Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 118 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ecole maternelle et mairie d'Athies
    Ecole maternelle et mairie d'Athies Athies - 2 rue du Dessous - en village
    Historique :
    l'architecte Robbe, qui en dessine les plans en 1860. Un terrain est acquis, rue du Dessous, sous le mandat du maire Louis Théry et les travaux sont réalisés en 1865, comme le précise la notice descriptive de 1878
    Auteur :
    [] Robbe Jules Louis Joseph
  • Ancien hôtel-Dieu, puis hospice de Ham (détruit)
    Ancien hôtel-Dieu, puis hospice de Ham (détruit) Ham - rue de Chauny rue Général-Leclerc rue de Sorigny - en ville - Cadastre : 1826 B 218 à 229
    Historique :
    l'architecte Daullé en 1856. En 1861, l'architecte Robbe est chargé de l'agrandissement de l'hospice et de la
    Auteur :
    [architecte] Robbe Jules Louis Joseph
  • Mairie-école de Cléry-sur-Somme
    Mairie-école de Cléry-sur-Somme Cléry-sur-Somme - 52, 53 rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2002 AB 113 à 118
    Historique :
    l'architecte d'arrondissement J. Robbe. Il comprend une école de garçons avec un logement (à l'ouest) et une
    Référence documentaire :
    adjoint et pour l'école de filles, dessin aquarellé, J. Robbe (architecte), 31 août 1868 (AD Somme ; 99 O
    Auteur :
    [architecte] Robbe Jules Louis Joseph
    Illustration :
    Plans, coupes et élévations de la mairie-école, J. Robbe (architecte), 31 août 1868 (AD Somme ; 99
  • Groupe scolaire de Ham
    Groupe scolaire de Ham Ham - 4 à 18 rue de Sorigny rue du Théâtre ancienne rue Marché-Franc - en ville
    Historique :
    l'architecte Robbe, "la salle d'asile étant devenue tout à fait insuffisante pour le nombre d'enfants qui y
    Auteur :
    [architecte] Robbe Jules Louis Joseph
  • Cloche, dite Louis-Anne-Aubin
    Cloche, dite Louis-Anne-Aubin Retheuil - Église paroissiale Saint-Aubin rue de l' Église - en village
    Inscriptions & marques :
    & NOMMEE LOUIS ANNE AUBIN PAR LOUIS FRANCOIS HERICART CHEVALIER VICOMTE DE THURY SEIGNEUR DE RETHEUIL & DAME ANNE MARIE LOUISE DE ROSSET SON EPOUSE / LOUIS FELIN CHARPENTIER MARGUILLIER & LOUIS ALBIN FAGUET
    Historique :
    , Pommiers, Ambleny, toutes fondues en 1785. À cette époque, le nom "les Antoine" associe Joseph Antoine fondeurs. Toutefois, après le décès de Joseph Antoine, survenu le 19 août 1785 à Ambleny où il s'était eu pour parrain et marraine Louis-François Héricart de Thury (1740-1808), seigneur de Retheuil, et son épouse, Anne-Marie-Louise de Rosset, mentionnés tous deux sur l'instrument. Le battant d'origine
    Référence documentaire :
    p. 30. LECLERCQ DE LAPRAIRIE, Jules-Henri. Notice sur les anciennes cloches du département de
    Titre courant :
    Cloche, dite Louis-Anne-Aubin
    Appellations :
    Louis-Anne-Aubin
  • Ancienne école, mairie et salle des fêtes de Devise, actuellement mairie
    Ancienne école, mairie et salle des fêtes de Devise, actuellement mairie Devise - place de la République - en village - Cadastre : AB 51
    Historique :
