famille Moreau, qui habitait alors le château de Coyolles, et
    Représentations :
    , l'impératrice sainte Adélaïde, couronnée, tient un lys dans la main droite. Enfin à la baie 7, saint Ferdinand
    Auteur :
    [donateur] Moreau (famille)
    Titre courant :
    Adélaïde, saint Ferdinand (baies 3, 5 et 7)
    Illustration :
    Vue générale de la verrière de la baie 7 : saint Ferdinand. IVR22_20010201859XA
  • L'église paroissiale Notre-Dame de Coyolles (Nativité de la Vierge)
    L'église paroissiale Notre-Dame de Coyolles (Nativité de la Vierge) Coyolles - place de l' Église - en village - Cadastre : 1982 A2 84
    Historique :
    l'église. Cette réfection satisfait à un souhait que son époux, Auguste-Ferdinand-Louis Moreau, a exprimé avant sa mort (d'après l'inventaire après décès et le partage de la succession d'Auguste-Ferdinand-Louis d'Henriette-Adèle Moreau-Daudin - propriétaire du château voisin -, qui finance également la restauration de Moreau). Une plaque de cuivre gravée, fixée dans la chapelle, pérennise le souvenir de ces travaux. Le générosité d'Eugène Favard, maire de Coyolles et membre de la famille Moreau (d'après une plaque insérée dans
    Référence documentaire :
    Inventaire après décès d'Auguste-Ferdinand-Louis Moreau, commencé le 31 octobre 1867 ; état des concernant la famille Moreau, 1848-1868). COYOLLES. Clocher et façade Sud, impr. photoméc., par Étienne Moreau-Nélaton, photographe, 1913. In : MOREAU-NÉLATON, Étienne. Les Églises de chez nous. Arrondissement de Soissons. Paris : H. Laurens, 1914 t. 1, p. 327. MOREAU-NÉLATON, Étienne. Les Églises de chez nous. Arrondissement de Soissons. 3
    Auteur :
    [donateur] Moreau Henriette-Adèle
  • Vitrail tableau : Saint Louis rendant la justice (baie 6)
    Vitrail tableau : Saint Louis rendant la justice (baie 6) Coyolles - Église paroissiale Notre-Dame (Nativité de la Vierge) place de l' Église - en village
    Historique :
    Daudin (décédée en 1877), membre de la famille Moreau-Daudin, propriétaire du château de Coyolles dans la seconde moitié du 19e siècle. Si la composition représente Saint Louis rendant la justice à Vincennes , plusieurs visages ont été néanmoins peints d'après des portraits photographiques de la famille Moreau. En particulier, le secrétaire de Saint Louis pourrait avoir reçu le visage d'Eugène Favard. Les archives
    Représentations :
    visage d'Auguste-Ferdinand-Louis Moreau (1797-1867), soit celui de son gendre Eugène Favard (1819-1878 Bourg de Bozas, ou celui de Louise Meiffren-Laugier de Chartrouse, épouse d'Auguste-Frédéric Moreau. Il La scène représente le roi Saint Louis rendant la justice à Vincennes, dont le château se dresse membres de la famille Moreau-Daudin, d'après photographies. Le secrétaire du roi aurait reçu, soit le
    Titre courant :
    Vitrail tableau : Saint Louis rendant la justice (baie 6)
    Illustration :
    Détail de la verrière : le roi Saint Louis et son secrétaire (portrait photographique d'un membre de la famille Moreau). IVR22_19930201644ZA membre de la famille Moreau. IVR22_19930201643ZA
  • Ancienne école primaire mixte et mairie, devenue école de filles de Fressenneville (actuelle garderie d'enfants dite Nid d'ange)
    Ancienne école primaire mixte et mairie, devenue école de filles de Fressenneville (actuelle garderie d'enfants dite Nid d'ange) Fressenneville - 3 rue Roger-Salengro ancienne route d'Abbeville - en ville - Cadastre : 1830 D 95, 96 2014 AD 147
    Historique :
    une religieuse. En 1858, une nouvelle construction réalisée par l'entrepreneur Moreau de ) permettent de documenter l'extension et le réaménagement réalisés sur les plans de l'architecte Moreau, après
    Référence documentaire :
    GAILLARD, Jean-Louis. Fressenneville, une siècle d'histoire. Fressenneville : [s.n.], 1981.
