Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 1008 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cimetière de Pont-de-Metz
    Cimetière de Pont-de-Metz Pont-de-Metz - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1812 B 40 2003 AA 64, 65, 157, 158
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Documents figurés : Le cimetière est visible sur le cadastre napoléonien de 1812 (fig. 1). Un plan 12 (1806) ; une clôture est construite par le menuisier Louis Tellier et le mur de clôture est réparé en 1820. L'extension du cimetière est projetée en 1828, sur les terrains de la Fosse du Montier enfants, l'autre aux concessions particulières. Les concessions de 3 m de longueur ne peuvent avoir une élève un nouveau calvaire. Une plainte est adressée au maire, en raison de la suppression de la double nouveau interdites dans le vieux cimetière, pour une durée de 5 ans. En 1892, la commune fait l'acquisition de terrains destinés à un nouvel agrandissement du cimetière. Les grilles du cimetière et le plan ) mentionnent un projet de clôture du monument au morts dessiné en 1923 par l'architecte amiénois Roussel . L'étude de Dominique et Jean-Etienne Guerrini (1990) indique que le monument aux morts, réalisé vers 1919 , est l'oeuvre de l'entrepreneur Louis Cloquier. Le monument est signé Cloquier.
    Observation :
    Le monument aux morts de Pont-de-Metz a été réalisé vers 1919 par Louis Cloquier. Il présente la forme la plus fréquente de l´obélisque, ici surmonté d'une urne voilée, comme à Picquigny et à Villers -Bocage, et orné de couronnes mortuaires. Réalisé par l'entrepreneur de monuments funéraires, Cloquier , comme ceux de Rivery, de Boves et de Saleux, il se distingue par un décor surtout utilisé pour les
    Parties constituantes non étudiées :
    croix de cimetière
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série O ; 99 O 3060. Pont-de-Metz. Administration communale (avant 1870). AD Somme. Série O ; 99 O 3063. Pont-de-Metz. Administration communale (1870-1939). Eglise de Pont-de-Metz. Aquarelle d'Oswald Macqueron, d'après nature, 13 octobre 1877 (BM Abbeville L'église de Pont-de-Metz et son cimetière, photographie, Codevelle, 1930 (Archives communales et GUERRINI, Dominique. GUERRINI, Jean-Etienne. Recensement des monuments aux morts de la Somme, 1990.
    Description :
    Le cimetière de Pont-de-Metz est situé à la périphérie du village et s'étend au nord et à l'ouest mortuaire sur les quatre faces. Inscription gravée sur plaque de marbre : LA / COMMUNE / DE / PONT-DE-METZ de l'église. La parcelle d'angle de forme triangulaire, marquée par un fort dénivelé (au nord-ouest de l'église) s'étend sur une superficie d´environ 6800 m2. On peut distinguer deux parties séparées par une haie d'arbres, l'une au nord de l'église, dans laquelle les tombeaux sont disposés de manière irrégulière et étagés sur la pente (fig. 3 à 5), l'autre, à l'ouest de l'église (pente et plateau), distribuée par des allées orthogonales. Un tombeau en forme de chapelle s'élève au sommet de la pente, dominant la partie sud du cimetière. La croix de cimetière (fig. 11) est située à l'extrémité nord, sur le fixés aux murs de l'église (cf. dossiers). Monument aux morts en forme d'obélisque surmontée d'une urne / A LA MEMOIRE / DE SES ENFANTS / MORTS POUR LA France / 1914 -1918 (face sud de l'obélisque) CEUX QUI
    Typologies :
    mutation de la trame
    Localisation :
    Pont-de-Metz - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1812 B 40 2003 AA 64, 65, 157, 158
    Titre courant :
    Cimetière de Pont-de-Metz
    Texte libre :
