Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 590 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Usine de quincaillerie (fabrique de clous) Rivierre
    Usine de quincaillerie (fabrique de clous) Rivierre Creil - 2 à 6 rue des Usines - en ville - Cadastre : AD32
    Historique :
    repris en août 1888 par Théodore Rivierre. Il s'associe rapidement avec Oscar Watteau, inventeur des agrandie vers le nord à partir de 1922, à la demande de la veuve de Théodore Rivierre, pour construire une
    Observation :
    , est acquise en 1926 par Paul Théodore Rivierre et sa femme. Les deux propriétés, toujours visibles concierge bombardée en 1944), la famille Rivierre logeait à Chantilly où elle possédait deux propriétés rue Crosnier, veuve de Léon Rivierre en 1906, l'autre nommée "le manoir de l'espérance", construite en 1911 , sortent des biens de la famille Rivierre à la fin des années 1950.
    Référence documentaire :
    Agrandissement de la clouterie Rivierre, 1922. AC Nogent-sur-Oise. Série I ; sous-série : 5I tréfilerie-clouterie Rivierre sur la commune de Nogent-sur-Oise, 1921-1922. Clouterie Rivierre, novembre 1916. AD Oise. Série R ; sous-série 2R : 2RP1306. Usines travaillant AD Oise. Série R ; sous-série 4R : 4RP1920. Bombardements aériens : usine Rivierre, mai 1918 et Machines à vapeur, établissements Rivierre, 1900. AD Oise. Série S ; sous-série 9S : 9Sp181/2 Rivierre. Rivierre. Extension de l'usine Rivierre en 1974-1975 : création d'une unité de fils d'acier. AD Oise. Série W [Papier à lettre à en-tête de l'usine Rivierre en 1900]. Impr. photoméc., n.et b., 1900 (AD Oise Les ouvriers de la clouterie Rivierre avant 1914. Photogr. pos, n. et b. (AC Creil ; photographies
    Représentations :
    entre ses pattes les lettres T et R, initiales de Théodore Rivierre. Le portail d'entrée de l'usine porte les initiales R et V pour Rivierre et Veuve. Une plaque en tôle sur la façade des bureaux porte l'inscription "Société des Etablissements Th. Rivierre Manufacture de Clouterie" entourée de deux lions, symboles de l'entreprise Rivierre. La porte d'entrée du
    Description :
    La clouterie-tréfilerie Rivierre, entourée de murs en brique et en pierre, est composée de
    Auteur :
    [commanditaire] Rivierre Théodore [commanditaire] Rivierre Veuve
    Titre courant :
    Usine de quincaillerie (fabrique de clous) Rivierre
    Appellations :
    Rivierre
    Annexe :
    Etat des dommages de guerre de 1939-1945 et reconstruction de la clouterie Rivierre à Creil utilisées ont été créées par la Société des Etablissements Rivierre et construites par elle. Une grande
    Illustration :
    Théodore Rivierre à l'entrée du bâtiment administratif. IVR22_20106000688XA Papier à en-tête de l'usine Rivierre, 1900 (AD Oise ; 9Sp181/2). IVR22_20076005484NUCAB Ouvriers de la clouterie Rivierre avant 1914 (AC Creil). IVR22_20066005029NUCAB Ouvriers de la clouterie Rivierre avant 1914 (AC Creil). IVR22_20066005030NUCAB Plan des établissements Rivierre sinistrés, 1944 (AD Oise ; 753W28841). IVR22_20076005340NUCAB Papier à en-tête des établissements Rivierre, 1950 (AD Oise ; 753W28842). IVR22_20076005337NUCAB Le bâtiment administratif de la clouterie Rivierre depuis la rue des Usines. IVR22_20076000133XA Mosaïque représentant l'emblème des établissements Rivierre (le lion) et les initiales du fondateur Monogramme R, pour Rivierre, sur le portail de l'usine. IVR22_20066005207NUCA famille Rivierre de 1906 à 1946. IVR22_20076005527NUCA
  • Ancienne usine de bonneterie Théodore Delacour, puis Tiberghien Frères