    Auteur :
    [entrepreneur de maçonnerie] Moreau
    Illustration :
    Moreau, 1904 (AD Somme ; 99 O 1872). IVR22_20128001231NUC2A Plans d'élévation des maisons des institutrices, dressé par Moreau, 1904 (AD Somme ; 99 O 1872
  • Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste de Péronne
    Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste de Péronne Péronne - rue Saint-Jean - en ville - Cadastre : 1839 B 629 à 631 2001 AI 249
    Historique :
    Eglises Dévastées du Diocèse d'Amiens en 1922. L'architecte en chef des monuments historiques Henry Moreau ), Louis Trevisan (Péronne) et Mario Mazzarotto (Arras) pour la charpente (1928), Charles Mathieu et
    Référence documentaire :
    d'ensemble, coupes, élévations), Heny Moreau (architecte en chef des Monuments Historiques), 31 janvier 1925
    Auteur :
    [architecte] Moreau Henry
    Illustration :
    clocher, Heny Moreau (architecte en chef des Monuments Historiques), août 1924 (AD Somme ; 99 O 3000 Moreau (architecte en chef des Monuments Historiques), 31 janvier 1925 (AD Somme ; 10 R 1032 Moreau (architecte en chef des Monuments Historiques), 31 janvier 1925 (AD Somme ; 10 R 1032). Autre Projet de restauration d'après l'état d'avant guerre, façades nord et ouest, Heny Moreau Projet de restauration d'après l'état d'avant guerre, façade ouest, Heny Moreau (architecte en chef
  • Ancienne cité ouvrière de cheminot, dite Cité Neuve
    Ancienne cité ouvrière de cheminot, dite Cité Neuve Guise - rue de Robbé rue Alfred-Migrenne rue Anatole-France rue Auguste-Matton impasse Auguste-Matton rue Louis-Pasteur rue Victor-Pêcheur - en ville
    Localisation :
    Guise - rue de Robbé rue Alfred-Migrenne rue Anatole-France rue Auguste-Matton impasse Auguste -Matton rue Louis-Pasteur rue Victor-Pêcheur - en ville
  • École maternelle
    École maternelle Coyolles - 10 rue de Queue-d'Ham - en village - Cadastre : 1982 A2 135, 453, 455
    Historique :
    (école maternelle), fondé en 1868 par Madame Auguste Ferdinand Louis Moreau (1803-1881), propriétaire du siècle, la famille Moreau subvient aux besoins de l'asile. L'école ferme le 19 juillet 1902, conséquence conditions toutefois, et subsiste jusqu'en 1920, date à laquelle la famille Moreau vend le château et quitte
  • Église paroissiale Notre-Dame de Filain
    Église paroissiale Notre-Dame de Filain Filain - rue de la Messe - en village - Cadastre : 1984 B 66
    Référence documentaire :
    MOREAU-NELATON, Etienne. Les Eglises de chez nous . 1913, p.30.Photographie, 1913.
    Dossier :
    Plan de l'ancienne église (MOREAU-NELATON, Etienne, p.30). Église paroissiale Notre-Dame de Filain
  • Église paroissiale Notre-Dame de Filain
    Église paroissiale Notre-Dame de Filain Filain - rue de la Messe - en village - Cadastre : 1984 B 66
    Référence documentaire :
    MOREAU-NELATON, Etienne. Les Eglises de chez nous . 1913, p.33.Photographie, 1913.
    Dossier :
    Vue intérieure de l'ancien édifice (MOREAU-NELATON, Etienne, p.33). Église paroissiale Notre-Dame
  • Église paroissiale Saint-Médard d'Aizy-Jouy
    Église paroissiale Saint-Médard d'Aizy-Jouy Aizy-Jouy - Aizy - rue des Anges - en village - Cadastre : 1987 A2 427
    Référence documentaire :
    MOREAU-NELATON, Etienne. Les Eglises de chez nous . 1913, p.9.Plan, 1913.
    Dossier :
    Plan de l'ancienne église d'Aizy (MOREAU-NELATON, Etienne. 1913, p.9). Église paroissiale Saint
1 2 3 4 25 Suivant