Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 1201 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Monument sépulcral de la famille Calmet-Cozette
    Monument sépulcral de la famille Calmet-Cozette Amiens - rue Saint-Maurice 75 plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    Amiens, 2 rue Taillefer. Le monument porte la signature de l'entrepreneur A. Sallé.
    Observation :
    1871, date du décès de Louis Calmet, maître-teinturier à Amiens. Le monument se signale par sa forme , lampe sépulcrale, etc.). Il a pu servir de modèle à deux monuments quasiment identiques élevés vers 1880 peinte et contient un tombeau en calcaire, signé par l'entrepreneur A. Sallé et sans doute réalisé vers originale, associant un cippe et un arc monumental, et par la qualité de son décor sculpté (urne drapée , l'un dans le cimetière de Camon (80) pour la famille Darras, signé par l'entrepreneur H. Lamolet , l'autre dans le cimetière de Longpré-lès-Amiens (80) pour la famille Leclercq-Thibault, signé par
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Dénominations :
    monument sépulcral
    Représentations :
    fleuronnée dont la base est feuillagée. L'arcade du tombeau-monument est surmontée de volutes fleuries et La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées et le portillon est surmonté d'une croix frise de feuilles de lierre en relief. La partie supérieure des deux pilastres présente deux palmes entrecroisées : des branches de chêne à gauche et de lauriers à droite. La partie inférieure est gravée d'une suspendue une couronne de lierre entrelacée de rubans et ornée d´arabesques végétales, est sculptée d'une couronne de cyprès également entrelacée de rubans et sur laquelle s'entrecroisent deux flambeaux renversés . Le fronton triangulaire, dont les acrotères sont gravés de palmettes, est agrémenté d´une étoile à
    Description :
    sépulture contient un tombeau-monument en calcaire, composé d'une grande arcade en anse de panier, supportée portillon antérieur central, fixée sur une bordure en calcaire. Le sol est recouvert de gravillons. La par deux pilastres monumentaux et agrémenté au centre d'un élément décoratif de plan carré, orné de ]. Épitaphe (pilastre gauche) : Jacques / CALMET / courtier de commerce / décédé le 24 juin 1866 / âgé de 78 ans / - / Louis / CORDIER / ancien plafonneur / époux de Louise / CALMET / décédé le 2 juin 1868 / âgé de 54 ans / (élément central) Louis CALMET / maître-teinturier / époux de Dame Elisabeth COZETTE / décédé le 18 février 1871 / âgé de 75 ans et 9 mois / (pilastre droit) Arthur / CORDIER / sergent fourrier / au 43e de Ligne / (69e de marche) / décédé / à St-Germain-en-Laye / le 18 juin 1871 / âgé de 21 ans 4 mois. Inscription concernant le destinataire (arcade en anse de panier, calligraphié) : Famille . Sallé.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau-monument
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 75 plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Monument sépulcral de la famille Calmet-Cozette
    Illustration :
    Vue du monument funéraire. IVR22_20138000588NUC2A Vue de détail de la partie supérieure de l'arc. IVR22_20138000589NUC2A Vue de détail sur le pilier gauche de l'arc. IVR22_20138000590NUC2A Vue de détail sur le pilier droit de l'arc. IVR22_20138000591NUC2A Vue de détail sur le cippe placé sous l'arc. IVR22_20138000593NUC2A Vue de détail sur le décor sculpté du cippe. IVR22_20138000595NUC2A Vue de détail sur la partie supérieure du cippe. IVR22_20138000596NUC2A
  • Monument funéraire de la famille Descat
    Monument funéraire de la famille Descat Amiens - 500A plaine A10 Cimetière du Petit-Saint-Jean rue d' Elbeuf rue Lescouvé - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    en 1901 par l'entrepreneur de monuments funèbres A. Sallé. Les deux statues sont signées par le
    Observation :
    monuments funèbres A. Sallé. Il se signale par son implantation isolée dans l'axe de l'accès principal et par son caractère monumental. Rare exemple de monument de style néo-grec, il est orné de statues Ce tombeau a été construit vers 1901, date de la construction du caveau par l'entrepreneur de
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/8. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1900-1904).
    Dénominations :
    monument sépulcral
    Description :
    La concession, isolée à proximité de l'entrée principale, est matérialisée par des tombales plates
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Titre courant :
    Monument funéraire de la famille Descat
  • Enclos funéraire de la famille de l'entrepreneur J.B. Sallé
    Enclos funéraire de la famille de l'entrepreneur J.B. Sallé Amiens - rue Saint-Maurice 83 plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    sculpteur et constructeur de monuments et caveaux funéraires, spécialisés dans la réalisation d'autels pour monument en granit de Belgique et en marbre Lunel de Boulogne. D'après le registre communal, cette concession fut acquise en mai 1852, par Eugène Achille Sallé , tailleur de pierre, domicilié à Amiens, faubourg Saint-Maurice. Elle fut agrandie une première fois en août 1857, par Achille Sallé et Léon Perrier, domicilié à Rouen (76), puis une seconde fois en mars 1869 , par Achille Sallé. Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que les églises, J-B. Sallé et A. Sallé, domiciliés à Amiens, 403 Grande rue Saint-Maurice, ont réalisé en 1909 un
    Observation :
    ) montre la disposition des tombes dans la concession et des monuments disparus. Le tombeau en forme de sarcophage en granite belge a été réalisé en 1909 (autorisations de construction) par Jean-Baptiste Sallé et 1857 et en 1869. Elle conserve sa clôture et contient deux monuments. Le plus ancien est le cippe en d'acquisition de la concession) et 1869 (date du second agrandissement de la concession). Le plan (fig. 1 Achille Sallé.