    Ancienne usine de bonneterie Théodore Delacour, puis Tiberghien Frères Villers-Bretonneux - 23-27 rue d'Amiens - en village - Cadastre : 2016 A 97 2016 A 159-160
    Historique :
    du Santerre. Parmi les usines les plus importantes du secteur, figure celle fondée par Théodore . Équipement industriel et machines : En 1843, la filature de laine et fabrique Théodore Delacour est équipée
    Titre courant :
    Ancienne usine de bonneterie Théodore Delacour, puis Tiberghien Frères
    Appellations :
    Théodore Delacour
  • Châsse de saint Théodore et de saint Antoine
    Châsse de saint Théodore et de saint Antoine Beauvais - cathédrale Saint-Pierre - en ville
    Historique :
    Cette châsse, qui contient les chefs de saint Théodore et de saint Antoine, est datable du 17e
    Titre courant :
    Châsse de saint Théodore et de saint Antoine
    Appellations :
    de saint Théodore
  • Monument sépulcral de la famille de l'Amiral Bonard et de la famille Rivière
    Monument sépulcral de la famille de l'Amiral Bonard et de la famille Rivière Amiens - rue Saint-Maurice 1 plaine K Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Description :
    de la famille de l'Amiral Bonard / Et de la famille Rivière. Signature (base, à droite) : A. Sallé.
    Titre courant :
    Monument sépulcral de la famille de l'Amiral Bonard et de la famille Rivière
    Appellations :
    famille de l'Amiral Bonard et famille Rivière
  • Ancienne usine de construction mécanique Théodore Schreiber, puis Victor Daix, usine de chaudronnerie Henry Mariolle, usine de construction mécanique Emile Boubiéla
    Ancienne usine de construction mécanique Théodore Schreiber, puis Victor Daix, usine de chaudronnerie Henry Mariolle, usine de construction mécanique Emile Boubiéla Saint-Quentin - port Gayant - 20 bis à 20 ter boulevard Léon-Blum 76 à 78 rue des Patriotes 27, 33 à 35 bis rue Dachery 115 rue Voltaire - en ville - Cadastre : 2004 BC 138, 185, 289, 290, 292, 293, 296, 297
    Historique :
    Vers 1862, Théodore Schreiber transfère sur ce site ses ateliers de construction mécanique créés en 1849 rue de Théligny. Victor Daix, peut-être collaborateur de Théodore Schreiber depuis 1877, reprend Bois de la Chocque, à Saint-Quentin. En 1862 et 1864, Théodore Schreiber est autorisé à installer dans
    Observation :
    Spécialisé dans la production d'équipements pour l'usage du gaz dans l'industrie, Théodore
    Référence documentaire :
    Alexandre Théodore Schreiber, pièces 492 à 495 BM Saint-Quentin. Fonds local. GL 445. [Recueil de brevets déposés par Théodore Schreiber de 1852 à 1881 (n°13085, 30283, 52140, 52141, 53991, 55700 x 20 cm, 1852, dessiné par Schreiber Théodore (ingénieur). (INPI Compiègne ; brevet n° 13085). par Schreiber Théodore (ingénieur). (INPI Compiègne ; brevet n° 53991). , 77,5 x 50 cm, 1861, dessiné par Schreiber Théodore (ingénieur). (INPI Compiègne ; brevet n° 52140). Schreiber - Métier à apprêter. Plan toilé, 105 x 67,5 cm, 1868, dessiné par Schreiber Théodore Théodore (ingénieur). (INPI Compiègne ; brevet n° 84678). Appareil à gaz d´éclairage mixte. Calque, 97,5 x 67,5 cm, 1875, dessiné par Schreiber Théodore
    Auteur :
    [commanditaire] Schreiber Théodore
    Titre courant :
    Ancienne usine de construction mécanique Théodore Schreiber, puis Victor Daix, usine de
    Appellations :
    Schreiber Théodore
    Annexe :
