Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 3984 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Monument aux morts de Chépy
    Monument aux morts de Chépy Chépy - en village - Cadastre : parcelle non cadastrée
    Historique :
    . Le monument fut élevé par l´architecte Pierre Ansart et le marbrier Sueur, qui signèrent leur oeuvre septembre 1921 afin de créer un comité pour l´érection du monument aux morts. On choisit comme présidents d ´honneur de ce comité l´ancien maire de Chépy et le maire en fonction. Le 1er octobre 1921, le comité désigna, en accord avec le conseil municipal, l´emplacement du monument et la souscription fut ouverte (mais le nom de Sueur est désormais peu lisible). Le résultat semble avoir suscité l´admiration des contemporains et le comité de Chépy adressa une lettre de remerciements et de félicitations à l´architecte en août 1922. Un monument de même type, utilisant un décor en mosaïque, fut élevé par Ansart à Rubempré La commune perdit 41 habitants pendant la première guerre mondiale. A l´initiative de la section de . Elle rapporta environ 11 000 francs, toute la population ayant contribué à la construction du monument de l´UNC de Chépy. Un conflit éclata peu après l´inauguration, à propos de la gravure du nom du
    Cadre de l'étude :
    patrimoine mémoriel monuments aux morts de la Somme
    Référence documentaire :
    8 octobre, 5 novembre 1921, 3 juin, 8 juillet, 2 septembre 1922. Bresle et Vimeuse.
    Dénominations :
    monument aux morts
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Statut :
    propriété de la commune
    Copyrights :
    (c) Ministère de la culture (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Observation :
    Le monument aux morts de Chépy est l´un des 53 monuments inaugurés en 1922. Les mosaïques sortent peut-être de l'atelier de Gérard Ansart.
    Représentations :
    -bosse au sommet du monument. Casque posé sur des rameaux de chêne, sur le bas-relief posé à la base du Casque bleu posé sur des rameaux de chêne, encadré de noms de batailles de la Grande Guerre. Épée nue au centre de la liste des défunts, encadrée de faisceaux de laurier. Croix de guerre en ronde monument.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Description :
    Un grand panneau (h = 190 ; la = 105) en mosaïque occupe le centre du monument aux morts de Chépy et porte la liste des défunts, un panneau plus étroit (h = 20 et l = 165) décore la base du monument . La grande mosaïque est exécutée sur une plaque de métal recouverte d'une couche de terre cuite . Devise : SOYONS UNIS POUR VIVRE COMME ILS LE FURENT POUR MOURIR, inscrite en mosaïque au pied de la liste
    Titre courant :
    Monument aux morts de Chépy
    Appellations :
    de la guerre de 1914-1918 de la guerre de 1939-1945
    Illustration :
    Petit panneau de mosaïque sur le socle du monument. IVR22_20128000229NUC2A Vue de détail du décor de mosaïque. IVR22_20128000231NUC2A
  • Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 à Rubempré
    Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 à Rubempré Rubempré - rue Richard-Vilbert - en village - Cadastre : NON CADASTRE
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique canton de Villers-Bocage
    Observation :
    L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du
    Dénominations :
    monument aux morts
    Représentations :
    croix de guerre
    Statut :
    propriété de la commune
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Titre courant :
    Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 à Rubempré
    Appellations :
    de la guerre de 1914-1918
  • Monument sépulcral du statuaire Georges Guittet
    Monument sépulcral du statuaire Georges Guittet Amiens - rue Saint-Maurice 15bis plaine C Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Genre :
    de sculpteur
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    Albert Polart ainsi que de l'entrepreneur Marcel Sueur, et porte la date 1903. La jardinière à plantes profession, domicilié à Rouen (76). Le monument porte les signatures du statuaire L'Hoest, de l'architecte ) indiquent que l'entrepreneur M. Sueur a réalisé des travaux en 1903. Ce monument a été restauré par l'association "Les Amis de la Madeleine".
