Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 147 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cloche, dite Louis-Anne-Aubin
    Cloche, dite Louis-Anne-Aubin Retheuil - Église paroissiale Saint-Aubin rue de l' Église - en village
    Inscriptions & marques :
    & NOMMEE LOUIS ANNE AUBIN PAR LOUIS FRANCOIS HERICART CHEVALIER VICOMTE DE THURY SEIGNEUR DE RETHEUIL & DAME ANNE MARIE LOUISE DE ROSSET SON EPOUSE / LOUIS FELIN CHARPENTIER MARGUILLIER & LOUIS ALBIN FAGUET MAIRE, ETIENNE BLUVET FERMIER / LES ANTOINE FONDEURS.
    Historique :
    les Antoine, date et patronyme lisibles sur la robe de l'instrument. Les Antoine sont une dynastie de , Pommiers, Ambleny, toutes fondues en 1785. À cette époque, le nom "les Antoine" associe Joseph Antoine (1716-1785) et ses deux fils : Nicolas Antoine (1747-1823) et Jean-Baptiste Antoine (1761-1840), tous fondeurs. Toutefois, après le décès de Joseph Antoine, survenu le 19 août 1785 à Ambleny où il s'était rendu pour la fonte des trois cloches de l'église, la signature "les Antoine" se rapporte uniquement aux siècle, ou s'il s'agit de l'unique survivante d'un trio fondu par les Antoine en 1790 et dont les deux eu pour parrain et marraine Louis-François Héricart de Thury (1740-1808), seigneur de Retheuil, et son épouse, Anne-Marie-Louise de Rosset, mentionnés tous deux sur l'instrument. Le battant d'origine
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Antoine Nicolas [fondeur de cloches] Antoine Jean-Baptiste
    Titre courant :
    Cloche, dite Louis-Anne-Aubin
    Appellations :
    Louis-Anne-Aubin
  • Châsse de saint Théodore et de saint Antoine
    Châsse de saint Théodore et de saint Antoine Beauvais - cathédrale Saint-Pierre - en ville
    Historique :
    Cette châsse, qui contient les chefs de saint Théodore et de saint Antoine, est datable du 17e
    Référence documentaire :
    p. 27 PIHAN, Louis (abbé). Beauvais, sa cathédrale, ses principaux monuments. Beauvais : H. Trézel
    Titre courant :
    Châsse de saint Théodore et de saint Antoine
    Appellations :
    de saint Antoine
  • Dalle funéraire de Louis du Barail (n° 4)
    Dalle funéraire de Louis du Barail (n° 4) Villers-Hélon - Église paroissiale Saint-Martin rue de l' Église - en village
    Historique :
    Louis du Barail (ou Le Prévot du Barail), seigneur de Villers-Hélon, est décédé en ce lieu le 26
    Référence documentaire :
    Eglise de Villers-Hélon [dalle funéraire de Louis du Barail], dessin au crayon et à l'encre, par p. 59-63. CHAUVENET, Antoine-Maurice de. Histoire des seigneurs & châtelains de Villers-Hélon
    Description :
    La dalle funéraire de Louis du Barail a été réalisée à l'image de celle de son épouse, Françoise
    Titre courant :
    Dalle funéraire de Louis du Barail (n° 4)
    Appellations :
    de Louis du Barail
    Illustration :
    Détail de la partie supérieure : armoiries de Louis Le Prévost du Barail. IVR22_19950202838X
  • Dalle funéraire de Louis-Jacques-Charles du Barail (n° 5)
    Dalle funéraire de Louis-Jacques-Charles du Barail (n° 5) Villers-Hélon - Église paroissiale Saint-Martin rue de l' Église - en village
    Inscriptions & marques :
    Transcription de l'épitaphe, partiellement complétée par un relevé : CY [GIT / MESSIRE LOUIS
    Historique :
    Louis-Jacques-Charles du Barail (ou Le Prévost du Barail), seigneur de Villers-Hélon, est décédé en
    Référence documentaire :
    p. 65-71. CHAUVENET, Antoine-Maurice de. Histoire des seigneurs & châtelains de Villers-Hélon
    Description :
