Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 32 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancien moulin, devenu usine textile Gendron et Dousinelle, puis société des Ets Siebold et Dousinelle
    Ancien moulin, devenu usine textile Gendron et Dousinelle, puis société des Ets Siebold et Dousinelle Bacouel-sur-Selle - rue des Deux Ponts - en village - Cadastre : 1829 C 23 à 32 1978 C 277
    Historique :
    Usine textile implantée sur un site de moulin. Peut être initialement affectée à une filature pendant laquelle des travaux se succèdent à maintes reprises sur les ateliers de fabrication, les magasins
    Hydrographies :
    la Selle
    Localisation :
    Bacouel-sur-Selle - rue des Deux Ponts - en village - Cadastre : 1829 C 23 à 32 1978 C 277
  • Anciens moulins à farine et moulins à bois, puis filature Arquembourg, Saint-Frères, Otto-Petersen, manufacture de laines Renaissance, devenue usine de gaz comprimés, dite Oxygène de Picardie (vestiges)
    Anciens moulins à farine et moulins à bois, puis filature Arquembourg, Saint-Frères, Otto-Petersen, manufacture de laines Renaissance, devenue usine de gaz comprimés, dite Oxygène de Picardie (vestiges) Pont-de-Metz - rue du Petit-Saint-jean - en village - Cadastre : 1925 B 448 à 466 1978 B 231, 232, 484
    Historique :
    1819 (doc. 1) figure les six moulins existant sur le site, dont quatre appartiennent à M. Morgan, à l'ouest de la Selle, et deux à M. Riquier, à l'est. Sources : Les matrices cadastrales indiquent que le ). A l'est de la Selle, le meunier Riquier possède deux moulins (B 464 et 465), cour et bâtiment (B 463 verger. En 1842, le bâtiment existant sur la parcelle B 463 est converti en bâtiment rural. En 1864, il adresse une réclamation sur l'imposition du moulin (B 464). En 1840, le meunier Hilaire Boulanger est . A l'ouest de la Selle, M. Morgan d'Epagny possède cinq moulins à bois (B 452 à 454, 456 à 457), un , l'ensemble devient la propriété des filateurs Louis et Charles Arquembourg, alors établis à Bacouël, puis de matrices signalent une démolition partielle d'un bâtiment situé sur la parcelle B 455, où un magasin est commune pour l´élargissement de la route. En 1868, il fait construire une maison, sur une parcelle dont il est construite sur cette même parcelle. Louis Arquembourg fait agrandir la filature en 1882 et en 1896
    Hydrographies :
    la Selle
    Référence documentaire :
    SAGEBIEN, A. Expériences sur la roue hydraulique Sagebien. Paris, 1866.
    Texte libre :
    Comme la plupart des moulins établis sur la Selle, les moulins de Pont-de-Metz sont acquis par un , dont six appartiennent au maire d'Amiens, M. Morgan d'Epagny, à l'ouest de la Selle, et deux au meunier , alors établis à Bacouël, qui font construire une filature (achevée en 1858). La filature de lin est
  • Croix du cimetière Notre-Dame de Boves
    Croix du cimetière Notre-Dame de Boves Boves - Cimetière Notre-Dame chemin de la Montagne - en village
    Observation :
    comparaison avec les modèles identiques identifiés à Dury (1872) et à Vers-sur-Selle (1873). Cette datation
    Description :
    La croix en fer forgé, formée de 6 tiges reliées par des bagues, est fixée sur un socle en calcaire
  • Ancien moulin, puis usine de taillanderie Debary, Monnoyer-Debary, Monnoyer