    Dans l'aire d'étude, le cimetière de Pont-de-Metz constitue un des rares exemples de cimetière Edouard Bocquet, sur les plans de l'architecte Roussel. Le cimetière de Pont-de-Metz se distingue des quelques cimetières ruraux des communes marquées par l'essor de l'industrie, le cimetière de Pont-de-Metz ancienneté ou par leur décor. Le monument aux morts de Pont-de-Metz a été réalisé vers 1919 par Louis d'enclos paroissial conservé, avec ceux de Vers-sur-Selle et de Dreuil-lès-Amiens. Sa position marginale , en 1868 et en 1892. La partie qui s'étendait au sud de l'église a cependant été supprimée avant 1876 le règlement mentionne une taille minimum de 3m2. La plainte adressée en 1868 montre que la . L'importance des nouvelles concessions particulières entraîne la division de la partie neuve du cimetière, dans laquelle les concessions à perpétuité sont regroupées à l'ouest de l'allée principale (nord-sud ), aboutissant initialement à la croix de cimetière. Le tombeau de la famille Bralant-Desquiens, qui s'élève dans
    Illustration :
    L'église de Pont-de-Metz et son cimetière, photographie, Codevelle, 1930 (Archives communales et Tombeau (sarcophage) de l'ancien maire de Pont-de-Metz. IVR22_20078010657NUCA Vue de la partie ancienne du cimetière au nord de l'église, depuis le sud-est Vue de la partie ancienne du cimetière au nord-ouest de l'église. IVR22_20048010609NUCA Vue de la partie ancienne du cimetière, depuis le sud-est. IVR22_20048010607NUCA Vue de la partie en surplomb du cimetière au nord-ouest de l'église. IVR22_20048010610NUCA Vue de la partie haute du cimetière. IVR22_20058000009NUCA Vue de la partie nord du cimetière. IVR22_20048010613NUCA Le cimetière militaire et la croix de cimetière à l'arrière-plan. IVR22_20048010614NUCA Vestiges d'un tombeau à décor figuré (emblème de profession). IVR22_20058000076NUCA
  • Ancien manoir de Pont-de-Metz
    Ancien manoir de Pont-de-Metz Pont-de-Metz - 23 rue de l' Eau - en village - Cadastre : 1825 B 328 à 333 2003 AA 149 à 151
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    appartient à M. Saint-Hilaire de Croissy ; elle comprend cour et bâtiment (B 328), verger (B 329), étang (B 331) et grange, pré et jardin, au sud de la rue (C 47 à 49). Le logis est démoli partiellement vers 1850 (date d'imposition), puis agrandi en 1851 pour M. Fournier de Saint-Amand. Une maison est remise et une serre, vers 1901 (date d'imposition) ; elle devient la propriété de la veuve Desquiens -Bralant, vers 1912. Selon le Dictionnaire historique et archéologique de Picardie (1919), cette habitation peut avoir été la ferme de l'ancien château.
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série P ; 3 P 632/2. Pont-de-Metz. Etat de sections, [s. d.]. AD Somme. Série P ; 3 P 632/3. Pont-de-Metz. Matrice des propriétés foncières (1833-1881). AD Somme ; 3 P 632/4. Pont-de-Metz. Matrice des propriétés foncières (1833-1881). AD Somme. Série P ; 3 P 632/6. Pont-de-Metz. Matrice des propriétés bâties (1882). p. 153 SOCIETE DES ANTIQUAIRES DE PICARDIE. Dictionnaire historique et archéologique de la Picardie . Tome I : Arrondissement d'Amiens, cantons d'Amiens, Boves et Conty. Amiens : Société des antiquaires de
    Murs :
    bois pan de bois
    Description :
    d'habitation, en retrait d'une cour antérieure, des communs à l'est et à l'ouest de la cour, dans laquelle se douve qui alimente une pièce d'eau de forme allongée. Les communs à l'est sont construits en pan de bois hourdé en briques et couverts de tuiles. Non visité.
    Localisation :
    Pont-de-Metz - 23 rue de l' Eau - en village - Cadastre : 1825 B 328 à 333 2003 AA 149 à 151
    Titre courant :
    Ancien manoir de Pont-de-Metz
    Illustration :
    Vue de situation. IVR22_20048010550NUCA Vue de la douve, à l'est. IVR22_20048010553NUCA Vue de la douve, au nord-est. IVR22_20048010554NUCA Vue de la douve, au nord. IVR22_20048010555NUCA
  • Le mobilier de l'église de l'église Saint-Cyr et Sainte Julitte de Pont-de-Metz
    Le mobilier de l'église de l'église Saint-Cyr et Sainte Julitte de Pont-de-Metz Pont-de-Metz - Eglise paroissiale Saint-Cyr et Sainte-Julitte rue de l' Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Les sources conservées aux archives départementales (série O) mentionnent l'acquisition de 6 bancs
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série O ; 99 O 3060. Pont-de-Metz. Administration communale (avant 1870).