    La dalle funéraire de Louis-Jacques-Charles du Barail, réalisée dans un seul bloc de calcaire blanc
    Titre courant :
    Dalle funéraire de Louis-Jacques-Charles du Barail (n° 5)
    Appellations :
    de Louis-Jacques-Charles du Barail
  • Verrière figurée, dite vitrail tableau (baie 34) : Saint Antoine de Padoue prêchant aux poissons
    Verrière figurée, dite vitrail tableau (baie 34) : Saint Antoine de Padoue prêchant aux poissons Amiens - Eglise paroissiale Sainte-Anne 63 rue Vulfran-Warmé - en ville
    Inscriptions & marques :
     : ECOUTEZ LA PAROLE DE DIEU POISSONS DE LA MER / ET DES CE JOUR LES FOULES ACCOURURENT / SAINT ANTOINE DE
    Observation :
    représentant saint Louis et la couronne d'épines, la scène est inscrite dans des arcatures cintrées, reprenant événement survenu à Rimini en 1223 (Antoine convainc un hérétique qui ne voulait pas croire en la présence réelle du Christ dans l'Eucharistie). En 1225, saint Antoine se trouve en France.
    Représentations :
    scène saint Antoine de Padoue prédication rivière poisson homme femme bateau fond de paysage La scène présente saint Antoine de Padoue (à droite de l'image) le regard tourné vers les poissons
    Titre courant :
    Verrière figurée, dite vitrail tableau (baie 34) : Saint Antoine de Padoue prêchant aux poissons
    Annexe :
    Antoine de Padoue St Stanislas Koska St Dominique St Louis de Gonzague Entre les colonnes : boiseries chaise pour l´organiste 4° Dans les nefs latérales Bas-côté de l´Épître en bas Chapelle St Antoine de fonte En dehors de la chapelle (à droite) Statue de St Antoine avec Enfant Jésus assis sur le livre troncs chêne 1 pour recommandations 1 pour offrandes Bas-côté Évangile en bas (vis à vis St Antoine  : grisailles 5° chapelle : chapelle de St Antoine vitraux : 1 fenêtre ; St Pierre et St André Côté de l
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Sulpice de Montgobert, dite actuellement Saint-Antoine-l'Ermite
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Sulpice de Montgobert, dite actuellement Saint-Antoine-l'Ermite Montgobert - Église paroissiale Saint-Sulpice, dite actuellement Saint-Antoine-l'Ermite rue de l' Église - en village
    Localisation :
    Montgobert - Église paroissiale Saint-Sulpice, dite actuellement Saint-Antoine-l'Ermite rue de l
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Sulpice de Montgobert, dite actuellement Saint-Antoine
    Annexe :
    de Montgobert dite actuellement Saint-Antoine-l'Ermite LISTE DES ŒUVRES ÉLÉMENTS D'ARCHITECTURE de la partie supérieure subsistent de la toile originale qui était une copie du « Saint Louis en Cambacérès. Sous l'autel est inhumée la princesse Bathilde Bonaparte, morte en 1861, femme de Louis-Joseph
  • Le mobilier de l'ancienne église Saint-Médard de Longueau
    Le mobilier de l'ancienne église Saint-Médard de Longueau Longueau - Eglise paroissiale Saint-Médard rue Chevalier-de-la-Barre - en village
    Historique :
    de la nouvelle église est partiellement dessiné par l´architecte Henry Antoine (maître-autel et personnages : le Baptême du Christ, saint Médard dans un encadrement de grisaille et saint Louis Eloi, enfin de cinq tableaux représentant Le Baptême du Christ (3m / 2m), un prophète, saint Louis et
    Auteur :
    [architecte] Antoine Louis Henry
    Illustration :
    Longueau. Projet de construction d'une église. Elévation principale, dessin, Henry Antoine
  • Le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame de Boves
    Le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame de Boves Boves - place Amiral-Courbet - en village
    Historique :