    Ancien moulin, puis usine de taillanderie Debary, Monnoyer-Debary, Monnoyer Vers-sur-Selles - rue du Moulin - en village - Cadastre : 1827 D 329, 330, 456 à 461 1978 AH 179 2003 AE 128, 129
    Historique :
    conservé à la DGI (doc. 1) donne une représentation du moulin existant sur la Selle (D 329) et de la maison , d'Amiens, est autorisé à établir un moulin à papier sur la Selle à Vers. Dans la série O, figurent deux cet emplacement que se trouvait un des moulins banaux établis sur la Selle sous la maîtrise d’ouvrage Documents figurés : Le moulin est représenté sur la carte de Cassini. Le cadastre napoléonien (D 330) ainsi que d'un bâtiment implanté au sud de la rue du Moulin, également aligné sur la rivière (D 456). Un plan de 1853, joint à la demande de construction d'un pont sur le canal de décharge du . documents annexes). Sources : Les sources conservées aux archives départementales (série G) renseignent sur au marchand amiénois Charles Baillet, demeurant à Bacouel, en 1671. En 1780, le sieur Manessier demandes, l'une, en 1853, concernant la construction d'un pont sur le canal de décharge du moulin Lizet du Moulin, à l'est de la Selle. Les matrices cadastrales indiquent que le moulin (D 329 et 330) et le
    Hydrographies :
    la Selle
    Référence documentaire :
    Vers-sur-Selle. Plan cadastral, section D 2, dessin, vers 1827 (DGI). AD Somme. Série P ; 3 P 791/2. Vers-sur-Selles. Etat de sections, [s.d.] AD Somme. Série P ; 3 P 791/3. Vers-sur-Selles. Matrices des propriétés foncières (1827-1881). AD Somme. Série P ; 3 P 791/6. Vers-sur-Selles. Matrices des propriétés foncières (1827-1881). AD Somme. Série P ; 3 P 791/9. Vers-sur-Selles. Matrices des propriétés bâties (1882). AD Somme. Série P ; 3 P 791/10. Vers-sur-Selles. Matrices des propriétés bâties (1911). p. 57-61, 79. JOSSE, Hector. Notice historique sur les communes de Vers et d'Hébécourt. Mémoires de
    Localisation :
    Vers-sur-Selles - rue du Moulin - en village - Cadastre : 1827 D 329, 330, 456 à 461 1978 AH 179
    Texte libre :
    d'un moulin représenté sur la carte de Cassini et sur le cadastre napoléonien (doc. 1). C'est cours du 19e siècle mais ici, contrairement aux sites de la vallée de la Selle (Saleux et Salouël), il est alors propriétaire des terrains situés au sud de la rue du Moulin, à l'est de la Selle. Le moulin
  • Groupe sculpté : Saint Georges terrassant le dragon
    Groupe sculpté : Saint Georges terrassant le dragon Glennes - rue Françoise-Pasquier
    Représentations :
    cheval selle sur le Mal, le saint est représenté selon la tradition, à cheval et en armure terrassant le monstre
  • Ancien moulin à farine, dit moulin Crignier, à Salouël
    Ancien moulin à farine, dit moulin Crignier, à Salouël Salouël - 3 rue des Moutiers - en ville - Cadastre : 1978 B 266
    Historique :
    situés sur la parcelle B 168 deviennent la propriété d'Alexandre Eugène Dhervillez, négociant amiénois -Desquiens, en 1914. La maison et le moulin situés sur les parcelles B 169 à 171 deviennent la propriété appartient ensuite à M. Le Prevost de la Moissonnière, domicilié à Canteleu-lès-Rouen, en 1932. Sur la parcelle B 167, une maison est construite en 1864, puis deux maisons en 1886. Sur la parcelle B 168, un déclare la construction d'un hangar, d'une buanderie, d'une écurie et d'un magasin. Sur la parcelle B 170
    Hydrographies :
    la Selle
    Description :