    Théodore Schreiber, constructeur mécanicien à Saint-Quentin Théodore Schreiber est probablement . Dans la plupart des sources (patentes, etc), Théodore Schreiber est qualifié de fabricant d'appareils pour l'éclairage au gaz. Et les différentes publicités ou les papiers à en-tête de Théodore Schreiber Théodore Schreiber ait cédé son affaire seulement à sa mort, en 1881. Théodore Schreiber et le cours de dessin industriel de Saint-Quentin Théodore Schreiber et le cours de dessin industriel de Saint-Quentin Alexandre Théodore Schreiber est né à Niort le 11/02/1821 Pont-à-Mousson. Théodore Schreiber entre à l´Ecole des Arts et Métiers d´Angers en 1838, dont il ans et 8 mois : il s´agit d´un jeune public, exerçant à 92 % une profession. En 1848, Théodore
    Illustration :
    Appareil calorifère destiné à fixer le ponçage des dessins pour broderies. Théodore Schreiber et Disposition de machine à vapeur mobile. Théodore Schreiber, 1861 (INPI). IVR22_20050205065NUCAB Système de concasseur à noix. Théodore Schreiber, 1862 (INPI). IVR22_20050205064NUCAB Métier à apprêter brisé à mouvements progressifs. Théodore Schreiber, 1868 (INPI Système de lave-sacs à battoirs mécaniques. Théodore Schreiber, 1869 (INPI). IVR22_20050205067NUCAB Appareil à gaz d´éclairage mixte. Théodore Schreiber, 1875 (INPI). IVR22_20050205068NUCAB Publicité de Théodore Schreiber, 1880 (almanach-annuaire de la ville, de l'arrondissement de Saint Papier à en-tête où figurent les noms de Théodore Schreiber (alors décédé) et Victor Daix, 1882 (AC
  • Ancienne usine d'engrais, puis usine de matières colorantes synthétiques dite Compagnie Parisienne des Couleurs d'Aniline, puis logements d'ouvriers (détruits)
    Ancienne usine d'engrais, puis usine de matières colorantes synthétiques dite Compagnie Parisienne des Couleurs d'Aniline, puis logements d'ouvriers (détruits) Creil - le Tremblay - avenue du Tremblay - en ville - Cadastre : AM 110, 111, 124
    Historique :
    est repris en août 1873 par Théodore Coupier qui y installe une usine de fabrication de couleurs
    Référence documentaire :
    rivière l'Oise en 1924. AD Oise. Série M ; sous-série 5M : 5Mp 2457. Etablissements insalubres, 1908-1933.
    Auteur :
    [commanditaire] Coupier Théodore
  • Chapelle Saint-Pierre de Vendresse-Beaulne
    Chapelle Saint-Pierre de Vendresse-Beaulne Vendresse-Beaulne - Chivy - isolé - Cadastre : 1987 D 769, 770
    Historique :
    construite pour commémorer la mémoire de ses habitants. En novembre 1927, Rivière est chargé d´en établir le
    Auteur :
    [architecte] Rivière
  • Ferme de Coutan
    Ferme de Coutan Lecelles - Coutan - 515 rue du Rivage - en écart - Cadastre : 1805 B 16 1821 B 401, 402, 403, 404 1885 B 517, 522, 523, 524, 525 2003 B 0383
    Hydrographies :
    rivière de l' Elnon
    Description :
    L'ensemble est situé en bordure de la rivière de l'Elnon et bénéficie de l'aménagement d'un bief
  • Château de Leschelle
    Château de Leschelle Leschelle - avenue d' Hervilly 2 rue du Centre - en village - Cadastre : 1838 A12 7, 12 A 20 1982 A2 316 A 327, 508
    Hydrographies :
    rivière de Leval ; l'Iron
  • Usine de quincaillerie (fabrique de clous) Rivierre
    Usine de quincaillerie (fabrique de clous) Rivierre Creil - 2 à 6 rue des Usines - en ville - Cadastre : AD32
    Dossier :
    Théodore Rivierre à l'entrée du bâtiment administratif. Usine de quincaillerie (fabrique de clous) Rivierre Mosaïque représentant l'emblème des établissements Rivierre (le lion) et les initiales du fondateur
  • Patène
    Patène Beaumé - rue de l' Eglise - en village
    Inscriptions & marques :
    Poinçon identifié : Jean-Théodore Bressoles, J. T. B., un coeur, 4 points entre les initiales.