    la Vierge (doc. 1). En 1870, l´architecte Henry Antoine fournit un devis de décoration de l´église concernant le commanditaire (base de la statue de saint Antoine) : Don de Mme Vve / Constantin / Baudelocque
    Auteur :
    [architecte] Antoine Louis Henry
    Texte libre :
    en plâtre représentant saint Antoine de Padoue. Inscription (socle) : Don de Mme Vve / Constantin
    Illustration :
    Statue : saint Antoine de Padoue. IVR22_20068010332NUCA
  • Verrière figurée, dite vitrail tableau (baie 38) : Saint Louis rapportant la couronne d'épines
    Verrière figurée, dite vitrail tableau (baie 38) : Saint Louis rapportant la couronne d'épines Amiens - Eglise paroissiale Sainte-Anne 63 rue Vulfran-Warmé - en ville
    Inscriptions & marques :
     : EN L´AN 1254 RETOUR DE TERRE SAINTE / DE LA COURONNE D´EPINES REPRISE AUX INFIDELES / SAINT LOUIS ROI
    Observation :
    représentant saint Antoine de Padoue, la scène est inscrite dans des arcatures cintrées, reprenant la ici par le personnage du premier plan, et le retour de la croisade à laquelle participe saint Louis
    Représentations :
    scène saint Louis couronne soldat évêque moine fond de paysage tente La scène représente saint Louis, debout sous un dais (à droite de l'image) et tenant un coussin sur
    Titre courant :
    Verrière figurée, dite vitrail tableau (baie 38) : Saint Louis rapportant la couronne d'épines
  • Plaque funéraire de Luce-Louise Longvilliers de Poincy de Bénévent (n° 2)
    Plaque funéraire de Luce-Louise Longvilliers de Poincy de Bénévent (n° 2) Villers-Hélon - Église paroissiale Saint-Martin rue de l' Église - en village
    Inscriptions & marques :
    DE MESSIRE ANTOINE / LEPELLETIER CHEVALIER, CH[EVALI]ER DE L'ORDRE / ROYAL ET MILITAIRE DE ST LOUIS Transcription de l'épitaphe : CI GÎT / DAME LUCE LOUISE LONVILLIERS DE POINCY / DE BÉNÉVENT, ÉPOUSE
    Historique :
    La chapelle du collatéral nord de l'église abrite encore la plaque funéraire de Luce-Louise Longvilliers de Poincy de Bénévent, épouse d'Antoine Le Pelletier, seigneur et vicomte de Villers-Hélon. Cette
    Titre courant :
    Plaque funéraire de Luce-Louise Longvilliers de Poincy de Bénévent (n° 2)
    Appellations :
    de Luce-Louise Longvilliers de Poincy de Bénévent
  • Statue (petite nature) : Vierge à l'Enfant (n° 2)
    Statue (petite nature) : Vierge à l'Enfant (n° 2) Faverolles - Église paroissiale Saint-Pierre rue de l' Église - en village
    Historique :
    Cette statue de Vierge à l'Enfant est réputée provenir de l'ermitage Saint-Antoine, implanté entre aux frais de particuliers par Louis Raoul, sculpteur à Noroy-sur-Ourcq, qui - d'après l'ouvrage de
    Auteur :
    [sculpteur, restaurateur] Raoul Louis
    Origine :
    lieu de provenance ermitage Saint-Antoine Faverolles
  • Verrière légendaire (verrière hagiographique) : vie et martyre de sainte Barbe (baie 37)
    Verrière légendaire (verrière hagiographique) : vie et martyre de sainte Barbe (baie 37) Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Inscriptions & marques :
    (Ancienville et sans doute Autry). Derrière Antoine d'Ancienville, le chanoine Noël Thierry est également
    Historique :
    , probablement Luce d'Autry (fille de Louis d'Autry seigneur de Courcelles). Derrière Antoine d'Ancienville, le armoiries. Aux pieds de la sainte, sont agenouillés Antoine d'Ancienville, bailli de Sézanne, et son épouse disposition des donateurs aux pieds de la sainte semble désigner Antoine d'Ancienville et son épouse comme recomposée par le peintre-verrier Louis Ottin en 1869, d'où la présence du mot "restituit" (a restitué) qui s'interroger sur le véritable rôle de Louis Ottin dans la restauration de cette verrière. En effet, le récit de la vie de l'archiprêtre Louis-Léonard Gobaille ne mentionne nullement Ottin, mais attribue la