    Le site comprend actuellement deux moulins, implantés sur le bras de la Selle, à l'est, deux bâtiments mitoyens construits au centre d'un jardin, à l'ouest de la Selle, une maison et ses dépendances
  • Cimetière communal de Cagny
    Cimetière communal de Cagny Cagny - chemin de Beauvoir - en village - Cadastre : 2003 ZA 50, 51
    Description :
    irrégulière et présentant un fort dénivelé, s'étend sur une superficie d´environ 4500 m2. Deux portails
    Texte libre :
    Dury et à Vers-sur-Selle. Déplacé à la périphérie du village, sur un terrain acquis en 1835, le cimetière de Cagny est l'un des premiers nouveaux cimetières de l'aire d'étude. Il s'étend d'abord sur la partie en surplomb original. Disposé en marge du cimetière, sur un terrain mitoyen appartenant au couvent, l'enclos funéraire
  • Ancien tissage de toiles et de velours, dit manufacture de velours Cosserat
    Ancien tissage de toiles et de velours, dit manufacture de velours Cosserat Amiens - 200 rue Maberly - en ville - Cadastre : 1985 IY 34 à 38, 45
    Hydrographies :
    bras de la); Somme Selle
    Référence documentaire :
    Boistel pour élever deux moulins à eau sur la rivière de Selle, 13 avril 1668. Portrait de Pierre Cosserat, huile sur toile, vers 1820. (Collection particulière). Faubourg de Hem, l’usine de MM. Dupont et Cosserat, Aimé et/ou Louis Duthoit. 1855, encre sur papier calque collé sur papier blanc (Musée de Picardie, Amiens ; MP Duthoit I-166). – 1874). encre et aquarelle sur papier blanc (Musée de Picardie, Amiens ; MP Duthoit XX-2). AD Somme. Série C : C 1973 : Visite de la rivière de Selle par Claude Fournier, maître particulier propriété de Louis Biberel et Lecornu, à embouchure de la Selle par MM.Hervillez et Boistel d'Escauvillers PONCHE. Narcisse. Rapport sur les oeuvres établies à Amiens chez M. Cosserat. Congrès de Lille
    Description :
    rivière de Selle qui se jette dans la Somme, dont l'un des bras longe l'usine au nord. L'usine est conciergerie à droite, est bordée d'un bâtiment en brique, construit en rez-de-chaussée sur neuf travées marqué par d'un clocheton en charpente qui accueille une horloge et porte la date de 1891, sculptée sur . L'entrée, qui constituait l'accès principal pour le personnel et les fournisseurs, débouche sur une place aménagée en partie en jardin et plantée d'arbres. Sur son côté sud, se dresse un monument dédiés aux membres du personnel morts pour la France. La Selle qui traverse le site et alimente une roue Sagebien . A l'ouest, à l'arrière de l'atelier de tissage s'élève la salle des machines, monumentale, sur
    Annexe :
    le mur du premier étage, et nous filions, transformé en bolide, pour atterrir en douceur sur une toutes les machines de cet atelier : la chute d'eau qui se jetait sur ses grandes pales avant de large : l'électricité dégagée par le frottement de la courroie sur la grande roue dressée nos cheveux sur notre tête qui se transformait en une pelote d'étincelles. Quelle sensation ! C'était papa qui fit soulevé d'un pouce sa casquette et papa, qui portait toujours un chapeau mou gris, calé sur la nuque été ainsi aspiré : plusieurs décimètres d'épaisseur sur de hauts grillages. Il m'est arrivé, une fois grève sur le temps, c'est-à-dire qu'ils occupèrent l'usine ce qui était illégal. Un vrai coup de force de la propriété à l'embouchure de la Selle, 1er septembre 1802 (AD Somme ; 3 U 2/690) Vente et côté vers le midi à la rivière de Selle [...] Ce terrain est divisé dans une grande partie de sa longueur en deux portions de rivière de Selle. La première portion vers le nord est à la droite de la