    La première école de Devise est construite en 1857, sur les plans de l'architecte Robbe. Elle est
    Auteur :
    [architecte] Robbe Jules Louis Joseph
  • Ancienne usine de construction mécanique Jules Lecointe, puis Lecointe Frères et Villette, puis Société Anonyme de Constructions Mécaniques de Saint-Quentin (vestiges)
    Ancienne usine de construction mécanique Jules Lecointe, puis Lecointe Frères et Villette, puis Société Anonyme de Constructions Mécaniques de Saint-Quentin (vestiges) Saint-Quentin - faubourg Saint-Martin - 91 à 93 bis rue Pierre-Brosselette 5 bis, 9, 24, 26 boulevard Henri-Martin rue de Bovelles rue de la Pomme-Rouge - en ville - Cadastre : 2004 AM 10, 278, 300, 301, 302, 303, 445, 446, 453, 457, 458, 474, 475, 521, 522, 575
    Historique :
    succederont à la gérance Ernest Carez (co-fondateur), Charles Marie, Alfred Martin, Louis Faroux, Joseph Pinte En 1850, Jules Lecointe, fondateur trois ans plutôt d'une petite usine de construction mécanique Dablin. A partir de 1865 l'usine est dirigée par Jules et Eugène Lecointe, et Auguste Villette, sous la raison sociale Lecointe Frères et Villette. Vers 1869, après le décès de Jules Lecointe et le retrait de , Jules Blondet, puis après la Première Guerre mondiale MM. Decléty et Dessin. En 1917, l'armée allemande
    Référence documentaire :
    . Plan, lithographie, 23 x 36 cm, [1878-1880]. Defez, L. (del.) ; Moureau, Jules (litho.). Dans -Quentin (Aisne). Plan, lithographie, 23 x 36 cm, [1878-1880]. /Defez, L. (del.) ; Moureau, Jules (litho
    Auteur :
    [commanditaire] Lecointe Jules
    Titre courant :
    Ancienne usine de construction mécanique Jules Lecointe, puis Lecointe Frères et Villette, puis
    Appellations :
    Lecointe Jules
  • Ensemble des deux groupes sculptés et de la statue de l'autel secondaire du Rosaire : l’Éducation de la Vierge, Saint Joseph et l'Enfant Jésus, Vierge à l'Enfant
    Ensemble des deux groupes sculptés et de la statue de l'autel secondaire du Rosaire : l’Éducation de la Vierge, Saint Joseph et l'Enfant Jésus, Vierge à l'Enfant Soissons - Cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais place Cardinal-Binet - en ville
    Historique :
    , date de sa consécration par Monseigneur Jean-Jules Dours (28 mai 1868). Comme en témoignent les sculpture de ce monumental ensemble ont été confiés au sculpteur parisien Louis Villeminot. L'exposition qui peuvent tout autant sortir du ciseau de Corbon que de celui de Louis Villeminot.
    Référence documentaire :
    Rapport de l'architecte diocésain Adolphe Lance (15 octobre 1866), approbation du compte de Louis
    Représentations :
    le globe terrestre de la main gauche. Saint Joseph barbu, debout derrière l'Enfant, se présente de
    Description :
    moins de précision que sa face antérieure. Les deux groupes de sainte Anne et de saint Joseph sont
    Auteur :
    [sculpteur] Villeminot Louis
    Titre courant :
    de la Vierge, Saint Joseph et l'Enfant Jésus, Vierge à l'Enfant
    Dimension :
    saint Joseph et l'Enfant Jésus : h = 110 ; la = 40 ; pr = 48. La Vierge à l'Enfant n'a pu être mesurée.