    Observation :
    autorisations de construction) par l'entrepreneur Marcel Sueur (signature et autorisations de construction) sur Le monument funéraire du statuaire Georges Guittet a été réalisé en 1903 (date portée et les plans de l'architecte Albert Polart. Le décor en céramique et mosaïques, caractéristique de cette plantes antérieure. Le monument était, à l'origine, surmonté du buste en bronze de Georges Guittet
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/8. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1900-1904). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Dénominations :
    monument sépulcral
    Représentations :
    mosaïques, couleur or. La partie supérieure du monument, initialement agrémentée de crochets latéraux en céramique blanche, est incrustée d'un décor en faïence de style Art Déco (fleurs) et le trumeau central est La face antérieure de la tombale en dos d'âne est ornée d'un médaillon réprésentant une croix en décoré d'une palme en mosaïques couleur vert et or. La jardinière à plantes antérieure en céramique est
    Description :
    (?), orné de mosaïques et de décors en faïence et agrémenté d'une jardinière à plantes antérieure en Cette concession, en bordure d'allée, est matérialisée par un sol rehaussé en pierre de Tournai, à tombale en dos d'âne, fixé sur un soubassement en briques. Elle contient un monument en pierre d'Ecaussine / - / Ses / amis / 1871 / - / 1902. Signatures (face latérale droite de la stèle) : L'Hoest / Stat[uai]re / - / Alb[ert] Polart / Arch[itec]te / (face antérieure du socle, à droite) M[arce]l Sueur / (jardinière à
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 15bis plaine C Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre
    Titre courant :
    Monument sépulcral du statuaire Georges Guittet
    Illustration :
    Signatures du céramiste A. Bigot et de l'entrepreneur M. Sueur. IVR22_20088000985NUCA Vue de la stèle et du buste de Georges Guittet, en 2005. IVR22_20058002339NUCA Vue de détail sur le décor de grès et de mosaïque. IVR32_20168006067NUCA Vue de la stèle. IVR32_20168006066NUCA
  • Monument aux morts (paroissial)
    Monument aux morts (paroissial) Amiens - Longpré-lès-Amiens - Eglise paroissiale Saint-Léger place André-Batel - en village
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Signature (bas) : MOLLIENS SC. / ML SUEUR MAR. Signature (médaillon plâtre) : MOLLIENS 09 . Inscription concernant l'iconographie : A ses glorieux morts / 1914 / la Paroisse de Longpré-lès-Amiens / 1918
    Cadre de l'étude :
    mobilier et objets religieux
    Historique :
    Le monument, réalisé après 1920, porte les signatures du marbrier Marcel Sueur et du sculpteur
    Représentations :
    Relief en médaillon : Christ en buste. Décor gravé : casque et drapeau.
    Description :
    Stèle d'applique de forme rectangulaire comportant un décor en relief (médaillon en plâtre incrusté ) et gravé.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Titre courant :
    Monument aux morts (paroissial)
    Illustration :
    Vue de détail : médaillon en plâtre. IVR22_20068010279NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) Lebeurre-Larozière et Larozière
    Tombeau (stèle funéraire) Lebeurre-Larozière et Larozière Amiens - rue Saint-Maurice 105 plaine N Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    Lebeurre, sans profession, domicilié à Amiens, 4 rue de la Poudrière et par André Fernand Larozière, sans profession, domicilié à Amiens, 20 rue Lamarck. La stèle porte la signature de l'entrepreneur M. Sueur.
    Observation :
    colonnes en granite et jardinière antérieure, signée par l'entrepreneur M. Sueur et sans doute réalisée entre 1913 (date de la première inhumation) et 1920 (date d'acquisition de la concession). Ce tombeau Cette concession, conservant sa clôture, contient une stèle architecturée en pierre de Tournai, à semble avoir été remanié vers 1986 (date de l'avant dernière inhumation), par l'ajout d'une table en marbre noir fixée au niveau de la partie centrale.
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    l'alpha et l'oméga et les colonnes sont coiffées de chapiteaux en pierre de Tournai à décor géométrique. La partie supérieure de la stèle, surmontée d'une croix, est gravée d'un chrisme encadré par
    Description :
    par une chaîne antérieure et des barres latérales en bronze, fixés sur un sol rehaussé en pierre de architecturée en pierre de Tournai, agrémentée de deux colonnes en granite gris poli et d'un emplacement Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par des poteaux en pierre de Tournai, reliés Tournai, auquel on accède par deux marches. Une dalle double également en pierre de Tournai, sur laquelle antérieur à usage de jardinière à plantes dans sa partie inférieure. Une table en marbre noir a été fixée au niveau de la partie centrale (remaniement). Inscriptions : Dates des décès : 1913 ; 1918 ; 1918 ; 1941  ; 1956 ; 1986 ; 1997. Signature (socle, en bas à droite) : M. Sueur.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 105 plaine N Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) Lebeurre-Larozière et Larozière
    Appellations :
    Lebeurre-Larozière et Larozière
  • Tombeau (stèle funéraire) des familles Prévost-Blondel et Levêque-Prévost
    Tombeau (stèle funéraire) des familles Prévost-Blondel et Levêque-Prévost Amiens - rue Saint-Maurice 807 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    et par Edouard Lévêque, tous deux fabricants de chaussures. Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur M. Sueur a réalisé des travaux en 1903. La stèle porte la signature du marbrier Marcel Sueur.