    Texte libre :
    site de Montières, traversée par la rivière de Selle et possédée par l'évêque d'Amiens, est attestée à , marchand farinier. Sur la rive opposée, les moulins à tan, dits moulins à bois rouge, qui appartenaient à s'intéresse au site de Montières qu'en 1857. Il rachète d'abord l'usine de la rive droite de la Selle qui mécanique avec "cinq vielles roues sur la coulerie", une maison de trois étages dotée d'un atelier élevé sur des plus importants sites industriels textile de la ville. Sur le nouveau terrain acquis de l'autre monter dans l'ancien tissage et les tester avant de s'engager sur des investissements plus conséquents
    Illustration :
    Hem, l’usine de MM. Dupont et Cosserat, Aimé et/ou Louis Duthoit. 1855, encre sur papier calque collé sur papier blanc (Musée de Picardie, Amiens ; MP Duthoit XX-2). IVR22_20148000391NUC2A Détail des moulins Dupont-Bacqueville et Cosserat, extrait du plan de la rivière de Selle, 1873 Elévation nord des ateliers et magasins industriels donnant sur la Somme. IVR22_19888000520Z Façade sud de l'atelier et des magasins donnant sur la rivière de Somme. IVR22_19888000748X Détail d'élévation d'une travée des ateliers donnant sur la rivière de Somme. IVR22_19888000521Z Vue de la façade sur cour du tissage de toile. IVR22_19888000997XA Vue d'ensemble sur cour de l'atelier de tissage de velours, abritant la salle des 500 métiers, et La rivière de Selle séparant le tissage de toiles et le tissage de velours, avec le vannage et la
  • Ancien moulin à blé, filature et savonnerie Poiret-Trépagne, Frédéric Poiret, puis S.A. Filatures et Teintureries de Saint-Epin, devenus tissage Vernier puis usine de confection MCB Sérac
    Ancien moulin à blé, filature et savonnerie Poiret-Trépagne, Frédéric Poiret, puis S.A. Filatures et Teintureries de Saint-Epin, devenus tissage Vernier puis usine de confection MCB Sérac Saleux - 11 route de Conty - en village - Cadastre : 1827 C 242, 243 1827 D 330, 331 1983 D 511 à 513
    Historique :
    sur la voie publique, logis en coeur de parcelle, enfin deux moulins sur le bras de la Selle. Sur le 330 et D 332 et un bâtiment de plan en L, aligné sur la route de Vers-sur-Selle. Le site est desservi site. A l'ouest de la Selle, il ne subsiste que la bâtiment en coeur de parcelle, le bâtiment longeant la rue menant au village a disparu. A l'est de la Selle, la filature a été agrandie. Sources : Les ) et C 243, situées à l’est de la Selle, deviennent la propriété de Charles Poiret-Trépagne, filateur à Saleux, qui fait l’acquisition des parcelles D 330 et 331 (à l'ouest de la Selle) avant 1864. Les l'établissement parisien les Filatures et Teintureries de Saint-Epin, en 1907. A l'est de la Selle, Charles Poiret , maison du concierge, écurie, remise et magasin, remise, cantine et maison. A l'ouest de la Selle, Charles : Selon le recensement établi par B. Dufournier, en 1985, l'usine est installée sur un ancien site
    Hydrographies :
    la Selle
    Description :
    Ateliers de fabrication principaux sur la rive droite, à 1 étage carré, toits à longs pans fabrication, sur rive gauche : baies en arc plein-cintre.
