Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 1078 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Monument aux morts d'Amiens
    Monument aux morts d'Amiens Amiens - place du Maréchal-Foch - en ville - Cadastre : parcelle non cadastrée
    Historique :
    A la fin de l'année 1920 se créa un comité pour l'érection d'un monument aux morts amiénois et exécutée par les entreprises Derivery et Denis. Quelques modifications furent apportées au projet initial alliés : ce monument, appelé panthéon interallié, devait être construit à la sortie d'Amiens vers Albert , pour commémorer les batailles de la Somme. Mais à la fin de l'année 1924, ce projet fut abandonné au profit d'un monument aux seules victimes amiénoises. Ce monument aux morts fut érigé à son emplacement actuel pour commémorer le départ des troupes de la garnison en 1914. Il fut commencé en 1927 et inauguré , comme la surélévation du soubassement et la pose de torchères en verre et non en pierre.
    Cadre de l'étude :
    patrimoine mémoriel monuments aux morts de la Somme
    Dénominations :
    monument aux morts
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Annexe :
    construction d´un monument qui commémorerait à la fois les batailles de la Somme et les morts de la commune monument aux morts de la ville d´Amiens, ceux-ci devant être honorés au sein du Panthéon interallié où leur monuments commémoratifs dans les quartiers, à l´exception de Renancourt. Dans le courant de l´année 1922, l comités furent créés afin de récolter de l´argent pour le monument : un à Londres, un autre à Bruxelles à délibérations des 6 mars, 30 juin et 13 octobre 1923, pour accueillir le futur monument. Mais à la fin de l souscription publique fut lancée afin d´ériger un monument aux seuls morts de la commune. Ce monument fut commandé au sculpteur amiénois Albert Roze, qui l´exécuta avec l´aide des entreprises Derivery et Denis. Au ´autres Français leur envieraient, celle d´avoir su ériger un monument digne à la fois de ceux à la gloire communes de France, un goût si moderne qu´il en est barbare, a inspiré les auteurs de tels monuments , prirent place autour du monument les familles des disparus, les officiers de la garnison, les grands
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Observation :
    entreprises Derivery et Denis. Commencé en 1927, le monument aux morts d´Amiens est inauguré, tardivement, en 1929, après l'abandon du projet de panthéon interalliés. Son emplacement est destiné à commémorer le départ des troupes
    Représentations :
    Armoiries de la ville d'Amiens sur le fût de la colonne. Victoire ailée debout tenant une palme et une branche de laurier.
    Typologies :
    allégorie féminine de la victoire
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres
    Description :
    Le monument aux morts d´Amiens est élevé au centre d'un carrefour. La clôture est formée de murs et de torchères en verre. Le monument en calcaire présente la forme d´une colonne monumentale, posée monument et fixées sur les piles de la clôture. bahut en calcaire surmontés de grilles en fonte, rythmée par des piles en calcaire surmontées de vasques Victoire et entourée d'un groupe sculpté (étudié). De nombreuses stèles ont été placées au pied du
    Titre courant :
    Monument aux morts d'Amiens
    Appellations :
    de la guerre de 1914-1918
    Illustration :
    Statue de la Victoire. IVR22_19948000364ZA
  • Bâtiment administratif d'entreprise de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.), puis de la Générale Sucrière, puis de Saint-Louis Sucre
    Bâtiment administratif d'entreprise de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.), puis de la Générale Sucrière, puis de Saint-Louis Sucre Eppeville - 90 rue du Maréchal-Leclerc - en village - Cadastre : 2015 A 40
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le bâtiment administratif de la sucrerie de la Compagnie Nouvelle des sucreries Réunies est construit en même temps que les bâtiments de production du site industriel dont il dépend. Il est réalisé par l'architecte Georges Lisch qui dessine l'ensemble des édifices de la Compagnie à Eppeville. Les travaux, exécutés par la société Gobertange, sont achevés en 1921. La dimension de l'édifice est à l'époque à la mesure de l'ambition de la C.N.S.R., dirigée par Edmé Sommier et Emile Tabary. Détruits partiellement au cours de la seconde guerre mondiale, ils sont entièrement reconstruits sur le même emplacement ouvertures, distingue la nouvelle construction de l'ancienne. Dans les années 1960, il est complété d'un second espace de bureaux qui le flanque sur son pignon ouest.