    Observation :
    Cette stèle monumentale en pierre de Tournai, signée Marcel Sueur, a sans doute été réalisée vers des différents membres de la famille et la clôture bien conservée. 1907, comme le suggère la calligraphie des épitaphes. Exemple de la production du marbrier, dont on a recensé un autre modèle de ce type (S 1991), on peut la rapprocher du tombeau de la famille Antoine-Dubois
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/8. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1900-1904). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    La jardinière comporte un décor de palmettes, en frise, de fleurettes et de pieds en forme de patte de lion.
    Description :
    monumentale architecturée et une jardinière en pierre de Tournai. Le mobilier se compose d'un crucifix en ) / agriculteur à Guiseniers (Eure) / et de Marie Anne GARVILLE (1761-1846) / François BLONDEL (1776-1815 ) / agriculteur au Mesnil-Belanguet (Eure) / et de Marie CHAUVET (1772-1837) / Dominique PREVOST (1799-1877 ) / agriculteur à Guiseniers (Eure) / et de Joséphine BLONDEL (1798-1865) / inhumés à Guiseniers et dans ce cimetière / Jean-Baptiste BLONDEL (1775-1846) / manufacturier à Foucaucourt-en-Santerre / et de Marie Anne BRIERE (1780-1848) / Germain de CRANCE comte de LIVRY (1769-1849) / lieutenant du Roi / et de Augusta Von CRUSEN (1778-1839) / Hector BLONDEL (1807-1861) / manufacturier à Fourcaucourt-en-Santerre / et de Bernardin de CRANCE de LIVRY (1807-1861) / inhumés à Foucaucourt-en-Santerre [...]. Signature : Me SUEUR. Cette concession adossée au mur nord de l'enceinte du cimetière, est délimitée par une bordure en pierre de Tournai, surmontée de piliers en fer forgé, reliés par des chaînes. Elle contient une stèle
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 807 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) des familles Prévost-Blondel et Levêque-Prévost
    Appellations :
    sépulture des familles Prévost-Blondel et Lévêque-Prévost
    Illustration :
    Vue de la stèle. IVR22_20058002103NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) des familles Hacot-Masson et Leborgne-Hacot
    Tombeau (stèle funéraire) des familles Hacot-Masson et Leborgne-Hacot Amiens - rue Saint-Maurice 63 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    D'après le registre communal, cette concession fut acquise en décembre 1865 et agrandie en avril bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur M. Sueur, domicilié à Amiens, 183 rue Saint
    Observation :
    bronze et par des poteaux latéraux en pierre de Tournai. Elle contient une stèle architecturée en pierre de Tournai, probablement élevée vers 1875 (date d'agrandissement de la concession et de l'une des Cette concession, acquise en 1865 et agrandie en 1875, est délimitée par deux poteaux antérieurs en
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/8. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1900-1904). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    de la stèle est surmontée d'une croix et sculptée d'un cartouche (ou écu), sur lequel est gravé le La partie sommitale des poteaux en pierre de Tournai est pyramidale. La partie supérieure cintrée monogramme de la famille "H. M. L." (Hacot-Masson-Leborgne), ainsi que de feuilles d'acanthe. La partie inférieure est ornée de volutes.
    Description :
    bronze (?) et par des poteaux latéraux en pierre de Tournai, reliés par des chaînes également en bronze (?) et fixés sur un sol recouvert de dalles en pierre de Tournai. Elle contient une stèle architecturée en pierre de Tournai. Inscriptions : Dates des décès : 1847 ; 1884 ; 1900 ; 1986 / 1869 ; 1872 -Masson et Leborgne-Hacot. Monogramme : H. M. L. Inscription : Concession à perpétuité.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 63 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) des familles Hacot-Masson et Leborgne-Hacot
    Appellations :
    familles Hacot-Masson et Leborgne-Hacot
  • Enclos funéraire des familles Labussière, Corblet-Turpin et Delarozière
    Enclos funéraire des familles Labussière, Corblet-Turpin et Delarozière Amiens - rue Saint-Maurice 125 à129 plaine G Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    , veuve Clair, domiciliée à Amiens, 28 rue de la République et par Jean Antoine Ernest Clair. La funéraire, en pierre de Tournai, porte la signature de M. Sueur. La concession G 128 fut acquise en janvier entre 1830 et 1850. La concession G 125 fut acquise en juin 1838, par Jean Guérin, domicilié à Amiens concession G 127, de type couloir, fut acquise en août 1836, par Antoine Alexandre Corblet-Turpin, domicilié
    Observation :
    (autorisations de construction) attestent de l'occupation de deux d'entre elles (G 138 et G 139) dès cette date . Il subsiste actuellement douze monuments, plus ou moins disposés en fonction de la forme initiale des . Comte (1847), contient la stèle funéraire de la famille Corblet-Turpin, signée M. Sueur, sans doute concession G 128 contient deux monuments, une stèle funéraire en calcaire, élevée vers 1864 (date de l´unique décès), et une stèle à croix, placée vers 1881. La stèle funéraire de la famille Delarozière, qui peut Ce vaste enclos, adossé au premier mur d'enceinte du cimetière et dont l'accès est reporté sur le côté, regroupe cinq concessions acquises entre 1830 et 1850. Des aménagements végétaux réalisés en 1822 concessions. La stèle funéraire, fixée sur un soubassement en briques et surmontée d’une petite colonne en calcaire (G 125), est probablement l'un des monuments les plus anciens encore en place. Il s'agit d'un tombeau individuel sans doute réalisée en 1838 (date du décès). La stèle funéraire de Marie Anne Eulalie
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/1. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1807-1828). l'origine de cet établissement, sa première destination, et les diverses transformations qu'il a subies AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions. C[OMTE], Stéphane. Promenades au cimetière de la Madeleine, précédées d'un précis historique sur depuis sa fondation jusqu'à nos jours. Amiens : Imp. Duval et Herment, 1847.