    Texte libre :
    Comme de nombreux moulins construits sur les rives de la Selle, et notamment le moulin voisin du
  • Ancienne cidrerie de SA de la distillerie de Nesle, devenue fonderie des usines du Pied Selle, puis usine Bordelaise et Picarde d'engrais, puis entrepôt Ferinox
    Ancienne cidrerie de SA de la distillerie de Nesle, devenue fonderie des usines du Pied Selle, puis usine Bordelaise et Picarde d'engrais, puis entrepôt Ferinox Rosières-en-Santerre - 18 rue de Pied-Selle - en ville - Cadastre : 1986 Z 2, 42
    Historique :
    1909 par la fonderie S.A. des Usines du Pied-Selle qui a été reconstruite au moins partiellement et sur
    Localisation :
    Rosières-en-Santerre - 18 rue de Pied-Selle - en ville - Cadastre : 1986 Z 2, 42
    Titre courant :
    Ancienne cidrerie de SA de la distillerie de Nesle, devenue fonderie des usines du Pied Selle, puis
    Appellations :
    SA des usines du Pied Selle
  • Ancien moulin à farine, dit moulin de Frémontiers
    Ancien moulin à farine, dit moulin de Frémontiers Frémontiers - en village - Cadastre : 1825 E2 192 à 194 1988 E3 280
    Historique :
    sur la carte de Cassini et sur le cadastre napoléonien de 1825. Les états de sections indiquent qu'il .). Équipement de meunerie datant de 1905, sur place au moment de l'enquête.
    Observation :
    , dans le cadre d'une opération ponctuelle sur la commune de Frémontiers.
    Énergies :
    énergie hydraulique produite sur place roue hydraulique verticale
    Annexe :
    Frémontiers sur ce que « l'un des cy-devant seigneurs de Frémontiers a, en vertu de la puissance féodale , détourné les eaux de la rivière de Selle qui traverse cette commune, pour les faire passer dans un canal qu'il fit ouvrir à l'effet d'y construire un moulin, que ce canal, sur lequel il n'existe aucun pont les conduit pâturer sur les montagnes, soit par les dégradations des rues et prairies adjacentes
  • Ancien cimetière de Camon (détruit)
    Ancien cimetière de Camon (détruit) Camon - ancienne rue des Fossés - en village
    Historique :
    le cimetière est devenu trop petit et qu'"on ne peut plus se faire enterrer sur son emplacement situation sur un point haut de la commune, drainant les eaux de pluie et préconise son déplacement, auquel
    Annexe :
    facile d'y remédier, en achetant du côté nord, sur les champs, la quantité de terrain nécessaire à ce sur le pourtour du cimetière. Quant aux autres voies d'intérieur, elles seraient tracées et les champs, séparé des habitations sur deux côtés par de larges rues. 4° On ne pourra pas arguer que le épancher leur douleur sur la tombe de ceux qui leur ont été si chers. En résumé les soussignés estiment
    Texte libre :
    d'un possible extension. Les allées de desserte en patte d'oie, comme à Vers-sur-Selle, menaient aux
  • Eglise paroissiale Notre-Dame-des-Victoires
    Eglise paroissiale Notre-Dame-des-Victoires Marcq-en-Barœul - rue Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 1983 BW 327
    Description :
    dessinée tout en courbes, sur un plan rectangulaire. La couverture synthétique adopte la forme d'une selle
    Illustration :
    Série de verrières sur le flanc droit du narthex. IVR31_20145903151NUCA Tabernacle portes avant et arrière ouvertes sur la chapelle secondaire. IVR31_20145903174NUCA
  • Cimetière communal de Saleux
    Cimetière communal de Saleux Saleux - en village - Cadastre : 1827 D 131, 109 2003 AB 104
    Historique :
    , sur un terrain acquis en 1853. Une pépinière est aménagée devant le nouveau cimetière, en 1873. Le
    Description :
    . Plaque commémorative en fonte du 7e DIC 1939-1940 fixé sur la base de la face antérieure. Ancre de marine
    Texte libre :
    Pont-de-Metz et à Vers-sur-Selle, le monument aux morts est érigé dans le cimetière, ici au centre. Le Le cimetière de Saleux conserve des traces encore visibles de son aménagement initial, sur un au bord de la Selle, comme celui de Salouël et trop proche des habitations. Ce déplacement précède la
  • Eglise paroissiale du Christ-Ressuscité
    Eglise paroissiale du Christ-Ressuscité Ronchin - rue Charles-Saint-Venant - en ville - Cadastre : 2005 AC 377
    Description :
    L'église en brique est de plan ovoïdal et couverte d'une toiture en forme de selle de cheval (paraboloïde hyperbolique). Le narthex abrite les fonts baptismaux. Une ferme double en béton reposant sur des piliers rejetés à l'extérieur forme le dosseret sur lequel s'appuient les fermes perpendiculaires. Une
  • Église paroissiale Saint-Fuscien de Saleux
    Église paroissiale Saint-Fuscien de Saleux Saleux - place de la Libération - en village
    Texte libre :
    Poulainville également construites sur les plans des architectes Victor et Paul Delefortrie, constitue une d'une commune industrielle de la vallée de la Selle.