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907 Plan de la concession, dessin, vers 1909 (AC Amiens). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Description :
    tombale plate présente un petit devers antérieur. En outre, la partie antérieure de ce monument est calcaire, reliés par une chaîne en fonte peinte et fixés sur une pierre de seuil en calcaire, ainsi que par une grille à barreaux torsadés en fonte peinte. La concession contient deux monuments. Au centre , s'élève un cippe en calcaire (ou pierre de Senlis), dont la partie sommitale est en forme de clocheton et qui est agrémenté de petits crochets (ou clous) à usage de porte-couronne mortuaire. Au fond, se trouve un tombeau en forme de sarcophage en granite belge, dont le socle est légèrement chantourné et la agrémentée d'un emplacement à usage de jardinière à plantes. Inscriptions : Dates des décès (tombeau en forme de sarcophage) : 1913 ; 1914 ; 1948 ; 1966. Inscription concernant le destinataire (cippe, face antérieure) : Famille / J.B. SALLE / - / (face droite) Famille / J.B. SALLE.
    Auteur :
    [entrepreneur, auteur commanditaire] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de sarcophage (jardinière antérieure)
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 83 plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Enclos funéraire de la famille de l'entrepreneur J.B. Sallé
    Appellations :
    famille J.B. Sallé
    Illustration :
    Tombeau en forme de sarcophage, J.-B. et A. Sallé, 1909. IVR22_20098000942NUCA Plan de la concession, joint à la fiche du registre municipal (AC Amiens). IVR22_20098000943NUCA
  • Monument sépulcral de l'architecte Marest, dit Colonne Marest
    Monument sépulcral de l'architecte Marest, dit Colonne Marest Amiens - rue Saint-Maurice 97 plaine G Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    Joseph Gabriel Marest, domicilié à Amiens, 36 rue Royale. Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur A. Sallé. Une représentation en est donnée par Oswald Macqueron, en 1856.
    Observation :
    Ce monument sépulcral, dit Colonne Marest, porte la signature de l'entrepreneur A. Sallé. Comme l'indique l'épitaphe, il a été élevé à la mémoire des parents de l'architecte Jean-Baptiste Marest, entre 1847 (date d'acquisition de la concession) et 1856 (date du dessin d'Oswald Macqueron). Ce tombeau
    Référence documentaire :
    Tombe dans le cimetière de la Madeleine à Amiens, dessin d'Oswald Macqueron, d'après nature [L'obélisque funéraire de M. Marest, au cimetière de la Madeleine], dessin à l'encre sur papier , par les frères Duthoit, vers 1850 (Musée de Picardie, Amiens ; MP Duthoit VI-88). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Dénominations :
    monument sépulcral
    Représentations :
    Le fronton demi-cintre surmontant la façade principale est sculpté d'un sablier ailé et de deux flambeaux à demi renversés qui s'entrecroisent sur un fond tapissé de feuilles de lierre. L'obélisque est surmonté d'une sorte de sphère ornée d'une pointe (?). A l'intérieur, la stèle, surmontée d'une croix, est
    Murs :
    calcaire pierre de taille pierre de taille
    Description :
    élevé. Ce monument en calcaire, appareillé en pierre de taille, se compose d'une chambre surmontée d'un demi-cintre) : Monument élevé à la mémoire de Jean MAREST / né à Casseville près de Bazas (Gironde Cette concession, en bordure d'allée, est entièrement occupée par le monument sépulcral qui y a été fronton à volutes, agrémentée de trois tables en marbre, très difficile à lire. Le sol est recouvert d'un pavage simple et deux chaises en fer forgé sont disposées de part et d'autre de la stèle. Inscriptions ), décédé le 2 juillet / 1792 à l'âge de 42 ans et de Marie-Josèphe-Honorée / LEFEBVRE, sa femme décédée le 7 juin 1822 à l'âge de 71 ans. / Que Dieu leur fasse miséricorde. Inscription (stèle intérieure , entablement) : In Spem / Resurrectionis / Beatae. Signature (façade principale, base à droite) : A. Sallé.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau-monument
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 97 plaine G Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Monument sépulcral de l'architecte Marest, dit Colonne Marest
    Illustration :
    Façade antérieure : détail de la signature de l'entrepreneur A. Sallé. IVR22_20078000619NUCA L'obélisque funéraire de M. Marest, architecte, au cimetière de la Madeleine, dessin des Duthoit , vers 1850 (Musée de Picardie, Amiens ; MP Duthoit VI-88). IVR22_20078000768NUCA Vue de la façade antérieure. IVR22_20078000616NUCA
  • Monument sépulcral de la famille de l'Amiral Bonard et de la famille Rivière
    Monument sépulcral de la famille de l'Amiral Bonard et de la famille Rivière Amiens - rue Saint-Maurice 1 plaine K Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    signature de l'entrepreneur A. Sallé. D'après le registre communal, cette concession fut acquise en novembre 1867, par Facquez de la Vallée veuve Bonard, domiciliée à Paris, 14 rue d'Anjou Saint-Honoré. Le monument est dessiné par les
    Observation :
    monumentale à anneaux en pierre de Tournai et signée par l'entrepreneur A. Sallé. Ce tombeau, situé à un carrefour de plaines et qui est l'un des plus connus du cimetière, a sans doute été réalisé vers 1867, date d'acquisition de la concession et du décès de l'Amiral Bonard, commandant en chef et gouverneur de Cochinchine . Ses armoiries sont sculptées au sommet de la colonne.