    Hydrographies :
    canal de la Somme
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série R ; 10 R 73. Eppeville. Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies. Dommages de Plan masse général de l'usine et de ses dépendances, 1/2500e, tirage, Georges Lisch (architecte), 7 Projet de construction de bureaux pour la sucrerie, dessin au crayon, aquarelle et lavis, Georges [Les bureaux de la sucrerie], tirage photographique noir et blanc, 1921 (AD Somme ; 49 Fi 26). [Vue aérienne de la sucrerie et des bureaux], carte postale, Cim éditeur, vers 1970 (coll. part.). p. 88-90 BOWIE, Karen. Georges Lisch. Les villages de Béthancourt et d'Eppeville en Picardie . Monuments Historiques, septembre-octobre 1993, n° 189. p. 54-57. CERCLE CARTOPHILE DE HAM ET SA REGION. L'industrie dans l'agglomération hamoise... hier  : la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies à Eppeville (Somme) 1919-1934. Amiens : Université de Picardie Jules Verne, 2002. 2 vol. Mém. de maîtrise : Histoire de l'Art : Amiens : 2002.
    Dénominations :
    bâtiment administratif d'entreprise
    Description :
    Le grand bâtiment occupe la partie est de l'espace industriel, entre les ateliers principaux de la sucrerie et la cour de réception des betteraves. Il est implanté en bordure de la rue et présente un plan rectangulaire de dix travées. Il présente une élévation ordonnancée marquée par un avant-corps central de trois briques orangées, est à un étage carré et un étage de comble, couvert d'un toit en ardoise, à longs pans et demi-croupe en pignon et avant-corps, traité en pignon de façade. Sur la dernière travée à l'ouest , un petit pavillon en rez-de-chaussée forme terrasse et balcon à l'ouverture situé au premier étage.
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    Bâtiment administratif d'entreprise de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.), puis de la Générale Sucrière, puis de Saint-Louis Sucre
    Appellations :
    de la Compagnie Nouvelle des Sucreries Réunies (C.N.S.R.)
    Illustration :
    Projet de construction de bureaux pour la sucrerie, Georges Lisch, 1920 (AD Somme ; 49 Fi 5 Extrait du plan masse général de l'usine [avec indication des bureaux en rouge], Georges Lisch, 7 Les bureaux de la sucrerie, 1921 (AD Somme ; 49 Fi 26). IVR22_20158006172NUCA Vue aérienne de la sucrerie et des bureaux, carte postale, vers 1970 (coll. part Vue d'ensemble de la façade sur rue des bureaux de la sucrerie. IVR22_20068000128XA Les bureaux, façade sur rue, vue de face. IVR22_20158006185NUCA
  • Tombeau de la famille Decoisy-Soyer
    Tombeau de la famille Decoisy-Soyer Amiens - 038 plaine A2 Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres Denis.
    Observation :
    Ce tombeau, qui porte la signature de l'entreprise de monuments funèbres Denis, a sans doute été
    Description :
    de Tournai surmontée d'une urne voilée. Signature : Denis. Cette concession, matérialisée par une tombale en pierre de Tournai, contient une stèle en pierre
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    composite : stèle funéraire architecturée (urne) et tombale en forme de sarcophage
    Localisation :
    Amiens - 038 plaine A2 Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Titre courant :
    Tombeau de la famille Decoisy-Soyer
    Illustration :
    Vue de la stèle. IVR22_20078010421NUCA
  • Tombeau (niche) de la famille Buguin-Léné
    Tombeau (niche) de la famille Buguin-Léné Amiens - 003 plaine B Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres Denis.