    Illustration :
    Vue du groupe de saint Joseph avec l'Enfant Jésus. IVR22_20010202598XA
  • Hôpital marin dit institut orthopédique Saint-François-de-Sales, puis institut Calot
    Hôpital marin dit institut orthopédique Saint-François-de-Sales, puis institut Calot Berck - Berck-Plage - rue du Docteur-Calot ancienne avenue Jules-Magnier - en écart - Cadastre : 1912 B2 280 à 302 1969 AN 20
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Historique :
    l'architecte Joseph-Charles de Montarnal de Guirard dans un style régionaliste s'inspirant de l'architecture de
    Référence documentaire :
    GIRET, Joseph. Historique des hôpitaux de Berck. Institut Calot. In : Dossiers archéologiques
    Description :
    L'architecte Joseph-Charles de Montarnal de Guirard avait conçu le projet d'un édifice devant
    Auteur :
    [architecte] Montarnal de Guirard (de) Joseph-Charles
    Localisation :
    Berck - Berck-Plage - rue du Docteur-Calot ancienne avenue Jules-Magnier - en écart - Cadastre
  • hôpital marin dit hôpital ou sanatorium Victor-Ménard
    hôpital marin dit hôpital ou sanatorium Victor-Ménard Berck - Berck-Plage - rue du Docteur-Calot ancienne avenue Jules-Magnier - Cadastre : 2006 AN1 13
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Référence documentaire :
    GIRET Joseph. Historique des hôpitaux de Berck. Union des établissements hélio-marins de Berck
    Localisation :
    Berck - Berck-Plage - rue du Docteur-Calot ancienne avenue Jules-Magnier - Cadastre : 2006 AN1
  • hôpital marin dit institut hélio-marin
    hôpital marin dit institut hélio-marin Berck - Berck-Plage - rue du Docteur-Calot - en écart - Cadastre : 2006 AN1 10 et 12
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Historique :
    C’est un des fils de Pierre Bouville, Jules qui, en 1923, entreprit la construction de cet -Ménard. Dès 1929, Jules Bouville agrandit son institut hélio-marin en faisant construire un second corps , concessionnaire de la dite société. Il est hautement probable que Jules Bouville ait fait appel aux mêmes , Jules Bouville, à songer à s'étendre et ce fut ainsi que fut ajouté un nouveau corps de logis au nord
    Référence documentaire :
    GIRET Joseph. Historique des hôpitaux de Berck. Union des établissements hélio-marins de Berck
  • Ancienne villa Carmen, puis hôpital marin, dit hôpital Bouville 3 (vestiges)
    Ancienne villa Carmen, puis hôpital marin, dit hôpital Bouville 3 (vestiges) Berck - Berck-Plage - 50 à 54 rue du Docteur-Calot - en écart - Cadastre : 1969 AN 49
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Historique :
    , située le long de la rue Jules-Magnier (actuellement rue du docteur-François-Calot). Ils lui adjoignirent
    Référence documentaire :
    GIRET Joseph. Historique des hôpitaux de Berck. Union des établissements hélio-marins de Berck
  • hôpital marin dit hôpital Napoléon, puis grand hôpital maritime
    hôpital marin dit hôpital Napoléon, puis grand hôpital maritime Berck - Berck-Plage - rue du Docteur-Victor-Ménard ancienne rue de l'Hôpital maritime - en écart - Cadastre : 1912 D6 902 à 935 1987 BO 61
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Historique :
    , en collaboration avec l'ingénieur Louis Ser pour l'étude des installations techniques. Les travaux de
    Référence documentaire :
    BERGERON, Jules. Du traitement et de la prophylaxie de la scrofule par les bains de mer. Annales p. 9-25. GIRET, Joseph. Historique des hôpitaux de Berck. L’hôpital maritime. Dossiers . LAGET, Pierre-Louis. LAROCHE, Claude. BEISSON, Georges. CREMITZER, Jean-Bernard. DUHAU, Isabelle. FAURE
    Auteur :
    [ingénieur civil] Ser Louis
  • Église paroissiale Saint-Pierre de Poulainville
    Église paroissiale Saint-Pierre de Poulainville Poulainville - place de l' Eglise - en village