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/3. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1870-1874). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions. [La colonne funéraire de l'amiral Bonard au cimetière de la Madeleine], dessin (encre sur papier transparent collé sur papier blanc), par les frères Duthoit, 3e quart 19e siècle (Musée de Picardie, Amiens
    Dénominations :
    monument sépulcral
    Représentations :
    La grille est ornée d'urnes voilées et de pommes de pin et les barreaux croisés sont agrémentés de volutes et sculptée sur ses quatre faces d'un écu représentant les armoiries de la famille de l'Amiral
    Description :
    de la famille de l'Amiral Bonard / Et de la famille Rivière. Signature (base, à droite) : A. Sallé. croisés et à portillon antérieur central, fixée sur un mur-bahut en pierre de Tournai. Le sol est recouvert de gravillons et la dalle fermant l'entrée du caveau est en pierre de Tournai. Elle contient une colonne funéraire monumentale en pierre de Tournai, très difficile à lire, fixée sur un socle quadrangulaire et dont le fût, orné de crochets à usage de porte-couronne, est interrompu par des anneaux (ou bagues). Une tablette en marbre est fixée au pied de la colonne. Inscriptions : Dates des décès : [non ) [...] / chevalier de la Légion d'Honneur / [...] Inscription concernant le destinataire (base / socle) : Sépulture
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres [marbrier] Geevers entreprise de marbrerie et sculpture de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 1 plaine K Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Monument sépulcral de la famille de l'Amiral Bonard et de la famille Rivière
    Appellations :
    famille de l'Amiral Bonard et famille Rivière
    Illustration :
    La colonne funéraire de l'amiral Bonard au cimetière de la Madeleine, dessin des Duthoit, vers 1870 (Musée de Picardie, Amiens ; MP Duthoit VI-122). IVR22_20078000767NUCA
  • Bâtiment administratif d'entreprise de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.), puis de la Générale Sucrière, puis de Saint-Louis Sucre
    Bâtiment administratif d'entreprise de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.), puis de la Générale Sucrière, puis de Saint-Louis Sucre Eppeville - 90 rue du Maréchal-Leclerc - en village - Cadastre : 2015 A 40
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le bâtiment administratif de la sucrerie de la Compagnie Nouvelle des sucreries Réunies est construit en même temps que les bâtiments de production du site industriel dont il dépend. Il est réalisé par l'architecte Georges Lisch qui dessine l'ensemble des édifices de la Compagnie à Eppeville. Les travaux, exécutés par la société Gobertange, sont achevés en 1921. La dimension de l'édifice est à l'époque à la mesure de l'ambition de la C.N.S.R., dirigée par Edmé Sommier et Emile Tabary. Détruits partiellement au cours de la seconde guerre mondiale, ils sont entièrement reconstruits sur le même emplacement ouvertures, distingue la nouvelle construction de l'ancienne. Dans les années 1960, il est complété d'un second espace de bureaux qui le flanque sur son pignon ouest.
    Hydrographies :
    canal de la Somme
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série R ; 10 R 73. Eppeville. Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies. Dommages de Plan masse général de l'usine et de ses dépendances, 1/2500e, tirage, Georges Lisch (architecte), 7 Projet de construction de bureaux pour la sucrerie, dessin au crayon, aquarelle et lavis, Georges [Les bureaux de la sucrerie], tirage photographique noir et blanc, 1921 (AD Somme ; 49 Fi 26). [Vue aérienne de la sucrerie et des bureaux], carte postale, Cim éditeur, vers 1970 (coll. part.). p. 88-90 BOWIE, Karen. Georges Lisch. Les villages de Béthancourt et d'Eppeville en Picardie . Monuments Historiques, septembre-octobre 1993, n° 189. p. 54-57. CERCLE CARTOPHILE DE HAM ET SA REGION. L'industrie dans l'agglomération hamoise... hier  : la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies à Eppeville (Somme) 1919-1934. Amiens : Université de Picardie Jules Verne, 2002. 2 vol. Mém. de maîtrise : Histoire de l'Art : Amiens : 2002.
    Dénominations :
    bâtiment administratif d'entreprise
    Description :
    Le grand bâtiment occupe la partie est de l'espace industriel, entre les ateliers principaux de la sucrerie et la cour de réception des betteraves. Il est implanté en bordure de la rue et présente un plan rectangulaire de dix travées. Il présente une élévation ordonnancée marquée par un avant-corps central de trois briques orangées, est à un étage carré et un étage de comble, couvert d'un toit en ardoise, à longs pans et demi-croupe en pignon et avant-corps, traité en pignon de façade. Sur la dernière travée à l'ouest , un petit pavillon en rez-de-chaussée forme terrasse et balcon à l'ouverture situé au premier étage.
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    Bâtiment administratif d'entreprise de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.), puis de la Générale Sucrière, puis de Saint-Louis Sucre
    Appellations :
    de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.)