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Cavillier
    Localisation :
    Pont-de-Metz - Eglise paroissiale Saint-Cyr et Sainte-Julitte rue de l' Eglise - en village
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église de l'église Saint-Cyr et Sainte Julitte de Pont-de-Metz
    Texte libre :
    L´église Saint-Cyr et Sainte-Julitte de Pont-de-Metz conserve un mobilier en partie renouvelé à la fin du 19e siècle, à l´initiative de la famille des industriels Desquiens-Bralant. La verrière du choeur représentant saint Joseph et Jésus (baie 2), est offerte en 1891, en souvenir de la première communion de Joseph Bralant. Elle provient de l´atelier Vermonet-Pommery, comme celle représentant le martyre de saint Cyr et sainte Julitte (baie 1), offerte en 1893. Une plaque en cuivre signale également la provenance du chemin de croix, offert en 1895. Dans la nef, les deux verrières contemporaines des
    Illustration :
    Chemin de croix. IVR22_20078012724NUCA Baie 1 : Don de la famille Desquiens-Bralant en 1893. IVR22_20078012727NUCA Baie 2 : Saint Joseph et l'Enfant Jésus, offerte en souvenir de la 1ère communion de Joseph Baie 3 : Crucifixion, don de Melles Léonie et Eugénie Bralant. IVR22_20078012728NUCA Baie 5 : Le Sacré-Coeur, don de Melles Aurée et Aurélie Cozette. IVR22_20078012729NUCA
  • Ancienne école primaire de filles, devenue école de garçons à Pont-de-Metz
    Ancienne école primaire de filles, devenue école de garçons à Pont-de-Metz Pont-de-Metz - 10 rue du Château - en village - Cadastre : 2003 AI 87, 94
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Genre :
    de filles de garçons
    Historique :
    deux emplacements possibles pour la construction de l´école de filles : un terrain appartenant aux demoiselles Bralant (emplacement actuel) et l´immeuble Joly. Le terrain est acquis en 1883. Un rapport de l ´inspection académique indique que la construction de la nouvelle école de filles est presque achevée en 1884 logement, deux pavillons isolés aux angles de la cour antérieure et un jardin en fond de parcelle. Les pavillons sont destinés à abriter la pompe à incendie (sud) et un bureau de bienfaisance (au nord). L ´inspecteur demande la suppression des ouvertures du refuge donnant sur la cour de l´école.
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série O ; 99 O 3063. Pont-de-Metz. Administration communale (1870-1939).
    Description :
    antérieure, et deux pavillons alignés sur rue, aux angles de la cour (fig. 1). Une seconde cour s'étend à de grilles fixées à des piliers, un portail et une porte piétonne donnent accès à la cour. Le couvert d'ardoises, et d'un corps bas couvert de tuiles mécaniques. Les pavillons, construits en briques sont coiffés de toit en double bâtière couverts d'ardoises. Un fronton surmonte la travée centrale du corps de bâtiment à usage de classes, portant l'inscription (peinte) ECOLE COMMUNALE DE GARCONS et la
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Pont-de-Metz - 10 rue du Château - en village - Cadastre : 2003 AI 87, 94
    Titre courant :
    Ancienne école primaire de filles, devenue école de garçons à Pont-de-Metz
    Texte libre :
    Cette école primaire construite en 1884 (date portée) sur les plans de l'architecte Paul Viénot , illustre une typologie assez rare dans l'aire d´étude, par la juxtaposition en alignement, de la classe et matériaux de couverture (ardoises pour le logis et tuiles mécaniques pour la classe). Les deux pavillons aux angles de la cour et l´implantation entre cour et jardin rappellent les petits hôtels du 2e quart du 19e
    Illustration :
    Vue de situation. IVR22_20058000006XA Vue de la salle de classe. IVR22_20058000081NUCA Vue de détail sur le fronton. IVR22_20048010568NUCA
  • Église paroissiale et cimetière (étudié) Saint-Cyr et Sainte-Julitte de Pont-de-Metz
    Église paroissiale et cimetière (étudié) Saint-Cyr et Sainte-Julitte de Pont-de-Metz Pont-de-Metz - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1812 B 40, 41 2003 AA 157
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    , en 1910, par Alfred Bourgeois, entrepreneur à Pont-de-Metz. L'édifice présente deux dates portées historique et archéologique de Picardie (1909), l'église de Pont-de-Metz, en pierre, comprend une tour carrée Documents figurés : Le cadastre napoléonien (doc. 1) figure un édifice orienté de plan allongé , dont le chœur à chevet polygonal est plus large que la nef. Le cimetière s'étend autour de l'église  : 1608 (mur sud de la nef) et 1764 (mur est du chevet). Travaux historiques : Selon le Dictionnaire , une porte Renaissance avec campenard, sur la façade, et une nef sans caractère. Le chœur de 1764 est
    Référence documentaire :
    Pont-de-Metz. Plan cadastral, section A, [1812] (DGI). Eglise de Pont-de-Metz. Aquarelle d'Oswald Macqueron, d'après nature, 13 octobre 1877 (BM Abbeville AD Somme. Série O ; 99 O 3060. Pont-de-Metz. Administration communale (avant 1870). AD Somme. Série O ; 99 O 3061. Pont-de-Metz. Administration communale (avant 1870). AD Somme. Série O ; 99 O 3063. Pont-de-Metz. Administration communale (1870-1939). p. 153 SOCIETE DES ANTIQUAIRES DE PICARDIE. Dictionnaire historique et archéologique de la Picardie . Tome I : Arrondissement d'Amiens, cantons d'Amiens, Boves et Conty. Amiens : Société des antiquaires de
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    l'ouest. L'église de plan allongé à vaisseau unique, est construite en calcaire appareillé en pierre de taille sur solin de grès (choeur) et reprise de maçonnerie en briques (nef), le tout couvert d'ardoises . La façade occidentale, en calcaire, à contreforts saillants, présente de nombreuses traces de remaniements en brique (fig. 3) ; elle est couronnée par le clocher mur. Le portail en anse de panier est surmonté de deux arcs de décharge cintrés et d'une niche. La nef comporte un accès sud (porte en anse de , présente un chevet à pans coupés avec date portée : 1764 (fig. 7). Présence de tombeaux épitaphes (étudiés ) sur le mur nord du clocher et sur le mur nord de la sacristie. Présence d'un chemin de croix extérieur sur les contreforts de la nef (fig. 8 et 9).