    Observation :
    Ce tombeau provenant des ateliers de l'entreprise de monuments funèbres Denis, a été érigé vers
    Description :
    Cette concession est délimitée par des poteaux en pierre de Tournai reliés par des barres en fonte et par une chaîne antérieure, fixés sur un sol de dalles en pierre de Tournai. Elle contient une niche en pierre de Tournai, ornée d'une verrière quadrilobée représentant une Vierge des sept douleurs en buste. Signature : Denis.
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de niche monumentale
    Localisation :
    Amiens - 003 plaine B Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Titre courant :
    Tombeau (niche) de la famille Buguin-Léné
    Illustration :
    Vue de la verrière représentant la Vierge des Sept Douleurs. IVR22_20078010453NUCA
  • Autel de rite Paul VI (autel table)
    Autel de rite Paul VI (autel table) Ribeaucourt - Eglise paroissiale Saint-Sulpice rue de l' Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Signature : DENIS. Date : 1965.
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Val-de-Nièvre
    Historique :
    De forme classique pour un autel de rite Paul VI, ce meuble présente l'intérêt d'être signé et daté par le marbrier Denis en 1965.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    pieds massifs de plan losangé. Il est dépourvu de pierre d'autel.
    Auteur :
    [marbrier] Denis entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Ribeaucourt - Eglise paroissiale Saint-Sulpice rue de l' Eglise - en village
    Titre courant :
    Autel de rite Paul VI (autel table)
    Appellations :
    de rite Paul VI
    Illustration :
    Détail de la signature et de la date : DENIS 1965. IVR22_20128000186NUC2A Vue générale de trois-quarts. IVR22_20128000184NUC2A Vue générale de face. IVR22_20128000185NUC2A
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Claudel-Choquart
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Claudel-Choquart Amiens - 016 plaine A2 Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres Denis.
    Observation :
    Ce tombeau, qui porte la signature de l'entreprise de monuments funèbres Denis, a été érigé entre
    Description :
    Cette concession est délimitée par des poteaux en pierre de Tournai et en fonte reliés par une chaîne et fixés sur un sol de dalles en pierre de Tournai. Elle contient une stèle en pierre de Tournai surmontée d'une urne voilée. Signature : Denis.
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - 016 plaine A2 Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Claudel-Choquart
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Pillon-Decaux
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Pillon-Decaux Amiens - 010 plaine A2 Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres Denis.
    Observation :
    Cette stèle funéraire, qui porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres Denis, a été
    Description :
    contient une stèle à croix en pierre de Tournai. Signature : Denis. Cette concession est délimitée par des poteaux en pierre de Tournai reliés par des barres en fonte et par une chaîne antérieure, fixés sur un sol recouvert de dalles en pierre de Tournai. Elle
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - 010 plaine A2 Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Pillon-Decaux
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Sellier-Martin
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Sellier-Martin Amiens - 049 plaine A2 Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres Denis.
    Observation :
    Cette stèle funéraire a été érigée par l'entrepreneur amiénois Denis, vers 1927 (analyse
    Description :
    stèle en pierre de Tournai. Signature : Denis. Cette concession est délimitée par des poteaux en pierre de Tournai reliés par des barres en fonte et par une chaîne antérieure, fixés sur un sol de dalles en pierre de Tournai. Elle contient une
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - 049 plaine A2 Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Sellier-Martin
  • Groupe de deux tombeaux d'Eugène et Madeleine Perlin
    Groupe de deux tombeaux d'Eugène et Madeleine Perlin Amiens - 091 et 092 plaine B Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Observation :
    Ces deux stèles funéraires ont été érigées sur le même modèle par l'entrepreneur de monuments funèbres Denis, en 1917 et en 1929, comme le suggère la calligraphie des épitaphes.