    Illustration :
    Projet de construction de bureaux pour la sucrerie, Georges Lisch, 1920 (AD Somme ; 49 Fi 5 Extrait du plan masse général de l'usine [avec indication des bureaux en rouge], Georges Lisch, 7 Les bureaux de la sucrerie, 1921 (AD Somme ; 49 Fi 26). IVR22_20158006172NUCA Vue aérienne de la sucrerie et des bureaux, carte postale, vers 1970 (coll. part Vue d'ensemble de la façade sur rue des bureaux de la sucrerie. IVR22_20068000128XA Les bureaux, façade sur rue, vue de face. IVR22_20158006185NUCA
  • Tombeau (niche) Boyeldieu de Marsac
    Tombeau (niche) Boyeldieu de Marsac Amiens - rue Saint-Maurice 304 plaine P Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    Boyeldieu, négociant, domicilié à Amiens, 51 rue Saint-Leu. La stèle porte la signature de l'entrepreneur A . Sallé.
    Observation :
    balustrade latérale. Ce monument, signé par l'entrepreneur A. Sallé, a sans doute été réalisé vers 1897 (date Cette concession, conservant sa clôture en bronze, contient un tombeau en forme de niche monumentale en calcaire, agrémenté de deux jardinières à plantes à pieds en calcaire déposées sur la d'acquisition de la concession et de la première inhumation).
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La toiture du tombeau, surmontée d'une croix, est soulignée par une frise denticulaire, de même que le plafond intérieur à caisson. Les colonnes cannelées sont coiffées de chapiteaux corinthiens. Le par deux couronnes de branches de cyprès, de buis et d'immortelles entrelacés de cordes. Une couronne de fleurs (dahlia, clématite) en barbotine est suspendue au mur et une croix ornée de fleurs
    Description :
     : Sépulture Boyeldieu de Marsac. Signature (sol, face antérieure à droite) : A. Sallé. chaîne antérieure et des barres latérales également en bronze et fixés sur un sol rehaussé en pierre de Tournai. Elle contient un tombeau en forme de niche monumentale en calcaire, de style néoclassique, sur un soubassement en pierre de Tournai. L'édicule présente une toiture de forme pyramidale à paliers, soutenue par des colonnes cannelées ainsi qu'une balustrade latérale agrémentée de deux jardinières à plantes à
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de niche monumentale
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 304 plaine P Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (niche) Boyeldieu de Marsac
    Appellations :
    sépulture Boyeldieu de Marsac
  • Tombeau (chapelle) de Marie Lecocq
    Tombeau (chapelle) de Marie Lecocq Amiens - rue Saint-Maurice 258 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    , ouvrier-fileur, domicilié à Amiens, 138 rue Saint-Leu. Le tombeau-chapelle porte la signature de l'entrepreneur A. Sallé.
    Observation :
    étroitesse liée à la taille de la concession, est construit en calcaire et signé par l'entrepreneur A. Sallé Cette concession contient un tombeau en forme de chapelle. L'édicule, qui se caractérise par son . Il a sans doute été réalisé vers 1872, date d'acquisition de la concession et du décès de Marie
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    géométrique (ronds), est sculpté d'une couronne de fleurs (roses, pensées) entrelacée de rubans. Les acrotères entrelacée de rubans et sur laquelle s'entrecroisent deux flambeaux renversés. La partie supérieure de la tablette en marbre est gravée d'une fleur de pensée.
    Description :
    de chapelle, de plan rectangulaire, fermé par une porte en fonte moulée close par un vitrail en en pierre de Tournai. La façade principale, surmontée d'un fronton triangulaire à acrotères, est agrémentée de deux petits pilastres et les façades latérales sont percées d'une fenêtre cintrée, dont les portant l'épitaphe, au-dessous de laquelle se trouve un faux autel en calcaire. Le sol est constitué de dalles en pierre de Tournai. Inscriptions : Date du décès (tablette fixée au mur interieur) : 1872 pilastres, en creux) : Concession à / perpétuité. Signature (base du pilastre droit, en haut) A. Sallé.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de chapelle
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 258 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) de Marie Lecocq
  • Tombeau (sarcophage) de la famille Capel-Cornette
    Tombeau (sarcophage) de la famille Capel-Cornette Boves - Cimetière Saint-Nicolas avenue Général-Leclerc - en village
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres A. Sallé.
    Observation :
    Ce tombeau-sarcophage, signé par l'entrepreneur de monuments funèbres A. Sallé, a sans doute été réalisé vers 1873. Il présente une forme très proche du tombeau de la famille Delacourt, conservé au cimetière de la Madeleine.
    Représentations :
    masque de théâtre
    Description :
    piédestal à portes-couronnes circulaires. Le monument, en calcaire, comporte des incrustations de tables de La concession est délimitée par deux soubassements recouverts de tombales muettes en béton , disposés de part et d'autre du tombeau. Elle contient un tombeau en forme de sarcophage posé sur un marbre gris sur les côtés. Signature : A. SALLE. Décor : Le couvercle du sarcophage, surmonté d'une urne funéraire voilée, est orné de masques (angles) et de volutes (côtés).
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de sarcophage (catafalque)
    Titre courant :
    Tombeau (sarcophage) de la famille Capel-Cornette
    Illustration :
    Vue de détail du couronnement, face nord. IVR22_20078010613NUCA Vue de détail du couronnement, face sud. IVR22_20078010614NUCA Vue de détail du couronnement, face est. IVR22_20078010615NUCA Vue de détail sur les acrotères. IVR22_20078010616NUCA Vue de détail sur les acrotères IVR22_20078010617NUCA
  • Enclos funéraire de la famille Demarcy
    Enclos funéraire de la famille Demarcy Amiens - rue Saint-Maurice 13 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    porte la signature de l'entrepreneur A. Sallé.