    Représentations :
    La grille est ornée de fleurons, de croix rayonnantes et de pommes de pins aux deux extrémités. Le partie supérieure, d'une frise végétale et d'une couronne de fleurs. La stèle épaulée, en calcaire est de vestiges, est décorée de fleurs de pavots et de rinceaux feuillagés. portillon est également orné de pots à feu. La colonne est décorée dans sa partie supérieure d'un petit médaillon en creux, dans lequel figure une fleur de pensée en relief. La tombale est ornée d'un grande croix en relief. Les quatre croix funéraires en fonte portent chacune un Christ et sont ornées à leurs extrémités soit d'un décor trilobé, soit d'une forme de flamme. Deux visages de Jésus entourent le Christ de la seconde croix (couchée sur la tombale). La stèle épaulée, en pierre de Tournai est ornée, dans sa ornée, dans sa partie supérieure, d'une couronne de fleurs. La stèle néogothique, subsistant à l'état
    Description :
    douze monuments. A l'entrée, sur la gauche, se trouve une stèle en chapeau de gendarme, en calcaire . Signature (base de la stèle épaulée, pierre de Tournai, en haut, à gauche) : M. Sueur. droite, mais elle s'appuie, à gauche, sur la clôture de la concession voisine. La concession comprend , couchée sur un soubassement en briques et sur laquelle se dresse une petite colonne en calcaire (famille une stèle épaulée en pierre de Tournai, surmontée initialement d'une croix (famille Corblet-Turpin ). Devant cette stèle se trouve une tombale à dos d'âne en pierre de Tournai, sur laquelle est déposée une croix monumentale, en fonte. Au centre de la concession, se dressent une stèle à croix, en pierre de . Une petite plaque funéraire en zinc, difficilement lisible, est accrochée au mur et sur le côté se végétation. Enfin, sur le côté droit de la concession subsistent les vestiges d'une stèle néogothique, en chapeau de gendarme) : 1858. Dates des décès (stèle rectangulaire, vestiges) : 1822 ; 1864 ; [...]. Dates
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    stèle funéraire cintrée (chapeau de gendarme)
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 125 à129 plaine G Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre
    Titre courant :
    Enclos funéraire des familles Labussière, Corblet-Turpin et Delarozière
    Illustration :
    Stèle funéraire de la famille Corblet-Turpin, vers 1894. IVR22_20068000944NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Blondeaux-Moïse
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Blondeaux-Moïse Amiens - rue Saint-Maurice 76 plaine M Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    Moïse, domiciliée à Amiens, 36 rue des Wattelets. La stèle porte la signature de l'entrepreneur M . Sueur.
    Observation :
    , entrepreneur de monuments funèbres, qui semble avoir été réalisé dans les années 1860. Cette concession, délimitée par une clôture en fer forgé, contient une stèle, signée M. Sueur
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    Le fronton de la stèle est orné d'une couronne de fleurs, entrelacée de rubans.