    Référence documentaire :
    ." / Louis Ottin, pl. X. p. 210-212 OTTIN, Louis. Le vitrail. Son histoire, ses manifestations à travers les âges et les peuples OTTIN, Louis. Le vitrail. Son histoire, ses manifestations à travers les âges et les peuples p. 340-341 POINDRON, Abbé Théodore. Le saint prêtre peint par lui-même ou Vie de M. Louis-Léonard Vie de M. Louis-Léonard Gobaille, curé-archiprêtre de Saint-Quentin. Saint-Quentin : imprimerie Jules
    Représentations :
    , une tour, se dresse à côté d'elle. Les donateurs de la verrière sont agenouillés à ses pieds : Antoine
    Auteur :
    [peintre-verrier, restaurateur] Ottin Louis [donateur] Ancienville Antoine d'
    Dimension :
    Mesures proposées par l'ouvrage de Louis Ottin : h = 950 ; la = 250.
    États conservations :
    panneaux. Comme l'indique une inscription, la restauration a été effectuée par le peintre-verrier Louis
  • Eléments des deux plaques obituaires de François de Sons, et de son fils François (ensemble de quatre pilastres)
    Eléments des deux plaques obituaires de François de Sons, et de son fils François (ensemble de quatre pilastres) Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Historique :
    dans la seconde moitié du 19e siècle, ils gagnent la chapelle Saint-Louis où ils servent de socle à Charlemagne et saint Louis, tandis que les deux autres pilastres, contre le mur gauche, portaient les statues
    Référence documentaire :
    Saint-Quentin, Musée Antoine-Lécuyer : dossier 1981.8.1. Saint-Quentin, Musée Antoine-Lécuyer : dossier 1981.8.2.
    Déplacement :
    lieu de déplacement Picardie,02,Saint-Quentin,musée Antoine-Lécuyer
  • Cloche, dite Charlotte
    Cloche, dite Charlotte Beaumé - rue de l' Eglise - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription transcrite d'après la fiche de classement : Messire Henry Antoine Marie Desforges de
    Annexe :
    Antoine, Maître des forges (Il paraît qu´il faut lire : Mre Henry Antoine Marie Desforges) de Beaumé remplace). La cloche actuelle de Beaumé pèse 300 kg. Elle porte l´inscription suivante : Messire Henry 1916. Je remplace ma sœur aînée en 1920. Parrain : Jules Pételle, Marraine Louise Janquet. Maire
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Vincent de Bertangles
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Vincent de Bertangles Bertangles - Eglise paroissiale Saint-Vincent - en village
    Référence documentaire :
    tome 2, p. 24-25. GOZE, Antoine. "Château de Bertangles". In Églises, châteaux, beffrois et hôtels
    Auteur :
    [orfèvre] Favier Pierre-Henry
    Annexe :
    Louis de Clermont, décédée le 15 septembre 1709 ; marbre blanc. Cette plaque provient du couvent des Jacobins d'Amiens, où la défunte était enterrée. Plaque funéraire de Amédée Marie Henri Louis de Clermont . Plaque funéraire de Amédée Césarine Marie Louise de Clermont-Tonnerre, en religion sœur Marie Amédée de . Plaque funéraire de l'abbé Antoine Firmin Désiré Voiturier, né à Amiens le 1er septembre 1791 et mort à d'Estourmel, née à Suzanne en 1752, mariée le 24 novembre 1777 à Charles Louis Nicolas de Clermont-Tonnerre et 1891". Statue de saint Benoît Labre, fin du 19e siècle. Statue de saint Antoine ; fin du 19e siècle et titre argent après 1838 ; poinçon d'orfèvre : Pierre-Henry FAVIER. Iconographie : raisins, épis de