    Observation :
    monuments, dont une stèle en calcaire, signée par l'entrepreneur A. Sallé, sans doute réalisée en 1876 (autorisation de construction). Au centre se trouvent trois petits monuments en forme d'enrochement en calcaire , probablement contemporains du monument principal (3e quart ou 4e quart du 19e siècle).
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    petits monuments en forme d'enrochement sont ornés d'un décor végétal de feuilles de lierre. La grille ouvragée est ornée de fleurs. Le fronton de la stèle, surmonté d'une croix, est sculpté d'une couronne de fleurs entrelacée de rubans et les acrotères sont gravés de palmettes. Les trois
    Description :
    . Toute la partie gauche de la clôture a disparue. Elle contient quatre monuments, dont une stèle en et fer forgé à portillon antérieur central (disparu), fixée sur une pierre de seuil en calcaire calcaire, dont la partie sommitale est recouverte d'une protection en zinc, et agrémentée de deux tables en marbre (celle de droite est manquante), encadrées par des pilastres cannelés. Au centre de la concession se trouvent trois petits monuments en forme d'enrochement en calcaire, dont les tables portant les haut à droite) : A. Sallé.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 13 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Enclos funéraire de la famille Demarcy
    Illustration :
    Détail de l'un des monuments en forme d'enrochement. IVR22_20068001553NUCA Stèle funéraire, A. Sallé, vers 1876. IVR22_20068001551NUCA Monuments en forme d'enrochement. IVR22_20068001552NUCA
  • Tombeau (niche) de la famille Brunel
    Tombeau (niche) de la famille Brunel Amiens - rue Saint-Maurice 174 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    de monuments funèbres A. Sallé fils. Legrand, propriétaire, domiciliée rue des Francs-Mûriers. Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur
    Observation :
    Ce tombeau en forme de niche, signé A. Sallé, a pu être réalisé vers 1876 (date de la première de la Madeleine.
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Description :
    de clôture (disparue). Elle contient un tombeau en pierre de Tournai, en forme de niche, dont le fronton à volutes stylisées est surmonté d'une croix. Le sol est couvert de quatre dalles muettes. Le mobilier est constitué d'une croix en céramique, de deux vases en fonte, d'un crucifix en granite et d'une plaque en granite. Inscription concernant le destinataire : Sépulture de la famille BRUNEL. Signature : A . SALLE.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de niche monumentale
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 174 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (niche) de la famille Brunel
    Appellations :
    sépulture de la famille Brunel
    Illustration :
    Vue de l'édicule. IVR22_20058001319NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Larcher-Laforgue (tombeau de protestant)
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Larcher-Laforgue (tombeau de protestant) Amiens - rue Saint-Maurice 2008 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Genre :
    de protestants
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    de l'entrepreneur de monuments funèbres A. Sallé fils. -Laforgue. Cette concession est située dans le quartier protestant. La base de la stèle porte la signature
    Observation :
    Ce tombeau-stèle en pierre de Tournai, signé A. Sallé, a vraisemblablement été réalisé vers 1899 , date d'acquisition de la concession et de la première inhumation. Il illustre la typologie des stèles flanquée de pilastres cannelés et le fronton est surmonté d´une croix. La stèle est associé à un défunt, Adolphe Larcher, pasteur de l'Eglise réformée d'Amiens de 1869 à 1899. On signalera également l ´épitaphe, extrait de l'évangile de Matthieu. Exemple des modèles de stèles architecturées réalisées par A . Sallé, comme plusieurs tombeaux des plaines P (P 156 et 158) et O (O 170 et 171).
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    Le fronton porte un décor composé d'une palme, de coroles de fleur, d'acanthes, de pomme de pin et de palmettes. Au-dessus du fronton, se trouve une croix. Sur le sarcophage, on retrouve une représentation de la bible posée sur un petit lutrin.