    Description :
    entablement et fronton triangulaire, à acrotères, en pierre de Tournai, et surmonté d'une croix. Inscriptions Cette concession, de type couloir, adossée au premier mur d'enceinte intérieur, est délimitée, dans sa partie antérieure, par un pilier (à gauche), en pierre de Tournai, seul vestige subsistant. Elle s'appuie, à gauche et à droite, sur les clôtures des concessions voisines. Elle contient une stèle à Augustin / BLONDEAUX / ancien militaire retraité / époux de Louise MOÏSE / décédé le 12 février 1902 / dans . Sueur.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    stèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 76 plaine M Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Blondeaux-Moïse
    Illustration :
    Stèle funéraire, M. Sueur (entrepreneur). IVR22_20068000884NUCA
  • Enclos funéraire des familles Lucas-Négry, Selle-Négry et Négry-Gérard
    Enclos funéraire des familles Lucas-Négry, Selle-Négry et Négry-Gérard Amiens - rue Saint-Maurice 91 plaine G Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur M. Sueur a réalisé des travaux en 1902 sur la concession
    Observation :
    calcaire des famille Selle-Négry et Négry-Gérard a été élevée vers 1880 (date de la première inhumation la première inhumation mentionnée et des travaux effectués par l'entrepreneur M. Sueur (autorisations mentionnée). Dans la partie droite, délimitée par une grille antérieure en fonte ouvragée, le tombeau de style néogothique, en forme de niche monumentale, en pierre de Tournai, a été réalisé en 1902, date de de construction) pour la famille Lucas-Négry.
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/8. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1900-1904). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    est surmonté d'une croix et les piquets latéraux sont en forme de flambeaux. La niche, surmontée d'une ". La grille de la seconde sépulture est ornée de fleurons et d'urnes voilées et le portillon est Les deux poteaux antérieurs de la première sépulture sont agrémentés de pots-à-feu, le portillon croix fleuronnée, est sculptée d'un décor végétal dans le style néogothique et les colonnettes sont coiffées de chapiteaux feuillagés. Le vitrail quadrilobé du mur postérieur présente le monogramme "N. L surmonté d'une croix rayonnante encadrée par deux anges agenouillés en prière. La stèle en chapeau de gendarme, surmontée d'une croix rayonnante en fonte ouvragée, est sculptée d'une couronne de fleurs.
    Description :
    portillon central, fixée sur deux poteaux en pierre de Tournai et par des piquets latéraux en fonte peinte , reliés par des chaînes et fixés sur un sol recouvert de dalles en pierre de Tournai. Elle contient un colonnettes, surmontée de pinacles et dont le mur postérieur est percé d'un vitrail quadrilobé. Un Christ en fonte et fer forgé peinte à portillon central, fixée sur une pierre de seuil en pierre de Tournai et tombeau en forme de niche monumentale de style néogothique en pierre de Tournai, agrémentée de deux croix est déposé au pied du monument. La seconde sépulture est délimitée par une grille antérieure en s'appuie de chaque côté sur les clôtures des concessions voisines. La dalle fermant le caveau est en granite gris poli (remaniement). Elle contient une stèle en chapeau de gendarme stylisée en calcaire, dont monumentale) : 1902 ; 1937 ; 1963 / 1943 ; 1972 ; 1988 ; 1989. Dates des décès (stèle en chapeau de gendarme ) : 1880 ; 1900 ; 1926 ; 1932 / 1976. Épitaphe (niche monumentale) : Ici / reposent / le capitaine de
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de niche monumentale stèle funéraire cintrée (chapeau de gendarme)
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 91 plaine G Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Enclos funéraire des familles Lucas-Négry, Selle-Négry et Négry-Gérard
    Appellations :
    famille Selle-Négry et famille Négry-Gérard
    Illustration :
    Clôture du tombeau, côté droit : piquets métalliques en forme de flambeaux. IVR22_20078000600NUCA Stèle en chapeau de gendarme (côté gauche). IVR22_20078000605NUCA
  • Tombeau (niche) de la famille Arnal-Delignières
    Tombeau (niche) de la famille Arnal-Delignières Amiens - 187 plaine A7 Cimetière du Petit-Saint-Jean rue d' Elbeuf rue Lescouvé - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    en 1908 par l'entreprise de monuments funèbres M. Sueur.
    Observation :
    de monuments funèbres Marcel Sueur. Ce tombeau a sans doute été réalisé vers 1908, date de la construction du caveau par l'entrepreneur
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907
    Description :
    , dit Petit-Granit ou pierre bleue. Le sol de la niche comporte un dessin en damier et un monogramme AD
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de niche monumentale
    Titre courant :
    Tombeau (niche) de la famille Arnal-Delignières
    Illustration :
    Décor du sol de la niche. IVR22_20068010819NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Lefebvre
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Lefebvre Amiens - rue Saint-Maurice 8 plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    Victor Lefebvre, courtier, domicilié à Amiens, rue de Metz. La stèle porte la signature de l'entrepreneur Sueur.