  • Ancien moulin puis filature Marest, Marest et Cie, Eugène Cosserat, Cosserat fils et Cie, devenue usine d'articles en caoutchouc Pirelli France Latex
    Ancien moulin puis filature Marest, Marest et Cie, Eugène Cosserat, Cosserat fils et Cie, devenue usine d'articles en caoutchouc Pirelli France Latex Saleux - 2 rue Jean-Jaurès - en village - Cadastre : 1827 C 244,245 1827 D 333, 334, 335, 345 1983 A 588, 608, 609, 1440 1983 D 535 à 550, 562
    Historique :
    de production se développe sur les parcelles D 333 à 335 et 345 (à l’ouest de la Selle) et sur les ) figurent plusieurs bâtiments (moulin, maison et dépendances) distribués par une cour, situés sur un îlot déterminé par un bras de la Selle (à l'est) et un canal de dérivation non cadastré (à l'ouest). Un plan du 1912, Cosserat fils et Cie est propriétaire des parcelles sur lesquelles se trouvent l'usine et les parcelles C 244 et 245 (à l’est de la Selle). A l’ouest de la Selle (D 333) une maison, déclarée comme neuve en 1866. Maison construite en 1863 Cosserat et consorts. A l’est de la Selle (C 244), six maisons
    Hydrographies :
    la Selle
    Texte libre :
    Comme de nombreux moulins existant sur les rives de la Selle, le site est transformé en filature l'acquisition à partir de 1839. A l'ouest de la Selle, la filature de lin est agrandie vers 1848, par cheminée (1912). A l'est de la Selle, les six maisons déclarées comme constructions neuves par Marest et
  • Cimetière de Dreuil-lès-Amiens, dit Vieux cimetière
    Cimetière de Dreuil-lès-Amiens, dit Vieux cimetière Dreuil-lès-Amiens - rue Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 1810 A 277
    Historique :
    cimetière en 1832 (doc. 2) et l'emprise de son extension à l'est, prélevée sur les jardins du presbytère et fruits du cimetière sert à l'entretien de l'église. Le cimetière est agrandi à l'est, en 1832, sur un terrain prélevé sur le jardin du presbytère (doc. 2). L´évêché préconise sans succès son déplacement hors du village. Le cimetière est agrandi sur l'emprise de l'ancienne église paroissiale détruite
    Texte libre :
    d'implantation jouxtant l´église, comme c'est aussi le cas à Pont-de-Metz et à Vers-sur-Selle, et ceci malgré son en 1832. Comme à Boves ou à Poulainville, le cimetière s'étend sur l'emprise de l'église détruite
  • Ancien moulin, distillerie et filature devenue tissage Lecointe puis Laurent Yvose et Cauvin Yvose, S. A. des anciens établissements Cauvin Yvose, puis scierie Fox frères (vestiges)
    Ancien moulin, distillerie et filature devenue tissage Lecointe puis Laurent Yvose et Cauvin Yvose, S. A. des anciens établissements Cauvin Yvose, puis scierie Fox frères (vestiges) Saleux - 8 rue Ernest-Cauvin - en village - Cadastre : 1827 C 236, 237, 239 à 241 1827 D 235 à 239 1983 D 901
    Historique :