    Description :
    Cette concession, adossée au mur ouest de l'enceinte du cimetière, est délimitée par deux piliers en pierre de Tournai, reliés par des barres de fer (latérales) et une chaîne (frontale). Elle contient une stèle architecturée et un sarcophage, en pierre de Tournai. Un relief figurant un livre ouvert / pasteur / de l'Eglise Réformée d'Amiens / président du consistoire / de 1869 à 1899 / Officier d´académie / 26 juillet 1899 âge de 75 ans / Christ est ma vie et la mort m´est un gain / Philippins/ Père mon ceux qui procurent la paix car ils seront appelés enfants de Dieu / Matthieu V 9. Dédicace : De la part du conseil presbytérien, de sa famille et de ses amis. Inscription : concession à perpétuité . Signature (base) : A. SALLE.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de sarcophage
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 2008 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Larcher-Laforgue (tombeau de protestant)
    Illustration :
    Vue de la stèle. IVR22_20058002091NUCA
  • Tombeau (chapelle) de la famille Langlade-Lagrené
    Tombeau (chapelle) de la famille Langlade-Lagrené Amiens - rue Saint-Maurice 751 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    rentière. L´édicule porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres A. Sallé fils. veuve Langlade, sans profession, qui l´agrandit en juin 1891, date à laquelle elle est qualifiée de
    Observation :
    réalisé vers 1886 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation). Il porte la signature d'A. Sallé, dont c'est actuellement un des plus anciens modèles identifiés ; ce tombeau, qui conserve une belle porte en fonte, est également un des deux seuls modèles de style néogothique , actuellement recensés avec le tombeau de la famille Chabaille-Cresson (S 792), qui possède également une
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Description :
    1886 / âgé de 56 ans / [...]. Signature : SALLE. Cette concession de type couloir, adossée au mur d'enceinte, est délimitée par une bordure sur laquelle est fixée une grille en fonte. Elle contient un tombeau en forme de chapelle, en calcaire
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de chapelle à parvis enclos
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 751 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) de la famille Langlade-Lagrené
    Illustration :
    Vue de trois-quarts du tombeau-chapelle. IVR22_20058002133NUCA Détail de la porte. IVR22_20058002156NUCA
  • Enclos funéraire de la famille Boucher
    Enclos funéraire de la famille Boucher Amiens - rue Saint-Maurice 141 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    l'entrepreneur de monuments funèbres A. Sallé fils. Boucher, domicilié rue de Metz. Il est mentionné qu'un tombeau particulier abrite les corps de Félicité et Robertine Graux, décédées en mars 1866 et en juillet 1890. La stèle centrale porte la signature de
    Observation :
    inhumations). Exemple de la production de l'entrepreneur de monuments funèbres, elle illustre une typologie l'entrepreneur A. Sallé, peut avoir été réalisée vers 1866 (date d'acquisition de la concession et des premières identiques et de plus petite taille encadrent un tombeau plus important. La grande stèle centrale, signée par réalisées vers 1894 (pour celle de gauche), date du décès de Jules Désiré Jean Baptiste Boucher, chanoine pré chantre maître de chapelle à la cathédrale (cf. annexe) ), et vers 1923 pour celle de droite (date du décès le plus ancien mentionné), sur le même modèle. Le modèle est comparable à celui de l'enclos de la famille Delagrange-Tattegrain. Ces deux stèles conservent la mémoire d'Edouard Augustin Boucher , curé du Petit-Saint-Jean et de Saint-Roch, président de la société des Antiquaires de Picardie et membre de l'Académie d'Amiens, mort en 1904, enfin Jules Jean Baptiste Boucher, organiste de la
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions. 2/12/1894 Journal d'Amiens - Moniteur de la Somme.
    Description :
    (côté droit), surmontée de huit piliers en pierre de Tournai (dont quatre en façade). Elle contient deux petites stèles épaulées d'applique, disposées de part et d'autre d'une stèle compartimentée en calcaire, à entablement et fronton à acrotères. Les deux petites stèles présentent une forme identique ; celle de gauche est en pierre de Tournai. Un crucifix en granite et laiton constitue le mobilier. Inscriptions  : Inscription concernant le destinataire : Famille BOUCHER. Epitaphe (stèle de gauche) : Messire Jules Désiré Jean Baptiste BOUCHER / chanoine pré chantre maître de chapelle à la cathédrale [mort en] 1894 / et Messire Edouard Augustin BOUCHER / curé du Petit-Saint-Jean et de Saint-Roch / président de la société des Antiquaires de Picardie / membre de l'Académie d'Amiens [mort en] 1904. Epitaphe (stèle de droite) : Jules Jean Baptiste BOUCHER / organiste de la cathédrale [mort en] 1923. Signature (stèle centrale) : A . SALLE.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 141 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Enclos funéraire de la famille Boucher
    Annexe :
    Notice nécrologique de Jules Désiré Jean-Baptiste BOUCHER, chanoine préchantre, maître de chapelle à la cathédrale Jules Désiré Jean-Baptiste BOUCHER, chanoine préchantre, maître de chapelle à la cathédrale. « Nous avons le regret d'apprendre la mort inopinée de Monsieur l'abbé Boucher, chanoine honoraire de la cathédrale. Compositeur distingué et maître de chapelle de la grande basilique Amiénoise. M . l'abbé Boucher laisse une collection de messe, motets et psaumes, que nos sociétés chorales ont fait d'Amiens, et que celui-ci se fait honneur de chanter dans les grandes circonstances. Sa disparition d'agréer nos biens sincères compliments de condoléances. » Journal d'Amiens- Moniteur de la Somme, 2
  • Tombeau (niche) de la famille Cadet-Boivin
    Tombeau (niche) de la famille Cadet-Boivin Dreuil-lès-Amiens - Cimetière rue Jean-Jaurès - en village
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres A. Sallé.
    Observation :
    . Sallé (signature), vers 1902, comme le suggère la calligraphie des épitaphes.
    Description :
    . Une couronne mortuaire occupe la paroi interne de la niche. Signature : A. SALLE. Le tombeau surmonte un caveau recouvert d'une dalle de pierre et délimité par une grille de fonte
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de niche monumentale à parvis enclos
    Titre courant :
    Tombeau (niche) de la famille Cadet-Boivin
  • Tombeau (niche) de la famille Peulevé-Vincent
    Tombeau (niche) de la famille Peulevé-Vincent Amiens - rue Saint-Maurice 31 plaine H Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    sépulture Facquez est décrite par S. Comte (1847), qui signale la présence d'un monument "de forme méplate municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur A. Sallé a reconstruit en 1876 le caveau de la sépulture Facquez de la Vallée. Le tombeau en forme de niche porte la signature de l'entrepreneur A. Sallé. Louis Joseph Benoît Facquez de la Vallée, pharmacien, domicilié à Amiens, place du Grand Marché. La
    Observation :
    par l'entrepreneur A. Sallé, il remplace le monument familial décrit par S. Comte (1847) et a sans Cette concession conserve sa clôture et contient un tombeau en forme de niche monumentale de style néogothique en pierre de Tournai, dont le mur postérieur est percé d'un vitrail quadrilobé en grisaille. Signé doute été réalisé vers 1889 (date de l'une des inhumations) pour Victor Désiré Peulevé, docteur en médecine, chevalier de la Légion d'Honneur, officier d'Académie, professeur à l'Ecole de médecine , chirurgien en chef de l'Hôtel Dieu, président de la Société médicale d'Amiens, secrétaire général de l'Association des médecins de la Somme, membre de l'Académie d'Amiens et de plusieurs sociétés savantes. Le Militaire de St-Nizier-du-Moucherotte (38), a probablement été déposée après 1945.