    Localisation :
    Pont-de-Metz - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1812 B 40, 41 2003 AA 157
    Titre courant :
    Église paroissiale et cimetière (étudié) Saint-Cyr et Sainte-Julitte de Pont-de-Metz
    Texte libre :
    , toujours utilisée au Moyen Age, l'église de Pont-de-Metz est une des fondations les plus anciennes de l'aire d'étude, avec celle de Sains-en-Amiénois. Son clocher à contreforts saillants est un vestige de , comme l'indique la date portée au-dessus de la porte sud (1608). Le choeur, plus haut que la nef, date de 1764, date portée sur le chevet. L'appareillage de briques témoigne des nombreuses réparations
    Illustration :
    Vue de détail sur la porte sud. IVR22_20058000004XA Vue de détail sur la niche surmontant la porte sud. IVR22_20058000005XA Vue de détail sur la date portée au-dessus de la porte sud. IVR22_20058000069NUCA Vue de détail sur la date portée sur le mur est du choeur. IVR22_20048010540NUCA Vue de détail du chemin de croix extérieur (mur sud, à l'ouest de la porte). IVR22_20048010542NUCA Vue de détail du chemin de croix extérieur (mur sud, à l'est de la porte). IVR22_20048010541NUCA
  • Maison et ensemble de deux maisons de rapport à Pont-de-Metz
    Maison et ensemble de deux maisons de rapport à Pont-de-Metz Pont-de-Metz - impasse de la Fontaine 23 et 25 rue du Château - en village - Cadastre : 1812 B 341, 342 2003 AI 123 à 125
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Un édifice est visible sur le cadastre napoléonien ; il comprend un corps de logis en retrait d'une propriétaire de la maison fait construire deux maisons, dans le jardin, vers 1894 (date d'imposition).
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série P ; 3 P 632/3. Pont-de-Metz. Matrice des propriétés foncières (1833-1881). AD Somme. Série P ; 3 P 632/6. Pont-de-Metz. Matrice des propriétés bâties (1882).
    Murs :
    pan de bois
    Description :
    close (usoir), orienté au nord, sur l'impasse de la Fontaine, et un jardin en fond de parcelle. Au sud , se trouvent deux maisons alignées sur la rue du château, avec jardin en fond de parcelle, baignée par le ruisseau de Saint-Cyr. Le bâtiment principal, à usage d'habitation, est construit en briques (solins et refends) et en pan de bois hourdé en briques (?) masqué par un enduit ; il est couvert d'ardoises. Il compte un niveau de cave, un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble. La maison à deux étage carré sur cave et rez-de-chaussée surélevé et chaque unité d'habitation présente une élévation sur rue à deux travées. Remaniements visibles : aménagement du comble ; adjonction de volets roulants.
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Pont-de-Metz - impasse de la Fontaine 23 et 25 rue du Château - en village - Cadastre : 1812 B 341
    Titre courant :
    Maison et ensemble de deux maisons de rapport à Pont-de-Metz
    Texte libre :
    quart du 19e siècle, participant au renouvellement de l´architecture domestique. Les deux maisons de rapport, construites entre 1890 et 1894 constituent également un exemple intéressant de l´influence des établissements industriels sur la structuration de l´espace villageois. Elles sont contemporaines des maisons
    Illustration :
    Vue de situation, maisons de rapport au dernier plan. IVR22_20048010628NUCA
  • Enclos funéraire de la famille Hacq
    Enclos funéraire de la famille Hacq Glisy - Cimetière voie communale n°201 - en village
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    La base de chaque tombeau porte la signature du fabricant Dufour, établi à Longueau.
    Observation :
    tardifs de la typologie. La juxtaposition de deux cippes identiques a également été observée à Pont-de le fabricant Dufour de Longueau, dont le cimetière de Glisy compte plusieurs exemples. Sans doute -Metz.