    Observation :
    pierre de Tournai, signée par l'entrepreneur Sueur et probablement élevée vers 1878 (date de l'une des Cette concession rehaussée conserve sa grille en fonte ouvragée et contient une stèle funéraire en inhumations) en remplacement du monument d'origine. On signalera l'inscription latine gravée dans
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    Le portillon de clôture est surmonté d'une croix. Le fronton de la stèle est gravé d'une croix
    Description :
    contient une stèle à entablement et fronton triangulaire à acrotères en pierre de Tournai. Inscriptions antérieur central, fixée sur une bordure en pierre de Tournai. Le sol également en pierre de Tournai , rehaussé et auquel on accède par deux marches, est recouvert par la végétation (lierre). La sépulture concernant le destinataire (fronton) : Famille Lefebvre. Inscription (entablement) : Ego sum resurrectio et vita qui vivit et credit / In me non morietur in aeternum. JOAN XI-25. Signature (base, en haut à droite) : Sueur.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    stèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 8 plaine F Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Lefebvre
    Illustration :
    Stèle à entablement et fronton triangulaire. IVR22_20098001008NUCA
  • Enclos funéraire de la famille Piteux
    Enclos funéraire de la famille Piteux Amiens - rue Saint-Maurice 17 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    signature de l'entrepreneur M. Sueur et la clôture porte celle du serrurier Laffillée. municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur M. Sueur a réalisé des travaux en 1907. La stèle porte la
    Observation :
    . Sueur, a été réalisée en 1907 (autorisation de construction et date de deux inhumations). La croix serrurier Laffillée, contient deux monuments. La stèle en pierre de Tournai, signée par l'entrepreneur M monumentale en fonte et fer forgé élevée devant le monument principal, probablement antérieure, pourrait être le monument d'origine, posé vers 1875 (date d'acquisition de la concession). Cette concession, délimitée par une grille antérieure ouvragée en fonte et fer forgé, signée par le
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907 AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    initialement un Christ (disparu), sont ornées de fleurs et d'un décor végétal. Le portillon de la grille est surmontée d'une croix, agrémentée d'une fleur centrale. Le fronton de la stèle, surmonté d'un acrotère central gravé d'une feuille d'acanthe, est sculpté d'une croix et les acrotères latéraux sont gravés de palmettes. Les extrémités de la croix monumentale, portant
    Description :
    pierre de seuil en pierre de Tournai. Elle contient une stèle à entablement et fronton triangulaire à et 2 mois / De profundis. Epitaphe : Alexandre / PITEUX / Imprimeur / président du Syndicat des M[aî antérieure en fonte et fer forgé à portillon central et par des barres latérales en fer, fixées sur une acrotères en pierre de Tournai ainsi qu'une croix monumentale en fer forgé peint fixée sur un socle également en pierre de Tournai. Inscriptions : Dates des décès (stèle) : 1895 ; 1902 ; 1913 ; 1918 ; 1933  : Louis PITEUX / Imprimeur / Sous-Lieu[tenan]t h[onorai]re de la C[ompagn]ie de Sapeurs-Pompiers / époux de Céline Chamonin / décédé le 17 novembre 1913 / dans sa 66e année. Epitaphe : Maurice PITEUX / époux de Céline Heaulme / Sergent Major au 12e Rég[imen]t Territorial / Mort pour la France à l'hôpital du Pens[ionna]t de la Ste-Famille / épouse de Louis Piteux / décédée le 22 février 1933 / dans sa 84e année. Epitaphe : Joseph PARADIS / Capitaine / chevalier de la Légion d'Honneur / époux de Gabrielle
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 17 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Enclos funéraire de la famille Piteux
    Illustration :
    Stèle funéraire, M. Sueur (marbrier), vers 1907, et croix funéraire. IVR22_20068001563NUCA Signature du serrurier Laffillée (portillon de clôture). IVR22_20068001564NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Fleury
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Fleury Amiens - rue Saint-Maurice 176 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur M. Sueur a réalisé des travaux d'agrandissement du caveau
    Observation :
    de la concession) et 1861 (date de l'une des inhumations). Notons que l'entrepreneur M. Sueur a et fronton triangulaire à acrotères en calcaire, probablement élevée entre 1856 (date d'acquisition agrandi le caveau en 1906 (autorisations de construction).