    Description :
    monument identique en granite belge formé d'une stèle funéraire et d'un soubassement, avec jardinière à plantes. Signature : DENIS.
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - 091 et 092 plaine B Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Titre courant :
    Groupe de deux tombeaux d'Eugène et Madeleine Perlin
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Sauvé-Houzeaux
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Sauvé-Houzeaux Poulainville - Cimetière rue de Beauquesne - en village
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Observation :
    Ce tombeau a été exécuté par l'entrepreneur amiénois Denis vers 1942, comme le suggère la
    Description :
    La concession est délimitée par un soubassement et des piliers d'angle. Elle contient une stèle de style Art Déco et deux tombales. Signature : DENIS à St-Pierre.
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Poulainville - Cimetière rue de Beauquesne - en village
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Sauvé-Houzeaux
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Voiturier-Leroy
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Voiturier-Leroy Amiens - Renancourt - 52 plaine B2 Cimetière de Renancourt chemin de Saveuse - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    signature de l'entrepreneur amiénois Denis. Le registre du cimetière indique que la concession a été acquise en 1867. Le monument porte la
    Description :
    / conseiller municipal d'Amiens / décédé le 17 novembre 1925 / à l'âge de 71 ans / [...]. Signature : DENIS à monumentale en marbre belge. Epitaphe (mention de profession) : [...] / Eugène Benjamin VOITURIER / cultivateur / décédé le 1er juillet 1867 / à l'âge de 36 ans / [...] / Eugène VOITURIER / cultivateur ancien
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - Renancourt - 52 plaine B2 Cimetière de Renancourt chemin de Saveuse - isolé
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Voiturier-Leroy
  • Tombeau (stèle funéraire) De la Royère
    Tombeau (stèle funéraire) De la Royère Amiens - rue Saint-Maurice 325 plaine P Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    l'architecte Herdhebaut et de l'entrepreneur Denis. Alfred De la Royère, domicilié à Amiens, 17 rue Dhavernas. Le muret de clôture porte les signatures de
    Observation :
    concession) par l'entrepreneur Denis, selon les plans de l'architecte Herdhebaut (signatures). , agrémentée d'une jardinière à plantes antérieure, probablement élevée vers 1959 (date d'acquisition de la
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La partie supérieure médiane de la stèle est gravée d'une croix latine en creux.
    Description :
    sol rehaussé recouvert de dalles également en calcaire, avec un soubassement en briques. Elle contient antérieure rectangulaire. Une plaque commémorative est déposée au pied du monument. Inscriptions  : Inscription concernant le destinataire : De La Royère. Inscription (plaque commémorative) : Les anciens / de , arch[itecte] / Denis, entr[epreneur].
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres [architecte] Denis entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 325 plaine P Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) De la Royère
    Appellations :
    De la Royère
  • Tombeau de la famille de l'entrepreneur de monuments funèbres Gadré-Tattegrain
    Tombeau de la famille de l'entrepreneur de monuments funèbres Gadré-Tattegrain Amiens - Montières - 305 plaine A Cimetière de Montières rue de Grâce - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    , entrepreneur de monuments funèbres.