    Description :
    (manquantes). Elle contient deux tombeaux en forme de pilier, disposés de part et d´autre d´une dalle fermant l'accès au caveau, au centre de l'enclos. Les piliers sont ornés de couronnes mortuaires et des rubans / au printemps de sa vie / le 30 mai 1908 / à l'âge de 28 ans / [...]. Signature (base du pilier nord
    Auteur :
    [entrepreneur] Dufour entreprise de marbrerie et de monuments funèbres
    Titre courant :
    Enclos funéraire de la famille Hacq
    Illustration :
    Vue de l'un des tombeaux. IVR22_20038000854NUCA
  • Cimetière de Pont-Noyelles
    Cimetière de Pont-Noyelles Pont-Noyelles - en village - Cadastre : 1957 AC 42
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique canton de Villers-Bocage
    Historique :
    Le cimetière est visible à cet emplacement sur le cadastre napoléonien de 1813.
    Observation :
    L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du
    Parties constituantes non étudiées :
    croix de cimetière
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Albert qui forme la rue principale de Pont-Noyelles. Il est dominé par une croix en fonte portant la Le cimetière occupe un terrain trapézoïdal en haut du village, le long de la route d'Amiens à signature de Boulfroy (au nord), et par une chapelle funéraire abritant la sépulture de plusieurs curés du : certaines remontent à la guerre de 1870, en lien avec la bataille de l'Hallue, d'autres à la Première Guerre mondiale (deux tombes dues à l'offensive de juillet 1916). Parmi les tombes anciennes, on remarque celle
    Auteur :
    [entrepreneur] Lesot entreprise de monuments funèbres [marbrier] Dufour entreprise de marbrerie et de monuments funèbres [entrepreneur] Martin entreprise de monuments funèbres [marbrier] Coënen entreprise de marbrerie et de monuments funèbres [entrepreneur] Cavillon entreprise de monuments funèbres
    Typologies :
    cimetière indépendant (graveyard) de plan régulier
    Localisation :
    Pont-Noyelles - en village - Cadastre : 1957 AC 42
    Titre courant :
    Cimetière de Pont-Noyelles
    Illustration :
    La croix de cimetière. IVR22_19988000915Z Monument érigé en souvenir des 68 soldats morts pour la France pendant la bataille de l'Hallue, le Petite stèle en pierre de Belgique, en souvenir des soldats allemands morts pendant la bataille de bataille de l'Hallue, le 23 décembre 1870. Dans le fond, deux stèles mililtaires britaniques (juillet 1916 , bataille de la Somme). IVR22_19988000919Z
  • Ancien presbytère de Pont-Noyelles
    Ancien presbytère de Pont-Noyelles Pont-Noyelles - en village - Cadastre : 1957 AC 78
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique canton de Villers-Bocage
    Observation :
    L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du
    Description :
    Le presbytère de Pont-Noyelles comprend un corps de logis en U, avec deux petites ailes en retour , en torchis sur un haut soubassement de brique. La cave donnait sur un souterrain taillé dans la craie s'effectue par le passage charretier de la grange-étable en torchis longeant la rue de l'Eglise.
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Pont-Noyelles - en village - Cadastre : 1957 AC 78
    Titre courant :
    Ancien presbytère de Pont-Noyelles
  • Monument aux morts de Pont-l’Evêque
    Monument aux morts de Pont-l’Evêque Pont-l'Évêque - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1982 AC 2
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique canton de Noyon
    Historique :
    Les sources conservées aux archives départementales (série O) indiquent que la commune de Pont du 7 janvier 1925. Il est posé par l'entrepreneur Doudelle de Pont-l'Evêque. Le monument porte -l'Evêque désire "consacrer un souvenir éternel d'admiration et de reconnaissance à la mémoire de ses enfants tombés pour la liberté et le salut de tous, que c'est un devoir pressant pour elle de glorifier 1924 par la maison Rombaux-Rolland de Jeumont (Nord) et acceptés par la municipalité, par délibération
    Référence documentaire :
    Pont-l'Evêque. Projet de monument aux morts, par Rombaux Roland, 1924 (AD Oise ; série O). Pont-l'Evêque. AD Oise. Série O. Administration communale.
    Représentations :
    Allégorie de la France pleurant ses enfants.
    Statut :
    propriété de la commune
    Auteur :
    [entrepreneur] Rombaux-Roland entreprise de marbrerie, sculpture et travaux d'art
    Localisation :
    Pont-l'Évêque - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1982 AC 2
    Titre courant :
    Monument aux morts de Pont-l’Evêque
    Appellations :
    de la guerre de 1914-1918
    Illustration :
    Projet du monument par Rombaux Roland de Jeumont, 1924 (AD Oise ; série O). IVR22_19846000356XB
  • Pont, dit ponceau de la Caterie
    Pont, dit ponceau de la Caterie Rosult - Petit-Rosult - rue du Capitaine-Deken - en écart - Cadastre : non adastré
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    direct par le redressement de la rue du Pont-Censier ; les travaux une fois exécutés, le ponceau perd une déplacements des habitants jusqu'aux environs de 1875. En 1876, la commune projette d'établir un tronçon plus grande partie de son utilité (A.D. Nord série O 511). En mauvais état, sa restauration a été réalisée
    Hydrographies :
    courant de la Caterie
    Référence documentaire :
    DUVILLERS, Paul. Petite monographie de la paroisse de Rosult. Cambrai : Imprimerie R. Villette Plan terrier des propriétés de l'abbaye de Saint-Amand, 1664 (Archives privées).