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/9. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1905-1906). AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    stèle est sculpté d'une étoile centrale à cinq branches en relief et les acrotères sont gravés de La grille est ornée, dans sa partie supérieure, d'une belle frise géométrique. Le fronton de la
    Description :
    recouvert de gravillons et de chaque côté, deux bouches en calcaire permettent l'aération du caveau. Elle contient une stèle à entablement et fronton triangulaire à acrotères en calcaire, agrémentée de trois portillon antérieur central à deux vantaux (déposé), fixée sur un mur-bahut en pierre de Tournai. Le sol est tables en marbre (la table centrale est déposée sur la dalle en pierre de Tournai fermant le caveau
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    stèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 176 plaine O Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Fleury
  • Tombeau (chapelle) de la famille Bouchez-Piat
    Tombeau (chapelle) de la famille Bouchez-Piat Amiens - rue Saint-Maurice 172 plaine P Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    (série M) indiquent que le caveau est construit en 1909 par le marbrier Marcel Sueur.
    Observation :
    concession et de la construction du caveau par le marbrier Marcel Sueur, confirmée par la calligraphie des Ce tombeau-chapelle en granite a sans doute été réalisé vers 1909, date d'acquisition de la inscriptions. Il présente la particularité de contenir une niche à éclairage zénithal, ornée d'une statue en marbre (fig. 2) sur fond de mosaïque. Une jardinière à plantes occupe la base de cette niche. L'édicule de l'emploi du granite. Son style monumental est très représentatif du début du 20e siècle.
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907 AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Description :
    plantes en granite gris et orné d'une statue en marbre. Le parvis, à emmarchement de granite gris et rose gris, dont le chevet à éclairage zénithal recouvert de mosaïque, est occupé par une jardinière à  ; 1979 ; 2002. Epitaphe (droite) : ici reposent / Henriette REGLEY de 1833 à 1852 / épouse de Hyacinthe CRUCIFIX de 1829 à 1912 / Constance GREGOIRE de 1809 à 1882 / épouse de Henri Thomas REGLEY de 1799 à 1883 / [...].
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de chapelle à parvis
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 172 plaine P Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) de la famille Bouchez-Piat
    Illustration :
    Vue de la statue du Sacré-Coeur, à l'intérieur du monument. IVR22_20058002263NUCA
  • Tombeau (niche) de la famille Demonchaux-Patte
    Tombeau (niche) de la famille Demonchaux-Patte Amiens - rue Saint-Maurice 764 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    remplacé par le monument actuel par le marbrier Marcel Sueur. La base de la stèle porte la signature du sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que le monument est démonté en 1913 et marbrier Marcel Sueur.
    Observation :
    Ce tombeau-niche de style néogothique, en pierre de Tournai, signé Marcel Sueur, a été réalisé en 1913, remplaçant un monument préexistant. Exemple d'une typologie en vogue entre 1880 et 1914, ce cependant de nombreux autres modèles, identifiés à la Madeleine et au Vieux Saint-Acheul d'Amiens. La tombeau est actuellement la seule réalisation de ce type, attribuable au marbrier, dont on connaît tables peut être contemporain. On signalera la qualité de la clôture en laiton.
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/11. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1913 AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Description :
    néogothique, en pierre de Tournai, ornée de colonnes en granite rose, et une tombale à dos d´âne, ornée d´une Cette concession de type couloir, adossée au mur d'enceinte, est délimitée par une bordure en pierre de Tournai, sur laquelle est fixée une grille en bronze. Elle contient une niche, de style SUEUR.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de niche monumentale à parvis enclos
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 764 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (niche) de la famille Demonchaux-Patte
    Illustration :
    Couronnement de la niche. IVR22_20048001293NUCA Détail de la clôture. IVR22_20058001338NUCA
  • Tombeau (chapelle) de la famille Billet-Démarquet
    Tombeau (chapelle) de la famille Billet-Démarquet Amiens - rue Saint-Maurice 102 plaine N Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    signature de l'entrepreneur Marcel Sueur.
    Observation :
    vers 1921 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation). On signalera la présence Cette concession contient un tombeau en forme de chapelle de style néogothique en pierre de Tournai , signée par l'entrepreneur Marcel Sueur, surmonté d'un fronton ouvragé en pierre d'Ecaussine soutenu par de vitraux historiés ornant les fenêtres du tombeau-chapelle.