  • Ensemble de l'autel secondaire de l'ancienne chapelle seigneuriale (degré d'autel, autel tombeau et gradin d'autel)
    Ensemble de l'autel secondaire de l'ancienne chapelle seigneuriale (degré d'autel, autel tombeau et gradin d'autel) Montgobert - Église paroissiale Saint-Sulpice, dite actuellement Saint-Antoine-l'Ermite rue de l' Église - en village
    Inscriptions & marques :
    L'écu de gauche porte les armoiries de Louis de Cambacérès, fils d’Étienne Amand Napoléon de
    Historique :
    la princesse Bathilde Bonaparte, épouse du comte Louis de Cambacérès, morte le 8 juin 1861, et est
    Localisation :
    Montgobert - Église paroissiale Saint-Sulpice, dite actuellement Saint-Antoine-l'Ermite rue de l
  • Verrière (verrière figurée ; verrière à personnages) : Saint Pierre ; saint Paul ; monnayeur ; couple de donateurs
    Verrière (verrière figurée ; verrière à personnages) : Saint Pierre ; saint Paul ; monnayeur ; couple de donateurs Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Inscriptions & marques :
    , qui étaient réalisés en vitrail peint. L'un des écus porte les armoiries d'Antoine Leze, et l'autre
    Historique :
    au 17e siècle, les deux panneaux inférieurs ont été réalisés en 1500 et offerts par Antoine Leze se trouvaient d'ailleurs dans la chapelle Saint-Louis voisine. Tous ces panneaux ont été déposés vers figures d'Antoine Leze et son épouse. Les panneaux sont offerts en 1967, restaurés par le peintre-verrier
    Représentations :
    , le panneau inférieur droit est occupé par un couple de donateurs, Antoine Leze et son épouse Rose
    Auteur :
    [donateur] Leze Antoine
    Annexe :
    monnaie, et au-bas de cette vitre est écrit : Antoine Leze, monnoieur du Roi notre Sire, Procureur de
  • Tabernacle architecturé de l'autel de l'ancienne chapelle seigneuriale
    Tabernacle architecturé de l'autel de l'ancienne chapelle seigneuriale Montgobert - Église paroissiale Saint-Sulpice, dite actuellement Saint-Antoine-l'Ermite rue de l' Église - en village
    Historique :
    l'autel qui surmonte la tombe de la princesse Bathilde Bonaparte, épouse du comte Louis-Joseph-Napoléon de
    Localisation :
    Montgobert - Église paroissiale Saint-Sulpice, dite actuellement Saint-Antoine-l'Ermite rue de l
  • Lambris de demi-revêtement de l'ancienne chapelle seigneuriale
    Lambris de demi-revêtement de l'ancienne chapelle seigneuriale Montgobert - Église paroissiale Saint-Sulpice, dite actuellement Saint-Antoine-l'Ermite rue de l' Église - en village
    Historique :
    comte Louis-Joseph-Napoléon de Cambacérès, morte le 8 juin 1861. Le nom du menuisier ou des ateliers qui
    Localisation :
    Montgobert - Église paroissiale Saint-Sulpice, dite actuellement Saint-Antoine-l'Ermite rue de l
  • Tableau commémoratif des morts de la paroisse, pendant la guerre de 1914-1918
    Tableau commémoratif des morts de la paroisse, pendant la guerre de 1914-1918 Soissons - Cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais place Cardinal-Binet - en ville
    Historique :
    Louis Barillet qui, comme certains autres verriers de l'époque, tels Raphaël Lardeur ou Jean Gaudin Brunet précise que Louis Barillet a conçu cette plaque "dans un esprit traditionnaliste", en vue d'une
    Observation :
    verriers entre les deux guerres, et de la variété des techniques qu'on y pratiquait. L'atelier de Louis
    Référence documentaire :
    p. 40. BRIA, Albert. La cathédrale de Soissons et ses abords. Soissons : imprimerie Henry d'Arcosse
    Auteur :
    [atelier de, décorateur] Barillet Louis
1 2 3 4 8 Suivant