    Dénominations :
    pont
    Description :
    Le ponceau est formé d'une arche d'environ 1,60 m de portée sur environ 4 m de large. Le tablier courbes du côté amont. Le ponceau est en moellons de grès, extrait localement, assemblés au mortier de chaux (des reprises de jointoiement indiquent des restaurations anciennes avec un mortier à la cendrée ). Les moellons sont de tailles variées ; ceux qui composent l'arche sont ébauchés en forme de trapèze type de ponceau était fréquent à Rosult, ainsi qu'en atteste le plan terrier de 1664.
    Titre courant :
    Pont, dit ponceau de la Caterie
    Appellations :
    ponceau de la Caterie
    Illustration :
    Proposition de classement et de redressement du chemin du Pont Censier, 1876. IVR31_20055907397NUCA Situation sur le cadastre de 1830. IVR31_20055907394NUC Situation sur le cadastre de 1912. IVR31_20055907395NUCA Plan de waréchaix et excédant de chemin au lieu-dit la Place du Petit Rosult, 1860
  • Eglise paroissiale Saint-Martin de Pont-Noyelles
    Eglise paroissiale Saint-Martin de Pont-Noyelles Pont-Noyelles - en village - Cadastre : 1957 AC 6
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique canton de Villers-Bocage
    Historique :
    L'église remonte au 16e siècle, mais fut profondément remaniée au 19e siècle. De la construction l'abside flanquée de deux tourelles. Encore ces parties ont-elles été très restaurées lors des grands travaux engagés par l'architecte Antoine en 1878-1882, pour un coût de 23 000 francs. L'entrepreneur était Gente Olivier, de Vignacourt. La nef fut alors entièrement reconstruite : seuls les piliers témoignent encore de la disposition d'origine. La charpente ancienne, qui comportait des têtes sculptées (hommes , vitraux de Bazin... La flèche du clocher fut reconstruite, la charpente porte la date de 1880 sur une direction de l'architecte Courouble : la poutre soutenant le clocher dut être remplacée par une poutre métallique, plusieurs piliers ont été repris, les parties supérieures des contreforts ont été refaites, de
    Observation :
    L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Pont-Noyelles - en village - Cadastre : 1957 AC 6
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Saint-Martin de Pont-Noyelles
  • Mairie et école primaire de Pont-l'Evêque
    Mairie et école primaire de Pont-l'Evêque Pont-l'Évêque - 32 à 34 rue du Maréchal-Leclerc - en village - Cadastre : 1982 AB 85
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique canton de Noyon
    Historique :
    Les sources conservées aux archives départementales (série O) indique qu'à partir de 1838, la commune loue une maison à usage d'école, dont elle vote l'acquisition en 1840. Une école de fille est créée en 1881. En 1896, l'architecte de Compiègne Colombier dresse les plans et devis pour l'aménagement de l'école de garçons (agrandissement de la salle de classe), la construction d'une école de filles Première Guerre mondiale, l'édifice est reconstruit, à partir de 1925, par l'entrepreneur Jean Bigaud de Noyon, sur les plans et devis des architectes parisiens Chifflot et Lefèvre de 1923.
    Représentations :
    croix de guerre Croix de guerre sur le pignon de la mairie.