    Observation :
    vraisemblablement de l'entreprise Gadré-Tattegrain. Ce tombeau en granite a été érigé en 1946, date du décès de Jeanne Tattegrain. Il provient
    Auteur :
    [entrepreneur, auteur commanditaire] Gadré marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    composite : stèle funéraire et tombale en forme de sarcophage
    Localisation :
    Amiens - Montières - 305 plaine A Cimetière de Montières rue de Grâce - isolé
    Titre courant :
    Tombeau de la famille de l'entrepreneur de monuments funèbres Gadré-Tattegrain
  • Enclos funéraire de la famille de l'entrepreneur de monuments funèbres François Hippolyte Lamolet [Lamolet-Damerval]
    Enclos funéraire de la famille de l'entrepreneur de monuments funèbres François Hippolyte Lamolet [Lamolet-Damerval] Amiens - rue Saint-Maurice 110 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Observation :
    architecturée en calcaire, provenant probablement des ateliers du concessionnaire et entrepreneur de monuments funèbres François Hippolythe Lamolet. Elle a sans doute été réalisée vers 1873, date d'acquisition de la concession et du décès de François Hippolyte Lamolet (1821-1873). A droite du monument principal, se dresse Cette concession, délimitée par une grille en fonte peinte, contient deux monuments, dont une stèle
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées et le portillon est surmonté d'une croix avec des volutes feuillagées à la base. La partie supérieure de la stèle principale, initialement surmontée d'un élément (disparu) encadré par deux anges ailés pleurant, est sculptée d'une couronne de fleurs ornée d'une médaille centrale. Les colonnettes sont coiffées de chapiteaux feuillagés et la base
    Description :
    / LAMOLET / Ent[repreneu]r de monuments funèbres / décédé le 6 août 1873 / à l'âge de 51 ans / époux de portillon antérieur central. Elle contient deux monuments. Contre le mur s'élève une stèle architecturée en de la partie supérieure, portant le monogramme familial. Au pied du tombeau principal, sur la droite , se dresse une stèle surmontée d'un buste en calcaire (étudié), agrémentée de trois emplacements (un antérieur et deux latéraux) à usage de jardinières à plantes. Inscriptions : Dates des décès (stèle décès (monument-buste) : 1914 ; 1927. Epitaphe (stèle architecturée) : Ici repose / François Hippolyte Sophie DAMERVAL. Monograme (stèle architecturée, médaillon de la partie supérieure) : "D. L" (Damerval
    Auteur :
    [entrepreneur] Lamolet - St-Maurice entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 110 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Enclos funéraire de la famille de l'entrepreneur de monuments funèbres François Hippolyte Lamolet
    Illustration :
    Détail du décor sculpté de la partie supérieure de la stèle architecturée. IVR22_20068001734NUCA
  • Tombeau de la famille Duboche-Lesueur
    Tombeau de la famille Duboche-Lesueur Amiens - plaine D Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres Denis et du sculpteur Sylvain
    Observation :
    Ce tombeau a été érigé par l'entrepreneur de monuments funèbres Denis (signature), vers 1937 (analyse stylistique). Le décor en bas-relief ornant la stèle est l'œuvre de Sylvain Norga, sculpteur belge
    Référence documentaire :
    p. 602. VANDERVELDE, Cecilia. La nécropole de Bruxelles. Bruxelles, 1991.
    Description :
    Cette concession contient un tombeau formé d'un soubassement et d'une stèle basse en pierre de Tournai. La stèle est ornée d'un bas-relief en bronze représentant une pleureuse. Signature (monument ) : Denis. Signature (bas-relief) : S. NORGA.
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - plaine D Cimetière Saint-Pierre avenue de la Défense-Passive - en ville
    Titre courant :
    Tombeau de la famille Duboche-Lesueur
    Illustration :
    Vue de détail du décor de la stèle. IVR22_20078010437NUCA
  • Cimetière de Bavelincourt
    Cimetière de Bavelincourt Bavelincourt - le Calvaire - ruelle du Calvaire - isolé - Cadastre : 1933 ZI
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique canton de Villers-Bocage
    Historique :
    Le cimetière était jusqu'au dernier quart du 19e siècle situé au centre du village, autour de l'ancienne église. Il était fermé par une bordure de grès haute de plus d'un mètre. Il est déplacé en 1889 ancienne est celle du soldat de la guerre de 1870. Les tombes signées sont dues à des marbriers amiénois.