    Historique :
    O) indiquent qu´en 1851, Louis Charles Antoine Lépine fait un legs à la commune pour la construction effectués en 1912 par l´entrepreneur amiénois Jules Canaple, sur les plans de l´architecte amiénois Alfred
    Observation :
    Reconstruite sur les plans de Victor Louis Delefortrie, l'église de Poulainville est contemporaine fils Paul Louis. Les plans types proposés par l'architecte, en 1868, constituent une parfaite
    Auteur :
    [architecte] Delefortrie Louis Joseph Victor [architecte] Delefortrie Paul Jules Joseph
  • Ancien hôtel de l'Intendance, puis couvent et pensionnat de la congrégation des Fidèles Compagnes de Jésus et pensionnat Sainte-Philomène, actuellement maison d'accueil, dite l'Ilot
    Ancien hôtel de l'Intendance, puis couvent et pensionnat de la congrégation des Fidèles Compagnes de Jésus et pensionnat Sainte-Philomène, actuellement maison d'accueil, dite l'Ilot Amiens - rue des Augustins - en ville
    Référence documentaire :
    3e série, pl. 1 L'hôtel de l'Intendance, dessin par Louis Duthoit. In : DUTHOIT, Aimé et Louis. Le
    Auteur :
    [architecte] Delefortrie Paul Jules Joseph
    Illustration :
    L'hôtel de l'Intendance, dessin par Louis Duthoit (Le Vieil Amiens, 1874). IVR22_20038010973NUCA
  • Le village d'Havernas
    Le village d'Havernas Havernas - en village
    Auteur :
    [architecte] Delefortrie Paul Jules Joseph [architecte] Delefortrie Louis Joseph Victor
    Texte libre :
    d'Havernas, puis sur la terre de Wargnies. À la suite de la révocation de l'édit de Nantes, Louis de Saint
  • Auberge du Soleil, Hôtel de Contay, puis couvent d'Oratoriens, couvent des Dames du Sacré-Coeur-de-Jésus, actuellement lycée du Sacré-Coeur
    Auberge du Soleil, Hôtel de Contay, puis couvent d'Oratoriens, couvent des Dames du Sacré-Coeur-de-Jésus, actuellement lycée du Sacré-Coeur Amiens - Ville Haute - rue de l'Oratoire rue des Augustins - en ville
    Historique :
    d'Aimé et Louis Duthoit (1874), l'hôtel des seigneurs de Contay succédait à une auberge portant l'enseigne Au-Soleil. Les auteurs situent la construction de l'église en 1687. Le dessin de Louis Duthoit construite sur les plans de l'architecte Paul Louis Delefortrie et consacrée en 1867.
    Référence documentaire :
    4e série, pl. 6 Ancien couvent de l'Oratoire, dessin par Louis Duthoit, 1823. In : DUTHOIT, Aimé et Louis. Le Vieil Amiens, 1874. p. XI DUTHOIT, Aimé et Louis. Le vieil Amiens. Amiens : typographie et lithographie T. Jeunet, 1874
    Auteur :
    [architecte] Delefortrie Paul Jules Joseph
    Illustration :
    Ancien couvent de l'Oratoire, dessin par Louis Duthoit, 1823 (Le Vieil Amiens, 1874
  • Ancien presbytère de Fréchencourt
    Ancien presbytère de Fréchencourt Fréchencourt - 2 rue Neuve - en village - Cadastre : 1933 A 364
    Auteur :
    [architecte] Delefortrie Louis Joseph Victor [architecte] Delefortrie Paul Jules Joseph
  • Eglise paroissiale Saint-Eloi de Beaucourt-sur-l'Hallue
    Eglise paroissiale Saint-Eloi de Beaucourt-sur-l'Hallue Beaucourt-sur-l'Hallue - en village - Cadastre : 1952 B2 126
    Auteur :
    [architecte] Delefortrie Louis Joseph Victor [architecte] Delefortrie Paul Jules Joseph
  • Minoterie Templier Delavierre, puis du Pont-l'Evêque
    Minoterie Templier Delavierre, puis du Pont-l'Evêque Sempigny - 5 rue des Trois-Ponts - en village - Cadastre : 1982 A3 631
    Historique :
    dans le nouveau bâtiment construit à cet effet. En 1892, le moulin de Sempigny appartient à Jules aval et rehaussée d'un niveau vers 1930. L'entreprise cesse à une date indéterminée. En 1847, Louis -Joseph Pollet remplace la roue hydraulique du moulin par une turbine, décrite en 1851, et construite par
    Auteur :
    [commanditaire] Pollet Louis Joseph
1 2 3 4 6 Suivant