    Statut :
    propriété de la commune
    Étages :
    étage de comble
    Localisation :
    Pont-l'Évêque - 32 à 34 rue du Maréchal-Leclerc - en village - Cadastre : 1982 AB 85
    Titre courant :
    Mairie et école primaire de Pont-l'Evêque
    Illustration :
    Plan de situation. Extrait du plan cadastral de 1982, section AB 85. IVR22_20096000163NUCA
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin de Pont-Noyelles
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin de Pont-Noyelles Pont-Noyelles - Eglise paroissiale Saint-Martin - en village
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique canton de Villers-Bocage
    Parties constituantes non étudiées :
    lambris de revêtement carrelage de sol banc de fidèles clôture de choeur fauteuil de célébrant baiser de paix croix de procession pavillon de ciboire costume de suisse
    Auteur :
    [fabricant de statues] Delahaye Emile [fabricant de statues] Calais
    Localisation :
    Pont-Noyelles - Eglise paroissiale Saint-Martin - en village
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin de Pont-Noyelles
    Annexe :
    très digne curé de Pont-Noyelles (diocèse d'Amiens) la bénédiction apostolique pour lui et tous ses : « J'ai été donnée par Jean-Léon-Charles Thiébaud, propriétaire de Parmont près Pont-Noyelles, et nommée Jeanne-Léonie par M. Thiébaud et Madame Maria Gaudefroy, de Pont-Noyelles, née Marquis. M. l'abbé Boucher Liste des objets non étudiés LISTE DES OBJETS NON ETUDIES ELEMENTS D'ARCHITECTURE Lambris de ). Carreaux de pavement en grès céramique et carrelage jaune et rouge, provenant de l'atelier d'Auneuil, vers 1880. (allées de la nef et choeur). Le reste de la nef a un sol de briques, même époque. MOBILIER la statue de la Vierge (étudiée). Cet ensemble est en bois peint en faux marbre. La niche centrale du retable est peinte en bleu. Les deux gradins sont peints en gris et doré. Le tabernacle est orné de deux intérieure du tabernacle est en damas de soie rouge. L'autel a perdu ses ornements rapportés, il était à l'origine orné de quatre médaillons aux angles et d'un motif central. Le retable possède deux colonnes
    Illustration :
    Bannière de procession : saint Martin, patron de la paroisse. IVR22_19988001681XA Bannière de procession : Immaculée Conception. IVR22_19988001680XA Ensemble de quatre étoles pastorales. IVR22_19988001686XA
  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Pitié à Pont-Noyelles
    Chapelle Notre-Dame-de-la-Pitié à Pont-Noyelles Pont-Noyelles - en village - Cadastre : 1957 AC 42
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique canton de Villers-Bocage
    Observation :
    L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du
    Précision dénomination :
    chapelle de cimetière
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Pont-Noyelles - en village - Cadastre : 1957 AC 42
    Titre courant :
    Chapelle Notre-Dame-de-la-Pitié à Pont-Noyelles
    Vocables :
    Notre-Dame-de-la-Pitié
    Illustration :
    Vue générale, de trois-quarts. IVR22_20018000171X
  • Ancien réfectoire de la Cerabati à Pont-Sainte-Maxence
    Ancien réfectoire de la Cerabati à Pont-Sainte-Maxence Pont-Sainte-Maxence - rue Louis-Pasteur cité Launez - en ville - Cadastre : AE 545-546
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Département de l'Oise (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise
    Historique :
    déjà l'usine à gaz, l'atelier de collage, et les cités ouvrières. Il a été réhabilité en logements
    Canton :
    Pont-Sainte-Maxence
    Description :
    rez-de-chaussée et étage de comble et d'une seconde partie dans le prolongement de la première avec un étage carré et un étage de comble. La toiture à longs pans est en tuile mécanique.
    Étages :
    étage de comble
    Localisation :
    Pont-Sainte-Maxence - rue Louis-Pasteur cité Launez - en ville - Cadastre : AE 545-546
    Titre courant :
    Ancien réfectoire de la Cerabati à Pont-Sainte-Maxence
    Illustration :
    Ancien réfectoire de la Cerabati. IVR22_20106000370XA
  • Ancienne cité jardin de la Salpa à Pont-Sainte-Maxence
    Ancienne cité jardin de la Salpa à Pont-Sainte-Maxence Pont-Sainte-Maxence - rue Louis-Pasteur 2 à 28 rue Camille-Desmoulins - en ville - Cadastre : AC 2 à 10, 39 à 49
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Département de l'Oise (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise
    Historique :
    En 1929, la société anonyme de la peau artificielle (Salpa) projette la construction d'une cité
    Observation :
    Le style architectural de la cité répond à celui des bureaux de l'usine (crépi jaune) et se démarque de celle des cités voisines en adoptant notamment un toit en terrasse.
    Canton :
    Pont-Sainte-Maxence
    Description :
    La cité jardin est constituée de 58 logements répartis en trois types : 3 bâtiments à trois étages ) à un étage carré et 5 maisons jumelées à un étage carré. Toutes les constructions sont en rez-de
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Auteur :
    [commanditaire] Société Anonyme de La Peau Artificielle-SALPA
    Localisation :
    Pont-Sainte-Maxence - rue Louis-Pasteur 2 à 28 rue Camille-Desmoulins - en ville - Cadastre : AC
    Titre courant :
    Ancienne cité jardin de la Salpa à Pont-Sainte-Maxence
    Appellations :
    Cité jardin de la Salpa
    Illustration :
    Jardin entourant les maisons de la cité-jardin. IVR22_19956000890X Vue de trois maisons de la cité jardin. IVR22_20106000357NUCA Jardin entourant les maisons de la cité-jardin. IVR22_20106000351XA
  • Enclos funéraire des familles Pourchez-Berville
    Enclos funéraire des familles Pourchez-Berville Pont-de-Metz - Cimetière rue de l' Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Les sources conservées aux archives départementales (série O) mentionnent une concession de 5m2 , acquise en 1868, par François Pourchez-Berville, à côté de celle de sa famille. Les tombeaux sont signés
    Observation :
    d'Albert Maurice Pourchez, qui mentionne la profession du père du défunt, marchand de cidre à Pont-de-Metz La disposition des tombeaux dans l'enclos, dont la clôture est manquante (?), est à rapprocher de celle de l'enclos de la famille Maintenay-Barbier, à Saint-Fuscien. La concession est acquise en 1868 par François Pourchez-Berville ; les tombeaux semblent cependant légèrement postérieurs. Celui de la . Les deux stèles en calcaire portent la signature de deux fabricants amiénois : D. Capel, établi à Montières, dont un tombeau identique est conservé dans le cimetière de Montières, et J. Lamarre, dont l'entreprise a réalisé de nombreux tombeaux, notamment au cimetière de la Madeleine (entre 1886 et 1906). Aucun de sa production.