    Observation :
    L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du
    Parties constituantes non étudiées :
    monument aux morts
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Le cimetière de Bavelincourt est un espace triangulaire bordé de haies. Au centre s'élève la chapelle funéraire de la famille Gourdin-Bouquet (étudiée). Dans l'angle nord-est se dresse un calvaire en bois et fonte. Près de l'entrée est placée une tombe militaire de 1870. La partie nord est occupée par un cimetière militaire britannique de la Première Guerre mondiale.
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres [marbrier] Sellier entreprise de monuments funèbres
    Titre courant :
    Cimetière de Bavelincourt
    Illustration :
    Tombe militaire de 1870, près de l'entrée. IVR22_19998001229Z
  • Tombeau du sculpteur Albert Roze
    Tombeau du sculpteur Albert Roze Amiens - - plaine A cimetière du Vieux Saint-Acheul - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le tombeau porte la signature de l'entreprise de monuments funèbres amiénoise Denis.
    Description :
    : sépulture de Marie et Albert Roze. Signature : Denis. La concession, délimitée par un soubassement, contient un tombeau en granite poli, en forme de sarcophage, adossé à un cippe servant initialement de socle à une sculpture disparue. Epitaphe : MARIE ALBERT ROZE / née SARAZIN / 1866-1939 / ALBERT ROZE / Ct de l'institut / Académie des Beaux-Arts / 1861-1952
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de sarcophage
  • Tombeau de la famille D'heilly
    Tombeau de la famille D'heilly Amiens - 104 plaine C Vieux cimetière de Saint-Acheul - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    l'entrepreneur Lamolet en 1902. Le tombeau porte la signature de l'entreprise de monuments funèbres amiénois Denis, établi route d'Albert.
    Observation :
    Ce tombeau, qui porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres Denis, établi à Amiens , peut avoir été posé vers 1902, date des travaux effectués par l'entreprise Lamolet et du premier décès
    Description :
    bleue, reliés par des tiges de laiton. Elle contient une stèle à ailes et un sarcophage à pan incliné . Les tables à épitaphe, en granite rose, sont fixées sur les ailes latérales de la stèle. Inscription concernant le commanditaire (en relief) : famille D'HEILLY. Signature : Denis / Route d'Albert Amiens. Décor
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres [entrepreneur] Lamolet - St-Acheul entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    composite : stèle funéraire à ailes et tombeau en forme de sarcophage
    Localisation :
    Amiens - 104 plaine C Vieux cimetière de Saint-Acheul - en ville
    Titre courant :
    Tombeau de la famille D'heilly
    Illustration :
    Vue de la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres Denis. IVR32_20178005182NUCA Vue de la stèle et du décor sculpté. IVR32_20178005183NUCA
  • Cimetière communal de Rubempré
    Cimetière communal de Rubempré Rubempré - en village - Cadastre : 1935B 388
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique canton de Villers-Bocage
    Historique :
    L'axe du cimetière est marqué par une grande croix dont le socle de grès porte la date 1850. Les tombes signées sont très peu nombreuses. On y rencontre le nom de deux marbriers amiénois : Geevers et Denis.