    Historique :
    Cette patène est l'oeuvre du maître-orfèvre parisien Jean-Théodore Bressoles, dont le poinçon est
    Auteur :
    [orfèvre] Bressoles Jean Théodore
  • Le village de Vendresse-Beaulne
    Le village de Vendresse-Beaulne Vendresse-Beaulne - en village
    Historique :
    les dossiers de dommages de guerre des immeubles bâtis ont été effectués par Norbert Rivière
    Auteur :
    [architecte] Rivière Norbert
  • Mairie et ancienne école primaire de Vendresse-Beaulne
    Mairie et ancienne école primaire de Vendresse-Beaulne Vendresse-Beaulne - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1987 A 512
    Historique :
    ´architecte communal, Norbert Rivière, responsable de l´exécution des plans et devis, se vit confier cette
    Auteur :
    [architecte] Rivière Norbert
  • Temple de protestants de Lecelles
    Temple de protestants de Lecelles Lecelles - rue de Chorette - en village - Cadastre : 2003 D 0053
    Auteur :
    AuteurDocumentReproduit Lepers Théodore
  • Chasuble réversible rouge et blanche
    Chasuble réversible rouge et blanche Soissons - Cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais place Cardinal-Binet - en ville
    Auteur :
    [légataire] Duval Jean-Baptiste Théodore
  • Tombeau (stèle funéraire) Dupuis
    Tombeau (stèle funéraire) Dupuis Amiens - rue Saint-Maurice 3 plaine C Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Observation :
    Charles Théodore Dupuis, qui fut également président du Tribunal de Commerce, membre de la Chambre de
    Description :
    : + / Louis Charles Théodore / DUPUIS / propriétaire, ancien négociant / ancien président du Tribunal de
    Auteur :
    [habitant célèbre] Dupuis Louis Charles Théodore
    Illustration :
    Stèle funéraire de Louis Charles Théodore Dupuis, vers 1846. IVR22_20088000808NUCA
  • Usine de construction mécanique Maguin
    Usine de construction mécanique Maguin Charmes - 2 rue Pierre-Semard - en village - Cadastre : 2015 AE 439-441
  • Chapelle La Passerelle
    Chapelle La Passerelle Lille - rue de la Chaude-Rivière - en ville
    Localisation :
    Lille - rue de la Chaude-Rivière - en ville
  • Ancienne gendarmerie de Sains, puis demeure, dite la Roseraie
    Ancienne gendarmerie de Sains, puis demeure, dite la Roseraie Sains-en-Amiénois - 10 à 14bis rue de la Chaussée - en village - Cadastre : 2003 AE 8 à 11
    Parties constituantes non étudiées :
    fausse rivière
    Texte libre :
    l'aménagement du bassin et de la fausse rivière. Les dépendances de l'ancienne gendarmerie sont également
  • Tombeau (cippe) Lequien-Duroyon
    Tombeau (cippe) Lequien-Duroyon Amiens - rue Saint-Maurice 161 plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Historique :
    attribue l’exécution au marbrier de Boulogne, Théodore Gaudy, sur les plans de l'architecte amiénois Jean
    Observation :
    ). Il en attribue l'exécution au marbrier Théodore Gaudy, sur les plans de l'architecte Jean Herbault
    Auteur :
    [marbrier] Gaudy Théodore
    Annexe :
    ce cimetière. Il a été exécuté, à Boulogne, par M. Gaudy, Théodore, sur le plan de M. Herbault
1 2 3 4 30 Suivant