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série O ; 99 O 3063. Pont-de-Metz. Administration communale (1870-1939).
    Description :
    corps / de Albert Maurice / POURCHEZ / fils de Théophène POURCHEZ / marchand de cidre à Pont-de-Metz La concession, délimitée par une bordure en ciment, contient deux tombeaux juxtaposés, en forme de stèle. Au nord, (tombeau de la famille Pourchez-Berville), s'élève une stèle à entablement et fronton . La base de la stèle est divisée en deux tables. Inscriptions : Dates des décès : 1868 ; 1869 ; 1870 . Epitaphe : A la mémoire de / Amélia POURCHEZ / 1846-1868 / François POURCHEZ / 1799-1869 / Anna POURCHEZ / 1834-1870 / Joséphine BEERVILLE / 1801-1875 / De Profundis. Signature (base) : D. CAPEL à Montières. Au sud, (tombeau Pourchez) la stèle architecturée de style néo-gothique, dont la base est creusée d'une cavité à usage de porte-couronne, est ornée d'un bouquet de fleurs (rose, pensée) en relief et de / et de feue Suzanne MARGRY / décédé le 16 février 1881 / à l´âge de 14 ans / PRIEZ DIEU / pour le repos de son âme. Signature (base) : J. LAMARRE.
    Auteur :
    [tailleur de pierre] Lamarre
    Localisation :
    Pont-de-Metz - Cimetière rue de l' Eglise - en village
  • Tombeau (cippe) de la famille Crignier-Mongrenier
    Tombeau (cippe) de la famille Crignier-Mongrenier Pont-de-Metz - Cimetière rue de l' Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Les sources conservées aux archives départementales (série O) mentionnent une concession de 12 m2
    Observation :
    (date du premier décès), présente un couronnement à double bâtière, comme tous ceux du cimetière de Pont -de-Metz. Il est ici disposé sur une meule de moulin, évoquant, comme le motif de la gerbe de blé, la Ce cippe en calcaire, sans doute érigé entre 1867 (date d'acquisition de la concession) et 1869
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série O ; 99 O 3061. Pont-de-Metz. Administration communale (avant 1870).
    Description :
    La concession, d'une profondeur de 5 m, est délimitée par une bordure. Elle comprend un tombeau en forme de pilier à double bâtière et acrotères surmonté d'une croix. Ce cippe est placé sur une meule de moulin. Les frontons sont ornés d'un décor sculpté : gerbe de blé et ruban (face antérieure) et couronne
    Auteur :
    [entrepreneur] Galampoix marbrerie et entreprise de monuments funèbres
    Localisation :
    Pont-de-Metz - Cimetière rue de l' Eglise - en village
    Titre courant :
    Tombeau (cippe) de la famille Crignier-Mongrenier
  • Enclos funéraire des Arquembourg-Chivot
    Enclos funéraire des Arquembourg-Chivot Pont-de-Metz - Cimetière rue de l' Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    concession de 6 m2 par la veuve du filateur de lin Arquembourg, en 1863. La concession est agrandie de 11 m2 , l'année suivante, puis de 3 m2 en 1878.
    Observation :
    La concession, qui n'est plus délimitée, contient deux tombeaux identiques en forme de sarcophage
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série O ; 99 O 3063. Pont-de-Metz. Administration communale (1870-1939).
    Description :
    de / Charles Bruno Joseph / ARQUEMBOURG / filateur au Pont-de-Metz / décédé le 2 août 1863 / à l'âge / CHIVOT / ancien négociant à Abbeville / décédé au Pont-de-Metz / le 2 octobre 1874. La concession, délimitée par des piliers subsistant sous forme de vestiges, comprend deux tombeaux en forme de sarcophage juxtaposés. Epitaphe (sarcophage nord ; mention de profession) : A la mémoire de 37 ans / et de Fanny Victoire / CHIVOT / son épouse / décédée à Paris / le 7 octobre 1886 /à l'âge de [non lu]. Epitaphe (sarcophage sud ; mention de profession) : A la mémoire de / Charles Victor
    Typologies :
    tombeau en forme de sarcophage mention de profession
    Localisation :
    Pont-de-Metz - Cimetière rue de l' Eglise - en village
1 2 3 4 51 Suivant