    Observation :
    L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du
    Parties constituantes non étudiées :
    croix de cimetière
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    jusqu'à la croix en fonte qui surmonte la sépulture des abbés de Rubempré. Les tombes anciennes (19e et
    Auteur :
    [entrepreneur] Denis entreprise de monuments funèbres [marbrier] Geevers entreprise de marbrerie et sculpture de monuments funèbres
    Typologies :
    cimetière indépendant (graveyard) de plan régulier
    Titre courant :
    Cimetière communal de Rubempré
    Illustration :
    Tombeau des curés de Rubempré, surmonté du calvaire central (1850). IVR22_20018000257Z
  • Monument commémoratif de Bernard Jumentier
    Monument commémoratif de Bernard Jumentier Saint-Quentin - Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin - en ville
    Historique :
    monument commémoratif dont le dessin doit être soumis à l'approbation de l'évêque. Dans un premier temps , il est prévu que l'oeuvre soit placée à l'entrée de la chapelle de la Vierge en face du monument de protection de la sainte patronne de la musique, le monument de Bernard Jumentier doit ête fixé en face de l'archiprêtre Suet-Latour. Le 30 août 1830, le conseil de fabrique donne son accord mais trouve plus convenable de réserver à cet effet une chapelle alors en cours de restauration. La commission est chargée de faire réaliser un tableau de sainte Cécile, à placer au-dessus de l'autel, tandis que la fabrique accepte d'installer en face une statue de la même sainte. Dans cette chapelle, désormais placée sous la l'entrée. La date exacte de sa réalisation ou de sa pose n'est pas rapportée dans les registres provenant du Conseil de Fabrique. Toutefois une allusion faite à l'oeuvre "in situ" en 1832 permet d'imaginer une exécution rapide du projet. Le monument occupe encore aujourd'hui son emplacement d'origine, même
    Cadre de l'étude :
    mobilier et objets religieux la basilique de Saint-Quentin
    Référence documentaire :
    académique de Saint-Quentin : non coté. Monuments, plans, vues, antiquités du département de l'Aisne Monuments, plans, vues, antiquités du département de l'Aisne, recueillis et dessinés par J . Malézieux, architecte Dans : "Monuments, plans, vues, antiquités du département de l'Aisne, recueillis et p. 317-319, séance du 30 août 1830 6 S 1. Registre des délibérations du Conseil de Fabrique (21 mars 1811-10 janvier 1836). AC Saint-Quentin : 6 S 1. Registre des délibérations du Conseil de du bureau des marguilliers de la fabrique de Saint-Quentin (21 mars 1811-9 juillet 1877). Inscription à la mémoire de B. Jumentier, dessin aquarellé par Joachim Malézieux, s.d. (Société p. 36 BACQUET, Augustin. Collégiale de Saint-Quentin - Aisne - Basilique mineure. Etude des p. 31 HACHET, Jules. La basilique de Saint-Quentin. Son Histoire - Sa Description. Troisième
    Dénominations :
    monument
    Statut :
    propriété de la commune
    Emplacement dans l'édifice :
    deuxième chapelle sud du choeur dite chapelle Saint-Denis actuellement chapelle Saint-Antoine de
    Catégories :
    taille de pierre
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    L'inscription commémorative est gravée sur la plaque de marbre centrale. A l'origine, elle était dorée. Texte de l'inscription : D. O. M / À LA MÉMOIRE / DE BERNARD JUMENTIER, / NÉ À LÈVES PRÉS CHARTRES, LE 24 MARS 1749 ; / DÉCÉDÉ À ST-QUENTIN LE 17 DBRE 1829 ; / ANCIEN MAÎTRE DE CHAPELLE / DU CY -DEVANT CHAPITRE ROYAL DE CETTE VILLE ; / COMPOSITEUR DE MUSIQUE SACRÉE / & / PROFESSEUR. / SES ÉLÈVES RECONNOISSANS / LUI ONT FAIT ÉRIGER CE MONUMENT.
    Représentations :
    Le monument est surmonté d'un fronton triangulaire cantonné d'acrotères latéraux. Dans la partie
    Description :
    Le monument est scellé au mur. Il est constitué d'une table de marbre noir portant l'inscription
    États conservations :
    La plaque de marbre portant l'inscription est brisée en plusieurs morceaux. La dorure des lettres est presque entièrement effacée. Il manque le montant gauche du cadre en marbre, la partie gauche de la bordure inférieure (qui est cassée). Le cadre de marbre a également perdu quelques éclats.
    Titre courant :
    Monument commémoratif de Bernard Jumentier
    Appellations :
    de Bernard Jumentier
    Illustration :
    Dessin du monument commémoratif, par J. Malézieux (Monuments, plans, vues, antiquités du département de l'Aisne, 1876, n° 174). IVR22_20110201110NUCA
1 2 3 4 54 Suivant