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions. p. 125-126 C[OMTE], Stéphane. Promenades au cimetière de la Madeleine, précédées d'un précis historique sur l'origine de cet établissement, sa première destination, et les diverses transformations qu'il
    Représentations :
    fleuronnés et les colonnes sont coiffées de chapiteaux feuillagés. Le vitrail quadrilobé en grisaille
    Description :
    ) : Famille Peulevé-Vincent. Signature (tombeau, base de la colonne droite) : A. Sallé. pierre de Tournai, sur un soubassement en briques. Le sol, auquel on accède par une marche, est recouvert de dalles en pierre de Tournai. La concession contient un tombeau en forme de niche monumentale de style néogothique en pierre de Tournai, surmonté d'un fronton triangulaire à crochets orné de pinacles agrémenté de trois grandes tables ogivales en marbre. Un cénotaphe en marbre blanc est déposée à l'intérieur forme de niche) : Mr Victor Désiré / PEULEVE / docteur en médecine / chevalier de la Légion d'Honneur / officier d'Académie / professeur / à l'Ecole de médecine / chirurgien en chef / de l'Hôtel Dieu / président de la Société médicale / d'Amiens / secrétaire général / de l'Assoc[iatio]n des médecins / de la Somme / membre / de l'Académie d'Amiens / et de plusieurs sociétés savantes / décédé le 24 janvier 1889 / dans sa 49ème année / [...] / Gaston PEULEVE / ancien officier de cavalerie / chevalier / de la Légion
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de niche monumentale à parvis enclos
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 31 plaine H Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (niche) de la famille Peulevé-Vincent
    Annexe :
    de la famille FACQUEZ. Le monument est de forme méplate avec entablement supportant un fronton dans Extrait de : Promenades au cimetière de la Madeleine [Facquez] "A la suite se trouve la sépulture le tympan duquel est sculpté le symbole de la médecine, et de chaque côté une branche de chêne. Au -dessus de la frise et sur cette bande de marbre noir est gravée, en lettres dorées, cette inscription  : "Sépulture de la famille FACQUEZ" La sol est planté d'arbrisseaux et de fleurs ; deux plates-bandes parfaitement entretenues ornent cette sépulture qui renferme les dépouilles mortelles de MM. Jean-Baptiste de 63 ans, et Henri-Honoré-Nicolas FACQUEZ, frère du précédent, aussi pharmacien, membre de l'académie d'Amiens, de la société médicale, du conseil académique, du conseil de salubrité et du jury médical du département de la Somme, ancien membre du conseil municipal, décédé le 8 septembre 1833, âgé de
    Illustration :
    Tombeau en forme de niche monumentale. IVR22_20078000800NUCA
  • Tombeau (chapelle) de la famille Carpentier-Foullon
    Tombeau (chapelle) de la famille Carpentier-Foullon Amiens - rue Saint-Maurice 165 plaine E Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    M) indiquent qu'un premier monument a été élevé en 1824, puis qu'en 1850, un caveau et une chapelle sont construits par le maçon Sallé.
    Observation :
    un premier monument en pierre élevé en 1824 (autorisation de construction). Le sol, en pierre de Ce tombeau-chapelle, en calcaire, a été construit en 1850, par le maçon amiénois Sallé. Il remplace
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/1. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1807-1828). BM Amiens. Série M ; 2 M 18/2. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1849-1859). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    Le portillon de la grille est ornée d'urnes voilées. Le fronton à acrotères du tombeau-chapelle est sculpté de guirlandes à motif végétal. L'entrée est également décorée d'une frise végétale.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    destinataires. Le monument est fermé par une porte en fonte. A l'intérieur se trouvent, de part et d'autre de fer forgé à portillon antérieur, fixée sur un mur-bahut en pierre de Tournai. La partie gauche s'appuie sur la clôture de la concession voisine (détruite). Le sol est constitué d'un dallage en pierre de Tournai et referme l'entrée du caveau. Elle comprend un tombeau en forme de chapelle, en calcaire appareillé de pierre de taille, surmonté d'un fronton à acrotères, qui porte l'inscription en creux des disparu). Le dallage de tomettes présente un décor à losanges noirs et blancs. Un vitrail, face latérale
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de chapelle à parvis enclos
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 165 plaine E Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) de la famille Carpentier-Foullon
  • Tombeau (chapelle) de la famille Fourdrinier
    Tombeau (chapelle) de la famille Fourdrinier Amiens - rue Saint-Maurice 11 plaine E Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    (série M) indiquent que l'entrepreneur Sallé a réalisé le caveau ainsi que le monument funéraire - une chapelle à parvis antérieur, de style néoclassique à fronton sculpté d'un sablier ailé, de flambeaux renversés et de lierre et acrotères - en 1857.