    production se développe sur les deux rives de la selle et sur les deux communes de Saleux et Salouël, sur les (1891-1901). A l’ouest de la Selle, sur la parcelle D 241, divisée par un canal de dérivation, Laurent moulin et des bâtiments, à l'est de la Selle, qui peuvent avoir été l’ancienne ferme du Thil. Un plan du parcelles D 237 à 241 et C 236, 237, 239. A l’est de la Selle : aux abords du moulin signalé dans l'état de magasin en 1889. Un magasin est construit en 1880. Le tissage est incendié en 1881. Au sud, sur un terrain 1864, une maison, en 1868, puis une maison, un magasin et un bureau, en 1879 ; sur cette même parcelle même année, dont 1 sur la parcelle D 235, où se trouve une étuve incendiée en 1886. Sur la parcelle D probablement construit sur les dépendances du moulin Lecointe alors détruit. Le tissage est implanté en 1854 sur le site des moulins du Thil, attestés dès 1196, qui comptaient 3 roues en 1850. Développement de en élévation sur la rivière, et un groupe de logements ouvriers de 1884 (commune de Salouël). Après
    Hydrographies :
    la Selle
    Annexe :
    ). Sur la parcelle C 234 (Salouël), se trouvent deux maisons, dont une est démolie vers 1896 (déclaration ). Sur la parcelle D 146, une maison est construite en 1884. Sur la parcelle D 148, une maison, démolie en 1926. Sur la parcelle D 240, se trouvent deux maisons et vergers également acquis à Alphonse Lecointe et 3 maisons agrandies en 1869. Sur la parcelle D 207, deux maisons sont déclarées comme
    Texte libre :
    Selle, la fabrique d'alcool Doutard, est construite en 1855. Le manufacturier Laurent Yvose, domicilié à Paris, acquiert progressivement ces propriétés situées sur la commune de Saleux où il a déjà fait maison (1863). L'usine est connue par un plan de masse de 1868, sur lequel apparaissent ces différents
  • Monument aux morts de Vaudricourt
    Monument aux morts de Vaudricourt Vaudricourt - Le Village - Cadastre : A non cadastré
    Observation :
    Méneslies, de Mons-Boubert et de Béthencourt-sur-Mer.
    Description :
    obélisque en calcaire, sur une base de plan carré. La face principale est ornée d'un décor en relief
    Annexe :
    -lès-Ponthieu, Dominois, Eaucourt-sur-Somme, Epagne, Estreboeuf, Favières, Flixecourt, Forest-Montiers , Franleu, Frucourt, Gapennes, Hocquincourt, Liercourt, Machy, Merelessart, Nouvion, Noyelles-sur-Mer, Port -le-Grand, Quend, Saigneville, Saint-Maxent, Saint-Ouen, Saint-Valery-sur-Somme, Sorel-en-Vimeu, Le ), Arquèves, Aveluy, Beauquesne, Bertrancourt, Bray-sur-Somme, Buire-sur-l´Ancre, Bus-les-Artois, Dernancourt , Lamaronde, Pissy, Querrieu SUEUR (Marcel et Robert) : Beaucourt-sur-l´Ancre, Bertangles, Cantigny, Chépy , Esclainvillers, Puchevillers, Rubempré, Saint-Vaast-en-Chaussée Conty ORLHAC Léon : Bacouel, Belleuse, Bosquel , Conty, Flers-sur-Noye, Frémontiers, Loeuilly, Monsures, Neuville-les-Loeuilly, Neuvillette (grille  : Bethencourt-sur-Mer, Brutelles, Feuquières-en-Vimeu, Meneslies, Mons-Boubert, Nibas, Ochancourt, Pendé , Offoy, Sancourt Hangest-sur-Somme SAINT-GERMAIN Arthur (de) : Camps, Condé-Folie, Crouy-Saint-Pierre , Dreuil-Hamel, Fourdrinoy, Hangest-sur-Somme, Laleu, Le Mesge, Quesnoy-sur-Airaines, Riencourt, Soues