    Référence documentaire :
    AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    de pinacles également fleuronnés. Le tympan ogival, souligné par une frise végétale (lierre et de gauche représente la Vierge, auréolée et vêtue d´une tunique et d´un voile bleu. Le vitrail Le fronton du tombeau-chapelle est surmonté d´une croix fleuronnée gravée d´une fleur centrale et houblon) et percé d´un oculus trilobé, est orné d´arcades à crochets et est agrémenté d´une ferronnerie présentant un chrisme central. Les colonnes sont coiffées par des chapiteaux feuillagés (acanthe) et à crochets en pierre de Tournai. La porte est ornée d´un décor de quatre feuilles. A l´intérieur, le vitrail postérieur trilobé représente le Christ bénissant auréolé, vêtu d´une tunique rouge et portant un agneau sur
    Description :
    triangulaire en marbre (ou pierre d'Ecaussine ?), orné de pinacles et d'un tympan ouvert de forme ogivale à arcades agrémentées d'une belle ferronnerie. La toiture est en pierre de Tournai et deux gouttières Cette concession, en bordure d'allée, contient un tombeau en forme de chapelle de style néogothique en pierre de Tournai, à laquelle on accède par deux marches. La façade antérieure supporte un fronton latérales permettent l'écoulement des pluies vers la façade postérieure. Le monument est fermé par une porte ouvertes par une fenêtre cintrée (le vitrail droit a disparu) et la façade postérieure est ouverte par un tombeau-chapelle. L'accès à l'intérieur du monument est impossible. Inscriptions : Inscription concernant le destinataire (tympan) : F[ami]lle Billet-Demarquet. Signature (socle de la colonne droite) : M [arce]l Sueur.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de chapelle
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 102 plaine N Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) de la famille Billet-Démarquet
  • Tombeau (chapelle) de la famille Cordier-Carette
    Tombeau (chapelle) de la famille Cordier-Carette Amiens - rue Saint-Maurice 1/1 plaine A Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur M. Sueur a réalisé des travaux en 1908.
    Observation :
    1908 (date d´acquisition de la concession et de l´une des inhumations) par l´entrepreneur M. Sueur forme de chapelle en pierre de Tournai, de style néogothique. L´édicule a sans doute été réalisé vers (autorisations de construction).
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907 AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Représentations :
    d'une croix et l'arcade cintrée du tympan présente un décor en dents de scie. Les colonnes sont coiffées ouvragée et la partie inférieure est agrémentée de fleurs en fonte en relief. Le vitrail du mur postérieur couronne de fleurs en barbotine (roses, clématites, etc...) est déposée au pied du monument. Le portillon de la grille de clôture est surmonté d'une croix. Le fronton du tombeau est surmonté de chapiteaux feuillagées (feuilles d'acanthe). La partie supérieure de la porte est en fonte représente une croix latine sur laquelle est suspendue une couronne d'épines et le phylactère "INRI". Une
    Description :
    antérieur central et fixée sur un sol rehaussé en pierre de Tournai, auquel on accède par deux marches. Le soubassement est maçonné en briques. La sépulture contient un tombeau en forme de chapelle en pierre de Tournai , de style néogothique. La toiture, à deux pans, est également en pierre de Tournai. La façade colonnes engagées et agrémenté d'un tympan cintré. A l'intérieur (inaccessible) le mur postérieur, percé
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    tombeau en forme de chapelle à parvis enclos
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 1/1 plaine A Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (chapelle) de la famille Cordier-Carette
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Lhomme
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Lhomme Amiens - rue Saint-Maurice 2026 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    patrimoine funéraire le cimetière de la Madeleine
    Historique :
    construit en 1909 par le marbrier Marcel Sueur.
    Observation :
    concession et de la construction du caveau par le marbrier Marcel Sueur) et 1914 (date de la première Ce tombeau-stèle en calcaire a sans doute été réalisé entre 1909 (date d'acquisition de la
    Référence documentaire :
    BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907 AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.
    Description :
    Cette concession de type couloir, adossée au mur ouest de l'enceinte du cimetière, est délimitée  : 1886 ; 1914. Inscription concernant le destinataire : Famille LHOMME. Epitaphe : [...] De Profundis [...].
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - rue Saint-Maurice 2026 plaine S Cimetière de la Madeleine - en ville - Cadastre : non
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Lhomme
    Illustration :
    Vue de la stèle. IVR22_20058002084NUCA
  • Tombeau (stèle funéraire) de la famille Beaumont-Lecomte
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Beaumont-Lecomte Amiens - 352 plaine C Vieux cimetière de Saint-Acheul - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Le tombeau porte la signature de l'entreprise de monuments funèbres M. Sueur.
    Observation :
    . Celui-ci, signé L. Sueur, est identique au tombeau de la famille de Badts de Cugnac, signé G. Patte. Ce modèle de stèle à croix plate existe en plusieurs exemplaires dans le cimetière de Saint-Acheul
    Description :
    , dit Petit-Granit ou pierre bleue, et une tombale en granite gris. Inscription concernant le destinataire : famille BEAUMONT-LECOMTE ; monogramme BL. Signature : ML SUEUR.
    Auteur :
    [entrepreneur] Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Amiens - 352 plaine C Vieux cimetière de Saint-Acheul - en ville
    Titre courant :
    Tombeau (stèle funéraire) de la famille Beaumont-Lecomte