    Observation :
    réalisés en 1857 (date d'agrandissement de la concession) par l'entrepreneur Sallé qui en donne la contient un tombeau en forme de chapelle de style néoclassique en calcaire. L'édicule et le caveau ont été description dans son devis (autorisations de construction).
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/2. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1849-1859). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées et la partie inférieure de la porte est décorée d'une couronne de laurier. Le fronton du tombeau-chapelle, initialement surmonté d'un élément, est sculpté d'un sablier ailé, de flambeaux renversés entrecroisés sur un fond de feuilles de lierre. Les pilastres sont coiffés de chapiteaux fleuris et l'encadrement de la porte est ornée d'une moulure imitant un
    Description :
    antérieure centrale, fixée sur un mur-bahut en briques appareillé de pierre de taille en calcaire, qui est percé de trous permettant l'écoulement des eaux. Le sol, rehaussé et auquel on accède par deux marches , est recouvert de dalles en calcaire (avec remaniement en béton). La sépulture contient un tombeau en forme de chapelle de style néoclassique totalement construit en calcaire. La façade antérieure est surmontée d'un fronton triangulaire à acrotères ; des pilastres rythment les quatre angles de l'édicule. Les recouverte d'une protection en zinc. Le monument est fermé par une porte rectangulaire en fonte et en bois (déposée à l'intérieur de l'édicule). A l'intérieur du tombeau-chapelle, pavé de tommettes, se trouve un faux-autel en calcaire de forme trapézoïdale. Le mur postérieur est agrémenté de vingt-deux tables en
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de chapelle à parvis enclos
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 11 plaine E Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) de la famille Fourdrinier
    Illustration :
    Détail de l'intérieur du tombeau chapelle. IVR22_20088000690NUCA
  • Enclos funéraire Leroy-Beldame (tombeau de prêtre)
    Enclos funéraire Leroy-Beldame (tombeau de prêtre) Amiens - rue Saint-Maurice 79 plaine A Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    monument en 1909. La stèle architecturée porte la signature de l'entrepreneur A. Sallé, comme la statue bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur A. Sallé a réalisé des travaux et a construit le
    Observation :
    de la cathédrale, décédé en 1909, date à laquelle l'entrepreneur A. Sallé a réalisé des travaux et construit un monument (autorisations de construction). Au fond, s'élève également une stèle architecturée en élevé vers 1827 (date de l'une des inhumations) pour le marchand-bottier Adrien Joseph Leroy. Le deuxième, à gauche, contient quatre dalles funéraires en pierre de Tournai, réalisées entre 1878 (date du calcaire, qui abrite une statue (étudiée). Ce tombeau est signé à deux reprises par l'entrepreneur A. Sallé et porte la date de 1891.
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907 AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    forme de niche est surmonté de crochets (feuilles d'acanthe) et l'arcade ogivale est soulignée d'une frise de feuilles de lierre. Les colonnettes sont coiffées de chapiteaux feuillagés (lierre) et le piédestal est orné de feuilles d'acanthe. La statue est étudiée dans la base Palissy. Les quatre dalles droite est également agrémentée d'un ciboire sculpté au centre de la croix.
    Description :
    ogivale. Ce monument, qui abrite une très belle statue, est précédé de quatre dalles funéraires en dos année. Signature (tombeau en forme de niche, base de la colonnette droite) : A. Sallé. contient cinq monuments. A droite, se dresse un pilier central en calcaire, surmonté d'un couronnement à fronton triangulaire à acrotères, difficile à lire. A gauche, s'élève un tombeau en forme de niche de style néogothique en calcaire à colonnettes, agrémenté d'une table en pierre d'Ecaussine de forme d'âne en pierre de Tournai. Inscriptions : Dates des décès (pilier couronné, face antérieure) : 1827 Joseph LEROY / M[archan]d bottier à Amiens / Maire d'Auxy-le-Château / décédé le 9 mars 1827 / âgé de 59 général / chanoine titulaire / de la cathédrale d'Amiens / décédé le 15 février / 1909 / dans sa 70ème
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 79 plaine A Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Enclos funéraire Leroy-Beldame (tombeau de prêtre)
    Illustration :
    Stèle architecturée servant de niche à une statue de la Vierge, A. Sallé (entrepreneur), vers 1891
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Hazebrouck
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Hazebrouck Amiens - rue Saint-Maurice 35 plaine A Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur A. Sallé a remplacé l'ancien monument par un tombeau en pierre d'Ecaussines en 1907. La stèle porte la signature de l'entrepreneur A. Sallé. , veuve Hazebrouck, domiciliée à Amiens, 69 boulevard de l'Est. Les sources conservées à la bibliothèque
    Observation :
    acrotères en pierre de Tournai, signée par l'entrepreneur A. Sallé et sans doute réalisée vers 1907 (autorisations de construction) en remplacement du monument d'origine.
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907 AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    L'acrotère central du fronton est gravé d'une croix et la base de la stèle est sculptée d'une couronne d'immortelles entrelacée de rubans.
    Description :
    pierre de Tournai reliés par une chaîne en fonte et s'appuie de chaque côté sur les clôtures des entablement et fronton triangulaire à acrotères en pierre de Tournai, agrémentée de deux tables en marbre blanc (celle de gauche est cassée). Inscriptions : Dates des décès : [...] ; 1930 / 1887 ; 1906 ; 1929 (base, en haut à droite) : A. Sallé.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sallé entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 35 plaine A Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Hazebrouck
1 2 3 4 61 Suivant